Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Comment bien entretenir sa chaudière ?

Effectuer l’entretien annuel de votre chaudière est une obligation légale qui peut vous permettre de faire des économies ! 😉 On vous explique tout pour augmenter la durée de vie de votre chaudière : quelles sont les vérifications à faire, le prix, la législation ou encore le contrant d’entretien annuel de la chaudière.

Quand faut-il faire l’entretien de sa chaudière ?

Vous venez d’emménager dans un nouveau logement ? Le bailleur ou l’ancien propriétaire doit vous fournir la dernière attestation d’entretien de la chaudière. La date vous permettra de savoir à quelle échéance vous devrez faire réviser votre installation. Et si vous venez de faire poser une nouvelle chaudière à gaz chez vous, vous devrez prévoir le premier contrôle dans l’année civile qui suit vos travaux.

Pourquoi ne pas profiter des beaux jours pour prévoir l’entretien annuel de votre chaudière ? N’oubliez pas… Winter is coming 😉. Vous pourriez optimiser les performances de votre équipement avant la période de froid, qui rime souvent avec une utilisation intensive de votre installation. Les économies de l’hiver prochain peuvent se préparer dès à présent !

Pour garantir la sécurité de votre installation, mais aussi limiter votre consommation d’énergie, votre facture et votre empreinte énergétique, l’entretien annuel de votre chaudière est donc à ne pas négliger.

Combien de fois par an faut-il faire l’entretien de la chaudière ?

Comme son nom l’indique, l’entretien de votre chaudière doit être effectué une fois par année civile (soit entre le 1er janvier et le 31 décembre). Il n’est pas nécessaire de l’effectuer plus d’une fois par an. Néanmoins, cet entretien annuel est non négligeable voire obligatoire notamment pour l’aspect sécurité et performance de votre appareil.

une chaudière au gaz bien entretenue

Comment se passe l’entretien de la chaudière ?

Durant l’entretien annuel, le technicien va faire un état général de votre chaudière y compris les systèmes de régulation et de sécurité de votre installation. Voici les différents points de votre appareil sur lesquels il doit s’attarder :

  • Le contrôle des sécurités de la chaudière et de la ventilation du logement
  • Le contrôle de l’étanchéité et du débit des circuits de gaz et d’eau
  • Le nettoyage du corps de chauffe, du brûleur et de la veilleuse
  • La vérification des connexions électriques, de la pompe et du vase d’expansion
  • Le contrôle du thermostat et du réseau à eau chaude
  • Le réglage de la température de l’eau
  • La vidange de la chaudière (si nécessaire)
  • Le contrôle du taux de monoxyde de carbone

Le professionnel pourra ainsi repérer les anomalies et réparer, vidanger et/ou nettoyer votre chaudière si nécessaire. Cet entretien annuel permet aussi de prévenir le risque d'une éventuelle panne ainsi qu’une intervention supplémentaire du professionnel sur votre appareil.

Entretien de la chaudière par soi-même : la check-list

Bien que la présence, l’expertise et les services d’un professionnel soient indispensables lors de l’entretien annuel de votre chaudière, il est tout de même possible d’effectuer soi-même quelques vérifications régulièrement afin de maintenir votre système de chauffage (et ses consommables) le plus performant possible et d’éviter une panne et une intervention du chauffagiste. Certaines de ces actions sont à réaliser tous les jours afin de prévenir d’éventuels dysfonctionnements et pouvoir agir le plus rapidement possible.

La check-list quotidienne

  • Inspecter les alentours et le dessous de la chaudière pour guetter la moindre fuite
  • S’assurer que la zone autour de la chaudière n’est pas obstruée et qu’aucun matériau ne pourrait venir obstruer l’appareil
  • Vérifier la température et la pression afin de s’assurer qu’elles sont normales (la pression est généralement comprise entre 1 et 1,5 bar)
  • Le cas échéant, bien noter les codes d’erreurs ou de service situés sur le panneau d’affichage de votre appareil pour les transmettre au professionnel
  • S’assurer que la sortie d’air n’est pas bloquée par des débris, de la glace ou de la neige
  • Vérifier que l’ouverture d’air de combustion n’est pas non plus bloquée
  • Prêter une oreille attentive aux vibrations/bruits qui pourraient être inhabituels

