Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça 09 77 40 66 66 prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin
Image d'un bouton de veille allumé
image d'un appareil en veille

Appareils électriques en veille ou éteints : quelle consommation ?

Savez-vous qu’un réacteur d'une centrale nucléaire est spécifiquement dédié à faire fonctionner nos appareils mis en veille ? Ajoutez à cela que les appareils en veille représentent 10% de notre facture d’électricité, soit à peu près 80€ par an selon l’ADEME. Alors si, comme nous, vous trouvez que ça fait beaucoup, nous allons vous aider à faire des économies (on est là pour ça 😉).

Pourquoi faut-il éviter de laisser ses appareils en mode veille ?

Selon l’ADEME, la veille des appareils électriques consomme 300 à 500 kWh par an, soit 11% de la facture d’électricité d’un foyer moyen. Cette énergie qui vous est facturée est consommée sans vous apporter du confort supplémentaire. Elle ne fait qu’alimenter des appareils qui sont « en pause ». Selon la deuxième édition du baromètre AFP-powermetrix en 2013, les appareils en veille des Français gaspillent l’équivalent de la production de deux réacteurs nucléaires par an.

L’ADEME a évalué ce gaspillage énergétique à environ 85€ par an pour votre foyer (ce n’est quand même pas rien, on est d’accord 😉).

Quel appareil consomme en veille ?

Tous les appareils consomment de l'énergie en veille ne serait-ce que parce que la plupart des appareils en veille possèdent une petite LED allumée qu'il faut alimenter en énergie pour qu'elle fonctionne. Nous allons donc revenir ensemble sur ces fameux équipements consommateurs.

Mention spéciale pour la box internet qui consomme une énergie considérable

Tout d’abord nous aimerions décerner une mention spéciale à la box internet qui, branchée et fonctionnelle en permanence, consomme beaucoup plus qu’un lave-linge ! Prenez donc le réflexe de l’éteindre si vous partez en vacances. Vous verrez vite la différence en termes d’économies d’énergie.

Les appareils les plus gourmands en électricité même en veille

Voici une première liste des appareils les plus gourmands en électricité en veille :

  • Le combo gagnant est attribué à l’ordinateur fixe et son écran qui, en veille, représentent une dépense annuelle de 23 euros.
  • Viennent ensuite le sèche-linge, le four et le téléviseur qui, à eux trois, représentent une dépense annuelle de 29,3 euros.
  • On retrouve ensuite la machine à laver et le lecteur DVD (même s’il tend à disparaître) qui représentent une dépense annuelle de 12,2 euros.
  • Enfin la chaîne Hi-Fi, la console de jeu et le fameux ordinateur portable représentent 14,4 euros de dépense annuelle.

Maintenant, si vous possédez tous ces appareils chez vous, prenez une calculatrice et faites un petit calcul… pas mal non ? Surtout pour une consommation que l’on ne désire pas

Apprenez-en plus sur vos équipements

Vous souhaitez avoir une idée plus précise de la consommation de vos appareils ? Voici un tableau récapitulatif des 13 appareils les plus énergivores quand ils sont en veille :

tableau consommation veille appareils

Consommation TV en veille : quelle est-elle ?

Nous allons faire un rapide focus sur la consommation de la télé en veille car vous êtes nombreux à vous poser la question. C'est vrai qu'il s'agit d'un appareil qu’on laisse généralement tout le temps en veille.

Sa consommation est indiquée dans le tableau ci-dessus : en veille elle consomme 77 kWh par an soit une dépense annuelle de 8,5 euros. Certes cela peut sembler peu néanmoins si vous additionnez toutes les dépenses de vos appareils en veille cela finit par revenir cher.

Comment calculer la consommation des appareils en veille ?

Vous pouvez mesurer la consommation de vos veilles en investissant dans un wattmètre. Celui-ci se branche entre la prise murale et la prise de l'appareil concerné.

Vous pouvez en trouver dans des magasins spécialisés dans l'électronique ou auprès de votre fournisseur d'électricité.

