Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Maison bioclimatique : le futur du logement écolo ?

Lorsque vous additionnez logement, économies et environnement, cela vous donne… la maison bioclimatique. Rassurez-vous, on ne va pas vous montrer comment vivre au fin fond des bois, plutôt vous faire découvrir ce qui pourrait bien être la maison de demain. ekWateur enfile ses gants et son casque et vous emmène sur le chantier du futur logement écolo !

8 mars 2021

La maison bioclimatique qu’est-ce que c’est ?

Construire une maison bioclimatique c’est concevoir une maison habitable basse consommation de manière intelligente grâce à des matériaux écologiques dans le but de respecter l’environnement avant, pendant et après sa construction. Qu’elle soit de plain-pied ou non, c’est elle qui s’adapte au milieu dans lequel elle évolue et non l’inverse. De part ce principe, elle se sert des ressources naturelles qui l’entourent afin de produire l’énergie suffisante pour subvenir aux besoins énergétiques de ses occupants tout en étant peu polluante, si ce n’est pas du tout. Elle se caractérise donc comme étant une maison passive. Le fait de profiter du soleil tout en s’en protégeant ne date pourtant pas d’hier. Aujourd’hui, il est remis au goût du jour par les professionnels de la construction.

Cette maison écologique est donc en accord avec les dernières exigences thermiques du gouvernement. En effet, durant l’été 2021, la réglementation thermique RT 2012 sera remplacée par la réglementation environnementale RE 2020 qui vise à diminuer fortement l’impact carbone des futurs bâtiments. De plus, la consommation d’énergie sera limitée à 50 kWh/m² et par an. La norme ira plus loin encore, avec le renforcement de l’indicateur de besoin bioclimatique (aussi appelé « Bbio ») qui insistera sur la performance d’isolation de l’habitation. Enfin, de nombreux indicateurs seront à prendre en compte pour l’élaboration de votre future maison comme son exposition au soleil, son implantation, ou encore son volume de vitrage.

Une maison bioclimatique avec sa piscine

La maison bioclimatique tournée vers le soleil

Oui comme un tournesol 🌻 ! Nous l’avons dit plus haut, cette maison du futur est construite intelligemment et rien n’est laissé au hasard. À commencer par la disposition des pièces, des ouvertures et de leurs tailles. Et oui, le soleil est une source gratuite de chaleur et de lumière naturelle, nous ne vous apprenons rien jusque-là. Il est donc important d’orienter les pièces en fonction de sa route journalière afin de bénéficier de la meilleure luminosité.

Au sud on fait le plein de vitamine D

Dans la maison bioclimatique les grandes ouvertures sont situées sur la façade sud ainsi que les pièces de vie afin de capter et laisser entrer un maximum de lumière et de chaleur grâce à de grandes surfaces vitrées. C’est d’autant plus utile dans les régions les plus froides. Vous pourrez également profiter au maximum du rayonnement du soleil en journée et des longues soirées en période estivale. Idéal pour les apéritifs d’été 🍹.

Côtés est et ouest exposition limitée

 À l’ouest, les ouvertures seront limitées et moins imposantes afin de ne pas être victime de surchauffe en été et de profiter tout de même du soleil lorsqu’il pointe le bout de son nez. Cependant, c’est à l’est que seront exposées les chambres afin de profiter (pour les lève-tôt) des somptueux levers de soleil depuis votre lit, et de fraîcheur en soirée. Elle n’est pas belle la vie ? 🌄 Comme pour le côté ouest, les ouvertures ne seront pas trop imposantes. En effet, pour certaines régions, l’humidité le matin est bien présente et peu connue pour ses vertus chauffantes, alors mieux vaut ne pas trop s’y exposer si nous voulons rester au chaud.

Le nord on lui tourne le dos

 Enfin, pour ce qui est du côté nord, les ouvertures y seront limitées car c’est par là que le froid s’introduit dans nos chaumières. Vous pourrez, si vous le souhaitez, agrandir vos ouvertures, cependant, il faudra les équiper de vitrages spécialisés dans ce type d’orientation afin de ne pas laisser le froid entrer chez vous. C’est dans cette direction que seront placés le garage, le/les couloirs, le cellier. Ces pièces, qui sont considérées comme des pièces « froides » et n’ont aucun besoin d’être chauffées, serviront de renfort à l’isolation de votre surface habitable.

Grâce à son orientation, la maison bioclimatique bénéficie d’assez d’énergie pour subvenir à ses besoins en chauffage et s’éclairer au maximum naturellement, réduisant ainsi ses factures énergétiques.

offre d'énergie renouvelable

Une maison écologique 100% naturelle

Une maison bioclimatique respecte l’environnement durant toute la durée de sa vie. En effet, elle utilise des matériaux naturels et surtout prône l’artisanat local dans le but de bénéficier d’un savoir-faire unique, adapté à la région afin d’utiliser au minimum les transports.

Une isolation naturelle

Comme nous l’avons vu, l’exposition réfléchie de la maison permet de rentabiliser au maximum l’énergie solaire. L’exposition plein sud assure de la lumière toute la journée et la maison est chauffée grâce aux vitres. Tout ceci permet de consommer très peu d’énergie, mais ce n’est pas tout. L’isolation y est également pour beaucoup.