La check-list mensuelle

À votre maintenance quotidienne, vous pouvez ajouter ces quelques gestes mensuellement :

  • Inspecter visuellement la tuyauterie de combustion de l’air ainsi que celle liée au gaz pour détecter tout signe de fuite, détérioration ou blocage
  • Examiner le tuyau de décharge de la soupape de décharge et de sécurité de votre chaudière pour vérifier qu’il n’y a ni fuite ni suintement
  • Vérifier la conduite de vidange des condensats, les raccords en PVC, le système de vidange ainsi que le siphon de vidange pour éviter tout type de blocage si votre appareil est une chaudière à condensation

La check-list trimestrielle

Enfin, à votre maintenance quotidienne et la maintenance que vous effectuez tous les mois, vous pouvez ajouter ces quelques vérifications de façon plus ponctuelle au cours de l’année  :

  • Examiner visuellement la tuyauterie hydraulique de votre chaudière pour guetter les fuites
  • Si possible, inspecter également la flamme du brûleur. Si la flamme semble anormale, contacter un professionnel.
  • Planifier un test de l’interrupteur de bas niveau d’eau afin de s’assurer qu’il fonctionne. La coupure de bas niveau d’eau est utilisée pour éviter que les niveaux d’eau à l’intérieur de la chaudière ne descendent en dessous des niveaux recommandés par le fabricant

Prix & tarifs de l’entretien chaudière

Tout d’abord, il faut savoir que le prix de l’entretien annuel de votre chaudière comprend 2 aspects :

  • Le tarif à l’heure du plombier chauffagiste chargé de venir entretenir votre appareil
  • Le prix du contrat de l’entretien de votre chaudière

Il faut également savoir que les chauffagistes sont libres de fixer leurs prix. Certaines régions sont bien plus chères que d’autres et c’est pourquoi il est possible d’observer des écarts de prix importants (allant jusqu’à 50% de plus) entre les régions. C’est notamment le cas de la région parisienne réputée pour être beaucoup plus chère. Aussi, en faisant une moyenne, on peut constater que les tarifs horaires des plombiers (pouvant être amenés à évoluer au fil des ans) se situent :

  • Entre 40€ et 70 € de l’heure HT pour un plombier exerçant en province
  • Entre 70€ et 140€ de l’heure HT pour un plombier exerçant en région parisienne et dans certaines grandes villes comme Bordeaux par exemple

Un technicien en train de réaliser l'entretien annuel d'une chaudière au gaz

Quelles sont les vérifications faites lors de l’entretien de la chaudière ?

Quel que soit le type de votre chaudière, les manipulations sont les mêmes. Voici donc les vérifications qu’effectue le professionnel sur votre chaudière lors de l’entretien annuel :

  • Le nettoyage de l’intérieur de la chaudière
  • La vérification des dispositifs de régulation et de sécurité
  • Le démontage, nettoyage et réglage du brûleur
  • Le contrôle de la température des fumées
  • La teneur des fumées en monoxyde de carbone

Sachez cependant que toutes les chaudières ne possèdent pas le même combustible ni les mêmes équipements. Aussi, le temps ainsi que la méthode d’entretien peuvent varier et faire varier le coût de la prestation.

Besoin d'une assistance dépannage pour votre chaudière

Qu’est-ce que le contrat d’entretien chaudière ?

Dans la mesure où vous êtes amené.e.s à effectuer cet entretien de votre chaudière annuellement, il est préférable de souscrire un contrat d’entretien chaudière. En effet, celui-ci vous permet de payer vos prestations moins cher et vous donne accès à un nombre illimité de déplacements de la part du professionnel. Voici les éléments qui doivent impérativement apparaître sur le contrat :

  • La durée
  • Les tarifs et conditions de paiement
  • L’opération de révision de la chaudière
  • Les prestations incluses et non incluses dans le contrat
  • Vos obligations et les obligations du plombier chauffagiste
  • L’organisation des visites
  • La limite de responsabilité du chauffagiste
  • Le dépannage

Ainsi, en établissant ce type de contrat, vous ferez toujours appel au même professionnel qui connaîtra donc par cœur votre appareil. De plus, le contrat est rentable dès le premier passage du plombier chauffagiste. Par ailleurs, n'hésitez pas à contacter plusieurs professionnel et établir des devis avec eux afin de choisir celui qui vous correspond le mieux.

