Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Comment faire un bon compost ?

Le compost est bien souvent assimilé à quelque chose qui ne sent pas bon 🤢. Alors oui, ça ne sent pas forcément la rose 🌹, on vous l’accorde, néanmoins le compost est une méthode efficace pour votre jardin. Il permet de remplacer l'engrais, le terreau voire l'eau, et pas que ..; en plus de tout ça, c’est que du vert ! Eh oui, c’est une méthode 100% écolo, elle est respectueuse de l’environnement et des animaux.  

Vous voulez en savoir plus ? Alors c’est parti pardi ! 😉

26 novembre 2020

Qu’est-ce que le compost ?

Le mot « compost » signifie « engrais composé ». Le compost est une méthode qui permet de recycler les déchets verts du jardin, les déchets de la cuisine « naturels » et ceux de la maison. Ce compost fait donc office de terreau naturel, d’engrais et apportera aussi de l’eau grâce aux éléments compostés qui en détiennent. Le compost est le résultat d’un processus de fermentation qui donnera un produit stabilisé, hygiénique et riche en humus, très utile pour votre jardin. Comme couramment dans la nature, la matière organique, d’origine végétale ou animale, se dégradera naturellement et permettra aux plantes de grandir.

Un compost naturel et écologique

Comment fonctionne le processus de compostage ?

C’est assez simple, tout se produit naturellement 😊 Lorsque vous aurez centralisé vos déchets, une transformation biologique des matières organiques, de l’eau 💧 (présente dans les déchets) et de l’oxygène, va maturer. C’est alors qu’une fermentation s'opère grâce aux micro-organismes (vers de terre, larves, champignons, insectes, bactéries…) qui transforment les déchets en compost.

Et qu’est-ce qui se passe à l’intérieur du tas que nous avons formé ? Eh oui, on sait, cette question vous taraude, alors on va pouvoir éclairer vos lumières. 💡

Les matières organiques sont alors dégradées par ces petites bêtes 🐛… Enfin les micro-organismes et macro-organismes qui transforment le tout en humus riche et nutritif.

A l’intérieur du tas que vous avez formé, ça va chauffer 🥵 Le reste de la salade de la veille et les feuilles mortes de votre jardin vont faire un tour dans leur sauna naturel 😉. Eh oui, la création du composte va provoquer une montée en température, sous l'action des bactéries et en présence d’oxygène. Au fil de la décomposition, la température au cœur du compost va monter entre 50 et 70°C et lorsque le compost arrivera à une maturation avancée, la température diminuera pour se retrouver entre 35 et 45 °C. C’est dans cette humidité plus naissante, que les champignons 🍄 et macro-organismes entrent en action.

offre d'énergie renouvelable

Depuis quand le compost est utilisé ?

Cela remonte à fort longtemps, il était une fois…. Bon d’accord ce n’est pas aussi glamour qu’une histoire de princesse. 👸 Le compost a été utilisé par nos ancêtres lorsqu’ils ont remarqué que les cultures étaient plus vigoureuses quand du fumier ou des végétaux en décomposition étaient à proximité. 

La première référence de l’utilisation du compost en agriculture remonte à environ 1000 ans avant JC, pendant l’Empire Acadien en Mésopotamie et les Romains connaissaient aussi très bien cette méthode.

C’est donc un processus vieux comme le monde. Alors pourquoi vous ne l’utilisez pas encore ? 😉

À quoi sert le compost ?

Évidemment, vous souhaitez connaître l’utilité du compost, que vais-je bien gagner à recycler tous ces déchets ? Le principal objectif du compost est de nourrir, protéger et fortifier vos plantes ainsi que votre cher potager (si vous en avez un, bien sûr 😉). Vos plantes seront plus saines et plus résistantes aux maladies. C'est un engrais naturel et de qualité sans aucunes particules chimiques et néfastes pour votre santé et celles des animaux. De plus, il renforce l’aptitude de votre sol à retenir l’eau et les nutriments indispensables à vos cultures 🌷 🌼.

Quels sont les avantages du compost ?

Vous l’avez sûrement déjà compris, le compost est une méthode qui cache bien des avantages.

  • Il est 100% écologique et donc respectueux de l’environnement (pas de produits toxiques),
  • Les déchets alimentaires représentent environ 1/4 du poids total de votre poubelle 😱. Plus besoin de sortir autant vos poubelles, elles dureront plus longtemps (ça c’est un bon argument pour les faignants, on vous voit venir 😉 !)
  • Compost = recyclage (si c’est pas beau ça 😉). Eh oui, il permet aussi de réduire nos déchets de cuisine et déchets de jardin,
  • C’est un moyen de lutter contre le réchauffement climatique en stockant le carbone dans les sols et en apportant de la fraîcheur. Si les ménages augmentaient de 4% leur taux de matière organique stockée dans leur jardin, nous pourrions compenser 75% des émissions de gaz à effet de serre produites annuellement.
  • Il est très efficace, c’est un fertilisant de qualité qui améliore la croissance des végétaux,
  • Il allège la terre,
  • Il permet des économies d'engrais, de terreau et d'eau,
  • Il évite les allers-retours vers la déchetterie pour se débarrasser de certains éléments (comme des bûches de bois en trop). Il y en a une qui va être contente 🌍 !
  • Il n’est pas néfaste pour les petits animaux qui aiment se prélasser dans votre jardin ou dans votre potager 🐛🦔🐌🐞🐁.

