Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Qu’est-ce que la géothermie ?

Géothermie… ça vous dit quelque chose pourtant vous ne savez pas vraiment ce que c’est ? 🤔 On vous rassure, ça n’a aucun rapport avec la géographie 😊. Aujourd'hui, le comportement des français.es changent dans leur utilisation des énergies. L'épuisement programmé des réserves d'énergies fossiles, le réchauffement climatique, la préservation de l’environnement sont autant de sujets qui doivent nous imposer l’utilisation des nouvelles énergies, dites les énergies renouvelables. La géothermie en fait partie. Découvrez dans cet article, ce qu’est la géothermie, les avantages et limites de cette énergie et les différentes sources de géothermie disponibles aujourd’hui.

23 décembre 2020

Un peu d’histoire

On ne va pas vous ennuyer longtemps, c’est promis 😉.

Le terme "géothermie" vient de l’association de deux termes grecs "gêo" (terre) et "thermos" (chaud). La géothermie désigne le processus qui permet de capter en profondeur la chaleur terrestre pour la transformer en source d’électricité ou de chauffage. La captation de cette chaleur souterraine est possible grâce aux canalisations installées en souterrain dans lesquelles circulent des courants chauds et froids. Il est important de retenir que la géothermie est une source d’énergie renouvelable et illimitée puisqu’elle provient du centre de la terre. Le principe est donc très simple : récupérer l’énergie disponible sous la surface de la terre et s’en servir !

géothermie, lac coloré

Les différents types de géothermie

On retrouve trois catégories de géothermie, que l’on distingue par leur type d’énergie et chaleur :

  • La géothermie de très basse énergie (moins de 30°C). La captation de la chaleur se fait par l’installation de pompes à chaleur qui puisent dans des couches superficielles du sous-sol (à environ 50 mètres de profondeur). Ce système permet de faire chauffer ou refroidir une maison individuelle ou encore de petits immeubles.
  • Si vous disposez d’un grand terrain, vous pouvez envisager la mise en place d’un système de captation de la chaleur en enterrant un tuyau à 5 mètres sous la terre. Ce tuyau relativement long contient un liquide échangeur de chaleur et il est raccordé à une pompe à chaleur.
  • La géothermie profonde de basse énergie (entre 30° et 90°C). On retrouve ici une chaleur plus importante, qui peut servir à chauffer ou à climatiser des serres agricoles, à dessaler l’eau de mer ou encore à éviter l’accumulation de neige ou de verglas dans les régions où l’enneigement est fréquent. C’est la solution idéale pour les grands bâtiments en ville. Néanmoins, elle s’avère très coûteuse dans sa mise en place (forages verticaux d’une profondeur de 10 à 300 mètres).
  • La géothermie de haute énergie productrice d’électricité (plus de 150°C). Ce type de géothermie ne se trouve que dans quelques zones aux caractéristiques géologiques spécifiques, avec des bassins sédimentaires ou avec la présence de volcans. La méthode pour capter cette énergie se fait par le forage profond (jusqu’à 1 000 mètres) dans les couches aquifères ou par injection d’eau dans des roches profondes. Elle est principalement utilisée par les usines de production d’électricité.

offre d'énergie renouvelable

D’où vient cette chaleur ?

Afin de mieux comprendre comment ça marche, ekWateur a réalisé pour vous un schéma de la croûte terrestre.

Comme vous le savez sûrement la terre est composée de plusieurs couches avec au centre un noyau, puis des roches, le tout chargé en radioactivité ce qui engendre de la chaleur qui se répand à travers le globe. Il faut savoir que la surface de la terre n’est pas chauffée que par le noyau, le soleil a aussi une place importante. En effet, celui-ci réchauffe la Terre par son énergie, cependant, cela permet seulement de chauffer les premiers mètres du sous-sol.

En France, les sols sont en moyenne, et ce, tout au long de l’année entre 10°C et 14°C puis, au fur et à mesure que l’on s’enfonce, elle augmente en moyenne de 3,3 °C tous les 100 mètres (c’est ce que l’on appelle le gradient géothermal). Ainsi, les sols / roches peuvent atteindre 140°C à 4 000 mètres de profondeur !

