Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Comment stocker du bois de chauffage dehors ?

Ça y est, vous avez coupé votre bois pour l’hiver ou vous êtes allé.e vous en procurer (on n’a pas tou.te.s la carrure de JCVD même si ce serait bien 😉) ? Cependant, si vous voulez vraiment vous en servir comme combustible pour chauffer votre maison durant la saison froide, il ne faut pas négliger le stockage et le temps de séchage. Vous allez voir qu’il faut s’y prendre un peu à l’avance. Vous voulez gagner du temps ? Ça tombe bien, avec nos informations vous y verrez plus clair.

31 août 2020

Combien de temps le bois a-t-il besoin de sécher ?

Cela dépend de l’essence de votre bois mais il faut compter en moyenne entre 12 et 24 mois (24 mois étant la durée standard et 12 mois la durée possible dans des conditions de stockage parfaites). Pour vous y retrouver, les différentes essences sont classées en 3 catégories en fonction de leur dureté :

  • G1 : les feuillus durs
  • G2 : les feuillus tendres
  • G3 : les résineux

Il existe également au sein de ces « familles » 2 sous-catégories afin de déterminer l’humidité du bois :

  • H1 : humidité inférieure à 20% soit un bois sec et prêt à l’emploi (pour que le bois s’enflamme plus vite et produise plus de chaleur, son taux d’humidité ne doit pas dépasser 20%)
  • H2 : humidité supérieure à 20%. Dans ce cas-là, le bois aura besoin d’être séché durant plusieurs mois par vos soins

Les feuillus durs

Cette catégorie (G1) regroupe plusieurs types d’arbres :

  • Le chêne
  • Le hêtre
  • Le frêne
  • Le noyer
  • Le charme
  • Le bouleau
  • L’aulne
  • L’orme
  • Le châtaigner
  • Les arbres fruitiers

Ces types de bois sont plus adaptés au chauffage domestique. Ces bois durs et plus denses ont tendance à dégager plus de chaleur.

Le revers de la médaille c’est que leur séchage est plus long et ils s’enflamment plus difficilement. En revanche, une fois la combustion lancée, leur feu dure plus longtemps.

Les feuillus tendres

Cette catégorie (G2) regroupe les arbres suivants :

  • Le peuplier
  • Le saule
  • L’acacia
  • Le tremble
  • Le tilleul

Ces différentes essences de bois ont un temps de stockage plus court que celui des G1. Ils flambent bien et rapidement, idéal pour les départs de feu.

Cependant, ils se dégradent très vite si les conditions de stockage ne sont pas optimales.

Les résineux

Cette catégorie (G3) est composée des arbres suivants :

  • Le pin
  • Le sapin
  • Le mélèze
  • L’épicéa

Ces arbres sont les plus calorifiques et ceux qui sèchent le plus vite en raison de leur perméabilité. Néanmoins, ces bois doivent impérativement être parfaitement secs avant leur combustion. Autrement, ils risquent d’encrasser (via leurs dépôts de résine) vos appareils de chauffe et donc de les détériorer.

Un abri pour le bois de chauffage

Comment stocker votre bois de chauffage dehors ?

Que vous choisissiez de sécher vous-même votre bois bûche ou de l’acheter déjà prêt il est indispensable de l’entreposer parfaitement. Il est également préconisé de fendre le bois (ou de se procurer du bois fendu) avant de l’entreposer afin que celui-ci puisse sécher plus rapidement et plus efficacement.

Comment stocker votre bois sous un abri ?

Tout d’abord, ôtez-vous de la tête l’idée de garder votre bois de feu dans votre garage ou votre cave en pensant que c'est le lieu de stockage idéal car c’est faux ! Ces espaces sont généralement trop humides et cela risquerait de sérieusement endommager votre bois (à moins que vous vouliez l’utiliser pour faire une culture de champignon au lieu de le brûler 😉). Pour conserver tout son pouvoir calorifique, vos bûches de bois doivent être entreposées dans un endroit sec et ventilé. Un hangar ou un abri dans votre jardin serait idéal pour le bien-être de votre réserve de bois. Vous pouvez acheter un abri spécialement conçu pour le bois dans un magasin de bricolage (les premiers prix sont autour de 150€. Veillez à bien vérifier que les dimensions soient suffisantes pour votre stock de bois), le construire vous-même (pour les McGyver en herbe 😉) ou faire appel à un professionnel pour en installer un chez vous.

Il est également important que cet abri respecte quelques règles pour que vos stères de bois soient sauvegardés. Tout d’abord, votre remise doit être dotée de palettes pour éviter que le bois ne soit au contact direct du sol. De plus, les palettes étant aérées, elles permettront un meilleur séchage du bois.

Ensuite, équipez votre abri d’une « toiture ». Évitez le plastique si vous le pouvez, car celui-ci favorise la condensation et donc l’humidité (pas top si vous voulez sécher votre bois rapidement). Vous pouvez utiliser des tôles (idéales pour les abris à bois) ou des planches de bois précautionneusement jointoyées et un peu en pente pour que l’eau de pluie puisse s’écouler.

Comment stocker votre bois de chauffage sans abri ?

