Logo Ekwateur
Conduire en Claquette
Conduire en Claquette

Peut-on conduire en claquette ?

Vos doigts de pied réclament plus de liberté ? Vous souhaitez sentir la caresse du vent sur vos orteils et le rugissement du moteur sous votre voûte plantaire ? Peut-être avez-vous déjà rêvé de conduire en claquettes ou pieds nus en plein mois d’août. Seulement, bien que le Code de la route ne l’interdise pas, il s’agit d’une pratique qui présente des risques. Le point avec Ekwateur !

Sommaire


Vous l’aurez compris, conduire en claquette ou en tongs (peu importe comment vous les appelez, on n’est pas là pour lancer un débat national 😉) n’est pas illégal. En effet, aucune mention d’interdiction de porter ce type de chaussures ouvertes n’est explicitement faite dans le Code de la route. 

Toutefois, voici ce qu’on peut lire dans l’article R 412-6 II du Code de la route : « Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets transportés ou par l'apposition d'objets non transparents sur les vitres. ». Autrement dit, c’est au conducteur d’adopter un comportement responsable afin d’assurer sa sécurité et celle des passagers. 

Or, dans certains cas, le port de claquettes ou de sandales peut entraîner des risques inutiles. Par exemple, s’il a plu, votre pied peut glisser, ne plus être maintenu correctement dans le soulier, et peut empêcher la bonne utilisation des pédales de frein. Ou encore, la bretelle de la tong peut se coincer sous la pédale d’accélération. Bref, vous voyez le topo !

A lire aussi

Voiture électrique sans permis : tout savoir

Est-ce qu'on a le droit de conduire pieds nus ?

Une autre question souvent posée par les automobilistes en été est la suivante : peut-on conduire pieds nu ? La réponse est encore une fois… ambiguë. Techniquement, rien ne vous empêche de le faire, car les textes n’en font pas mention explicite. Toutefois, si vous pensez que cela peut présenter un danger pour vous ou vos proches, préférez le port de chaussures fermées qui maintiennent bien le pied en place et disposent de semelles antidérapantes

Quelles sont les sanctions en cas de conduite en claquette ?

Bien que conduire en claquettes-chaussettes, Birkenstock et autres sandales ouvertes ne soit pas interdit par la loi, en cas de contrôle par les forces de l’ordre, vous vous exposez à une amende forfaitaire de deuxième classe 35 euros. Cette dernière peut être abaissée à 22 euros si vous réglez immédiatement.

En effet, c’est à l’appréciation du gendarme ou du policier de vous verbaliser s’il considère que vous mettez en danger la vie d’autrui en conduisant ainsi ! Vous pouvez toujours tenter de négocier pour faire annuler la contravention. Attention cependant, si vous ne disposez pas de chaussures de rechange dans le coffre de la voiture, celle-ci peut être immobilisée. La bonne nouvelle dans tout cela ? Vous ne perdez aucun point sur le permis. 

A lire aussi

Quel temps de recharge pour quelle voiture électrique ?

Conduire en claquette : que se passe-t-il en cas d’accident ?

Aïe… vous n’avez pas suivi nos conseils et vous avez tamponné la voiture de devant ? En cas de litige devant le tribunal, un conducteur en claquettes a davantage de chance de voir sa responsabilité engagée en raison de comportements à risque. 

Par ailleurs, votre assurance peut vous refuser l’indemnisation s’il est prouvé que l’accident est lié au port de tongs. En effet, d’après l’article 4 de la loi Badinter du 5 juillet 1985 qui prévoit un droit à l’indemnisation des dommages causés dans un accident de la circulation : « la faute commise par le conducteur du véhicule terrestre à moteur a pour effet de limiter ou d’exclure l’indemnisation des dommages qu’il a subis ».

A lire aussi

Voiture électrique à 100 euros par mois : quelles sont les conditions ?

Quelles chaussures sont interdites pour conduire ?

Aucun type de chaussure en particulier n’est interdit pour conduire. Vous pouvez aussi bien porter des baskets, des talons hauts, des pantoufles voire même des échasses en prenant la route. Toutefois, sachez que vous vous exposez à une amende si les forces de l’ordre vous arrêtent et estiment que vos souliers présentent un risque pour la sécurité des usagers.

Pour conclure, voici une citation de Me Benoît Guillotin, avocat au barreau de Rennes (Ille-et-Vilaine) et spécialisé en droit routier qui résume bien la situation : 

« J’appelle ça une infraction obstacle, explique à l’édition du soir Me Guillotin. Aucun policier ne vous contrôlera pour demander de montrer vos pieds. Quand les forces de l’ordre sanctionnent le port de tongs, c’est pour éviter qu’il y ait un péril plus grand qui soit commit. De toute façon, le Code de la route ne peut pas indiquer un code vestimentaire interdit, il ne peut pas être aussi précis. D’autant que pour se défendre, il suffirait alors de dire que des tongs sont en fait des sandales par exemple »

Vous savez ce qui va être bientôt illégal ? La vente de voitures thermiques !

D’ici 2035, il sera interdit de vendre des voitures thermiques (essence ou diesel) en France et dans toute l’Union européenne. Si vous avez besoin de changer de voiture, vous avez donc tout intérêt à vous tourner vers une voiture électrique ou hybride. Ce n’est pas tout : malgré le déploiement de bornes de recharge publiques dans les stations services ou sur les aires d’autoroutes, mieux vaut être équipé de sa propre borne de recharge à domicile ! La recharge vous coûtera moins cher si vous avez souscrit à une offre spéciale mobilité électrique. Par ailleurs, vous évitez également les files d’attente interminables à la pompe.

Une personne ayant branché sa borne de recharge

Estimation prix borne de recharge

Rechargez plus vite et au meilleur prix avec l'installation d'une borne de recharge chez vous

Nos derniers articles de la catégorie

Voir plus d'articles