Vous vous rendez compte, nous avons une chaleur naturelle disponible 24h/24h, 365 jours dans l’année, qui ne dépend ni du climat, ni des saisons, ni du jour ou de la nuit. La géothermie nous offre une réserve d’énergie inépuisable car réapprovisionnée en permanence et une totale indépendance énergétique. C’est le pied 🦶, non ? Chez ekWateur, on adore ça 😊.

Geysers 💦, sources chaudes ♨️, éruptions volcaniques 🌋… ouille ouille ouille, ça chauffe là-dessous !

La géothermie en France

Et en France, ça chauffe ou pas ? 🧐

Comme tous pays, chacun à son potentiel. La France a une capacité géothermique immense, en particulier dans les départements d’outre-mer (centrale de Bouillante en Guadeloupe qui est la seule à produire de l'électricité grâce à la géothermie) et le Bassin parisien, qui présente la plus grande densité au monde d’opérations de géothermie basse. Étonnant non ? 😊 La région Ile-de-France, quant à elle, ne compte pas moins de 34 centrales géothermiques dont 16 présentes dans le Val-de-Marne.

Elle est d’ailleurs exploitée dans plusieurs régions du monde notamment en Islande qui possède la plus grande centrale géothermique au monde à Hellisheiði (pas facile à prononcer, on vous l’accorde 🙃). Elle a une capacité de 303 mégawatts d'électricité et 100 mégawatts de chauffage. Et on retrouve aussi l’Allemagne, le Danemark, l’Italie et la Suède….

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Avantages et limites de la géothermie

Cette énergie a des avantages notables que ce soit pour l’avenir des hommes ou pour celui de la Terre. Pourtant, quelques inconvénients sont à mettre en lumière.

Les ➕ :

  • Les installations géothermiques occupent peu d’espace en surface, elles sont non-polluantes et insonores ;
  • La géothermie ne consomme pas d’eau puisque celle-ci est renvoyée en sous-sol ;
  • Sa matière première, la chaleur de la Terre, est totalement gratuite ;
  • C’est une énergie renouvelable et propre (pas de déchets à stocker, très peu d’émissions de CO2) ;
  • La géothermie à très basse énergie est disponible dans tous les sous-sols du globe

Les ➖ :

  • Les réservoirs géothermiques ont tendance à s’épuiser au-delà de 30 ou 50 ans d’exploitation ;
  • La nécessité d’un terrain adéquat pour accueillir les sondes de captage ;
  • Il faut surveiller les forages profonds afin de ne pas provoquer de secousses sismiques ;
  • Lors des transports de chaleur, sur les longues distances, on remarque des pertes thermiques en surface ;
  • Difficulté d’accès sur certains gisements d’énergie géothermique ;
  • Le forage en profondeur coûte encore très cher, cela rend donc le déploiement à grande échelle de la technologie d’exploitation de l’énergie géothermique encore compliqué.

Pour conclure, la géothermie est quasi-inépuisable, propre et ne dépend d’aucun aléa météorologique ou saisonnier. Sa faiblesse réside dans son accessibilité très restreinte, ce qui rallonge fortement la facture. Eh oui, maintenant vous en savez plus sur cette surprenante énergie renouvelable. Vous pouvez donc installer dès à présent un système de captage dans votre jardin pour faire des économies pour votre portefeuille et pour la planète 🌍. À noter que le coût de départ est plutôt élevé et peut se révéler être un frein. Malgré cela, des aides existent pour alléger considérablement la note :

  • la Prime Effy,
  • la TVA réduite à 5,5 %,
  • l’éco PTZ,
  • MaPrimeRénov’

Vous souhaitez aller encore plus loin dans votre démarche ? N’hésitez pas à souscrire à nos offres responsables et vertes Made in ekWateur ! 😊

Toute l'équipe ekWateur vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année ! 😊❤️

A très bientôt 😉!