Vous n’avez pas de possibilités d’abri ? Ce n’est pas une fatalité rassurez-vous. Même si l’abri est vivement conseillé, il n’est pas toujours possible d’en installer un. Dans ce cas, avant de vous lancer dans la construction de votre tas de bois, prenez le temps d’observer le sens du vent et l’exposition du lieu où vous souhaitez disposer votre bois. Votre mission si vous l’acceptez : trouver un emplacement bien exposé au soleil et le plus possible à l’abri des vents et de la pluie pour maintenir un bois bien sec.

Un tas de bois entreposé dans la forêt

Où stocker votre bois de chauffage ?

L’idéal est de placer vos stères à distance raisonnable de la maison pour éviter les longs trajets en plein hiver dans la nuit le froid et/ou la pluie voire la neige.

Durant la saison chaude, vous pouvez laisser votre bois librement respirer en extérieur à condition qu’il soit toujours entreposé sur des palettes pour une aération maximale.

Si votre bois vient d’être coupé ou est dit « vert » (coupé il y a maximum 5 mois) il est préférable de le laisser complètement sécher à l’air libre durant quelques mois avant de le ranger dans un abri. Cela minimisera les risques de moisissure.

Enfin, nous vous conseillons d’entreposer quelques bûches près de votre appareil de chauffage afin qu’elles puissent profiter de la chaleur ambiante pour être bien sèches lorsque vous les ferez brûler dans votre poêle, insert, cheminée ou chaudière. De plus, elles auront un meilleur rendement de chaleur.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Bien ranger votre bois de chauffage

Le stockage c’est une chose. Cependant, si vous ne prêtez pas attention au rangement de votre précieux bois, vous aurez beau avoir le plus bel abri du monde, cela ne changera rien au fait qu’il risque de s’abîmer très rapidement. Voici donc quelques astuces pour un rangement anti humidité.

La première chose pour s’y retrouver, c’est de faire un classement de votre bois de chauffage. Pour cela, vous avez plusieurs méthodes possibles.

Trier votre bois par catégorie

Vous pouvez trier vos bûches en fonction de leur utilité comme suit :

  • Le petit bois pour allumer le feu
  • Les bûches de taille moyenne pour une consommation ordinaire de votre mode de chauffage
  • les grosses bûches pour la nuit et les grosses flambées.

Trier votre bois par essence

Vous pouvez tout aussi bien opter pour un tri pas essence :

  • Les bois tendres s’enflamment et brûlent plus rapidement. Parfait comme bois d'allumage.
  • Les bois durs ont un pouvoir calorifique puissant et produisent de grosses braises pour un chauffage de votre habitat optimal.

 

Vous pouvez également classer vos bûches selon leur ancienneté en mettant le bois le plus récent en dessous et le bois le plus ancien au-dessus (car c’est celui que vous allez utiliser en premier).

Évitez de ranger vos bûches trop en hauteur pour préserver leur équilibre. De plus, cela vous permettra d’y avoir accès plus facilement lorsque vous en aurez besoin.

Enfin, votre pile de bois doit permettre une bonne aération entre chaque bûche pour éviter la moisissure. Pour cela il vaut mieux positionner votre bois en quinconce afin de laisser un espace suffisant entre les morceaux de bois. Vous pouvez disposer votre bois comme vous le souhaitez tant que vous respectez cette règle. Si vous souhaitez ajouter un peu d’esthétisme à votre tas de bois tout en ayant une disposition optimale, nous vous conseillons le tas de bois rond. En effet, celui-ci permet :

  • D’avoir un stockage esthétique
  • D’avoir un espace bien utilisé
  • De cacher au centre les bûches moins jolies (cachez donc ces bûches que je ne saurais voir…)
  • Un écoulement de l’eau de pluie par les côtés extérieurs ce qui vous permet donc éventuellement de vous passer d’une toiture.

Néanmoins, ce type de construction est plus difficile. Si votre tas commence à s’effondrer dès le départ, celui-ci finira par s’écrouler entièrement.

Les étapes de la construction d’un tas de bois de chauffage rond

On n’allait tout de même pas vous donner une super méthode de rangement sans vous en donner la notice ! Ce serait mal nous connaître que de penser ça 😉. Voici donc les différentes étapes de ce type de construction :

  • Créez une base ronde et plate
  • Empilez vos bûches soigneusement, de manière stable et en forme cylindrique
  • Au centre de votre construction, placez, à la verticale, les bois tordus, trop longs ou moins jolis. Vous cacherez ainsi vous bûches disgracieuses tout en offrant un bon support à votre tas de bois
  • À partir d’un mètre de hauteur environ, commencez à rapprocher les bûches du centre
  • Enfin, vous pouvez terminer votre tas avec une rangée de bûches, écorces vers l’extérieur, pour permettre un écoulement plus facile des eaux de pluie.

 

Le rangement du bois ne sera plus jamais une contrainte pour vous ! Désormais vous allez plier cette formalité en deux temps, trois mouvements 😉. D’ailleurs, chez ekWateur, nous pouvons vous procurer du bois issu de forêts gérées durablement pour un hiver qui réchauffera votre maison sans réchauffer la planète. Vous en dites quoi ?