Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Qu’est-ce qu’un sapin de Noël vert et écolo ?

« Mon beau sapin, roi des forêts que j’aime ta verdure ». La période féerique des fêtes de fin d’année est bientôt là. Vous l’attendez aussi avec impatience ? Installer les belles décorations de Noël, mettre en place les traditions que nous chérissons tant et écouter en boucle les chants de Noël avec votre pull motif bonhomme de neige. Imaginez le décor, un feu de cheminée dans votre salon, des guirlandes lumineuses, un mug de thé fumant, une ambiance douce et chaleureuse. On dirait pourtant qu’il manque quelque chose pour que tout soit parfait. Vous voyez ce que c’est ? Oui, un sapin de Noël bien sûr ! Cette année, c’est décidé, on passe au sapin écolo. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Allez hop, on vous donne tous les tips pour trouver un sapin vraiment vert (dans tous les sens du terme 😉)…

2 décembre 2020

Sapin de Noël : un sujet épineux  

À peine les premiers jours de décembre écoulés, et les premiers flocons de neige apparus, les français.ses (et nous les premiers !) se ruent sur une des traditions les plus ancrées depuis quelques temps déjà (au moins le XIIe siècle !) : acheter son sapin de Noël en famille. À lui tout seul, ce bel arbre vert crée un univers féerique et magique dans les foyers. Il est témoin des beaux moments partagés tous ensemble, des cris des petits et des grands à la vue des cadeaux dissimulé à son pied. Au fond, c’est comme s’il faisait un peu partie de la famille !  

Approchez un peu, venez observer cet arbre majestueux d’un peu plus près. Derrière le sapin, se cache la forêt. Chaque année 6 millions de sapins de Noël sont vendus en France. Parmi eux, on compte 5 millions de sapins naturels et 1 million de sapins artificiels. C’est donc plus d’un foyer sur 5 qui achète un sapin au moment des fêtes de fin d’année, soit 21 % des foyers français. Ah oui quand même !

Le problème épineux avec le sapin de Noël, c’est son impact sur l’environnement. Qui s’y frotte, s’y pique. Résultat ? Les français.ses se divisent sur cette question : d’un côté, la team pro sapin naturel, de l’autre ceux/celles qui militent pour le sapin artificiel et enfin ceux/celles qui boycottent purement et simplement cette tradition de Noël, considérant qu’un sapin écolo, ça n’existe pas.

Et vous, dans quel camp êtes-vous ? Ne prenez pas une décision hâtive. Attendez plutôt que l’on éclaire vos lanternes sur les différents sapins de Noël qui se proposent à vous.

offre d'énergie renouvelable

Un sapin de Noël décoré

Le sapin artificiel : pas si écolo

On a tou.te.s des idées bien arrêtées sur le sapin artificiel : on sait qu’on peut le ranger au grenier et il peut être ressorti chaque année. On s’imagine alors que c’est un sapin écolo. Cependant, bizarrement le mot « artificiel » ne nous dit rien qui vaille. Alors sapin écolo ou non ? On fait le bilan !

Sapin artificiel : un bilan écologique désastreux

Le sapin artificiel n’est pas très écolo, avouons-le. Sa composition interroge, puisqu’il est majoritairement constitué de plastique, d’aluminium et de plomb…  Autant le dire, on est bien loin de l’effet authentique du sapin de forêt. Sans compter les produits dangereux pour la santé que l’on peut retrouver dans ses épines, notamment les « retardateurs de flamme », pour prévenir des risques d’incendie. Tous ces produits chimiques, ça sent le sapin !