Ce compteur d'énergie consommée affiche la puissance dépensée en temps réel ou sur un laps de temps déterminé.

Ce fameux wattmètre est la combinaison d'un ampèremètre et d'un voltmètre. L’intensité I et la tension U mesurées permettent de calculer :

  • La puissance P= UXI
  • Les kWh dépensés E= PX temps de la mesure
  • Le coût de la consommation X = EX coût d’un kWh.

Le wattmètre vous permettra de connaître les appareils qui consomment le plus en veille. Ainsi vous saurez où faire des économies dans votre logement. Il vous permettra également de déceler l'éventuelle consommation cachée de vos équipements.

Certains appareils consomment plus en veille qu’en marche

Eh oui, on pourrait pense que mettre un appareil en veille réduirait sa consommation mais non ! Certains appareils sont encore plus gourmands en énergie lorsqu’ils sont en veille !

C’est le cas par exemple d’un téléviseur qui va consommer, 0,07 kWh pour une heure de fonctionnement et 0,09 kWh par jour pour 23h de veille. Bien évidemment, si vous utilisez votre téléviseur 5h dans la journée, le ratio ne sera pas le même. Néanmoins, il est important de garder à l’idée que les appareils électriques peuvent potentiellement avoir une consommation en veille plus importante.

Un appareil branché consomme-t-il ?

Le raisonnement semble pourtant logique, se dire : « j’ai éteint l’écran de mon ordinateur, mon unité centrale et l’écran de mon téléviseur. Tout va bien, je peux dormir tranquille. » En réalité ce n’est pas tout à fait vrai, et même éteint (oui vous avez bien lu), nos appareils électriques peuvent consommer. On appelle cela une consommation cachée.

Pourquoi cela produit-il une consommation cachée ? Tout simplement parce que, pour la plupart, ils possèdent un petit transformateur (qui passe du 230 volts alternatif à du 12 volts continu pour la plupart) qui fonctionne en permanence (vous avez sûrement déjà remarqué ce petit boitier noir souvent chaud relié à vos appareils) certes pas au maximum de ses capacités lorsqu’il n’est pas allumé, cependant, dès qu'il est branché sur une prise de courant, il tire tout de même sur le courant électrique. Vous savez désormais d'où provient cette fameuse consommation cachée.

Faut-il débrancher systématiquement tous ses appareils électriques ?

Contraignant nous direz-vous. Même si c’est le moyen le plus radical d’éviter les dépenses inutiles, ce n’est pas toujours recommandé, notamment pour les lave-linge et lave-vaisselle car la veille de ces appareils sert aussi à détecter les fuites d’eau.

Pour les autres appareils, cela ne pose pas un problème conséquent. Néanmoins, débrancher ses appareils à répétition (plusieurs fois par jour) risque de détériorer la prise de ces derniers.

Pour ce qui est des ballons d’eau chaude, réfrigérateurs et congélateurs, ils demeurent continuellement en fonctionnement. Vous pouvez cependant les éteindre lorsque vous vous absentez de votre domicile pour une longue période.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique
Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Nos conseils pour économiser l’énergie des appareils en veille ou éteints

Le point positif dans tout ça c’est que ce n’est en rien une fatalité. Il existe quelques astuces pour éviter cette déperdition d’énergie et en plus elles sont super faciles à mettre en place !

Débrancher les chargeurs de portables et PC portables non utilisés

Lorsque vos appareils sont chargés, il est inutile et énergivore de laisser les chargeurs branchés car ils continuent à se nourrir d’électricité pour rien. Faisons un petit calcul ensemble. En admettant que vous ayez 6 chargeurs branchés simultanément sur une multiprise, ces derniers vont consommer en moyenne 40 centimes d’euros l’année. Ce n’est pas grand-chose c’est vrai mais le nombre d’appareils électroniques tend à augmenter dans les foyers et ramené à l’échelle de la France, la consommation est considérable. Il n’y a pas de petites économies 😉.

Opter pour une multiprise avec un interrupteur on/off 

Cela permet d’éviter d'avoir à débrancher systématiquement ses appareils tout en s'assurant de couper l’arrivée de l’électricité.

