Vous préférez parler à une vraie personne ? Notre centre d’appel du Mans est là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d’un appel local, même si vous habitez loin du Mans)

Compteur Linky : la polémique

Le blog d'ekWateur

13 septembre 2019

Compteur Linky : quels dangers ? Le point sur la polémique

Quels sont les dangers du compteur Linky ? Il y a-t-il vraiment des risques ? Pour y voir plus clair, ekWateur fait le point sur la polémique pour vous.

Depuis quelques années, le compteur Linky fait beaucoup parler de lui. Si le compteur communicant est supposé accompagner la transition énergétique, il a suscité de nombreuses interrogations : comment les données de consommation sont-elles récoltées, comment sont-elles transmises, qui y a accès ? Est-ce utile et à quoi sert vraiment le compteur Linky ? Quelles sont les ondes émises par le compteur Linky ? Sont-elles dangereuses ? Il y-a-t-il des risques techniques (incendie par exemple) ou des risques de panne ?

L'arrivée d'un nouveau type de compteur connecté au cœur des logements des citoyens a provoqué de nombreuses polémiques. Si vous aussi vous vous interrogez sur les risques et les dangers éventuels du compteur Linky, vous êtes au bon endroit ! ekWateur, votre fournisseur d'énergie renouvelable indépendant fait le point pour vous.

Compteur Linky : quels dangers ? Le point sur la polémique

Compteur Linky : le danger des ondes ?

Quelles sont les ondes utilisées par le compteur Linky ?

L'inquiétude la plus répandue au sujet des compteurs Linky concerne évidemment les ondes. Vous en avez forcément entendu parler : le compteur Linky collecte en temps réel vos données de consommation électrique et il les transmet automatiquement au gestionnaire du réseau de distribution de l'électricité, ainsi qu'à certains acteurs du secteur qui pourraient en avoir besoin, comme votre fournisseur d'énergie. C'est grâce à ce système que le compteur Linky entend faciliter la vie des consommateurs d'électricité : en leur permettant une connaissance précise des volumes d'électricité consommés et en facilitant une facturation plus simple et transparente.

Jusque-là, tout va bien ! Mais alors, comment ces données sont-elles transmises ? Quel type de réseaux de communication utilise Linky ? Le compteur communicant Linky transmet les informations via des courants appelés les CPL. Ces courants ne sont ni du wifi, ni du réseau téléphonique, ni des ondes radios. Les CPL (Courants Porteurs de Ligne) désignent en fait le courant qui circule dans les fils électriques.

Les CPL sont une technologie fréquemment utilisée dans les logements depuis des dizaines d'années. C'est notamment grâce à ce système que fonctionne le mécanisme des heures creuses et des heures pleines. Mais c'est aussi grâce aux Courants Porteurs de Ligne que se déclenchent les systèmes de domotique comme les volets électriques, les alarmes... Les box internet et autres routeurs wifi fonctionnent également grâce aux CPL.

Le principe des CPL est relativement simple à comprendre : les différents appareils qui utilisent les CPL transmettent des signaux basse énergie via les fils électriques (en même temps que le courant électrique). Dans le cas des compteurs communicants Linky, ces signaux sont transmis jusqu'à un poste de distribution d'électricité (situé à l'extérieur des logements) et les informations ainsi récoltées sont diffusées jusqu'aux gestionnaires du réseau par les réseaux télécoms, qu'on appelle aussi les réseaux GPRS (General Packet Radio Service, qu'on appelle aussi souvent la 2G+). C'est un réseau utilisé pour la téléphonie mobile.

Les ondes du compteur Linky sont-elles dangereuses, notamment pour la santé ?

Actuellement, la littérature scientifique sur les dangers liés aux ondes est en plein développement. De plus en plus d'études ont été menées sur ces sujets depuis plusieurs dizaines d'années. Globalement, la plupart des études sur le sujet montrent que les ondes couramment utilisées aujourd'hui ne représentent pas un danger pour la santé humaine.

Bien sûr, il faut toujours rester prudent. D'autant que certaines études ont également conclu que dans certains cas très spécifiques et à des taux d'expositions élevés, il pouvait y avoir des suspicions d'effet potentiels notamment sur le système nerveux ou sur les risques de cancers.

Mais alors qu'en est-il dans le cas des compteurs Linky ? Les ondes utilisées sont-elles dangereuses ? Et les taux d'exposition aux ondes sont-ils susceptibles de provoquer un danger sur la santé ?

L'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a été saisie plusieurs fois de l'étude des dangers potentiels des ondes des compteurs Linky. Dans un avis rendu en 2017, l'institution a conclu qu'il n'existait aucune preuve que les ondes utilisées par les compteurs Linky puissent constituer un danger pour la santé. Elle ajoute aussi que "compte tenu des faibles niveaux d’exposition engendrés par les compteurs et concentrateurs, il est peu vraisemblable que ces appareils représentent un risque pour la santé à court ou long terme".