 

Combien coûte l’entretien d’une chaudière à gaz ?

Pour l’entretien d’une chaudière à gaz, il faut compter entre 130€ et 150€ TTC plus le prix du contrat généralement situé aux alentours de 130€ TTC.

Combien coûte l’entretien d’une chaudière au fioul/mazout ?

Pour l’entretien d’une chaudière au fioul ou au mazout, il faut compter entre 100€ et 150€ TTC plus le prix du contrat annuel généralement situé aux alentours de 180€ TTC.

Combien coûte l’entretien d’une chaudière murale ?

Pour l’entretien d’une chaudière murale, comptez entre 120€ et 140€ TTC. Le prix de l’abonnement étant variable nous vous conseillons de vous rapprocher de votre plombier chauffagiste afin de connaître ses tarifs.

Combien coûte l’entretien d’une chaudière à basse température ?

Pour l’entretien d’une chaudière à basse température, il faut compter entre 80€ et 130€ TTC plus le prix de l’abonnement généralement situé aux alentours de 140€ TTC.

Combien coûte l’entretien d’une chaudière au sol ?

Pour l’entretien d’une chaudière au sol, le coût de l’entretien annuel est compris entre 150€ et 190€ TTC. Tout comme la chaudière murale, il est préférable de se rapprocher de votre artisan afin de connaître ses tarifs d’abonnement.

 

Combien coûte l’entretien d’une chaudière à condensation ?

Pour l’entretien une chaudière à condensation, il faut compter entre 140€ et 190€ TTC plus le prix de l’abonnement généralement situé aux alentours de 160€ TTC pour ce type de chaudière.

Législation : l’entretien annuel est-il une obligation du propriétaire ou du locataire ?

Si votre immeuble est équipé d’une chaudière collective, ce n’est pas à vous mais au syndic de copropriété de s’occuper de la révision annuelle de l’équipement. La procédure est différente si vous disposez d’une chaudière au gaz individuelle : que vous soyez propriétaire ou locataire de votre résidence, c’est l’occupant du logement qui a la charge de l’entretien annuel de la chaudière.

Comment résilier son contrat d’entretien chaudière ?

En règle générale, tant que vous ne vous manifestez pas, votre contrat d’entretien se renouvelle automatiquement d’une année sur l’autre. Il s’agit d’une clause de reconduction tacite. Toutefois, cette reconduction doit comporter certaines obligations du côté de l’entreprise. En effet, si celle-ci ne vous informe pas par courrier dans les temps impartis du renouvellement ou si le montant du contrat d’entretien change sans que vous ayez été informé.e.s suffisamment en amont, vous êtes libre de résilier votre contrat d’entretien chaudière à tout moment.

En principe, les conditions de résiliation du contrat d’entretien sont indiquées dans les conditions générales de celui-ci. Vous pouvez retrouver ces dernières :

  • Sur l’exemplaire papier que vous avez signé
  • Dans l’email de confirmation si vous avec souscrit par téléphone ou en ligne
  • Au sein de votre espace client en ligne (pour certains prestataires uniquement)

La procédure standard de résiliation nécessite généralement d’envoyer une lettre à votre prestataire de service pour mettre fin au contrat d’entretien. Cette lettre doit souvent être envoyée en recommandé avec accusé de réception pur éviter tout litige. Néanmoins, sachez qu’un contrat vous engage sur un an. Vous avez donc la possibilité de résilier uniquement aux alentours de la date anniversaire de votre contrat. Les délais de résiliation sont indiqués sur le courrier de renouvellement de votre contrat d’entretien. Veillez à bien respecter ces délais afin d’éviter toute facturation supplémentaire.

L’entretien chaudière : inscrit dans la loi ?

En effet, depuis 2009, un arrêté rend le contrôle et l’entretien de votre chaudière obligatoire chaque année. Il s’agit du décret n°2009-649 du 9 juin 2009 relatif à l’entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts. Cette révision régulière a pour premier objectif de vérifier la sécurité de votre installation et d’éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. En cas de non-réalisation de l’entretien, le décret ne prévoit pas d’amende. Néanmoins, si un incident survient sur votre appareil, vous serez le/la seul.e responsable et ne serez donc pas couvert par votre assurance.

