Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça 09 77 40 66 66 prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin
Electricité
Le partenariat entre la Kcorp et Ekwateur
Le partenariat entre la Kcorp et Ekwateur

Ekwateur x KCorp : votre fournisseur d’énergie investit la scène esport

Que vous soyez gamer, gameuse ou non, vous avez sûrement entendu parler de notre partenariat avec la Karmine Corp ou KCorp, équipe e-sport très en vue sur la scène française.

Si vous êtes perdu-e on vous a préparé un tour d’horizon pas piqué des hannetons sur ce club esport majeur et en quoi consiste ce partenariat (dont nous sommes très fiers).

L’esport qu’est-ce que c’est ?

Eh oui, si les aficionados de lutte sur petit écran savent déjà de quoi on va parler, il est l’heure d’initier tous-tes les autres à cette pratique qui a fait son trou dans la culture française.  

L’esport donc, est la pratique de jeux vidéos au niveau professionnel. Nous avons donc à faire à de véritables performers au même titre que des sportifs professionnels

La différence ? Le terrain. Ici pas de pelouse, pas de terre battue, non. Une console/Un PC et une manette/clavier souris en main pour s’affronter sur des adaptations de sports classiques (FIFA ou NBA 2K) ou sur des titres créés directement par le média en question.

Parmi les jeux les plus prisés on retrouvera League of Legends, jeu de stratégie en 5 contre 5 où le but est d’exploser la base adverse, Valorant, un autre jeu en 5 contre 5, cette fois-ci de tir, ou encore Rocket League, un jeu spectaculaire avec un concept tout simple mixant football et voiture défiant la gravité.

Pour tous ces jeux, il existe une myriade de compétitions tant au niveau local (la LFL par exemple en France pour League of Legends) qu’au niveau international (Major de Rocket League).

Et loin de ce que l’on pourrait imaginer, l’esport n’est pas un secteur niche ! Il s’agit d’un véritable pilier dans l’industrie du jeu vidéo qui représentait en 2022 plus d’un milliard d’euros !  

À titre d’exemple, des matchs de Valorant attirent parfois jusqu’à 500 000 spectateurs, qui restent toujours loin en comparaison des 100 millions de spectateurs uniques pour la finale des mondiaux de League of Legends de 2018. Pour comparer, c’est plus que la finale d’un Superbowl, et sans Rihanna ! 

Un essor qui, s’il est relativement récent en Europe, a déjà une place bien installée dans une partie des pays asiatiques, dont la Corée du Sud, où les joueurs d’esport sont de véritables superstars, comme Faker, l’un des joueurs les plus connus et les plus forts de League of Legends.

League of Legends

League of Legends, d’ailleurs parlons-en, car c’est probablement le fer de lance de l’esport au niveau mondial. Sa principale force ? Le jeu est complètement gratuit. Un cas qui, s’il est classique aujourd’hui, était loin d’être la norme en 2009 date de sa sortie.  

Les amoureux de monnaie sonnante et trébuchante nous diront “mais comment diable font-ils de l’argent en masse alors ?” Eh bien c’est très simple Jean-Mi, par la vente d’éléments purement cosmétiques sans impact dans le jeu (appelé skin). Ces skins en question permettent aux joueurs de se différencier pendant la partie, tout en renforçant l’adhésion d’une communauté auprès des personnages emblématiques du jeu.

Bien entendu, il n’y aura jamais assez de ligne de texte (et puis on commence à être fatigué d’écrire) pour vous expliquer convenablement les subtilités d’un tel titre. Aussi, nous vous laissons cette courte vidéo de présentation, parfaite pour comprendre les principaux tenants et aboutissants de LoL.

Et la Kcorp dans tout ça ?

Eh oui, tellement occupé que nous étions à vous expliquer les affres de l’esport que nous en avons presque oublié de vous parler du sujet central : la Karmine Corp !

La KCorp, créée en 2020 par Kamet0 et Prime (deux streamers extrêmement connus, avec qui on a fait une petite vidéo sympa là : ) est une structure esport regroupant plusieurs jeux, dont League of Legends, Rocket League et Valorant (pour citer les plus célèbres d’entre eux).  

À l’instar du sport classique, chaque équipe de joueurs a son jeu vidéo et s’entraîne quotidiennement durant des heures sur le jeu en question, peaufinant des tactiques avec un encadrement technique (les coachs).

Évidemment, la Karmine Corp est le meilleur club du monde (et a la meilleure communauté 😉). 

