Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Les 10 informations positives qui ont marqué le mois de Mai 2020

Le mois de mai a annoncé le début du déconfinement pour la France et d’autres pays européens.

2 juin 2020

Chez ekWateur nous sommes tout aussi excités à l’idée de sortir sans attestation que de connaître les 10 bonnes nouvelles du mois de mai. Vous aussi ? Alors c’est parti !

1. Les émissions de CO₂ ont baissé de 9% dans le Monde 

Les mesures de confinement mises en place ont provoqué la plus grosse baisse d’émissions de CO₂ depuis la Seconde Guerre mondiale. Du 1er janvier au 30 avril, les rejets de CO₂ dans le monde ont diminué de 9% par rapport à la même période en 2019. En Chine, le confinement a permis une diminution de gaz à effet de serre de 25%, en Inde de 30% sur le mois d’avril et en France, le Haut Conseil du Climat estime que les rejets de CO₂ ont diminué de 30% en avril.

 

2. La baisse de la pollution sauve 11 000 personnes en Europe 

En France, le confinement dû à la pandémie de coronavirus a entrainé une baisse de la concentration de dioxyde de carbone dans l’air. D’après le Centre de Recherche sur l’Énergie et l’Air pur (CREA), la chute de pollution aurait permis d’éviter 1 200 décès en France et 11 000 en Europe, mais aussi de prévenir 1,3 million d’arrêts de travail, 1 900 visites aux urgences pour cause de crise d’asthme aigüe, 600 naissances prématurées et 6 000 nouveaux cas d’asthme chez les enfants. Selon Lauri Myllyvirta, analyste en chef au CREA : « Les bienfaits inattendus des mesures prises contre le coronavirus montrent à quel point la pollution de l’air est nuisible à notre santé et à quel point ses effets sur la santé sont négligés ».

 

3. Le développement de masques biodégradables (Australie)

L’utilisation de masques jetables est l’un des effets négatifs de la pandémie du coronavirus : utilisés tous les jours par une grande partie de la population, ils produisent une quantité importante de déchets, dont une partie finit dans la nature. Composés de microfibres de polypropylène et de plastique, ces masques jetables sont difficilement recyclables. Plusieurs chercheurs de l’université australienne Queensland University of Technology ont réussi à développer des masques biodégradables fabriqués à partir de déchets végétaux, comme du résidu de canne à sucre. Pas de soucis niveau protection, les masques respectent toutes les normes sanitaires et bloquent les particules inférieures à 100 nanomètres.

offre d'énergie renouvelable

Calendrier du mois de mai

4. L’État offre une aide de cinquante euros pour réparer son vélo (France)

Afin de diminuer les risques de contamination au Covid-19 dans les transports en commun et favoriser la pratique du vélo, la ville de Paris est actuellement sur un schéma de pistes cyclables éphémères qui viendraient dédoubler les lignes de métro. Le gouvernement propose d’offrir à partir du 11 mai, à tous les Français dans le besoin, un chèque de 50€ pour faire réparer son vélo. Vous voulez en bénéficier ? Très simple, il vous suffit de vous rendre chez l’un des 3 000 professionnels ou associations référencés et si votre réparation s’élève à 50€ ou moins, la facture sera prise en compte par l’État et vous n’aurez rien à payer ! Maintenant, à vos vélos !

 

5. Le centre-ville de Seattle libéré des voitures (Seattle, USA)

La ville de Seattle aux USA va interdire définitivement la circulation des véhicules dans les 32 kilomètres de rues du centre-ville afin de permettre à ses habitants de faire de l’exercice. Cette mesure, qui permet aussi de diminuer la pollution, a été testée avec succès lors du confinement.

 

6. Des lavabos installés dans les rues pour les sans-abris (Atlanta, USA)

Afin de protéger les plus démunis face au virus, un ancien SDF a installé dans la ville d’Atlanta des lavabos portables afin que les sans-abris puissent se laver les mains. Cette initiative devrait se reproduire dans plusieurs villes des États-Unis. Une solution toutefois temporaire afin d’attirer l’attention sur la situation sanitaire des personnes les plus démunies.

 

7. La réouverture de 39 forêts en Île-de-France  

Interdites d’accès depuis le début du confinement, les 39 forêts d’Ile-de-France sont enfin accessibles aux Parisiens. Il faudra toutefois respecter quelques règles, comme l’interdiction de pratiquer un sport collectif, de pique-niquer et l’obligation d’appliquer les règles de distanciation physique d’au moins 1 mètre ainsi que les gestes barrières.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

8. Des mesures mises en place pour la protection de la biodiversité des jardins parisiens

Depuis le début du confinement, la nature semble avoir réinvesti le milieu urbain. La biodiversité a pu reprendre ses droits en toute sérénité dans les zones vertes (parcs, jardins, cimetières, ronds-points) de la capitale. La Ville de Paris entend bien préserver ces zones en mettant en place quelques mesures, dont la création de micro-habitats naturels pour les insectes et les oiseaux et de lieux de nidification. Des panneaux pédagogiques seront installés dans chacune de ces zones afin de renseigner les passants sur la présence d’espèces protégées.

 

9. Les Français pourront partir en vacances cet été

Édouard Philippe a autorisé les déplacements en France pour les vacances en juillet et août. Il a annoncé plusieurs mesures concernant les vacances d’été ainsi que son « plan Marshall ». Un plan visant à relancer le tourisme en France et en faire une priorité nationale. Il a assuré lors de son discours du 14 mai que « Les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d’août ».

 

10. L’envol de la faune et de la flore (Monde)

Depuis que les plages sont désertées par les touristes à cause des mesures de confinement prises à travers le monde, la Thaïlande et l’Inde observent une augmentation du nombre des naissances de tortues luths, une espèce rare sur leurs plages. Les bateaux, les touristes et la pollution avaient fait fuir ces tortues qui ne venaient plus pondre sur ces plages trop fréquentées.

Depuis quelques jours, l’Europe a pu être témoin de la réapparition de plusieurs animaux disparus depuis plus d’un siècle. Il a pu être observé: un aigle inaperçu depuis 240 ans au Royaume -Uni et pour la première fois depuis 150 ans, des bébés loups sauvages sont nés en Belgique.

En Islande, les deux dernières entreprises impliquées dans la chasse à la baleine ont décidé pour des raisons de sécurité de ne pas reprendre leur activité pour l’année 2020. Cette interruption est une excellente nouvelle pour tous les écologistes, comme le déclare Fabienne McLellan, codirectrice des relations internationales chez Ocean Care : « Bien qu’il semble prometteur que la chasse à la baleine en Islande puisse s’arrêter définitivement, la cessation temporaire de la chasse à la nageoire doit devenir permanente ». Une bonne nouvelle pour les baleines et pour la protection marine dans le monde.

 

Après toutes ces informations, nous espérons vous avoir donné une nouvelle vision de ce mois de mai 2020 ! Nous vous donnons rendez-vous le mois prochain pour nos « 10 informations positives ».