Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Peut-on allumer la climatisation en permanence ?

🎶 « L'été s'ra chaud, chaud ! » 🎶 Eh oui, les vagues de canicule sont de plus en plus fréquentes. Et pour se protéger des fortes chaleurs, on utilise parfois une climatisation. C’est rafraîchissant. Alors, peut-on laisser tourner la clim en permanence ? Quel serait l’impact sur la facture d’électricité ? Comment allier confort l’été et économies d’énergie ? Voici quelques fraiches nouvelles, pour bien utiliser votre climatiseur ! 

8 juillet 2021

Laisser tourner la climatisation en permanence : le meilleur moyen de faire grimper sa facture d’électricité ! 

La climatisation est l’un des postes de dépenses les plus importants pour les ménages et pour les professionnels. Selon l’Ademe, en France, « 5% de la consommation d'électricité des bâtiments sont liés à l'usage de la climatisation, notamment dans les bâtiments tertiaires ». 

Les climatiseurs sont des appareils très énergivores. Et laisser tourner la clim en permanence coûte évidemment plus cher que si vous ne l’utilisez que ponctuellement. Explications par l’exemple ! 😉

Calculer la consommation de votre clim

Pour bien comprendre ce que représente la climatisation sur votre facture, il convient d’en calculer la consommation. Et pour cela rien de tel qu’une petite équation :

Puissance de l’appareil x durée d’utilisation en minutes/60 = Consommation en Watts heures (Wh).

Prenons l’exemple d’une clim d’une puissance de 2000 W, si celle-ci tourne pendant 2 heures, vous aurez consommé 4000 Wh, soit 4 kWh. 

2000 x 120/60 = 4000

Logiquement, si vous utilisez la climatisation pendant 1 heure, vous consommerez 2 kWh d’électricité.

Mesurer l’impact sur la facture

Comprendre la consommation en kWh, c’est bien ! C’est tout de même mieux de pouvoir convertir ce chiffre en euros.

1 kWh d’électricité vaut aujourd’hui 0,1582 €, au Tarif Réglementé de vente de l’électricité d’EDF, en option base, pour un compteur d’une puissance de 6 kVA. 

Si l’on reprend notre exemple précédent, 1 heure de climatisation coûte donc environ 0,32 €. 1 journée de 24 heures pendant laquelle vous laissez la clim en permanence coûtera alors 7,68 €.

Imaginez donc un peu si vous la laissez pendant les 62 jours de juillet et août… Cela représente 476,16 € sur la facture d’électricité. Une nette augmentation de votre budget vacances ! Ça jette un froid, non ? 😉 

Une femme allongée sur son canapé jaune allume la climatisation de sa maison à l'aide d'une télécommande

Climatisation et économies d’énergie : quels sont les bons gestes l’été ?

La climatisation, il faut donc l’utiliser avec modération. Pour éviter de voir votre facture grimper en flèche, voici quelques conseils.

Quand allumer sa clim ?

Pour faire des économies d’énergie, il convient d’allumer votre clim lorsque le mercure grimpe. La température idéale extérieure pour le corps se situant entre 21°C et 26°C, il est déconseillé d’allumer la climatisation lorsqu’il fait moins de 26°C.

Globalement au-delà de 30°C, la température est difficile à supporter pour le corps. En dessous, vous pouvez vous rafraîchir en créant des courants d’air ou en utilisant un ventilateur.

Bien choisir la température

La température de la climatisation joue sur votre facture d’électricité et sur votre confort. Pour rafraîchir votre intérieur, il est conseillé de programmer votre climatiseur entre 5°C et 7°C en dessous de la température extérieure.

Ainsi, vous ferez des économies d’énergie et vous préserverez votre santé. C’est aussi meilleur pour la planète. 

De manière très ironique, les climatiseurs contribuent au réchauffement climatique. L’air conditionné est responsable de 10% de la consommation d’électricité mondiale, d’après l'Agence Internationale de l'Énergie. Et plus il fait chaud, plus on utilise la climatisation. C’est le serpent qui se mord la queue ! 🐍

Optimiser la programmation de l’air conditionné

Pour limiter l’impact de la climatisation sur votre facture d’énergie, vous pouvez faire appel à la domotique. Vous pouvez installer un thermostat connecté pour contrôler la climatisation à distance et programmer ses heures de fonctionnement.

De cette manière, par temps de canicule, vous pouvez la programmer 15 minutes avant de vous coucher. Elle s’éteindra toute seule pendant que vous serez dans les bras de Morphée. Ainsi, la clim ne tournera pas en permanence pendant votre sommeil.

Exit les risques de rhume, exit les risques de hausse de la facture ! Pas mal, non ?

L’entretien : une étape à ne pas négliger

Enfin, pour faire des économies d’énergie, pensez à entretenir régulièrement votre climatiseur. Nettoyez les filtres toutes les deux ou trois semaines. En effet, si les filtres sont obstrués, l’air frais circule moins bien et la clim doit utiliser plus d’énergie pour fonctionner.

Si vous disposez d’une pompe à chaleur réversible, il faudra faire appel à un-e professionnel-le pour l’entretien climatisation.

offre d'énergie renouvelable

Laisser la climatisation en permanence pour lutter contre la Covid-19 : une bonne idée ?

La climatisation permet de renouveler l’air intérieur en remplaçant l’air vicié par de l’air venu de l’extérieur. En assurant cette aération, elle permet d’évacuer les virus, notamment le coronavirus.

Toutefois, il n’est pas nécessaire de laisser tourner la climatisation en permanence. Vous pouvez simplement l’utiliser quelques minutes par jour.

👆 Bon à savoir : Pour assurer une bonne aération de votre logement, vous pouvez installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC) double-flux. Cet appareil vous permet de renouveler l’air de votre maison sans perte de chaleur. Vous pouvez en financer l’installation grâce à la Prime Énergie dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE).  

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Retour de l’hiver et climatisation réversible : zoom sur le mode chauffage

« La cigale ayant chanté tout l’été, se trouva fort dépourvue quand la bise fût venue. ». Vous connaissez la fable. Pour vous éviter de vous retrouver comme cette pauvre cigale, voici quelques conseils pour faire des économies d’énergie sur le chauffage.

Pompe à chaleur réversible : faut-il laisser le chauffage en permanence ?

Cela dépend de l’isolation de votre maison ou appartement. Si votre logement est bien isolé et ne craint pas le gel, vous pouvez éteindre le chauffage lorsque vous vous absentez.

En revanche, si l’isolation est vétuste, le mieux reste de baisser la température lorsque vous partez en journée.

Quelle est la bonne température de chauffage ?

Cela dépend de la pièce dans laquelle vous vous trouvez. L’Ademe recommande 19°C dans les pièces à vivre, 17°C dans les chambres et 22°C dans la salle de bain en cours d’utilisation. Hors utilisation, une température de 17°C est suffisante.

En journée, si vous n’êtes pas là, vous pouvez descendre la température à 14°C. Si vous disposez d’un thermostat connecté, il suffira simplement de programmer la température de consigne à votre heure de retour. Facile, non ?

L’hiver n’est pas encore là. Aujourd’hui, 🎶 « le temps est bon, le ciel est bleu » 🎶. Pour faire baisser votre facture d’électricité et minimiser l’impact de votre climatisation sur la planète, pourquoi ne pas opter pour un fournisseur d’électricité verte ? Chez ekWateur, on vous propose une offre à tout petit prix. Un été au frais, à moindres frais, ça vous tente ? 😉