Quelles sont les chaudières concernées par l’obligation de l’entretien annuel ?

L’obligation touche toutes les chaudières au gaz, au fioul, au bois ou chaudière à granulés, au charbon ou microcombustibles dès lors que leur puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts. Ça ne vous éclaire pas beaucoup ? Pas de panique, vous trouverez les caractéristiques exactes de votre chaudière dans la notice d’utilisation qui est généralement collée sur l’appareil. Cependant, sachant que la puissance des chaudières individuelles se situe généralement entre 10 et 40 kilowatts, il y a fort à parier que vous êtes concerné par la mesure !

Ce que précise la loi pour l’entretien annuel d’une chaudière

La loi précise aussi en quoi doit consister l’entretien : « la vérification de la chaudière, le cas échéant son nettoyage et son réglage, ainsi que la fourniture des conseils nécessaires portant sur le bon usage de la chaudière en place, les améliorations possibles de l’ensemble de l’installation de chauffage et l’intérêt éventuel du remplacement de celle-ci. »

Après avoir vérifié le bon fonctionnement et la qualité du rendement de votre installation, le chauffagiste chargé du contrôle doit également mesurer le niveau de polluants émis par votre matériel ainsi que la carbonation.

Une fois l’entretien annuel de votre chaudière terminé, le professionnel que vous avez mandaté devra vous établir sous quinze jours une attestation d’entretien à date. Vous y trouverez le récapitulatif des opérations de contrôle qu’il a menées ainsi que ses recommandations éventuelles. Ce document est important, conservez-le précieusement !

Que faire si le locataire ne fait pas l’entretien annuel de la chaudière ?

Il n’y a pas de sanction au manquement de l’entretien annuel de la chaudière. Néanmoins, l’entretien annuel étant à la charge du locataire, si celui-ci ne l’effectue pas et que toutes vos demandes de justificatifs restent sans réponse, il vous est possible de saisir la commission de conciliation qui est compétente à ce sujet.

En cas d’échec de cette commission, il est toujours possible d’assigner le locataire au tribunal d’instance pour obtenir la résiliation du bail.

Bien évidemment, ce type de démarche est très rare (inutile d’aller jusque-là). La plupart du temps, les locataires souhaitent simplement éviter les frais de l’entretien annuel. Dans ce cas-là, la meilleure chose à faire reste de leur rappeler les risques réels encourus par l’absence d’entretien et la possibilité de retenir sur le dépôt de garantie la somme nécessaire correspondant à l’entretien non réalisé pour régulariser la situation. Cela devrait suffire pour que l’occupant du logement prenne rapidement en charge l’entretien annuel de la chaudière.

Faut-il garder la facture de son entretien annuel de chaudière ? Combien de temps ?

La facture est effectivement à conserver. En cas d’incident sur votre appareil, cette facture prouvant le bon entretien de votre chaudière peut vous être demandée par votre assurance en cas de panne ou de sinistre ainsi que par votre propriétaire.

Ce document est à conserver pour une durée minimum de deux ans à compter de la date de remise de l’attestation d’entretien annuel.

facture de l'entretien de votre chaudière à gaz

ekWateur propose-t-il des offres d’entretien annuel de chaudière ?

L'entretien chaudière ekWateur se refait une beauté !

Nous ne proposons actuellement plus le service d'entretien de votre chaudière gaz. Nous sommes en train de travailler sur une nouvelle offre (paillettes et cotillons). Rendez-vous cet automne pour souscrire de nouveau !

Si vous souhaitez être informés pour la sortie de notre offre, laissez-nous vos coordonnées ci-dessous.

ekWateur vous offre aussi la possibilité de financier l’achat de votre nouvelle chaudière grâce à notre offre Prime Energie ! Vous voulez en bénéficier ?

Votre chaudière à gaz bénéficie de la Prime énergie

100% renouvelable 0% contraignant

Découvrez-en plus sur le gaz naturel et renouvelable (on sait que vous en rêvez 😉)