Logo Ekwateur

Quel est le code couleur des câbles électriques et quelle signification ?

Quand il s'agit de câblage électrique, la couleur des fils n'est pas une question de design ou d'esthétique, c'est une question de sécurité et de praticité. En effet, chaque couleur de fil électrique a une signification spécifique qui indique son rôle dans le circuit électrique 😌. Mieux vaut donc savoir dès le début à quoi correspond chaque couleur. Car, oui, vous devez respecter un code couleur universel et ne pas choisir n’importe quoi ! Pour les électriciens du dimanche, on vous a préparé un guide facile pour identifier les couleurs associées à chaque type de câble !


Quels sont les codes couleur des fils électriques ?

🎵 En rouge et noir, j'exilerai ma peur… de m’électrocuter ! Désolée de casser l’ambiance, toutefois il est d’une importance cruciale que vous appreniez le code couleur de l’électricité pour éviter tout risque de danger ! Si vous êtes daltonien-ne, il est indispensable que vous demandiez conseil à quelqu’un de votre entourage.

Lorsqu’on s’intéresse à un circuit électrique, on observe généralement trois câbles de couleur, voici à quoi correspond leur coloris.

A lire aussi

Le neutre en électricité : à quoi ça correspond ?

Bleu pour les fils neutres

Le fil bleu est utilisé pour le neutre dans les installations électriques. On appelle fil neutre celui qui complète le circuit électrique et permet à l'électricité de retourner à la source. Il est essentiel pour équilibrer le circuit et est généralement connecté à la barrette de neutre dans le tableau électrique.

Vert et jaune pour un fil de terre

Le fil de couleur vert/jaune est le fil de terre. Ce dernier a une fonction de sécurité : il dévie le courant électrique vers la terre en cas de fuite de courant, réduisant ainsi les risques d'électrocution ou d'incendie. Très important donc celui-ci !

Rouge, marron ou noir pour les fils de phase

Le rouge, le marron et le noir sont destinés aux fils de phase qui apportent l'électricité depuis la source vers les appareils électriques. Le choix de la couleur peut varier selon les normes locales, néanmoins le plus souvent, vous trouverez du rouge, du marron ou du noir.

Qu’en est-il des autres couleurs ?

Il est vrai qu'il existe des fils de couleurs différentes dans des installations spécifiques ou plus anciennes. Cependant, ils sont de moins en moins utilisés en raison de la standardisation des couleurs pour des raisons de sécurité.

Est-il obligatoire de respecter les codes couleurs de l’électricité ?

En France, le code couleur est standardisé grâce à la norme NFC 15-100, il est donc obligatoire de respecter les couleurs imposées. Cette réglementation impose, en effet : 

  • Du vert/jaune pour les fils de terre ;
  • Du bleu pour le neutre (N) ;
  • N’importe quelle couleur (hormis le vert/jaune et le bleu) pour les fils de phase (L).

Vous l’avez compris, vous pouvez donc choisir du rose pour un fil de phase si ça vous chante ! Pour les autres câbles, en revanche, vous devez vous conformer à la règle.

Y-a-t’il des différences d’un endroit à l’autre ?

Bien sûr, le code couleur électrique varie d’un pays à l’autre. Aux États-Unis, par exemple, vous pouvez tomber sur un fil blanc pour le neutre. Toutefois, en Europe, le code couleur est le même pour tout le monde ! Et oui, la norme NFC 15-100 est valable dans toute l’Union européenne, ce qui est plutôt pratique.

Depuis quand sont-ils en place ?

Les codes couleur ont été introduits pour la première fois dans les années 1970 et ont évolué au fil des ans pour suivre les normes internationales. C’est pourquoi il est probable que les vieilles installations électriques soient équipées de fils avec un mauvais code couleur.

Par exemple, le jaune et le vert étaient à l’époque associés aux fils de phase et les fils neutres pouvaient être rouges, gris ou blancs ! Pour ne pas se tromper, le mieux est de vérifier la tension électrique entre les câbles grâce à un multimètre. En effet, elle est différente selon le type de câble : 

  • 0 volt entre un fil neutre et de terre ;
  • 220 volts entre phase et terre ou entre phase et neutre.

Erreurs fréquentes et risques associés

Vous pourriez être tenté-e de penser qu'un fil est un fil, quelle que soit sa couleur. Détrompez-vous ! Mélanger les fils peut entraîner des courts-circuits (coupures de courant), des surtensions et, dans les cas les plus graves, des incendies. La couleur est donc bien plus qu'un choix esthétique, c'est un véritable harnais de sécurité.

Utiliser des rubans adhésifs

Certains bricoleurs pensent bien faire en utilisant des rubans adhésifs colorés pour identifier les fils électriques. En plus de ne pas être conforme à la norme, c’est dangereux. Le ruban peut tout simplement se détacher ou se détériorer avec le temps.

Ne pas s’informer sur les mises à jour

Les normes sur l’électricité évoluent et il est donc très important de rester à jour si vous envisagez de faire des travaux et de toucher vous-même à l’installation électrique ! 

En résumé, le bleu pour le neutre, le vert/jaune pour la terre et toutes les autres couleurs pour les fils de phase. Vous n’avez plus qu’à raccorder chaque câble à la borne adéquate et le tour est joué ! Le fil vert sur le bouton vert, le fil rouge sur le bouton rouge… ce n’est pas pas plus compliqué que ça ! 😉 Bon, on vous rappelle quand même qu’en cas de problème, il est mieux de faire appel à un professionnel (pour ça, consultez notre article sur qui contacter en cas de panne d’électricité).

Sources

https://izi-by-edf.fr/blog/electricite-couleurs-fils-electriques/

https://www.mesdepanneurs.fr/blog/couleurs-fils-electriques

Nos derniers articles de la catégorie

Voir plus d'articles