Vous préférez parler à une vraie personne ? Notre centre d’appel du Mans est là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d’un appel local, même si vous habitez loin du Mans)

Entretien annuel de la chaudière au gaz

Le blog d’ekWateur

17 avril 2019

L’entretien de votre chaudière au gaz : une obligation légale qui peut vous faire faire des économies !

Votre logement est équipé d’une chaudière au gaz pour le chauffage et l’eau chaude ? Sa révision annuelle par un professionnel est obligatoire. Comment procéder ? Quels sont les bénéfices de l’entretien de votre chaudière ?

ekWateur décrypte tout pour vous !

Un technicien en train de réaliser l'entretien annuel d'une chaudière au gaz

En quoi ça consiste ?

Depuis 2009, un arrêté rend le contrôle et l’entretien de votre chaudière obligatoire chaque année. Cette révision régulière a pour premier objectif de vérifier la sécurité de votre installation et d’éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone.

Quels équipements sont concernés ? L’obligation touche toutes les chaudières au gaz, au fioul, au bois, au charbon ou microcombustibles dès lors que leur puissance est comprise entre 4 et 400 kiloWatts. Ça ne vous éclaire pas beaucoup ? Pas de panique  Vous trouverez les caractéristiques exactes de votre chaudière dans la notice d’utilisation, qui est généralement collée sur l’appareil. Mais sachant que la puissance des chaudières individuelles se situe généralement entre 10 et 40 kiloWatts, il y a fort à parier que vous êtes concerné par la mesure !

La loi précise en quoi doit consister l’entretien : « la vérification de la chaudière, le cas échéant son nettoyage et son réglage, ainsi que la fourniture des conseils nécessaires portant sur le bon usage de la chaudière en place, les améliorations possibles de l’ensemble de l’installation de chauffage et l’intérêt éventuel du remplacement de celle-ci[1]. »

Après avoir vérifié le bon fonctionnement et la qualité du rendement de votre installation, le chauffagiste chargé du contrôle doit également mesurer le niveau de polluants émis par votre matériel.

Une fois terminé l’entretien annuel de votre chaudière, le professionnel que vous avez mandaté devra vous établir sous quinze jours une attestation d’entretien à date. Vous y trouverez le récapitulatif des opérations de contrôle qu’il a menées ainsi que ses recommandations éventuelles. Ce document est important, conservez-le précieusement !

A qui l’obligation s’adresse-t-elle ?

Si votre immeuble est équipé d’une chaudière collective, ce n’est pas à vous mais au syndic de copropriété de s’occuper de la révision annuelle de l’équipement. La procédure est différente si vous disposez d’une chaudière au gaz individuelle : que vous soyez propriétaire ou locataire de votre résidence, c’est l’occupant du logement qui a la charge de l’entretien annuel de la chaudière.

Gaz renouvelable français

Quels sont les bénéfices ?

Les bonnes raisons d’entretenir correctement sa chaudière au gaz sont nombreuses !

La première, c’est que cette révision annuelle garantit votre sécurité. L’entretien de votre chaudière limitera les risques de dysfonctionnements susceptibles d’émettre dans votre intérieur du monoxyde de carbone (CO).

Inodore et invisible, ce gaz est particulièrement toxique pour votre santé. Si lors de son contrôle le professionnel constate une anomalie de fonctionnement (taux de monoxyde de carbone émis compris entre 20 et 50 ppm), il devra vous en alerter et vous préconiser des solutions. S’il mesure un taux de CO supérieur à 50 ppm, il devra même procéder à l’arrêt de votre chaudière pour cause de danger grave et immédiat. L’installation ne pourra alors être remise en service qu’après intervention et réparation de votre appareil.

Le caractère obligatoire de l’entretien annuel de la chaudière a par ailleurs des conséquences. Si vous quittez votre logement sans avoir entretenu votre chaudière dans l’année écoulée, votre bailleur est susceptible de retenir le montant de la révision sur votre dépôt de garantie. Plus important encore : l’entretien annuel vous protège en cas de sinistre dans votre habitation. En cas d’accident avec une chaudière qui n’aurait pas été entretenue, votre assureur pourrait refuser de couvrir les dommages subis… 

Un autre avantage de taille : bien entretenir votre chaudière vous permettra de faire de réelles économies !

Selon l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (ADEME), faire contrôler régulièrement sa chaudière permet d’économiser 8 à 12 % d’énergie par an ! Et ce n’est pas tout : un matériel bien entretenu peut diviser par cinq le risque de panne… et même multiplier par deux la longévité de votre chaudière. Vous imaginez : jusqu’à 20 ans de vie commune avec celle qui vous réchauffe le cœur 

Une belle optimisation de votre consommation énergétique en perspective ! Et ça, c’est une bonne nouvelle pour la planète.

Combien ça coûte ? Et à qui s’adresser ?

Pour une prestation classique sans réparation ou manipulation supplémentaire, le prix de l’entretien de votre chaudière au gaz sera en moyenne de 120 €, sachant que ce tarif est variable selon le prestataire choisi et le modèle de votre appareil. 

Le contrôle obligatoire est important… C’est pourquoi vous devez le confier à un chauffagiste ou à un professionnel qualifié. Mais vous êtes totalement libre de faire appel au prestataire de votre choix.

De nombreux particuliers préfèrent opter pour la tranquillité et la sécurité avec un contrat de maintenance annuelle, qui inclut la révision obligatoire mais aussi d’autres prestations très utiles comme l’assistance en cas de panne, l’intervention sous 24h, etc. Chez ekWateur, nous offrons à nos clients la possibilité de souscrire un contrat annuel d’entretien auprès de partenaires agréés que nous avons soigneusement sélectionnés. Ce service nous permet de vous assurer de la sécurité de votre installation, et de vous aider à consommer moins et mieux pour la planète !

Quand s’en occuper ?

Vous venez d’emménager dans un nouveau logement ? Le bailleur ou l’ancien propriétaire doit vous fournir la dernière attestation d’entretien de la chaudière. La date vous permettra de savoir à quelle échéance vous devrez faire réviser votre installation. Et si vous venez de faire poser une nouvelle chaudière à gaz chez vous, vous devrez prévoir le premier contrôle dans l’année civile qui suit vos travaux.

Pourquoi ne pas profiter des beaux jours pour prévoir l’entretien annuel de votre chaudière ? N’oubliez pas… Winter is coming ;-) Vous pourriez optimiser les performances de votre équipement avant la période de froid, qui rime souvent avec une utilisation intensive de votre installation. Les économies de l’hiver prochain peuvent se préparer dès à présent !

Pour garantir la sécurité de votre installation, mais aussi limiter votre consommation, votre facture et votre empreinte énergétique, l’entretien annuel de votre chaudière est donc à ne pas négliger.

Et pour une démarche 100 % éco-responsable, vous pouvez également opter pour les offres de gaz renouvelable et moins chères ekWateur ! 

offre gaz renouvelable

[1]Extrait de l’arrêté du 15 septembre 2009 relatif à l’entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kiloWatts.