Afin d’éviter les surchauffes des pièces en été, il est important d’utiliser des matériaux à fort déphasage. C’est-à-dire qui ont la capacité d’emmagasiner la chaleur la journée et de la diffuser progressivement la nuit. C’est le cas par exemple de l’enduit en terre crue. Il est important de ne pas mettre de côté le toit. La laine de bois ou de chanvre sont de très bons isolants naturels. Grâce à eux la toiture bénéficie d’une isolation supérieure à celle de la laine de roche en été.

Enfin les ponts thermiques seront traités grâce à une isolation thermique par l’extérieur (ITE) afin que cette dernière soit optimale. En général ce phénomène apparait dans les endroits où l’isolation n’est pas continue, créant ainsi des passages d’air froid.

Choix des matériaux naturels

Lorsque l’on vous parle de maison écolo on pense directement à la maison en bois. Vous avez raison, ce sont de très bonnes maisons écologiques. Les maisons avec une ossature en bois ont d’excellentes performances thermiques. Privilégiez cependant les bois locaux afin de limiter leur empreinte carbone 😉. Il existe également d’autres matériaux pour construire sa maison bioclimatique. Les matériaux comme la terre cuite, la paille ou encore le liège sont également à privilégier pour la construction des murs de la maison car ils stockent parfaitement les rayons du soleil pour ensuite les transformer en chaleur. De plus ils présentent un bilan carbone favorable.

Une maison où tout a son importance

Une architecture bien pensée

Vous pensez qu’elle allait s’arrêter là ? Et bien non, même la forme de la maison a été pensée pour faire des économies d’énergie. En effet, l’architecture joue énormément dans la diminution des besoins en chaleur. Plus les formes seront simples et moins il y aura de déperdition, c’est pourquoi les maisons de forme cubique ou rectangulaire sont préconisées.

La couleur n’est pas à négliger

Nous n’y pensons pas forcément mais la couleur de notre maison joue également beaucoup. Les couleurs claires réfléchissent la lumière tandis que les couleurs sombres telles que le noir captent la lumière et la transforme en chaleur. Attention toutefois à l’utiliser avec parcimonie afin de ne pas créer de surchauffe de la maison. Les teintes idéales sont les tons orangés car elles captent suffisamment la chaleur du soleil sans pour autant surchauffer votre maison. C’est le juste milieu.

Les choses utiles à savoir sur la maison bioclimatique

À l’abri grâce à son environnement

Tout est pensé pour que les habitants de cette maison bioclimatique ne profitent que des aspects positifs du soleil. De plus, si elle est à proximité d’une colline, d’une montagne ou d’une forêt cela peut la protéger des intempéries.

De l’électricité et du chauffage

La maison bioclimatique est tournée intelligemment vers le soleil et bien entendu elle possède ses accessoires comme des panneaux photovoltaïques, un chauffe-eau solaire ou encore une pompe à chaleur afin d’augmenter ses performances énergétiques et d’y apporter l’électricité et le confort nécessaires.

Et l’hiver comment on fait pour se chauffer ? Et bien il faut savoir que si votre maison est bâtie de manière optimale en respectant tous les aspects évoqués précédemment (aération, orientation et isolation) elle sera en mesure de se chauffer en grande partie toute seule. Bien sûr si vous habitez dans une région froide et que le besoin s’en fait sentir, il est nécessaire d’installer un système de un poil à bois ou une cheminée à insert. Sachez que dans les régions tempérées la construction de maison bioclimatique peut couvrir 75% des besoins en chauffage.

Pas de gaspillage d’eau

La maison bioclimatique idéale est équipée d’un double circuit d’eau qui lui permet de récupérer l’eau de pluie pour la lessive, les WC et arroser les plantes. Celui-ci permet de ne pas gaspiller l’eau du réseau public et ainsi de réduire ses factures d’eau. Un autre est relié au réseau public afin de bénéficier de l’eau potable. Pratique non ? 🚰

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Une maison bioclimatique est-ce vraiment rentable ?

L’orientation de la maison ou encore l’utilisation de la végétation n’entraînent pas une hausse colossale du prix de la maison. Ce sont simplement des méthodes appliquées strictement afin de perdre le moins d’énergie possible. Cependant, nous allons être francs, faire construire une maison de la sorte coûte relativement cher de par l’utilisation de matériaux naturels et de qualité. Chaque maison est unique et doit être réalisée avec un même savoir-faire. Les appareils composant la maison sont certes plus onéreux à l’achat mais vous garantissent de réaliser des économies d’énergie non négligeables sur le long terme et ainsi réduire vos factures.

Ce type de maison s’avère être un investissement intelligent. En effet, elle pourrait bien être la maison du futur grâce à sa très faible empreinte carbone. Ce type de construction écologique séduit. En cas de revente, sa valeur sera supérieure à celle d’une maison traditionnelle. Alors, partant pour vivre aujourd’hui dans la maison de demain ? 🏡