Logo Ekwateur
Un ventilateur au soleil
Un ventilateur au soleil

Les ventilateurs consomment-ils beaucoup d’électricité ?

Qu’est-ce qui tourne en rond, brasse de l’air et reste pourtant très utile ? Le ventilateur ! 🥁

Contrairement à la climatisation qui absorbe l’air chaud pour le rejeter à l'extérieur en projetant de l’air froid dans la pièce, un ventilateur ne fait que déplacer l’air dans une pièce. L’action d’un ventilateur est purement mécanique. En agitant des pales, l’air circule, lorsque l’on agite un éventail.🪭

En résumé


Un ventilateur, ça refroidit ou pas ?

Si on se place devant un ventilateur, on peut avoir l’impression qu’un souffle froid nous entoure et c’est agréable. Toutefois, ce n’est qu’une sensation, un ventilateur peut ainsi faire baisser la température ressentie dans une pièce, pas la température en elle-même. En se mouvant, l’air de la pièce ventile nos corps qui dégagent de la chaleur, et remplace l’air situé juste au-dessus de la peau qui semble alors plus “frais”.

Dans une pièce fermée, le ventilateur ne pourra pas refroidir la pièce. Il permettra, en revanche, de faire circuler l’air pour créer une impression de courant d’air. 🍃

👋Si des aides pour installer une clim réversible existent, ce n’est pas le cas pour les ventilateurs.

Calculer la consommation d’un ventilateur

Calculer la consommation d’un appareil électrique est assez facile quand on sait comment faire.

La formule de calcul est assez simple (avec une calculette) et permet d’estimer rapidement la consommation d’un appareil électrique, la voici : 

P x T x t = C

P : puissance de l’appareil (ici un ventilateur) en watts 

t : temps d’utilisation en heures par jour

T : temps d’utilisation en jours

C = consommation annuelle

Prenons un exemple avec un ventilateur d’une puissance de 50W (P = 50), qui est allumé 11 heures par jour (t = 11), 41 jours dans l’année (T = 41). On obtient donc : 

50 x 11 x 41 = 22 550 wh par an.

Pour obtenir la quantité en kWh, il suffit de diviser ce résultat par 1 000 : 

22 550 / 1 000 = 22,55

Le ventilateur consomme donc 22,5 kWh par an. 

💡Selon l’Ademe, la consommation d’un ventilateur est, en moyenne, vingt fois inférieure à celle d’un climatiseur.

Maintenant que nous avons compris comment calculer la consommation d’un appareil électrique par an, appliquons cela à des exemples.

Les types de ventilateur

Les types de ventilateur sont nombreux. Si le principe est le même, la puissance comme le design de l'appareil peuvent changer.

Le ventilateur de table

Assez petit et compact, ce ventilateur, aussi appelé ventilateur sur socle, est en général posé sur un bureau, un meuble ou encore une table de nuit. D’une circonférence assez modeste, il se destine à souffler de l’air vers une personne sur un point plus ou moins fixe en général. Une chose est certaine, ce type de ventilateur ne peut pas aérer toute une pièce. Il dispose en général d’une tête oscillante et de plusieurs vitesses de ventilation.

💶Leur prix varie de 15 à 150 € pour les plus performants.

🌬️ La puissance d’un ventilateur de table oscille entre 25 et 50 W en moyenne.

🏡Un foyer utilise deux ventilateurs sur socle, un de 25 W dans la chambre d’un bébé, un de 50 W dans la chambre des parents. En marche toute la nuit, on compte à peu près 13 heures d'utilisation par jour durant tout l’été, soit 93 jours.

25 x 13 x 93 / 1 000 = 30,2 kWh

50 x 13 x 93 / 1 000 = 60,4 kWh

Le ventilateur de la chambre du bébé consomme 30,2 kWh par an.

Le ventilateur de la chambre des parents consomme 60,4 kWh par an.

Au total, les deux ventilateurs consomment 90,6 kWh par an.

Le ventilateur sur pied

Plus grand et plus large que son homologue sur socle, le ventilateur sur pied permet d’aérer plusieurs personnes ou une petite pièce. Avec sa tige qui peut monter ou descendre, le flux d’air peut être positionné en hauteur. Il dispose de plusieurs vitesses et d’une tête qui peut tourner de haut en bas et de droite à gauche.

💶Leur prix varie de 20 à 200 € pour les plus performants.

🌬️ La puissance d’un ventilateur sur pied oscille entre 30 et 60 W en moyenne.

🏡Un foyer utilise un ventilateur sur pied d’une puissance de 30 W dans le salon, 10 heures par jour pendant 90 jours.

30 x 10 x 90 / 1 000 = 27 kWh

Le ventilateur du salon consomme 27 kWh par an. 

🏡Cette maison laisse tourner son ventilateur sur pied d’une puissance de 60 W en permanence durant les 60 jours les plus chauds. Le reste du temps, elle le met en marche 4 heures par jour pendant 60 jours.

60 x 24 x 60 / 1 000 = 86,4 kWh

60 x 4 x 60 / 1 000 = 14,4 kWh

Au total, le ventilateur consomme 100,8 kWh par an.

🧊 Laisser tourner une clim en permanence peut faire grimper la facture d'électricité. Pour un ventilateur, c’est moins flagrant bien qu’inutile.

