Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Zéro déchet en cuisine : 7 astuces simplissimes à adopter sans tarder !

Dans ma cuisine zéro déchet il n’y a ni emballage papier, ni plastique à jeter, ni restes de repas oubliés. J’y mets plutôt de jolis bocaux, des aliments bios, des lentilles et haricots en vrac et des recettes édulcorées d’épluchures par milliers. Dans ma cuisine zéro déchet, on ne gaspille pas, on ne jette rien. Dans ma cuisine zéro gâchis, on réapprend à cuisiner, à économiser, à récupérer et à conserver. Entre le garde-manger et le légumier, sur le vieux tableau noir de mémé, est écrit à la craie la devise de la cuisine : « rien ne se perd, tout se transforme ». À vos tabliers !

23 février 2021

La cuisine zéro déchet : des pépites dans les épluchures…

Qui a dit qu’il fallait jeter les épluchures ?! Alors certes, il y a les lombrics de votre compost de cuisine qui crient famine. Sans oublier votre petit potager qui ne se priverait pas d’un peu d’engrais zéro déchet. Pourtant, de nombreuses épluchures, fanes et autres écorces de légumes se mangent et se dégustent même ! La cuisine zéro gâchis, c’est par ici !

1. Fan des fanes zéro déchet

Fanes de radis, fanes de carottes, fanes de navet et même pousses d’orties… Qui vous parle de jeter ? Allons, ne savez-vous donc pas que dans le végétal aussi tout est bon ? Si notre premier réflexe de consommateur est de nous débarrasser du superflu, ce n’est pas là la philosophie de la cuisine zéro déchet ! Ces touffes de feuilles vertes sont, non seulement sources de fibres pour notre organisme, mais également délicieuses à cuisiner. En soupe, en tarte, en quiche, en salade ou hachées comme du persil, les fanes on est fan ! Si vous êtes en panne d’inspiration, sachez qu’il existe des livres entiers de recettes zéro déchet uniquement à base de fanes de légumes du potager

2. Bouillons et infusions zéro déchet

Écorces d’orange ou de citron, carcasse de poulet, têtes de crevettes ou encore pâquerettes du jardin… tout cela est réutilisable vous le saviez ? C’est le principe des bouillons, des infusions, ou même des confitures maison. La cuisine zéro déchet de mémé en regorgeait. Devenus démodés (à tort), on les a délaissés pour leurs versions industrielles, gavées de produits transformés. Quel dommage, quand on sait qu’en deux temps trois mouvements, on peut se régaler sans le moindre frais ! Vous ne savez que faire de vos restes de légumes, de viande et de poisson ? Ici aussi, faites le plein d’idées de recettes zéro déchet avec de beaux livres de cuisine

3. Recettes d’épluchures de légumes

Ah les épluchures ! Elles remplissent notre compost à vue d’œil. En particulier chez les végétariens et les végétaliens... Stop ! Ne les jetez plus ! Contrairement aux idées reçues, elles sont comestibles. C’est même dans les épluchures de fruits et de légumes qu’on trouve le plus de vitamines et de nutriments excellents pour la santé. Attention toutefois à ne sélectionner que des fruits et légumes bios. Ainsi, vos épluchures seront exemptées de produits chimiques et toxiques. Alors, que faire de vos pelures ? Là encore, au rayon livres de cuisine, les marmitons écolos ont pensé à tout. Allez-y, jetez-vous à l’eau. La cuisine des épluchures a en plus le mérite d’être économe (sans mauvais jeu de mot 😉) …

Côté recettes zéro déchet, vous l’aurez compris, il y a de quoi faire. Si en cuisine vous avez eu les yeux plus gros que le ventre et que s’empilent les restes, sachez que rien ne se perd. Apprenez à emballer et conserver vos aliments en mode zéro déchet !

Cuisiner sans déchets, les astuces

Zéro gâchis dans le frigo : mes emballages zéro déchet

Ce n’est pas le tout de cuisiner en mode zéro déchet. Si c’est pour emballer votre reste d’oignon dans un film plastique, ou cet autre plat recouvert de papier aluminium, ou encore transporter vos courses dans des sacs en papier, cela n’a aucun sens. Dans ma cuisine zéro déchet, on dit bien « zéro déchet », il n’y a pas de déchet plastique, alu ou papier. Voici quelques alternatives durables pour les remplacer…

