Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

DIY : Recette simple de shampoing solide, écologique et comment l’adapter à vos cheveux

Vous en avez marre des shampoings industriels et vous voulez vous tourner vers un produit plus naturel et plus économique ? Chez ekWateur nous avons la solution tendance : le shampoing solide et écologique. Sympa non ? Et en plus, pas besoin de l’acheter grâce à notre méthode DIY (Do It Yourself) ou fait-maison en français. Nous allons vous apprendre à le faire et à l’adapter à vos cheveux.

Théo

6 mai 2021

Ne vous inquiétez pas, grâce à nos conseils simples et efficaces, vous ne vous arracherez pas les cheveux avec des recettes compliquées (en tout cas on l’espère sinon il n’y aurait plus rien à laver) 😉.

shampoing solide posé sur un porte savon de salle de bain.

DIY Shampoing solide : les ustensiles et les ingrédients naturels pour votre plus grand bien

Mais quels sont les ustensiles de cuisinier dont vous aurez besoin pour préparer votre mixture ? Là aussi nous avons tout fait pour vous faciliter la tâche, car vous n’aurez besoin que de quelques objets disponibles dans votre cuisine listés ci-dessous : 😉

  • plusieurs petits moules en silicone, comme ceux des madeleines de votre grand-mère qui ajouteront un petit goût … de nostalgie.
  • une casserole
  • un récipient pour bain-marie
  • un fouet
  • une balance
  • une spatule en silicone
  • une cuillère à soupe

Vous pouvez bien entendu adapter ces ustensiles avec ceux dont vous disposez.

Pour réaliser la recette de shampoing solide, il vous faudra 

  • 50g de tensioactif doux, naturel et biodégradable
  • 20g de beurre ou d’huile végétale
  • 10g de poudre végétale ou minérale
  • 15g de solution aqueuse
  • 25 gouttes d’huile essentielle ou d’eau florale

Shampoing solide : la recette et comment l’adapter à votre type de cheveux

Chez ekWateur, pas de discriminations capillaires, il y en a pour tous les goûts, enfin cheveux pardon.

Pour les cheveux secs et cassants :

  • Tensioactif : Sodium Cocoyl Isethionate
  • Poudre : ortie piquante ou orange
  • Beurre végétal : karité ou mangue
  • Huile végétale : coco ou argan
  • Huile essentielle : ylang-ylang ou bois de rose
  • Solution aqueuse : hamamélis ou eau

Pour les cheveux gras :

  • Tensioactif : Sodium Cocoyl Isethionate
  • Poudre : argile, rhassool, bardane
  • Huile végétale : noisette ou jojoba
  • Huile essentielle : tea tree, lavande, géranium bourbon
  • Eau florale : hydrolat de citron ou lavande ou eau
  • Solution aqueuse : citron ou eau

Cheveux bruns ou crépus :

  • Tensioactif : Sodium Cocoyl Isethionate
  • Poudre : shikakaÏ
  • Beurre végétal : mangue ou cacao
  • Huile végétale : jojoba ou coco
  • Huile essentielle : ylang-ylang ou bois de rose
  • Eau florale : hydrolat d’hamamélis ou de camomille
  • Solution aqueuse : hamamélis ou eau

Cheveux blonds :

  • Tensioactif : Sodium Cocoyl Isethionate
  • Poudre : sidr
  • Huile végétale : jojoba ou coco
  • Huile essentielle : camomille ou romarin
  • Eau florale : hydrolat d’hamamélis ou de bambou
  • Solution aqueuse : hamamélis ou eau
     

offre d'énergie renouvelable

Si vous avez des pellicules ou des démangeaisons, utilisez la solution aqueuse de romarin. Si vous ne voulez pas de solutions aqueuses aromatisées, vous pouvez tout aussi bien utiliser de l’eau.

 

Et maintenant voici enfin le moment que vous attendiez tous-tes cher-e-s lecteurs-ices (roulement de tambours) la recette ! Pour cela rien de plus simple, vous aurez besoin d’un petit peu d’huile de coude, d’une pincée de temps et d’un bol de courage. Bon, trêve de plaisanterie voici les 3 étapes à suivre :

Étape n°1 : Commencez par déposer dans votre bol au bain-marie le tensioactif, la poudre végétale ou minérale et le beurre ou l’huile végétale puis ajoutez la solution aqueuse.

