Logo Ekwateur
Un sous-compteur électrique
Un sous-compteur électrique

Qu’est-ce qu’un sous-compteur électrique ? Comment ça marche ?

Tout le monde connaît le compteur électrique, cet appareil qui permet de mesurer la quantité d'électricité consommée par un foyer.

Dans la famille des compteurs, il existe le petit frère, le sous-compteur électrique. Celui-ci mesure alors une partie de la quantité d'électricité consommée. 

Pourquoi faire et comment ça marche ? C’est ce que nous allons voir ensemble !

En résumé


Le sous compteur électrique, c’est quoi ?

Le sous-compteur électrique n’est pas un compteur en soi, il est forcément rattaché à un véritable compteur électrique. C’est donc un dispositif qui se veut complémentaire.

Son rôle est de mesurer avec précision la consommation électrique dans une partie du logement. Cela peut être une pièce particulière, un studio aménagé dans l’ancien garage, un étage entier ou un atelier de travail.

Généralement équipé d’un petit écran LCD afin d'accéder facilement aux informations, le sous-compteur affiche la consommation électrique de la partie concernée en kWh, il indique aussi le tarif du KWh en vigueur ou la tension électrique au sein du circuit.

👋 Ce dispositif n'est aucunement obligatoire et n’engage aucun frais supplémentaire auprès du fournisseur d’énergie.

Comment ça fonctionne ?

Le sous-compteur fonctionne comme un compteur électrique en plus petit. Directement relié sur le tableau électrique à l'arrivée de l'électricité de la zone concernée, il permet de suivre en temps réel la consommation de celle-ci.

Pour ce qui est de l’usage, un sous-compteur fonctionne exactement comme un compteur normal doté d’un écran LCD. Des boutons permettent de naviguer entre les différentes informations.

Est-il légal d'avoir un sous-compteur électrique ?

👮Pas de problème avec la loi pour un sous-compteur électrique puisque son installation est parfaitement légale.

Comment facturer avec un sous-compteur électrique ?

En revanche, il existe des subtilités importantes.

🚨Il est interdit d’installer un sous-compteur dans le cadre d’une location temporaire ou saisonnière afin de faire payer la consommation électrique aux locataires. Cela reviendrait à vendre de l'électricité, ce qui est parfaitement illégal. 

Il est, en revanche, possible de l’installer afin d’avoir une idée précise de l'estimation de consommation électrique pour ensuite équilibrer le montant des charges, proportionnellement. Ces charges, cependant, doivent être fixes, ce qui explique la possibilité d’estimer une moyenne avec un sous-compteur, pas de l’utiliser pour faire payer la dépense électrique selon une consommation précise.

⚡Si cette solution ne semble pas réalisable dans le cas de locations longue durée par exemple, il faudra demander la création d’un nouveau compteur électrique à ENEDIS. Ce compteur individuel pourra alors prendre en charge la consommation de la zone d'habitation concernée et les locataires pourront choisir leur fournisseur d’énergie normalement.

🏢 Dans une copropriété, il est possible d'installer un sous-compteur pour diviser les charges de certains espaces ou équipements, pour cela, il faudra cependant l’accord de la copropriété.

Pourquoi installer un sous-compteur électrique ?

Maintenant que l’on sait comment ça fonctionne, penchons-nous sur ses utilités, et elles sont nombreuses.

Mieux contrôler sa consommation d'énergie

Connaître la consommation précise de certaines pièces ou certains équipements permet de mieux la contrôler pour faire des économies. Il est possible d’isoler les chauffages par exemple, afin de savoir précisément combien d’électricité ils utilisent et si une solution alternative comme une pompe à chaleur air-eau (ou autres) est nécessaire. 

Avoir les informations sur une situation, c’est pouvoir agir en conséquence. Grâce à la mise en place de ces mesures précises, il est plus facile de prévoir les solutions adéquates pour réduire la consommation énergétique.

Estimer la consommation des locataires

Comme nous l’avons vu, dans le cadre d’une location d’un étage ou d’une partie de maison, le sous-compteur peut s'avérer utile afin d’estimer la consommation moyenne de la partie concernée et de l'inclure aux charges de location.

Estimer la consommation en colocation

Sur le même principe, il est possible d’estimer la consommation électrique moyenne des différentes parties d’une colocation afin d’y adapter les charges de location. 

Les mêmes contraintes juridiques s'appliquent ici aussi et il est interdit de faire payer la consommation des sous-compteurs directement.Les batteries permettent de profiter, à toute heure du jour ou de la nuit, de l'énergie solaire produite pendant la journée.

Le prix d’un sous-compteur électrique

Le prix d’un sous-compteur électrique varie en général entre 20 et 100 €, selon la qualité du matériel, la marque, et d’autres facteurs. La pose est aussi payante, il faudra compter entre 70 et 100 € en moyenne pour l’installation d’un sous-compteur.