Quand faire du compost ?

Le compost arrive à maturité et peut être utilisé après 4 à 6 mois, quelquefois plus longtemps (selon la saison, le taux d’humidité…). Plus il mature, plus il se décomposera et ressemblera à un terreau.

A l’automne, il est idéal que votre compost soit bien mûr, car celui-ci continuera de se décomposer pendant l’hiver et vous pourrez l’utiliser au printemps lorsqu’il sera bien mature. Il apportera tous les bienfaits fertilisant à votre jardin, à plus long terne.

À vous de voir ! Le compost peut être utilisé toute l’année, cela dépend de ce que vous plantez🌱.

Quels déchets composter (ou mettre dans son composteur) ?

Vous l’avez compris, plusieurs déchets quotidiens peuvent être utilisés pour créer un bon compost :

  • Les déchets de cuisine : épluchures 🍌, fruits et légumes abîmés, coquilles d'œuf, filtres en papier, restes alimentaires divers... Ils sont tous riches en azote
  • Les déchets de jardin : gazon tondu, écorce, paille, feuilles mortes 🍂 (sans présence de maladie)
  • Les déchets de maison : papier journal, cendres et sciures de bois, bouquets fanés 🥀, mouchoirs en papier... Les déchets de jardin et maison sont, quant à eux, riches en carbone

Pour avoir le bon dosage dans votre compost et une bonne aération, la règle d’or est d’équilibrer les déchets verts (fruits, gazon, épluchures…) et les déchets bruns (déchets de bois) avec un mélange de matières sèches et humides. (moit-moit comme on dit 😉).

N’hésitez pas à composter le plus d’éléments différents, pour que le compost soit complet et riche. Notre conseil est de réduire en morceaux les déchets, car cela facilitera le travail et l’attaque des micro-organismes décomposeurs (les petites bêtes qui vont charbonner pour vous 😉).

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Comment faire du compost ?

Il existe trois méthodes de compostage :

Le compostage en tas

Il est utilisé pour les grands jardins qui produisent beaucoup de déchets verts. Il permet d’en fabriquer en grande quantité. Pour l’emplacement, vous devez choisir un coin de votre jardin ni trop au soleil, ni trop à l'ombre, pour éviter que les matières organiques, par manque d'air, fermentent (très mauvais pour le compost 👎). C’est le moment de créer un tas, pour cela, superposez des couches successivement en mélangeant les déchets riches en azote avec les déchets riches en carbone (moitié chacun). Veillez bien à les couper ou les broyer pour faciliter le travail des petites bêtes. Ensuite, arrosez 💦 abondamment chaque nouvelle couche et mélangez au fur et à mesure. Si vous avez des orties, n’hésitez pas à en ajouter, cela accélère le processus du compost. Lorsque le tas est finalisé, déposez de la paille, des feuilles mortes ou de l’herbe sèche pour compacter le tout. En dernière étape, recouvrez le tas avec une bâche pour éviter les intempéries ⛈️.

Petit conseil d’entretien, tous les mois, il est nécessaire d’aérer le compost. Pour cela, utilisez une fourche-bêche et remuez le compost en le retournant.

Le compostage de surface

Il est basé sur le même principe et permet de préparer et nourrir la terre entre deux plantations. Ce type de compostage prend exemple sur le processus de la nature : tout déchet qui tombent au sol se décompose. La technique sera donc la même. Dans un premier temps, vous allez disperser de façon homogène et à même la terre, les déchets (verts, organiques). Il faudra également les couper et les mélanger de façon équitable et bien arroser le tout à la fin. Comme le compost est étalé, il ne va pas chauffer, c'est un compost à froid et très riche pour le sol.

Le compostage en silo ou avec un bac

Il est un autre type de compostage qui fonctionne en remplissant des bacs. Ces derniers peuvent être en bois, en plastique ou fait-maison avec des palettes, par exemple. C’est la même méthode que le compost en tas avec un emplacement mi-ombragé et des déchets placés dans un bac qu’il faudra arroser à la fin.

Il a cependant 3 avantages évidents par rapport aux autres méthodes : un gain de place dans votre jardin, une accélération du processus (car le compost est compacté) et un esthétisme indéniable puisqu’il est placé dans un bac 😉. 

Vous l’aurez compris, le compost a bien des avantages en plus d’être écologique et économique ! Alors rendez vos week-ends de confinement utiles pour votre jardin et donner lui de quoi se refaire une santé ! Lui aussi en a besoin 😉.

Et nous aussi chez ekWateur on produit de la m*****, enfin, c’est grâce aux déchets organiques et à leur décomposition qu’on peut vous proposer notre gaz 100% renouvelable (promis il n’a aucune odeur 😉).