Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça 09 77 40 66 66 prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin
Lignes hautes tensions
Lignes hautes tensions

Le réseau de transport électrique français, comment ça marche ?

En France, l’intégralité du réseau de transport de l’électricité est gérée par RTE. L’entreprise, ancienne filière d’EDF, a pour mission d’assurer la sécurité et l’efficacité du réseau électrique qui transporte l’électricité.

Avant d’aller dans les détails, petit topo sur le réseau électrique dans son ensemble. Les producteurs d’électricité tels qu’EDF ou Engie (pour ne citer que les plus gros 😉, notez aussi qu’EDF et Engie sont également fournisseurs d’électricité) injectent l’électricité produite dans le réseau de transport électrique géré par RTE. Cette électricité est envoyée sur des lignes hautes tensions jusqu’à des postes de transformation, qui font baisser la tension de l’électricité. Elle passe ensuite sur les lignes moyennes et basses tensions avant d’arriver chez vous. La distribution est effectuée par Enedis, une autre filiale d’EDF. 

RTE 

RTE, c’est le diminutif de réseau de transport d’électricité (c’est facile de s’en souvenir 😉). L’entreprise a été créée en 2000, suite à la transposition d’une directive européenne visant à séparer la maintenance de l’exploitation des réseaux électriques. Elle a pris son indépendance juridique par rapport à EDF en 2005, puis est devenue RTE en 2012. En 2018, la caisse de dépôt de consignations et CNP Assurance acquièrent une partie de RTE, respectivement 29,9% et 20%. EDF reste actionnaire majoritaire avec 50,1%.

Dans la plupart des pays européens, les acteurs de transport, de distribution et les fournisseurs sont des entreprises complètement indépendantes afin d’éviter tout conflit d'intérêts. En France, sachant qu’EDF est producteur, fournisseur, et que les entreprises de transport et de distribution sont des filiales d’EDF, il fallait absolument mettre en place des législations pour éviter tout conflit d'intérêts, les relations entre RTE et EDF sont d’ailleurs régies par la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), et les deux entreprises sont totalement indépendantes. La CRE est un organe indépendant du gouvernement dont la mission principale est  la régulation des marchés de l’énergie.  

Le financement de RTE passe majoritairement par la TURPE, le tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité. Ce tarif est payé par les fournisseurs à Enedis, qui en reverse un quart à RTE. Cela représente 95% des revenus des deux entreprises. Les fournisseurs financent la TURPE grâce aux client-e-s. Eh oui, sur votre facture d’électricité, environ un tiers (en moyenne) sert à payer la TURPE. C’est donc grâce à vous si le réseau électrique français est aussi performant ! 😉 

D’ici 2024, RTE veut construire 10 000 nouvelles connexions européennes, afin d’avoir un réseau moderne et performant pour toutes les smart grid, ces technologies intelligentes mises en place pour optimiser la production, la distribution et la consommation de l’électricité. 

Les missions de RTE

La mission centrale de RTE, c’est de fournir un accès équitable et sécurisé au réseau électrique à tous les acteurs du marché. C’est RTE qui assure le lien entre les producteurs français, les puissances européennes, les entreprises nécessitant de l’électricité haute tension et le réseau de distribution d’Enedis, et donc vous. 😎  

Pour cela, l’entreprise a plusieurs objectifs : 

  • Assurer la sécurité des lignes, des personnes et des biens  
  • Assurer l’équitabilité du réseau et l’impartialité entre les fournisseurs  
  • Développer le Réseau Européen de Transport d’Électricité (ENTSO-E), le plus grand réseau électrique interconnecté du monde, avec 39 entreprises membres dans 35 pays.  
  • Développer les énergies renouvelables en France, notamment grâce aux schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables.  
  • Assurer l’équilibre entre la demande et l’offre d’électricité par le dispatching  

Les schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables

Les schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables, qu’est-ce que c’est ?  

Ce sont des outils d'aménagement du territoire pour développer les énergies renouvelables de façon efficace, équitable et économique. Ils ont été mis en place par RTE suite à la loi de transition énergétique pour la croissance verte. Elle stipule qu’avant 2030, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique français doit atteindre 40%. Aujourd’hui, elles représentent moins de 20% de ce mix énergétique.  

Les schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables répondent à trois objectifs :  

  • La visibilité sur le long terme sur les capacités d'accueil des régions françaises pour les énergies renouvelables  
  • L’optimisation du réseau. Le réseau électrique français a besoin de s’adapter au développement des énergies renouvelables. 
  • La mutualisation. Les coûts que vont engendrer les premiers projets visant à développer les énergies renouvelables seront amortis par RTE.   

Comment se déroule le transport de l’électricité ? 

Maintenant que tout le monde connaît RTE, rentrons dans le vif du sujet. Une fois produite, l’électricité est amenée dans le réseau de distribution et aux consommateurs par des lignes de tensions électriques.

Les lignes hautes tensions

Vous avez forcément déjà vu des lignes à haute tension. Celles en extérieur sont inratables, puisqu'elles sont tenues par des pylônes métalliques gigantesques en forme de T, posés au milieu de la campagne française 😉. Le réseau électrique n’est pas entièrement aérien ! Depuis 2013 RTE le diminue pour le transformer en un réseau souterrain. Néanmoins, toute personne ayant grandi à la campagne française a forcément déjà vu ces pylônes.  

