Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Bûche compressée, granulés, plaquettes : quel bois de chauffage choisir ?

Entre les bûches, bûches compressées, granulés ou plaquettes, quel bois de chauffage est le plus efficace ? Lequel choisir ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ? On vous explique. 

6 avril 2020

De plus en plus, le chauffage au bois revient “à la mode”. Avec les outils modernes comme les poêles à bois, les cheminées à inertie et les chaudières modernes, le chauffage au bois devient une technique de chauffage à la fois pratique, confortable et souvent assez économique

De plus, le chauffage au bois permet d’utiliser une énergie plus écologique que les énergies fossiles traditionnelles comme le gaz. En effet, en utilisant du bois, on utilise une ressource renouvelable, dont le cycle carbone est neutre, et qui permet de maintenir et de bien entretenir les forêts (et les emplois qui en dépendent).

Bref, le chauffage au bois revient sur le devant de la scène. Mais quand on n’y connait rien, il est parfois compliqué de s’y retrouver. Entre les différents dispositifs, les différents types de bois, la gestion des modes de combustion… Il y a matière à se perdre ! Pour vous aider un peu, on vous parle aujourd’hui du bois de chauffage : les différents types de bois existants, leurs avantages et leurs inconvénients et comment vous faire votre avis pour choisir. Prêts ? On y va !

Zoom sur la coupe des buches coupées et compréssées

Les différents bois de chauffage : bûches, granulés, plaquettes…

Pour se chauffer au bois, on peut utiliser différents types de matériaux à base de bois. Il y a bien sûr les bûches traditionnelles, mais on peut aussi utiliser des dérivés du bois : les bûches compressées, les granulés de bois (ou pellets) ou encore les plaquettes de bois (ou bois déchiqueté). Voyons voir ce qu’ils désignent :

  • Les bûches : les bûches, traditionnellement, ce sont tout simplement de gros morceaux de bois, issus de la découpe de branches ou de troncs d’arbres. C’est ce que l’on a tendance à mettre naturellement dans sa cheminée. On peut l’acheter ou le récolter soi-même en coupant du bois sur son terrain.
  • Les bûches compressées : elles désignent des bûches “artificielles” réalisées par compactage de résidus bois récoltés dans les scieries ou de copeaux de bois forestier. C’est donc bien du bois, que l’on compresse pour former des bûches. D’où le nom : bûche compressée.
  • Les granulés de bois (ou pellets) : ils se présentent sous forme petits cylindres de 5-6 cm de long et d’un demi-centimètre de diamètre, eux aussi en résidus de bois compressés. En gros, c’est pratiquement le même matériau que les bûches compressées, mais sous un format un peu différent.
  • Les plaquettes de bois : il s’agit de morceaux de bois “broyés” ou “déchiquetés” présentés sous forme de plaquettes de quelques centimètres (2x2x5 cm en règle générale). Les plaquettes de bois sont issues de l’industrie forestière et sont fabriqués à partir de morceaux de bois qui ne peuvent pas être valorisés sur d’autres filières comme le meuble.

Evidemment, chacun de ces types de bois peut être constitué de différentes essences de bois, ce qui peut affecter certaines caractéristiques de votre combustible bois de chauffage. Ainsi, selon l’ADEME “les bûches de bois feuillu dense (hêtre, charme, châtaignier, chêne, frêne, robinier) [...] fournissent beaucoup d’énergie et procurent une plus grande autonomie à votre appareil. Les autres essences (feuillus tendres, résineux) sont plutôt réservées à l’allumage.”

offre d'énergie renouvelable

Plaquettes, granulés, bûches : les avantages et les inconvénients

Bien évidemment, chacun de ces combustibles bois a des avantages et des inconvénients. Déjà, pour commencer, ils ne s’utilisent pas forcément tous de la même façon et avec les mêmes appareils. Par exemple, les granulés sont conçus pour les poêles et les chaudières automatiques et même si en théorie rien n’empêche de les utiliser avec d’autres types d’appareils de chauffage au bois, ce n’est pas vraiment optimal. 

Voyons dans le détail.

Les bûches de bois de chauffage : avantages et inconvénients

Le principal avantage des bûches de bois classique, c’est leur prix. En règle générale, les bûches sont nettement moins chères en équivalent kWh que le gaz naturel ou l’électricité et même souvent moins cher que les autres types de combustible bois. 