Le ventilateur plafond

Assez répandu en Afrique grâce à leur capacité à brasser l’air d’une pièce entière, le ventilateur plafond peut être aussi équipé d’ampoules et servir de luminaires. Fixé au plafond et au centre de la pièce, il est très efficace. Le branchement de ce genre de ventilateur est préférablement fait par un-e électricien-ne professionnel-le car il ne s’agit pas simplement de brancher l’appareil à une prise murale, d’autant plus qu’il comporte des luminaires. 

💶Leur prix varie de 50 à 1 000 € pour les plus performants.

🌬️ La puissance d’un ventilateur plafond oscille entre 40 et 90 W en moyenne.

🏡Une maison dispose de 4 ventilateurs plafond d’une puissance de 70 W dans la maison. 

Deux d’entre eux tournent 10 heures par jour, pendant 45 jours.

Les deux autres tournent 13 heures par jour pendant 25 jours.

70 x 10 x 45 / 1 000 = 31,5 kWh

31,5 x 2 = 63 kWh

70 x 13 x 25 / 1 000 = 22,75 kWh 

22,75 x 2 = 45,5 kWh

Au total, les ventilateurs de la maison consomment 108,5 kWh par an.

Le ventilateur colonne

Très à la mode dans les années 90, ces ventilateurs longilignes avec aucune hélice apparente peuvent être rangés un peu partout, ou posés dans un coin,  grâce à leur aspect compact et rectangulaire. C’est en général une roue qui permet de créer de l’air et le projeter dans la pièce. En plus de souffler par l’avant, des ouvertures sur les côtés permettent une diffusion plus large de l'air ventilé. 

💶Leur prix varie de 15 à 150 € pour les plus performants.

🌬️ La puissance d’un ventilateur colonne oscille entre 25 et 45 W en moyenne.

🏢Dans un studio, un ventilateur colonne d’une puissance de 35 W est en marche en moyenne 8 heures par jours pendant 40 jours.

35 x 8 x 40 / 1 000 = 11,2 kWh

Le ventilateur colonne consomme 11,2 kWh par an.

Ventilateur brasseur d’air

On connaît tous ce ventilateur ! Il est utilisé par les mannequins et les chanteurs-euses pour une pose avec les cheveux au vent ! Placé au sol, il souffle assez fort pour emporter la chevelure et les habits des stars et produire une photo iconique ou une vidéo. Ce ventilateur est très puissant et permet de faire des effets, alors pourquoi ne pas l’utiliser pour brasser l’air d’une pièce ? Malgré son bruit, on a la garantie de pouvoir ressentir le souffle avec lui !

💶Leur prix varie de 30 à 250 € pour les plus performants.

🌬️ La puissance d’un ventilateur colonne oscille entre 25 et 80 W en moyenne.

🍴 Un restaurant utilise 8 brasseurs d’air pour soulager les clients-es sur la terrasse. D’une puissance de 75 W, ils sont en marche 6 heures le midi et 6 heures le soir durant toute la saison estivale soit 90 jours.

75 x 12 x 90 / 1 000 =  81

81 x 6 = 486 kWh

Au total, les ventilateurs du restaurant consomment 486 kWh par an.

Le ventilateur sans pales

Démocratisé par la marque Dyson, le ventilateur sans pales ne porte pas bien son nom car les hélices sont simplement cachées. Les petites hélices soufflent un fin filet d’air qui est amplifié par le cerceau. Un effet aérodynamique permet en effet de multiplier ce filet par 15 pour obtenir un véritable ventilateur avec très peu de souffle au départ. En plus d’être esthétique, l’effet aérodynamique permet de multiplier sa puissance de souffle sans ajouter de la puissance au moteur. Le résultat ? Des performances énergétiques supérieures à la moyenne, toutefois compensées par un prix plus élevé que ses homologues.

💶Leur prix varie de 90 à 400 € pour les plus performants.

🌬️ La puissance d’un ventilateur sans pales oscille entre 30 et 55 W en moyenne.

🏡Une maison dispose de trois ventilateurs sans pales d’une puissance de 40 W. Les ventilateurs sont en marche 5 heures par jour pendant 60 jours.

40 x 5 x 60 / 1 000  = 12

12 x 3 = 36

Au total, les ventilateurs consomment 36 kWh par an.

Une électricité verte pour un nouveau souffle !

En passant à l'électricité verte, les ventilateurs, comme tous les autres appareils, seront alimentés avec des ressources renouvelables comme le solaire, l'éolien, la biomasse, la géothermie ou encore des barrages hydrauliques !

En optant pour une électricité 100 % verte (nos garanties d’origine sont là pour le prouver), vous encouragez ainsi la transition énergétique, tout en faisant du bien à la planète ! 

L'électricité verte au prix juste

Changez pour une électricité 100% renouvelable et sans engagement.

Parmi les nouvelles solutions pour lutter contre la chaleur l'été, la climatisation écologique pointe le bout de son nez. Avec de plus en plus de solutions pour rafraîchir une maison sans clim, on pourrait croire que les ventilateurs sont obsolètes.  Pourtant, ils ne consomment, comme nous venons de le voir, pas beaucoup d'électricité, et restent un moyen de baisser légèrement la température ressentie. 

Avec une durée de vie qui se compte en décennie, ce sont assurément des compagnons pour les prochains étés qui arrivent !🏖️

Sources

https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/travaux/climatisation-comment-bien-choisir 

https://presse.ademe.fr/2021/06/la-climatisation-vers-une-utilisation-raisonnee-pour-limiter-limpact-sur-lenvironnement.html 

Nos derniers articles de la catégorie

Voir plus d'articles