De plus, son bilan carbone est catastrophique : il émet 48,3 kg de CO2 contre 3,1 kg pour les sapins naturels. Selon une étude canadienne réalisée par Ellipsos, les personnes réutilisent leur sapin de Noël environ 6 ans, avant qu’ils/elles ne trouvent que le sapin a perdu de son éclat. Il faudrait pourtant l’utiliser une vingtaine d’années pour limiter son empreinte carbone et nous en sommes bien loin actuellement…

Savez-vous où les sapins artificiels sont le plus souvent produits ? En Chine (sans surprise) ! Son importation dans nos contrées françaises et le nombre de kilomètres qu’il parcourt pour arriver jusqu’à notre salon, contribuent à sa mauvaise note environnementale.

Et pompon sur le sapin, il n’est pas biodégradable ! Du fait de sa composition, nous ne pouvons pas le recycler. Pas très féérique tout ça !  

Un sapin artificiel vraiment durable

La bonne nouvelle, c’est que certaines entreprises se mettent à produire des sapins artificiels durables !

La concurrence est rude sur le marché entre les sapins naturels et artificiels. C’est ainsi que certaines entreprises se sont lancées dans la réalisation d’arbre de Noël de luxe, misant sur la qualité pour prolonger la durée de vie des sapins artificiels et limiter ainsi son empreinte carbone.

Balsam Hill propose un sapin de noël de luxe, aussi réaliste que beau, grâce à son feuillage exceptionnel à rendre vert de jalousie le sapin naturel. L’entreprise mise sur le « fait main » et la longévité du sapin avec un slogan « conçu pour durer ». Le prix de ce sapin écolo est élevé certes, mais il est justifié par sa qualité qui permet de le garder à vie ! Il ne faut donc pas se tromper sur le modèle que l’on choisit. Ici, on s’engage pour la vie.

Un sapin de Noël écolo : l’arbre naturel

Le sapin naturel, est le roi de la fête. Il serait bien plus écolo que son imitation artificielle.  Ses producteurs se sont d’ailleurs regroupés en une Association Française du sapin de Noël et pratiquent une culture écoresponsable de ces arbres de Noël.

Quand Noël rime avec « naturel »

Les sapins naturels sont plantés, cultivés et coupés dans un seul but : devenir les sapins de Noël de millions de français.es. Ils ne participent pas à la déforestation des forêts françaises. Les sapins sont en général âgés de 5 à 10 ans, lorsqu’ils sont coupés pour être mis en vente. Certains producteurs font des efforts pour se passer de produits phytosanitaires pour entretenir les cultures. La consommation d’eau est quasi nulle pour sa culture. Le sapin naturel permet aussi de limiter les gaz à effets de serre : il capte le CO2 et rejette l’oxygène.

Le recyclage pour un sapin écolo

Une fois les festivités terminées, les sapins sont 100% biodégradables : les branches peuvent être utilisées pour la flambée de vos bûches de bois durables dans le feu de cheminée et le reste dans le compost. Et si vous ne possédez pas de cheminée, ni de compost, de nombreuses municipalités mettent à disposition des points de collecte des sapins. Ils gèrent ensuite le recyclage. Par exemple, à Paris, l’année dernière plus de 115 000 sapins ont pu être recyclés. En 2018, 80% des sapins ont été recyclés soit dans un point de collecte (47%) soit à domicile (33%).

Les housses des sapins naturels sont également entièrement recyclables. Attention toutefois à ne pas floquer votre sapin avec de la neige artificielle, il perdrait alors tout l’avantage d’être biodégradable.

Un sapin naturel et local

Le saviez-vous ? Le sapin ne vient pas de Laponie. La majorité des arbres vendus en France (Nordmann et Épicéas) sont cultivés principalement dans les régions du Morvan, Jura, Poitou et Bourgogne. Le Nordman, qui représente 75% des ventes, provient aussi parfois de forêts européennes (Danemark ou Finlande). Pour éviter une catastrophe environnementale, achetons local ! Les sapins écolos ou écoresponsables sont facilement reconnaissables, grâce au logo « Fleurs de France » ou « Plante Bleue » sur leurs étiquettes. Vous pouvez les trouver auprès de votre pépiniériste ou votre fleuriste de proximité, ou encore sur le site monsapin.com qui vous livre un sapin Nordmann venu de Corrèze. Acheter en France permet de favoriser le circuit court et limiter ainsi l’empreinte carbone.

