Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Chaudière à 1 euro : est-ce possible ? Comment ça marche ?

 Dans le but d’accélérer la transition énergétique l’État et les fournisseurs d’énergie ont sorti l’artillerie lourde pour inciter les Français.es à se tourner vers des modes de consommation plus écologiques et économiques. Et ce n’est pas pour nous déplaire, au contraire ! 😉. Néanmoins, entre toutes les aides et tous les termes utilisés, difficile de s’y retrouver… Ne vous en faites pas, on est là pour ça et on va vous aider à savoir ce à quoi vous pouvez prétendre.

10 septembre 2020

Chaudière à 1 euro : kézako ?

L’isolation à 1 euro, ça vous parle ? Vous savez, ces aides qui vous permettent de bénéficier d’une isolation de votre domicile pour 1 euro symbolique en vue d’économiser de l’énergie ? Eh bien le principe est un peu le même ici. Mis en place en 2019 par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, la prime conversion chaudière a donné naissance au dispositif « chaudière à 1 euro » qui offre la possibilité aux foyers dont les revenus sont faibles de pouvoir troquer leur vieille chaudière polluante au gaz, au fioul ou au charbon contre une chaudière plus écologique et aussi plus économique.

Favoriser la transition énergétique au travers de ce dispositif

« Changer 600 000 chaudières au fioul en 2 ans » c’est le challenge que s’était fixé l’ancien Ministre de la Transition Écologique et Solidaire François de Rugy. En France, ce sont plus de 3 millions de chaudières au fioul (majoritairement) au gaz ou au charbon qui vieillissent et continuent toujours plus de polluer et de participer au changement climatique. Avec ce dispositif le gouvernement entend bien accélérer la transition énergétique.

Alors, qu’est ce que signifie vraiment le terme chaudière à 1 euro ? Aujourd’hui, il s’agit d’un cumul d’aides permettant de réduire drastiquement la somme à investir pour le changement d’une chaudière. En effet, le système « chaudière à 1 euro » tel qu’il a été conçu en 2019 n’existe plus. Désormais on parle à nouveau de prime à la conversion chaudière. Et derrière ce terme se cachent plusieurs aides. Nous allons voir ensemble lesquelles.

Une pompe à chaleur

 

Un homme qui change une chaudière à gaz

Quelles sont les aides disponibles pour le remplacement de votre vieille chaudière ?

Il est possible de cumuler plusieurs aides financières afin de réduire drastiquement les dépenses liées au remplacement de votre bonne vieille chaudière :

  • La prime « coup de pouce chauffage » : allant de pair avec le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE), ce dernier oblige donc les fournisseurs d’énergie à faire des économies d’énergie grâce à leurs clients.e.s. En effet, en permettant à leurs client.e.s de faire des économies, ils en font eux-mêmes. Les acteurs du marché ont donc mis en place plusieurs offres commerciales pour satisfaire le dispositif des CEE. La prime coup de pouce chauffage en fait partie. Celle-ci a été mise en place en 2017 et doit prendre fin le 31 décembre 2020. Son objectif : permettre aux vieilles chaudières polluantes de prendre leur retraite en les remplaçant par des chaudières à haute performance énergétique (HPE) ou une pompe à chaleur. Tous les ménages peuvent profiter de cette prime qu’ils soient modestes ou non. Néanmoins, le montant de l’aide (pouvant atteindre jusqu’à 4 500€) est plafonné en fonction des revenus du foyers. De plus, le montant de la prime coup de pouce chauffage peut-être bonifié par le fournisseur d’énergie et est exclusivement réservé aux ménages à faibles revenus.

Voici les plafonds pris en comptes pour calculer le montant de la prime coup de pouce chauffage :

Le tableau des montants plafonds pour les ménages à revenus modestes

  • Les aides du programme « Habiter Mieux Agilité » de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) : ce programme permet une prise en charge des travaux de rénovation pouvant atteindre 50% du montant hors taxes pour les foyers à faible revenus.
  • Ma Prime Rénov : petite nouvelle dans la liste des primes, elle a été mise en place le 1er janvier 2020. Cette aide est délivrée sous forme d’une prime forfaitaire dont le montant varie selon le type de travaux à réaliser et les revenus du foyer.

À cela on peut également ajouter :

  • Un coût global raisonnable car maitrisé par le fournisseur d’énergie via des accords auprès d’artisans chauffagistes qualifiés présents dans le réseau du fournisseur d’énergie. Chez ekWateur on vous réserve de belles surprises pour vous aider à remplacer votre vieille chaudière polluante. Restez connecté.e.s 😉. En attendant, vous pouvez toujours faire une estimation de vos aides ici
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : disponible pour tous les ménages propriétaires, locataires, résidents à titre gratuit, imposables ou non. Pour leur résidence principale, les ménages peuvent déduire de leur impôt le montant des travaux réalisés. Si jamais vous n’êtes pas imposables, le crédit vous est quand même restitué à condition que celui-ci soit supérieur à 8 euros.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Comment bénéficier de ces primes ?

Faisons maintenant un tour du côté des démarches administratives (oui on sait ce n’est jamais un bon moment à passer mais vous allez voir que ce n’est pas si contraignant 😉)

Coup de pouce chauffage :

  • Faites votre demande en ligne ici en renseignant bien tous les champs afin que la prime soit calculée au plus juste
  • Signez votre devis et réalisez vos travaux
  • Complétez et signez votre dossier
  • Recevez ensuite votre virement 4 semaines après validation du dossier

Ma Prime Rénov :

  • Pour les ménages modestes : faites une demande en ligne sur le site : www.maprimerenov.gouv.fr
  • Pour les ménages classiques : faites la demande sur votre déclaration d’impôt

L’aide de l’ANAH Habiter Mieux Agilité :

  • Faites votre demande en ligne sur le site :  https://monprojet.anah.gouv.fr/
  • L’ANAH étudie ensuite votre dossier et vous informe de l’acceptation ou du refus de ce dernier
  • Signez votre devis et réalisez vos travaux
  • Revenez ensuite auprès de l’ANAH afin de leur demander le paiement de votre aide

Le crédit d’impôt :

  • Au moment de faire votre déclaration d’impôt, n’oubliez pas de renseigner le montant des travaux dans la case : crédit d’impôt transition énergétique
  • 30% du montant des travaux renseigné vous seront déduits de votre impôt sur le revenu ou remboursés si vous n’êtes pas imposable

Dans tous les cas, pour que vos travaux soient aux normes et qu’ils puissent être éligibles à toutes ces aides, il vous faudra faire appel à un artisan qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement). En effet, cette qualification est gage de qualité et de professionnalisme.

Vous prêt à vous lancer dans le remplacement de votre chaudière ! Et on est là pour vous aider (vous ne pensiez quand même pas qu’on allait vous laisser vous débrouiller, c’est mal nous connaître 😉). Le remplacement de votre vieille amie polluante est un beau geste pour la planète. Nous ne pouvons que vous encourager ! Et sachez également que vous pouvez aller plus loin sans effort en souscrivant à une offre d’électricité renouvelable ou de gaz vert. Vous préférez le bois ? Par de soucis on peut aussi vous en procurer issu de forêts gérées durablement.

Vous voulez en savoir plus sur la transition énergétique et les énergies renouvelables ?