Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Sapin : comment le recycler après Noël ?

Ça sent le sapin ! Cette année, plus question d’abandonner lâchement sur le trottoir Marius ou Gabin, le beau sapin vert que l’on a choyé pour les fêtes. D’abord, parce que ce n’est pas très sympathique pour les voisins. Ensuite, quel que soit le petit nom que vous lui avez donné, le roi des forêts mérite meilleur destin. Enfin, sachez que le dépôt de sapin à la sauvage sur les trottoirs est interdit, sous peine de 150 euros d’amende. Eh oui, qui s’y frotte, s’y pique ! Que faut-il faire de son conifère ? Le brûler dans la cheminée ? Le recycler à la déchetterie ? L’abandonner dans une forêt ?! Rassurez-vous il existe tout un tas d’options plus glorieuses que la poubelle pour notre sapin de noël: Promis, cet article va vous ôter une belle épine du pied… 😉

4 janvier 2021

Recycler son sapin : les points de collecte…

On l’a décoré avec amour. Paré de mille feux, trônant au milieu du salon, le sapin de Noël a vécu avec nous des moments intimes et joyeux. C’est lorsque tombent ses premières épines, que ça commence à sentir le sapin… C’est la fin ! Le bel arbre de Noël, devenu cette silhouette triste et desséchée, se montre tout à coup encombrant… « Il est temps de s’en séparer », pensez-vous. Un coup de balai, un sac plastique et hop le voilà jeté. Attendez !! Il existe plus belle retraite pour Marius, votre sapin de Noël : pensez au recyclage du sapin !

Le recyclage du sapin en point collecte

Vous les avez peut-être remarqués, ces emplacements encadrés de barrières, qui s’apparentent à un cimetière de sapins… Ce sont des points de collecte de sapins de Noël organisés par les collectivités. Rien qu’à Paris on en compte 164. Soit plus de huit par arrondissement ! Ici comme ailleurs, du 26 décembre 2020 au 20 janvier 2021, vous pouvez offrir une seconde vie à votre sapin. Pour cela, rien de plus simple. Vous n’avez qu’à le déposer dans l’un de ces points de collecte de la ville. Au préalable, assurez-vous qu’il se trouve dans son plus simple appareil : il doit être présenté dénué de décoration et non floqué de neige artificielle. Nul besoin non plus de l’emballer de sac plastique ! Rendez-le tel quel : au naturel.

Ça y est, votre arbre est prêt. C’est le moment de le saluer, le remercier pour ce qu’il vous a apporté et le laisser s’en aller vers une seconde vie… D’ailleurs, quel sort lui est réservé à votre sapin quand il est recyclé ? Plusieurs voies s’ouvrent à lui. Le plus souvent il sera transformé en broyat ou paillage, c’est à dire en copeaux de bois qui viendront recouvrir les espaces verts publics. Une tonne de sapins permet ainsi de produire 300 à 400kg de compost. Au lieu d’être incinéré, le sapin retourne à la terre et enrichit les sols. C’est un cercle vertueux ! Mais certaines collectivités lui réservent un autre sort. Le recyclage des sapins de Noël est aussi possible en pièges à sable sur les dunes des bords de plage ou en abris pour poissons dans les étangs. Leur utilisation emporte d’ailleurs un franc succès…

Rapporter son sapin écolo en jardinerie

Autre possibilité de recyclage de son sapin : le rapporter en jardinerie. Si vous avez acheté votre arbre de Noël dans une grande enseigne (Truffaut, Ikea, Botanic), on vous a probablement proposé de le retourner en magasin à l’issue des fêtes. On vous y a même incité ! Si si, vous savez, ce bon d’achat que l’on vous a offert contre la restitution de votre sapin de Noël ! L’objectif est tout simplement de regrouper les sapins pour mieux les recycler. Pour y parvenir, certaines enseignes vont même jusqu’à replanter un arbre pour chaque sapin rapporté en magasin. De quoi nous donner envie de le remettre en si bonnes mains…

Recycler son sapin à la déchetterie

Voici un autre réflexe qu’ont probablement développé nos lecteurs.rices jardiniers.ères. Si vous êtes de celles et ceux qui ont la main verte et jardinent beaucoup, vous êtes probablement habitué.e.s aux « déchets verts ». Ces résidus de tonte, de branchages, de feuilles mortes, que vous rassemblez dans un sac vert, prennent ensuite le chemin de la déchetterie. Alors, pourquoi ne pas y ajouter votre sapin de Noël ? Une fois arrivé.e à la déchetterie, l’équipe procèdera au recyclage de votre sapin directement avec les autres déchets verts. Enrichi de ces autres déchets, votre sapin a la garantie de former un compost de qualité !

Recyclage de sapin : donnez-lui une seconde vie !

Pour les citadin.e.s, pas de doute, le recyclage du sapin via la collectivité est la solution optimale. Et qu’en est-il de nos lecteurs.rices ruraux ? N’y a-t-il pas d’autres moyens de réinventer le sort de notre sapin ?