En résumé, les études scientifiques estiment que les ondes des compteurs Linky sont plutôt sans danger pour la santé.

Les dangers techniques des compteurs Linky : incendies, pannes...

Les risques de dysfonctionnement technique représentent une autre crainte liée aux compteurs Linky. Ainsi, par exemple, à plusieurs occasions ont été médiatisés des incendies qui auraient pu être en lien avec les compteurs Linky. De ce fait, certains craignent désormais que les compteurs Linky puissent causer des dommages, des incendies, des pannes, des explosions...

D'après les techniciens et experts des compteurs électriques, ce n'est pourtant pas le compteur qui est directement en cause lorsqu'il y a des dysfonctionnements ou des dégâts de ce type. En France, on dénombre par exemple environ 1500 incendies chaque année liés aux installations énergétiques des parties communes ou à la distribution d'énergie selon l'ONSE (l'Observatoire national de la sécurité électrique). Ces incendies ne sont pas causés par les compteurs (que ce soient des compteurs classiques ou des compteurs communicants) mais par des défauts d'installation ou de branchement.

Il peut ainsi parfois arriver que l'installation d'un compteur soit défectueuse et qu’elle provoque des courts-circuits. Il arrive aussi que certains branchements non-conformes créent un risque lors d'un éventuel changement de puissance. Mais ces problèmes ne sont pas le fait du compteur Linky en lui-même mais plutôt d'un défaut d'installation. En d'autres termes, ces accidents peuvent arriver avec n'importe quel compteur, et pas plus avec le compteur Linky qu'avec un autre.

Linky : les données sont-elles sécurisées ?

Le compteur Linky suscite aussi des inquiétudes quant à la gestion des données de consommation électrique. Puisque le but du compteur Linky est de récolter des données précises sur les consommations électriques des usagers, il est nécessaire de savoir comment sont récoltées ces données, ce qui en est fait, comment elles sont sécurisées et qui y a accès.

Sur ce point, il faut savoir que les institutions en charge de la protection des données personnelles en France (l'ANSSI, Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information, et la CNIL, Commission Nationale Internet et Libertés) ont encadré les procédures de gestion des données des compteurs Linky. Tout est donc à priori contrôlé par les institutions ad hoc. Résultat : les données récoltées sont 100 % anonymes, aucune information personnelle n'étant transmise. Voir par exemple le communiqué de la CNIL à ce sujet.

Bien sûr, votre fournisseur recevra les informations de consommation liées à votre compteur, mais aucune autre information qu'il ne détiendrait pas déjà, dans le cadre normal de la prestation qu’il vous fournit. Et pour tout autre type de diffusion des données de consommation (utilisation en open data par exemple), l'accord explicite de l'usage est nécessaire. Cela signifie qu'aucune donnée ne peut en principe être utilisée pour d'autres fins que celles prévues initialement dans le cadre de Linky : faciliter la gestion de vos consommations par les fournisseurs d'électricité notamment.

Linky : les autres dangers et polémiques

Les compteurs Linky suscitent enfin des craintes sur d’autres sujets : comment est gérée la sécurité du système Linky, peut-il être piraté, il y-a-t-il des dispositifs de surveillance intégrés au Linky... Toutes ces inquiétudes sont plutôt infondées : puisque le compteur Linky est encadré par l'ANSSI, toutes les mesures de cybersécurité sont prises pour éviter les risques de piratage et autres attaques informatiques des systèmes Linky. Il est donc peu probable que des problèmes de ce type surviennent, même si cela reste toujours possible en théorie, si les techniques de piratages se développent et que les nouvelles mesures de sécurité ne sont pas prises suffisamment vite. 

Il n'y a pas non plus de caméra ou de micro caché dans les compteurs Linky qui pourraient être utilisées à des fins de surveillance. 

Il y a donc beaucoup de questions, de craintes et d'incertitudes autour de Linky mais la plupart s’avèrent infondées. Les ondes sont à priori peu dangereuses pour la santé, le dispositif semble sécurisé à la fois sur le plan technique et sur le plan des systèmes informatiques... En revanche, le compteur Linky est un outil intéressant pour la transition énergétique car il permettra à l'avenir de mieux connaître et mieux maîtriser nos consommations électriques, et donc d'encourager le développement des énergies renouvelables.

Pour plus d'informations à ce sujet, vous pouvez d'ailleurs consulter nos articles :

Et pour contribuer à la transition énergétique, passer à l’énergie verte est un geste efficace ! ekWateur vous propose des offres d’électricité et de gaz 100 % renouvelables, que vous pouvez consulter juste par ici 😉

offre électricité renouvelable