Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Pourquoi les énergies renouvelables sont l’avenir de l’électricité ?

Les énergies renouvelables sont une technologie d’avenir : elles vont probablement devenir la principale source de production d’électricité. Et c’est tant mieux. On vous explique tout ça.

20 janvier 2020

Vous le savez, depuis plusieurs années on parle de plus en plus d’énergies renouvelables. Vous savez, les éoliennes, les panneaux solaires, les barrages hydro-électriques ou encore les hydroliennes marines ! L’idée des énergies renouvelables, c’est tout simplement de produire de l’électricité à partir de sources d’énergies naturelles (le soleil, le vent, le mouvement des vagues) qui ne s’épuisent pas.

Les énergies renouvelables ont de nombreux avantages : elles polluent moins, sont moins dangereuses et sont durables. Le problème, c’est que malgré tous ces points positifs, les énergies renouvelables ont encore du mal à s’imposer partout. En France par exemple, les énergies renouvelables représentent moins de 16.3% de la consommation d’énergie finale brute (voir : Les énergies renouvelables en France : où en est-on ?). Dans le monde, seuls 20% de la production électrique proviennent des énergies renouvelables, essentiellement de l’hydro-électricité.

Pourtant, malgré ces retards, les énergies renouvelables représentent sans aucun doute l’avenir de l’électricité. De plus en plus, on produira grâce aux énergies renouvelables et il y a de bonnes raisons à ça. On vous explique pourquoi !

Champs d'éoliennes surplombant un champs de panneaux solaires - photo montage aux tons bleus

Les énergies renouvelables sont les seules énergies écologiques et durables pour l’avenir

Le premier gros avantage des énergies renouvelables, c’est qu’elles sont écologiques et durables

Écologiques, d’abord, car elles émettent beaucoup moins de gaz à effet de serre (les gaz responsables du réchauffement climatique) et de polluants que les autres formes d’énergie les plus utilisées dans le monde. Par exemple, selon le GIEC, alors que le charbon émet près de 800 g de CO₂ pour produire 1 kWh d’électricité, les éoliennes, elles, n’en émettent que 11 g ! Le charbon émet également de nombreux polluants atmosphériques comme les particules fines ou les NOx. Et bien sûr, les éoliennes n’en émettent pas : il suffit que le vent fasse tourner les hélices.

Face au réchauffement climatique, de plus en plus de pays misent donc sur les énergies renouvelables, afin de réduire l’empreinte carbone de leur production énergétique. En France, les énergies renouvelables sont au centre de la feuille de route de la Loi pour la Transition Énergétique et la Croissance Verte (LTECV) qui vise notamment à lutter contre le réchauffement climatique. Il est prévu que la France augmente sa production d’énergies renouvelables, et que ces dernières passent de 23% de renouvelable dans la consommation d’énergie en France en 2020 et 32% d’ici 2030.

Avec les grandes décisions internationales comme la COP21, la plupart des pays du monde se sont lancées dans des réformes pour réduire leurs émissions et ils investissent donc massivement dans les énergies renouvelables : c’est le cas notamment en Chine, en Inde, en Allemagne, mais globalement, presque partout dans le monde.

Deuxième avantage : les énergies renouvelables sont… renouvelables ! C’est-à-dire durables ! Eh oui, même pour les climatosceptiques qui n’auraient pas envie de lutter contre le réchauffement climatique, les énergies renouvelables ont un avantage de poids : elles ne risquent pas de s’épuiser de sitôt. À priori, du vent et du soleil, il y en aura toujours, en tout cas à notre échelle de temps. À l’inverse, le charbon, le gaz naturel, ou l’uranium qui sert à produire l’énergie nucléaire ne sont pas illimités. On estime qu’il reste peut-être quelques décennies de réserves pour ces matériaux sur Terre seulement !

Alors bien-sûr, les énergies renouvelables aussi utilisent des ressources naturelles, notamment des métaux et ce que l’on appelle des terres rares. Mais contrairement au charbon ou à l’uranium, la plupart de ces matériaux sont recyclables et les réserves mondiales sont encore très larges ! Cela signifie que lorsque les panneaux solaires ou les éoliennes que l’on construit aujourd’hui ne fonctionneront plus, il sera toujours en théorie possible de les recycler pour en fabriquer d’autres.

Les énergies renouvelables sont les moins dangereuses pour notre avenir

Mais au-delà de leur aspect strictement écologique et environnemental, les énergies renouvelables sont aussi les énergies les moins dangereuses. Toutes les autres énergies comportent des risques : des risques de santé ou des risques de sécurité.