Étape n°2 : Faites chauffer à feu doux et remuez sans vous arrêter jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.  Une fois que votre mélange est épais et homogène, pétrissez-le à la main. Quand cette dernière est bien tiède, incorporez l’huile essentielle ou l’eau florale puis mélangez le tout à la main afin d’obtenir un mélange bien homogène.

Remplissez ensuite vos moules avec la pâte encore tiède puis lissez-les à l’aide de votre spatule.

Étape n°3 : Pour finir, mettez le moule une trentaine de minutes au frigidaire pour que les pains se solidifient et laissez-les reposer à température ambiante pendant 24 h. Après les avoir laissés reposer, démoulez-les et laissez reposer encore quelques jours.

Ce pain de shampoing devrait vous permettre d’effectuer entre 50 et 60 lavages, ce qui équivaut à environ 500 ml de shampoing liquide.

Vous voilà devenu de vrais professionnels du shampoing, vous pouvez être fiers-es de vous ! Il ne vous reste plus qu’à les tester lors de votre prochaine douche. 😉

Conseils d’utilisation de votre shampoing solide

Commencez par mouiller vos cheveux (jusque-là, tout va bien) et passez le pain de shampoing sur la longueur de vos cheveux ou dans vos mains comme un shampoing normal. Puis massez le cuir chevelu pour faire respirer vos cheveux (en plus, c’est agréable. Il n’y a rien de mal à se faire plaisir 😉). Enfin, rincez abondamment pour ne laisser aucun surplus.

Quelques tips pour bien utiliser votre shampoing solide

Attention, un shampoing solide mousse beaucoup moins qu’un shampoing liquide industriel. Néanmoins cela ne veut pas dire qu’il lave moins bien ! La raison ? C’est que les shampoings vendus dans le commerce contiennent des produits chimiques parfois irritants et ça, nous n’en voulons pas. Donc moins il mousse moins il y a de produits irritants. Et ça, c’est une bonne nouvelle pour nos cheveux.

 

Puisque le shampoing ne contient aucun conservateur, il faut donc savoir comment le conserver. Pour cela, il faut le garder loin de l’humidité. Ne le laissez donc pas traîner au fond de votre baignoire ça vous permettra de mieux le conserver et aussi de ne pas tomber 😉. Vous pouvez utiliser un porte-savon traditionnel ou un récipient adapté.

Précautions d’emplois

Eh oui, comme nous faisons attention à vous et à votre santé, voici quelques précautions à prendre avant toute utilisation :

  • Les huiles essentielles sont toxiques pour les femmes enceintes et les bébés
  • Voici un test allergénique simple : appliquez dans le creux du coude 2 gouttes (pas besoin de plus) d’huile essentielle
  • Vous pouvez faire le même test si vous pensez être allergique à un autre produit

Au bout de combien de temps peut-on détecter une irritation ou une allergie ?

  • Irritation : l’apparition est immédiate ou après quelques applications.
  • Allergie : la plupart du temps, l’apparition est retardée (entre 24 h et 48 h après l'application). Si c’est le cas, n’hésitez pas à aller voir votre médecin.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Pourquoi réaliser son shampoing écologique maison ?

Le premier point et pas des moindres, c’est que vous connaissez la composition de votre produit puisque c’est vous qui l’avez préparé. En faisant cela, vous contribuez à votre bien-être et celui de la planète en créant un produit écologique et bon pour votre corps. Un autre avantage, c’est la satisfaction personnelle d’avoir créé son propre produit et ça, vous pouvez en être fier ! D’un autre côté, vous faites aussi du bien à votre porte-monnaie puisque ces shampoings solides ont une durée de vie supérieure aux produits industriels, donc pourquoi ne pas tenter l’aventure ?

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire : mettez-vous aux fourneaux 😉.

Nous espérons que cette recette vous aura plu. Si vous souhaitez apprendre à concocter d’autres produits vous-mêmes, nous avons aussi des recettes DIY sur comment préparer des pastilles lave-vaisselle et du liquide vaisselle écologique. Nous vous souhaitons une agréable lecture 😊.