La mise en place d’un coupe veille

Cet appareil détecte automatiquement la mise en veille de l’appareil sur lequel il est raccordé et coupe donc l’alimentation immédiatement. Très utile pour les ordinateurs (il suffit de le brancher en USB) ou pour les téléviseurs (il suffit de l’installer sur la prise murale sur laquelle le téléviseur est branché).

Opter pour une prise appelée maître/esclave

Si l'on fait abstraction de son nom qui n'est pas très engageant, cette prise est le niveau au-dessus de la multiprise on/off. La prise maître/esclave est composée d’une prise principale qui alimente (si elle est utilisée uniquement) les prises secondaires.

C’est très utilisé en informatique car cela permet d’alimenter les périphériques d’un ordinateur (écran, imprimante et autres) uniquement lorsque celui-ci est en marche. À l’échelle d’une maison, cela peut permettre d’éteindre en une fois tous les appareils reliés à l’appareil « maître » via la prise, lorsque celui-ci est éteint.

Où positionner un coupe-veille pour limiter le gaspillage d’énergie ?

Le but de ces équipements est de couper les veilles des appareils et donc de réduire la consommation énergétique. Que faire pour en optimiser le fonctionnement ? Trois pièces de la maison constituent des points stratégiques pour la pose de ces dispositifs. 

Le salon pour les appareils "loisir"

Le salon est souvent le "QG" de tous nos appareils électriques dits de loisir soit : nos télévisions, lecteurs DVD et chaine Hi-Fi.

Le bureau pour les appareils de "travail"

Le bureau, quant à lui, est le lieu de notre maison réservé au "travail". On y retrouve souvent les appareils tels que : nos ordinateurs fixes et PC portables, notre imprimante et nos chargeurs. En clair, notre matériel informatique.

La cuisine pour l'électroménager

La cuisine est le royaume des équipements électroménagers tels que la bouilloire, le grille-pain, le lave-vaisselle, etc.

Vos dispositifs sont en place, il ne vous reste plus qu’à appuyer sur un interrupteur ou un bouton de télécommande pour économiser de l’énergie, préserver l’environnement et la durée de vie de vos précieux appareils 😊.

Sélectionner les appareils les moins énergivores possibles

Il est important de savoir quelle est la consommation d'un appareil lors de sa mise en veille avant d'investir dans celui-ci. Les équipements possédant le label Energy Star sont généralement moins énergivores que les autres.

En effet, ce label Européen est là pour garantir une consommation plus faible de celle des autres appareils. Vous pouvez retrouver ce label notamment pour tout le matériel informatique.

Pour faire des économies, vous pouvez aussi privilégier les équipements qui ne sont pas équipés de l'option départ différé. L'utilisation d'un programmateur permet de faire la même chose sans passer par la mise en veille.

Enfin, l'ordinateur portable étant entre 50% et 80% moins énergivore qu'un appareil multifonction selon l'ADEME, il est préférable donc de choisir ce dernier.

Nous espérons que nos conseils vous aideront à devenir de parfait-e-s chasseurs-ses de veille !

Et même s’il est difficile de contrôler complétement sa consommation, on peut toujours choisir parmi les différents fournisseurs d'électricité celui qui nous correspond le plus. Chez Ekwateur, on vous propose du gaz et de l’électricité 100% renouvelables ! Agir pour la planète et faire des économies, c’est possible. 😉

Source

Accueil. (2022, 25 mars). Agence de la transition écologique. https://www.ademe.fr/

Vous voulez en savoir plus sur votre consommation d'énergie ?

Comment réaliser des économies d’énergies au quotidien

Comment réaliser des économies d’énergies au quotidien

Le 08.08.2022Lire l'article
Surconsommation électrique locataire : causes & solutions

Surconsommation électrique locataire : causes & solutions

Le 20.06.2022Lire l'article
Baisser la température de son logement fait-il vraiment baisser la facture ?

Baisser la température de son logement fait-il vraiment baisser la facture ?

Le 17.02.2022Lire l'article