Par exemple, les centrales électriques thermiques que l’on alimente au charbon, au fioul ou au gaz peuvent entraîner des risques d’explosion. C’est arrivé plusieurs fois ces dernières années dans le monde. En Inde par exemple en 2017, une centrale à charbon a explosé, faisant plus d’une trentaine de morts. Mais cela arrive aussi dans des pays plus avancés sur le plan économique et technologique. En Australie par exemple, en 2014, la centrale à charbon d’Hazelwood a subi un grave incendie qui a eu de graves conséquences écologiques et sanitaires : des milliers de riverains ont ainsi été intoxiqués à cause du monoxyde de carbone.

Les centrales nucléaires, de leur côté, posent aussi des questions importantes : en cas de problème dans une centrale nucléaire, quels sont les risques d’accidents ? Quelles conséquences localement ? Et pour la santé ? Ce sont des questions qu’il faut garder à l’esprit ! Et il y en a d’autres : comment gérer et stocker les déchets nucléaires ? Comment éviter qu’ils ne soient dangereux ?

Avec les énergies renouvelables, les questions sont moins complexes. Lorsqu’un panneau solaire tombe en panne, ou qu’une éolienne qui ne fonctionne pas correctement, cela n’est pas très grave, il n’y a pas de risque grave d’accident à grande échelle comme celui d’Hazelwood. Bien-sûr, aucune énergie n’est sans risque, il peut toujours y avoir des accidents, des blessures, lors de l’entretien de n’importe quelle source production d’électricité. Après tout, l’énergie ce n’est pas anodin ! Mais l’avantage des énergies renouvelables c’est qu’elles représentent des risques plus faciles à maîtriser, plus simples à gérer et à plus petite échelle.

Les énergies renouvelables : seule alternative pour l’avenir de l’électricité ?

Face à ces dangers, les énergies renouvelables apparaissent bien évidemment comme les seules alternatives viables pour le futur ! En effet, contrairement aux énergies fossiles ou au nucléaire, les énergies renouvelables ne représentent à priori pas de graves dangers potentiels, ni sur le plan sanitaire ni sur le plan de la sécurité.

Bien-sûr, il peut toujours arriver qu’un panneau solaire ou une éolienne dysfonctionnent ou même qu’il y ait un problème technique. Mais ces éventuels problèmes ne peuvent par définition pas causer de nombreux morts ou des dégâts matériels gigantesques comme c’est le cas des énergies non-durables. Comme les énergies renouvelables sont des infrastructures de moins grande envergure que les grandes centrales, elles sont tout simplement moins risquées.

Et puis, l’autre avantage des énergies renouvelables, c’est qu’elles sont beaucoup plus décentralisées. Prenez la France par exemple. Elle compte 58 réacteurs nucléaires qui produisent des quantités gigantesques d’énergie. Mais cela signifie que dès lors qu’un ou deux réacteurs ne fonctionne pas, cela veut dire qu’il manque des quantités très importantes d’électricité. Si quelques réacteurs tombent en panne par exemple à cause d’un accident météo ou d’un séisme, alors non seulement il y a un risque d’accident, mais en plus des milliers de personnes pourraient risquer la coupure d’électricité.

À l’inverse, les éoliennes et les panneaux solaires peuvent être dispersés sur tout le territoire, au plus près des besoins. Ainsi, même si l’un d’eux tombe en panne, cela n’aura presque pas d’impact sur la production d’électricité globale.

offre d'énergie renouvelable

 

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Les énergies renouvelables : plus compétitives pour l’avenir

Enfin, les énergies renouvelables ont aussi pour elles leur compétitivité ! De plus en plus, le coût de production des énergies renouvelables baisse. Alors qu’à l’inverse, ceux du nucléaire ou des énergies fossiles ne cessent d’augmenter. Et cela ne va pas s’arrêter là. En effet, plus les énergies fossiles ou l’uranium se feront rares, plus ils s’épuiseront, plus le prix risque d’augmenter. Et si les coûts de production augmentent, ce sont les prix pour les consommateurs qui augmentent.

À l’inverse, les énergies renouvelables sont de plus en plus abordables, car on maîtrise des technologies de plus en plus avancées pour produire notre électricité à partir de vent ou de soleil. On invente même régulièrement de nouvelles techniques pour produire des énergies renouvelables : les énergies marines, les énergies fluviales… Pendant ce temps, les technologies de stockage se développent aussi et cela rend les énergies renouvelables encore plus intéressantes. 

En misant sur les énergies renouvelables, on fait donc un vrai choix pour l’avenir : le choix d’une électricité plus sûre, plus écologique, plus adaptable et moins chère. Voilà de bonnes raisons de contribuer à soutenir les énergies renouvelables.

Alors, vous aussi, contribuez à la transition énergétique, et passez à un fournisseur d’énergies renouvelables. Consultez nos offres gaz vert et nos offres électricité verte.