Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Plante ton slip pour mesurer la qualité des sols

Et si vous plantiez votre slip en coton ? Pas pour récolter des petits slips six mois plus tard, mais bien pour observer si la terre sur laquelle vous vous trouvez est en bonne santé. « Plante ton slip », c’est le nom du défi que l’Agence de la transition écologique (ADEME) a relancé en collaboration avec l’association « Little Citizens for Climate » début Décembre. Original pour mesurer l’état des sols. Alors prêt.e à relever le défi ? 😊🌱

4 février 2021

Origines

Tout droit venu du Canada en 2015, ce concept est l’idée de deux agriculteurs, qui a été, la même année, relayé par le ministère de l’Agriculture de l’Ontario. Cette opération a fait parler d’elle dans plusieurs pays notamment aux Etats-Unis, en Angleterre, en Belgique ou encore tout récemment en France. L’objectif est de constater la vie qui se trouve dans nos sols et qui peut être malheureusement menacée par la pollution, l’artificialisation des sols ou encore par l’agriculture intensive.

slip étendus à un fil

Comment ça marche ?

Dans un trou d’environ 15 cm de profondeur, placez-y votre slip 100% coton et idéalement bio. Il devra également être non coloré. Bien entendu, l’expérience peut se réaliser avec n’importe quel type de vêtement 100% coton (toujours bio de préférence 😉). L’avantage et la raison pratique de choisir un slip c’est que son élastique se détériorera moins rapidement que son tissu. Ainsi vous pourrez plus facilement le repérer lorsque vous voudrez le déterrer. Avant de reboucher le trou, n’oubliez pas de prendre en photo votre cobaye, afin d’avoir un avant/après. Petite astuce et qui n’est pas des moindres, pensez à marquer l’emplacement de votre slip. Même si habituellement on sait où il se trouve, quand il est enterré, c’est un peu plus compliqué. 🩲

Après deux mois de plantation, vous pourrez enfin déterrer votre slip, enfin ce qu’il en reste, puis le rincer délicatement à l’eau claire et le laisser sécher. Une fois tout ceci réalisé, prenez une photo du résultat et postez-la sur la carte « plante ton slip ». Vous pouvez également partager vos remarques ainsi que vos observations sur les réseaux sociaux à l’aide du hashtag #plantetonslip.

Conclusions à en tirer

Bon, planter son slip c’est amusant mais qu’est-ce qu’il faut en retenir ? Petit cours de Sciences et Vie de la Terre (et c’est le cas de le dire ici 🌳).

Et bien c’est très simple. Le sol est composé d’un écosystème rempli de bêtes plus ou moins grosses. Votre slip 100% coton bio est composé de ce que l’on appelle de la « cellulose naturelle ». C’est une molécule organique dont la faune vivant sous nos pieds se nourrit. Donc si après deux mois sous terre, votre slip est en majorité décomposé, cela signifie tout simplement que votre sol est vivant ! Alors pas au point de venir vous dévorer en pleine nuit, cela veut dire qu’il est riche en activités biologiques. Votre terre peut donc accueillir à bras ouverts des cultures qui s’y sentiront bien.

Les organismes vivants sous vos pieds mangent et rejettent des déchets organiques. Tout ceci participe au processus de minéralisation. Qu’est-ce que c’est ? Selon le dictionnaire Larousse la minéralisation est une « transformation, dans un milieu biologiquement actif, en particulier le sol, de substances organiques, aboutissant à la libération de substances minérales (ammoniac, eau, gaz carbonique, nitrates, phosphates, sulfates) ». Ok, pourquoi faire ? Toujours selon le dictionnaire Larousse « la minéralisation joue un rôle important pour la nutrition des plantes en mettant à la disposition de celles-ci l'azote contenu dans les substances organiques. » Vous l’aurez compris, il s’en passe des choses sous nos pieds.

À l’inverse, si votre slip est partiellement décomposé, cela vous indique que la terre est pauvre en organismes vivants ou qu’ils marchent au ralenti. Ceci est dû en général à des sols trop secs, trop froids ou encore surexploités.

Qu’elle est l’importance de la terre pour l’Homme ?

Bien que nous ne voyons pas la majorité de toutes les petites bêtes et organismes qui peuplent cet écosystème à part entière, ils occupent pourtant tous une place bien spécifique et sont bel et bien indispensables à la vie sur Terre et à la santé de nos cultures. L’union fait la force et ils l’ont bien compris car tous ensemble, ils permettent :

  • La fertilité du sol ;
  • La protection de nos cultures ;
  • De capter et distribuer l’eau mais également de diminuer l’érosion ;
  • De purifier l’eau et nos sols contaminés.

Ce n’est pas rien ! Alors attention quand vous croisez un lombric à ne pas l’écraser, il œuvre pour le bien de l’humanité. Bien que rapportant moins de points au scrabble que son synonyme, c’est toujours bon de savoir que c’est un terme pour désigner le vers de terre.

La surexploitation des sols par les activités agricoles et industrielles dégradent la biodiversité qu’abritent nos sols. Ces dégradations peuvent être irréversibles. Selon l’ADEME, 60% des terres mondiales sont dégradées et 11ha/heure des sols disparaissent en Europe à cause de l’expansion des villes.

La terre joue un rôle capital dans la lutte contre le réchauffement climatique, il est donc important d’en prendre soin.

offre d'énergie renouvelable

Comment préserver la biodiversité des sols ?

Nous pouvons citer la phrase mythique d’un précurseur du recyclage : Monsieur Antoine Lavoisier. « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Il est donc important pour préserver la biodiversité des sols, de commencer par rendre à la Terre ce qu’elle nous a offert. ♻️ En compostant ses déchets organiques comme les épluchures de fruits et légumes, les coquilles d’œufs, le marc de café, etc. afin de réaliser de l’engrais naturel. Ne plus ramasser les feuilles mortes, permet également de produire de la matière organique pour votre sol. Bannir les pesticides chimiques car ils dégradent la biodiversité. Limiter la consommation de viande rouge qui est responsable de l’élevage intensif et donc de l’appauvrissement des sols. En soi, que des petits gestes, qui font de grandes choses.

 

C’est fou à quel point tout ce que l’on ne voit pas est indispensable et fournit un travail herculéen ! Alors on relève le défi et on plante un slip pour voir si notre terre se porte bien ? 😊🌱