Ces lignes peuvent aller de 63 000 volts à 400 000 volts. La tension est particulièrement haute afin d’éviter les déperditions d’électricité pendant le transport à cause de l’effet Joule. Elle est d’ailleurs tellement haute qu’on parle de ligne à très haute tension au-dessus de 225 000 volts, même si, en soi, ce sont les mêmes. Il y a en France 105 000 km de lignes à haute tension. 

L’électricité produite est transportée à trois types de destinations.  

  • Une partie est envoyée vers les pays frontaliers, selon les différents accords internationaux.  
  • Une partie est envoyée aux entreprises fortement consommatrices en électricité, comme la SNCF, la RATP ou les géants industriels.  
  • Enfin, une partie est envoyée dans les agglomérations et passe par des postes de transformation avant d’arriver chez vous.  
Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique
Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Les postes de transformation 

Durant le transport, l’électricité passe par des postes de transformation, ce qui permet de faire baisser sa tension. Quand elle arrive sur le réseau de distribution géré par Enedis, la tension est à 63 000 volts et quand elle arrive chez vous, elle n’est plus qu'à 230 volts. Il est primordial de faire baisser la tension avant l’arrivée chez les particuliers, car rien de ce que nous utilisons dans la vie de tous les jours ne fonctionnerait à haute tension.   

Les transformateurs ne sont pas les seuls appareils dans les postes de transformation. Il y a aussi des disjoncteurs, qui peuvent interrompre automatiquement le processus en cas de problème et les sectionneurs, qui peuvent établir ou interrompre un circuit à la demande, permettant l’aiguillage de l’énergie électrique. Ces appareils sont contrôlés à distance par RTE, depuis ce qu’on appelle des Pupitres de Commandes Groupées.  

Le dispatching 

La demande en électricité varie pour un nombre infini de raisons. Évidemment, cela dépend de l’heure de la journée, des horaires de travail, de la saison, de la température, des vacances scolaires, mais aussi de n’importe quel événement qui pousse les gens à consommer de l’électricité en même temps.  

Comme vous le savez sûrement, l’électricité ne se stocke pas. Pour cette raison, RTE doit faire des calculs tout au long de la journée afin que l’électricité produite et transportée corresponde aux besoins des Français-es. Ces calculs sont utilisés par des centres de répartition de l’électricité, les dispatchings. Il en existe huit en France : un national, qui gère notamment le transport à l’étranger ou avec les grosses industries, et sept régionaux, qui gèrent le transport au niveau national.  

Afin d’être le plus précis possible dans ses calculs, RTE se base sur la consommation en temps réel, la prévision J-1 de la consommation de la veille, et la prévision J de la consommation du jour. Pour obtenir toutes ces informations, l’entreprise se base sur des outils de pilotage du système électrique, sur les télémesures fournies par les producteurs, Enedis et les ELD, les données météo, les données de consommation, les données d’effacement, la thermosensibilité, et les éléments du calendrier.  

Dans l’éventualité d’une surproduction d’énergie, RTE peut déconnecter l’un des moyens de production du réseau électrique. Dans l’éventualité d’une sous production, RTE peut soit faire appel à ses capacités de réserve (des centrales mises qui peuvent être mise en marche à tout moment), soit déconnecter temporairement des zones minutieusement choisies, principalement des entreprises pour assurer la sécurité du réseau dans son ensemble.  

Le dispatching est un des moyens utilisés par RTE afin de remplir les missions de délégation qui ont été confiés à l’entreprise par l’état. Ces missions concernent la sécurité du réseau, la qualité et la stabilité de la tension sur le réseau, et le développement et l’entretien de celui-ci.  

Après RTE, c’est Enedis qui prend le relais pour distribuer l’électricité aux consommateurs-ices. Nous, en tant que fournisseur d’énergie renouvelable, nous faisons le lien entre vous et le réseau de distribution.

Sources

https://www.sefe-energy.fr/gazmagazine/2016/08/role-rte-reseau-transport-electricite/#:~:text=Les%20missions%20de%20RTE&text=la%20s%C3%A9curit%C3%A9%20de%20l'alimentation,%2C%20en%20innovant%20sans%20cesse%22. 

https://www.rte-france.com/projets/s3renr 

https://selectra.info/energie/guides/comprendre/rte 

https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/l-energie-de-a-a-z/tout-sur-l-energie/l-acheminement-de-l-electricite/le-dispatching 

https://www.rte-france.com/eco2mix/la-consommation-delectricite-en-france 

https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/l-energie-de-a-a-z/tout-sur-l-energie/l-acheminement-de-l-electricite/les-postes-de-transformation 

Vous voulez en savoir plus sur le marché de l'énergie ?

Comprendre les tarifs réglementés de vente du gaz et suivre les prix

Comprendre les tarifs réglementés de vente du gaz et suivre les prix

Le 30.06.2022Lire l'article
Le nucléaire et le gaz naturel classés comme énergies de transition par la Commission européenne : quels impacts ?

Le nucléaire et le gaz naturel classés comme énergies de transition par la Commission européenne : quels impacts ?

Le 07.02.2022Lire l'article
Comprendre la différence entre les producteurs d’électricité, EDF et Enedis

Comprendre la différence entre les producteurs d’électricité, EDF et Enedis

Le 25.05.2021Lire l'article