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique
Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Pourquoi un partenariat entre la Kcorp et Ekwateur ?

Ce partenariat, quand on y pense, est logique. 😉 Déjà sur un plan pratique, puisque pour les joueurs de jeux vidéos, l’électricité, c’est primordial. Que ce soit pour jouer ou pour s'entraîner, toute la vie des joueurs professionnels tourne autour de leur ordinateur, ce qui fait de l’électricité un besoin essentiel pour eux. 

De plus, de notre côté, on est une boîte de geeks. Tout ce qu’on aime, c’est manger des cartes graphiques. La preuve avec notre cofondateur Julien Tchernia qui passe parfois des soirées sur The Witcher 3 ou Civilization (ou Baldur’s Gates, mais c’est une autre époque).

En interne le jeu vidéo a une place importante, en atteste la salle de pause blindée de gens voulant se la donner sur Smash, ou des moments off entre équipe sur League of Legends (encore lui). 

Et c’est pour cela que nous soutenons la Karmine Corp et plus largement l’esport. Nous avons un merveilleux pont commun qui est le gaming, et qui est la meilleure porte d’entrée pour sensibiliser une communauté réellement engagée autour du réchauffement climatique et des économies d’énergie.  

Une rencontre inattendue

L’histoire d’amour a commencé par un supporter interne (le CM) qui a réussi à convaincre Julien Tchernia de venir assister à un KCX pour se rendre compte de l’effervescence du milieu. Ayant terminé Baldur’s Gate 2 pour la 36000ème fois, il se rendit donc sur place pour assister au Showmatch contre la team Koi(feur).

Et là, c’était le déclic, la ferveur des ultras, qui arrivent à associer session humoristique et moment de respect l’a tout de suite convaincu qu’il y avait une belle histoire à écrire. Un peu plus tard, c’est la rencontre entre tous les fondateurs (qui fut un grand moment de partage entre entrepreneurs de secteurs différents) qui confirma nos valeurs communes (ndlr : Jonathan Martelli, l’autre cofondateur avait écouté en boucle tous les titres de Prime pour se préparer à la rencontre – et il connait encore les paroles !)

Des valeurs partagées

Au travers de leur rencontre, les fondateurs des deux entreprises se sont découverts énormément de points communs. Tout d’abord cette volonté d’entreprendre, d’apporter quelque chose de différent et d’innovant au sein d’un marché pouvant s’avérer fermé par certains aspects.  

Car KCorp et Ekwateur, c’est un peu une version 2.0 de David contre Goliath. Deux entités avec des rêves, qui rentrent dans un secteur peuplé de géants déjà bien en place. Chez Ekwateur, en tant que fournisseur alternatif, nous sommes dans la même situation que la Karmine face à un G2 ou Fnatic. Il est difficile de s’imposer face à des fournisseurs plus gros et installés depuis plus longtemps, et pourtant on va le faire, autant eux que nous. 

Autre point commun : la proximité des dirigeants avec leurs équipes et leur communauté ! En effet, on essaye toujours de vous inclure dans le projet Ekwateur, on se nourrit de vos idées et on reste toujours disponible pour vous ! 😉 

Et cette communauté d’ailleurs, parlons-en. Ce sont des amours. Merci à eux de toujours être aussi proactifs sur Twitter, de participer, de donner des idées, et souvent de bien nous faire rire.

C’est pour toutes ces raisons qu’après le KCX, nous avons décidé que notre partenariat avec la KCorp devait continuer. Est-ce le début d’une aventure sans fin avec cette super structure qu’est la KCorp ?

Affaire à suivre… 😉  

Vous voulez en savoir plus sur Ekwateur ?

Le bouclier tarifaire pour les clients Ekwateur dès septembre 2022

Le bouclier tarifaire pour les clients Ekwateur dès septembre 2022

Le 26.09.2022Lire l'article
Ekwateur : 1er fournisseur à proposer une offre bouclier tarifaire indexée sur les TRV gaz à Strasbourg

Ekwateur : 1er fournisseur à proposer une offre bouclier tarifaire indexée sur les TRV gaz à Strasbourg

Le 01.06.2022Lire l'article
Ekwateur réalise une levée de fonds de 30 millions d’euros auprès de l'investisseur Ansonia

Ekwateur réalise une levée de fonds de 30 millions d’euros auprès de l'investisseur Ansonia

Le 09.05.2022Lire l'article