En moyenne, les bûches de bois, selon la taille, se trouvent autour de 3-4 centimes par kWh selon l’ADEME, alors que l’électricité tourne plutôt autour de 15 centimes le kWh. C’est donc une énergie de chauffage très bon marché. Et puis, la bûche a pour certains un petit côté “authentique” qui fait son charme.

Cela dit, la bûche de bois de chauffage a aussi quelques inconvénients. D’abord, elle n’est pas très facile ni à transporter ni à stocker. C’est assez encombrant, parfois salissant… Stocker un stère de bois chez soi pour son chauffage n’est pas toujours évident. Et pourtant, c’est crucial ! Car l’un des désavantages des bûches, c’est que leur taux d’humidité peut varier énormément : de 10 à 60% selon les essences, les méthodes de récolte et de stockage… Or plus un bois est humide, plus il perd sa chaleur au moment de la combustion ce qui rend le chauffage moins efficace.

Bûches compressées : avantages et inconvénients

La bûche compressée quant à elle a un gros avantage par rapport à la bûche traditionnelle : elle chauffe mieux. Son pouvoir calorifique est plus élevé que celui de la bûche, son taux d’humidité est plus standardisé (autour de 10-12%). Elle est aussi plus facile à transporter, stocker, ranger.

Par contre, la bûche compressée est chère, approximativement deux fois plus chère que la bûche classique (autour de 8 centimes le kWh selon l’ADEME). Et surtout, il faut faire très attention à son stockage, car elle est très sensible à l’humidité ce qui peut dégrader son pouvoir calorifique

Les granulés de bois : avantages et inconvénients

Comme les bûches compressées, les granulés de bois compressés ont l’avantage de très bien chauffer, leur pouvoir calorifique est élevé et leur humidité est basse. En plus, les pellets sont spécialement conçus pour alimenter les poêles et chaudières automatiques, donc si c’est le matériel dont vous disposez chez vous c’est vraiment le combustible bois idéal.

Attention toutefois, le prix est un peu élevé par rapport à la bûche classique (mais moins élevé que pour la bûche compressée) : autour de 6.5 centimes le kWh. Et comme pour la bûche compressée : attention à ne pas laisser vos granulés à l’humidité. Cela dit, comme ils sont généralement vendus dans des sacs, c’est plutôt facile en théorie.

Les palettes de bois déchiquetés : avantages et inconvénients

Enfin, le bois déchiqueté, ou palettes, est un peu entre-deux. Il partage avec la bûche classique un prix faible (entre 2 et 4 centimes par kWh) et une humidité variable (entre 20 et 40% d’humidité). De ce fait, son pouvoir de chauffage n’est pas aussi optimal que pour le bois compressé.

Il a l’avantage de permettre d’utiliser du bois qui ne serait sinon pas valorisé, ce qui participe à la réduction des déchets et de l’empreinte écologique. Par contre, ce type de bois n’étant pas très “standardisé” il est souvent mal adapté aux petites chaudières (inférieures à 500 kW). Souvent, c’est le type de bois utilisé pour les chauffages collectifs au bois ou pour ceux des collectivités.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Comment choisir son combustible bois de chauffage ?

Finalement, ce qui va le plus dicter le choix de votre bois de chauffage c’est donc votre situation et votre équipement de chauffage au bois.

Si vous disposez d’une chaudière ou d’un poêle automatisé, alors les granulés sont tout indiqués. Ils sont un peu plus chers, mais ils permettent de chauffer très efficacement, en maîtrisant parfaitement le processus de combustion et sans avoir besoin de recharger manuellement.

Si vous disposez d’une chaudière, d’un poêle ou d’une cheminée non-automatique, alors vous avez plus de choix. Mais tout dépend de votre situation : si vous avez la place de stocker chez vous des bûches de bois traditionnelles sans les exposer à trop d’humidité, alors les bûches peuvent être une bonne idée, mais cela peut vite devenir difficile dans une petite surface. Les bûches compressées sont alors plus indiquées. 

Quant au bois déchiqueté, il est généralement plutôt réservé aux grandes installations en théorie.

Voilà, vous en savez maintenant un peu plus sur les différents combustibles bois à utiliser pour votre bois de chauffage. Et si jamais vous cherchez où vous pouvez en trouver, sachez qu’ekWateur fournit AUSSI du bois ! Des bûches de bois compressées, 100% renouvelables !