4. Le wrap zéro déchet : adieu alu et plastique

Vous connaissiez le sandwich wrap… Aviez-vous aussi entendu parler du wrap à la cire d’abeilles ? Celui-là ne se mange pas, bien au contraire. Il sert à conserver vos aliments sans produire le moindre déchet. Adieu papiers aluminium et films plastique. Dites bonjour à la version écologique de l’emballage alimentaire. Le « bee wrap », pour les anglicistes, est le must de l’accessoire zéro déchet en cuisine. Concrètement, de quoi s’agit-il ? Ni plus, ni moins qu’un morceau de tissu en coton bio recouvert de cire d’abeille (chaude). Une fois prêt, il s’adapte à la forme de vos aliments et récipients (bol, assiette…), tout en conservant la fraîcheur des denrées. Et surtout, il est lavable et réutilisable à volonté ! Vous courrez en acheter ? Sachez que vous pouvez aussi le fabriquer vous-même en un rien de temps…

5. Congeler zéro déchet : Tupperware et silicone

Un autre écoemballage indispensable dans ma cuisine zéro déchet, c’est ce bon vieux Tupperware ! Rappelez-vous, il avait la cote à l’époque de mémé. Et celui-ci ne s’est pas démodé… Alors, pour conserver vos aliments au frigidaire ou congeler de la viande, du poisson ou des aliments frais, pensez : Tupperware ! Tiens, et puisque l’on parle de congélation, il est un autre réflexe à bannir : le sac plastique de congélation. Ah, celui-là, vous l’aviez oublié ! Autant vous prévenir, il n’y a rien de tout cela dans une cuisine zéro déchet. Pourquoi utiliser des sacs jetables plutôt que leur version réutilisable ? De nombreuses entreprises proposent des poches en silicone (sans BPA) lavables et réutilisables. Vous verrez elles vont égayer votre frigo et votre congélo, tout en prenant soin de la planète. On dit go ! 😉

Maintenant que vous savez cuisiner et conserver en mode zéro déchet, on va pousser un peu plus loin… Mémé ?! Non, il ne faut pas pousser mémé ! Souvenez-vous… Que faisait mémé pour ne rien gâcher en cuisine ? Eh bien, lorsque la récolte du potager remplissait ses paniers en abondance, mémé trouvait bien d’autres astuces pour conserver ses petits plats. Voici donc la version zéro déchet du plat préparé…

offre d'énergie renouvelable

Plat préparé zéro déchet : trucs et astuces pour les conserver 

Ils font la fortune de Picard, Marie, Fleury Michon et autres William Saurin... les plats préparés prêts à réchauffer. Pourtant, ces industriels n’ont rien inventé. La différence avec les plats de mémé ? Quantité d’emballages jetables (souvent non recyclables) et bons nombres de conservateurs chimiques mauvais pour la santé. Alors, dans la cuisine zéro déchet, « back to basics » : on cuisine et on conserve zéro déchet.

6. Zéro déchet : bocaux par milliers

C’est ainsi que l’on procédait autrefois. Lorsque les légumes du potager arrivaient en abondance, il fallait les conserver. Comment ? En cuisinant ! Ainsi, mémé et ses amies s’activaient joyeusement aux fourneaux. Ratatouille à la provençale, tomates pelées, pickles de légumes crus et confiture, tout était mijoté avant d’être mis en bocaux. Pour le plaisir des papilles et pour le plaisir des yeux ! Imaginez ces belles étagères supportant de jolis bocaux de verre aux mille couleurs. Voilà une palette bien plus belle que celle de vos ordures qui s’entassent à la déchetterie… Alors, dans ma cuisine zéro déchet, je mets des bocaux, des bocaux et encore des bocaux. Un bocal en verre bien stérilisé, une bonne recette et hop, c’est parti pour 12 mois de conservation !

7. Fermenté et déshydraté : la conserve zéro déchet

Allez, on pousse le bouchon une dernière fois. Savez-vous qu’il existe d’autres techniques de conservation que la congélation et la mise en bocaux ? Autrefois elles étaient très utilisées. Aujourd’hui, elles sont devenues quelques peu désuètes. Pourtant, la fermentation, la déshydratation et la salaison étaient très répandues il y a seulement quelques dizaines d’années. Alors, pour les plus ambitieux, pourquoi ne pas s’y essayer dans la cuisine zéro déchet ? Voici un livre qui devrait vous guider…

En résumé :

  • La cuisine zéro déchet est à la portée de tous-tes
  • Quelques accessoires suffisent à réduire considérablement les déchets en cuisine
  • La conservation et le « fait maison » sont les clés d’une cuisine zéro déchet

Vous voyez, il ne faut pas grand-chose pour réduire ses déchets en cuisine ! Quelques bocaux, un soupçon d’écoemballages et d’ingénieuses recettes de cuisine suffiront à avoir un impact positif sur la planète ! Et puisque vous y êtes, pourquoi ne pas adopter aussi les bons réflexes énergétiques ? Électricité et gaz ont aussi leurs versions écologiques… 😉