L’achat local permet également de développer l’emploi local. La culture du sapin de Noël concerne 1000 emplois permanents auxquels s’ajoutent 5000 saisonniers embauchés au moment de Noël sur 46 départements français, soit l’équivalent d’une surface de 5 000 Ha.

Hop, il y aura juste un petit coup de balai à passer de temps en temps pour ramasser les épines qui trainent ! Son doux parfum vous donnera l’impression que c’est Noël tous les jours.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Les astuces écolos pour un sapin plus vert que vert

Si la solution du sapin écolo et naturel ne vous convient pas, sachez qu’il existe des alternatives toujours plus vertes pour profiter d’un beau sapin à la maison tout en respectant vos convictions !

Le sapin en pot : épatant !

Choisir un sapin naturel, c’est accepter qu’il ne survive malheureusement pas aux fêtes de Noël. La solution écologique se trouve dans le recyclage. Pour beaucoup, c’est un crève-cœur. Et nombreux veulent sortir de cette logique de production-consommation.

Si vous voulez vous orienter vers une solution toujours plus verte et durable, optez pour un sapin en pot ! C’est un arbre vivant que vous conservez chez vous et qui s’entretient. Vous faites des économies, car vous n’avez pas besoin d’en racheter chaque année et vous pouvez le garder plusieurs années ! Une fois les fêtes passées, et les grands froids éloignés, vous pouvez le mettre sur votre terrasse ou dans votre jardin en attendant le Noël suivant. À vous de choisir si vous le gardez en pot ou le plantez dans votre jardin. Rendez-vous dans les pépiniéristes ou jardineries proches de chez vous pour trouver votre futur compagnon. Et pourquoi ne pas lui donner un petit nom ?

Louer un sapin écolo ? Pourquoi pas !

Garder un sapin de Noël toute une année, ce n’est pas envisageable pour vous ? Faîtes appel à un loueur de sapin naturel !

L’entreprise Treezmas vous propose d’adopter un sapin naturel. Plus qu’une location, le sapin deviendra le compagnon de vos fêtes, tel « Marius, 8 ans », ce sympathique épicéa français. Livré et récupéré par l’entreprise pour un « Noël en toute tranquillité ». Il est ensuite replanté lorsque cela est possible, réutilisé l’année d’après ou transformé en copeaux de bois quand ça sent le sapin.

Fabriquer soi-même son sapin écolo

Et si vous ne souhaitez pas prendre un sapin naturel chez vous, vous pouvez toujours envisager de le fabriquer vous-même ! Il suffit d’utiliser des matériaux que vous avez chez vous : palettes en bois, bois floqué, carton ou même kaplas… Garanti 100% écologique et il remportera la palme du sapin le plus original. Il existe des tas d’idées de sapin sans épines totalement écologiques !

En résumé :

  • Evitez les sapins artificiels qui sont loin d’être des sapins écolos.
  • Préférez les sapins naturels qui sont cultivés dans cet objectif et dans le respect de l’environnement.
  • Ou alors, pour éviter le débat entre sapin naturel ou sapin artificiel, optez pour le sapin homemade… Avec le confinement, vous avez le temps ! 😉

Alors, ça y est vous avez adopté un sapin écolo cette année ? Bravo ! Prenez en soin, il vous le rendra bien. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à imaginer une décoration écologique et authentique : personnages de bois, oranges, pommes de pin… Et pourquoi pas aussi illuminer vos décorations de Noël avec de l’électricité verte ? 😉. Et alors, vous pourrez chanter : « quand, par l’hiver, bois et guérets, sont dépouillés de leurs attraits, mon beau sapin, roi des forêts, tu gardes ta parure ».