💶 Ces prix sont indiqués à titre indicatif. Un sous-compteur triphasé avec une protection pour résister aux intempéries et un écran rétroéclairé coûtera plus cher qu’un simple sous-compteur monophasé installable à l’intérieur.

Sous-compteur monophasé et triphasé

Il existe deux types de courant, le courant monophasé et le courant triphasé. Pour qu’un sous-compteur fonctionne (c’est la même chose pour un compteur électrique normal) en courant monophasé, il faut qu’il le soit aussi. 

Dans le cas des compteurs et des courants, qui se ressemble s’assemble. 💘

Sous-compteur électrique monophasé

Le sous-compteur monophasé doit être relié à un système électrique monophasé. Les appareils sélectionnés sont alors directement connectés au tableau électronique, qui calcule alors leur consommation exacte.

 Le courant monophasé est le plus répandu dans les habitations en France. Le sous-compteur monophasé possède une intensité de courant comprise entre 32A et 63A. 

🤓 Pour pouvoir être installés, les sous-compteurs électriques monophasés doivent tous être certifiés MID (Measuring Instruments Directive).

Sous-compteur électrique triphasé

Le courant électrique triphasé possède une intensité plus élevée. Il est destiné aux habitations qui sont loin de leurs compteurs électriques, à celles qui consomment beaucoup d'électricité ou aux professionnels. 

Le sous-compteur triphasé peut donc supporter cette force et permettre une connexion entre une pièce très éloignée et le sous-compteur par exemple (il est possible de vérifier la puissance de son compteur pour être sûr).

Plus encore, le compteur triphasé permet de relier une des trois phases sur une certaine partie d’un logement, sur un appareil qui consomme beaucoup, ou autres. Poser un sous-compteur pour chaque phase peut ainsi permettre de diviser la puissance totale de l’installation par trois et ainsi éviter plus facilement les disjonctions grâce à l’isolation de chaque zone de la maison. En plus, bien entendu, le sous-compteur mesurera la consommation des appareils reliés à celui-ci.

Un sous-compteur pour Linky ?

Linky est un compteur intelligent. Il est donc déjà capable de mesurer la consommation de chaque pièce indépendamment des autres. Linky inclut donc une fonction de sous-compteur. Pourtant, il est possible de poser un sous-compteur sur un Linky, que celui-ci soit sous courant monophasé ou triphasé.

Installer un sous-compteur électrique

Parce que c’est une installation électrique, il vaut mieux faire appel à un professionnel. Toutefois, voici les étapes à suivre à titre indicatif.

Avant l'installation

Il faut choisir un sous-compteur adapté et prendre soin de bien lire la notice pour vérifier s’il existe des spécificités d'installation pour ce modèle.

Une fois le matériel posé, il est temps de couper l'alimentation générale de l'habitation afin de ne pas risquer un coup de jus.

La place du sous-compteur dans le tableau électrique

Selon ce qu’il doit mesurer, l’emplacement du sous-compteur sur le tableau électrique ne sera pas le même, il faudra donc vérifier qu’il est fixé à la bonne place. Le sous-compteur doit obligatoirement être monté par un branchement direct modulaire sur rail DIN.

Le branchement

C’est la partie la plus compliquée. Il faudra veiller à brancher les bons circuits électriques sur le sous-compteur et assurer un aménagement sûr et fiable en respectant les protocoles d'installation. 

Une fois cela fait, il suffit de remettre le courant en marche et de tester que le tableau électrique et le sous-compteur fonctionnent correctement.

🧑‍🔧 Mal implantée, une installation électrique est dangereuse. En plus des risques encourus, si elle est neuve, elle risque de ne pas être validée par le CONSUEL. Afin d'éviter tout désagrément, le savoir-faire d’un artisan est toujours une bonne solution.

📜 Lors de la pose d’un sous-compteur, il faut demander une attestation CONSUEL pour confirmer que l'installation électrique reste aux normes après cette modification (il faudra notamment fournir le numéro de matricule compteur).

Un sous-compteur qui mesure une électricité verte ? C’est possible !

Quand un sous-compteur mesure la consommation d’un ménage en électricité verte, c’est la planète qui applaudit ! Avec Ekwateur, une électricité issue à 100 % des énergies renouvelables comme le solaire, l'éolien ou encore les barrages hydrauliques, c’est possible ! Certes il n’y a qu'un seul réseau pour tout le monde. Pour autant, grâce aux garanties d'origine, vous avez l’assurance que la totalité de votre consommation électrique sera réinjectée dans le réseau sous forme d'électricité verte !

Une façon de plonger dans la transition énergétique en encourageant celle-ci et la démocratisation des énergies renouvelables en France !

L'électricité verte au prix juste

Changez pour une électricité 100% renouvelable et sans engagement.

Un sous-compteur électrique est un dispositif utile qui permet de contrôler sa consommation électrique dans le but de la maîtriser et de l’optimiser ! ⚡

Nos derniers articles de la catégorie

Voir plus d'articles