Transformer le sapin en bois de chauffage

Comment faisaient nos ancêtres autrefois ? Eh oui, le sapin de Noël existait déjà ! C’est ainsi qu’est née la tradition du feu de sapins en janvier. Grand feu de joie qui réunissait en début d’année les villageois.e.s. Perpétuée encore dans certains villages, la coutume s’est néanmoins perdue au fil des années. À plus petite échelle, si vous disposez à la maison d’une cheminée, rien ne vous empêche de procéder au recyclage de votre sapin en bois de chauffage. Ce n’est certes pas du bois de cheminée de la meilleure qualité (car rien ne vaut nos bûches compressées 😉), cependant, il sera un bon complément pour vos bûches de bois de feuillus (hêtre, charme, chêne). Comme tous les résineux, il s’enflamme vite et sa combustion est rapide. Coupé en petit morceaux de bois, votre sapin de Noël fera donc un très bon allume-feu… Voilà un sapin qui envoie du bois !

Faire de son sapin un compost de jardin

Si le mot compost vous est familier, c’est que vous êtes bon.ne jardinier.ère. Vous disposez d’un lopin de terre aménagé en potager ? Parfait ! Vous allez pouvoir tester le recyclage du sapin au jardin ! Une fois janvier arrivé, vous pouvez utiliser les résidus de votre sapin de Noël pour recouvrir la terre gelée du potager. Le sapin déposé dans un broyeur à végétaux se transformera en broyat ou en paillage. Dispersé sur la terre du jardin ou du potager, il prévient l’évaporation de l’eau et protège du froid vos plantations. Grâce à ses propriété anti-germinatives, le sapin constitue une barrière naturelle contre la prolifération des mauvaises herbes. Ah, il s’en cache des merveilles sous le sapin de Noël !

offre d'énergie renouvelable

Des sapins de Noël à recycler

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Recycler son sapin en pot : c’est bien plus écolo…

Vous avez du pot ! Le recyclage du sapin de Noël est encore plus simple lorsqu’il est en pot. Si vous l’avez choisi ainsi, c’est probablement que vous aviez une idée derrière la tête…

Replanter le sapin dans son jardin

Cette année, vous avez joué la carte 100% écolo. Pour que perdure la magie des fêtes, sans sacrifier le roi de la forêt, vous vouliez un sapin en pot à replanter dans votre jardin. C’est beau ! Toutefois, replanter son sapin n’est pas une opération à prendre à la légère. Assurez-vous d’abord que votre sapin de Noël en pot vous a bien été vendu avec son système racinaire, sans quoi le plant ne prendra pas. Ensuite, replanter son sapin signifie qu’il faut s’en occuper. Tout le temps où il trône dans votre salon, veillez à ce qu’il ne manque pas d’eau. Évitez bien sûr de le positionner à proximité d’un radiateur ou d’une cheminée, il ne va pas apprécier. Avant de le remettre en terre, soyez sûr qu’il n’a pas trop souffert de la chaleur. Épargnez-lui donc un choc thermique en le sortant brutalement à l’extérieur. Passez d’abord par la case « salle non chauffée », sans quoi il risque de se faire décimer. Creusez un trou suffisamment profond (deux fois la taille de la motte). Placez votre sapin et rebouchez avec du terreau, puis arrosez. Ici, pas de recyclage de sapin, c’est le même arbre qui poursuit son chemin ! Attention, prévoyez de l’espace, le sapin n’est pas surnommé le roi des forêts pour rien…

Un avenir pour les sapins de noël adoptés

Voici une autre tendance durable qui devrait vous épargner l’épineuse question du recyclage du sapin. Depuis quelque temps, souffle au sommet des grands pins, un vent nouveau, écolo. Adopter un sapin pour les fêtes, voilà ce qui est dans le vent. Depuis quelques temps, des startups proposent des sapins de Noël à la location. « Adoptez un sapin, nous lui offrons une seconde vie », clame le slogan de l’une d’entre elles. Livré en pot, votre sapin Marius, Jeanne ou Martin, vient égayer votre foyer pour les fêtes. Une fois les festivités terminées, l’entreprise vient le récupérer. Et parce qu’il est en pot, il sera aussitôt replanté ou remis en circuit ! Mieux que le recyclage du sapin, vous intégrez le cercle vertueux des familles d’adoption de sapins… Classe !

Vous voyez, il n’y a pas de quoi s’enflammer… Finalement la question du recyclage du sapin de Noël n’est pas si épineuse qu’elle n’en a l’air. En fonction de l’option que vous avez privilégiée, sous le sapin on trouve toujours chaussure à son pied !

En résumé :

  • On trouve en ville de nombreux points de collecte pour le recyclage de son sapin.
  • Une fois collecté le sapin est transformé en broyat ou paillage pour les composts des jardiniers.
  • Les familles rurales ont plein de possibilités pour offrir une seconde vie à leur sapin de Noël

« Mon beau sapin, roi des forêts que j’aime ta verdure »... Ouf, une fois Noël passé, il te reste une belle destinée ! Paillage, broyat, plantation ou feu de bois… Finalement la Nature est bien faite. Tout part et revient d’Elle. Et si derrière le sapin, vous vous souciez de la forêt ? Une belle résolution pour 2021, serait de se chauffer au bois… Pas de sapin pardi, mais au bois de chauffage renouvelable ! 😉