Calendrier de l'avent
Calendrier de l'avent

"L'hydraulique détruit la faune et la flore, ce n'est pas bon du tout !"

Calendrier de l’avent des articles : jour 16 🎅

On se retrouve pour le rendez-vous de notre calendrier de l’avent où nous répondons à une question qui fait débat lors des repas de Noël, aujourd’hui nous traiterons le sujet de… (suspense) … l’hydraulique et son impact sur l’environnement ! Oui, on sait, c’est écrit dans le titre, mais nous voulions savoir si vous suiviez. 😉 Énergie renouvelable dont l’efficacité n’est plus à prouver aujourd’hui (l’hydraulique existe depuis plus longtemps que les éoliennes et le solaire), elle est souvent accusée de détruire la faune et la flore des lieux où elle s’implante. Alors est-ce vraiment le cas ?

L’hydraulique et ses avantages non négligeables

Comme toutes les énergies renouvelables que nous connaissons, l’hydraulique à l’avantage de ne pas dégager de gaz à effet de serre durant son utilisation. De plus, c’est une énergie avec une forte valeur ajoutée pour plusieurs raisons.

L’énergie hydraulique : indispensable pour l’avenir ?

  • Elle contribue à l’indépendance énergétique de la France (l’énergie hydraulique n’est pas considérée comme intermittente) et elle a une empreinte carbone relativement faible.
  • Produite dans certaines conditions (notamment grâce au STEP et centrales de lacs ou d’éclusée), elle permet de stocker l’électricité. À grande échelle, c’est la seule source d’énergie qui permet le stockage.
  • Elle ne produit pas de déchets.
  • Elle permet le développement économique et social des communes isolées qui peuvent exploiter les cours d’eau en créant des emplois et en stimulant l’activité locale.
  • Les retenues d’eau deviennent souvent des lieux touristiques attractifs (des lacs où on peut se baigner, pêcher ou encore des zones où l’on peut faire du kayak par exemple)

Des moulins en France transformés en petites centrales de production ?

Par ailleurs, il faut savoir qu’en France, environ 100 000 moulins seraient prêts à être réhabilités et rénovés pour être transformés en petites centrales afin que les propriétaires puissent soit faire de l’autoconsommation, soit injecter leur production sur le réseau électrique via un tarif d’achat défini en amont.

L'impact de l'hydraulique sur la faune et la flore

Les impacts environnementaux de l’hydraulique

Passons maintenant au sujet qui fâche : oui, les barrages hydrauliques ont un impact sur l’environnement au même titre que toutes les infrastructures humaines. En effet, comme les éoliennes peuvent avoir un impact sur la faune aérienne, exploiter les cours d’eau n’est pas sans impact sur l’environnement.

Cela dépend néanmoins de leur structure. Lorsqu’il s’agit d’exploiter des chutes d’eau naturelles, l’impact de ses infrastructures est plutôt faible. Néanmoins, lorsqu’il s’agit de créer des retenues d’eau artificielles ou des barrages l’impact est plus conséquent.

Des déplacements de population

En effet, la mise en place d’un barrage ou d’une retenue implique souvent la relocalisation d’une population et la disparition de zones agricoles. Certains villages se sont en effet retrouvés sous les eaux.

Alternance entre sur et sous-oxygénation de l’eau

Retenir l’eau de façon artificielle peut entraîner une sous-oxygénation de l’eau et inversement lorsqu’il faut libérer de l’eau subitement, celle-ci peut se retrouver sur-oxygénée. Dans un sens comme dans l’autre, cela risque d’impacter l’équilibre des écosystèmes présents dans la zone.

La création de cuvettes artificielles

Les barrages ont tendance à arrêter les sédiments et à créer ainsi des cuvettes artificielles. Cela peut alors provoquer un envasement des cours d’eau (c’est le cas de la Camargue aujourd’hui).

Un impact sur la biodiversité

Les centrales hydrauliques ont un impact sur la biodiversité du lieu où elles se trouvent en entrainant la mortalité de certaines espèces. C’est le cas de l’anguille par exemple.

Des doutes sur le bilan carbone de l’hydraulique

Certaines études émettraient des doutes sur le bilan en gaz à effet de serre des systèmes hydroélectriques à un niveau mondial. En effet, l’activité bactériologique notamment dans les zones tropicales relâcherait d’importantes quantités de méthane (un gaz à effet de serre).

Des projets de rénovations et optimisation des centrales hydroélectriques pour diminuer drastiquement ses impacts

L’hydraulique a conscience de l’impact qu’elle peut avoir sur l’environnement et dans le cadre de la rénovation des centrales ainsi que de leur optimisation, un certain nombre de mesures sont mises en place afin de réduire, compenser, voire éviter ces impacts négatifs en prenant en compte les enjeux environnementaux, sportifs, patrimoniaux et autres avec les enjeux énergétiques des cours d’eau. Voici certaines des mesures qu’il est possible de mettre en place :

  • L’évacuation des sédiments via des vannes de décharge.
  • Des passes à poissons qui favorisent la migration piscicole ou la montaison.
  • Des passes à canoë.
  • Des grilles ichtyo compatibles pour éviter que les poissons ne passent dans les turbines.
  • Des turbines ichthyo compatibles pour permettre la dévalaison et la migration des poissons.
  • Le déplacement de zones de frayères.
Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique
Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Une règlementation stricte pour limiter l’impact de l’hydraulique sur la faune et la flore

En plus des avantages que propose l’énergie hydraulique, pour limiter les impacts environnementaux de celui-ci, des textes règlementaires encadrent la production de cette énergie renouvelable. Ces textes sont à la fois à un niveau national et européen et agissent sur la bonne gestion de masse de l’eau ainsi que le développement des énergies renouvelables.

 

Les textes encadrant l’hydraulique

Voici les différentes directives encadrant l’énergie hydraulique :

  • La loi datant de 2006 sur l’Eau et les milieux Aquatiques.
  • La directive européenne sur les énergies renouvelables.
  • La loi relative à la Transition Énergétique pour la Croissance Verte.
  • La Programmation Pluriannuelle de l’Énergie datant de 2018.
  • La directive européenne sur l’eau pour mettre fin à la détérioration de l’état des masses d’eau et rétablir le « bon état » des masses d’eau (rivières, lacs et eaux souterraines).

Les critères à respecter pour les installations hydroélectriques

Les centrales hydroélectriques ne peuvent donc pas faire n’importe quoi. En effet, elles sont tenues de respecter un certain nombre de critères si elles veulent continuer à pouvoir produire de l’énergie :

  • Elles ne peuvent pas représenter un obstacle sur les cours d’eau.
  • Elles doivent respecter toute la continuité écologique du cours d’eau dans lequel elles sont implantées (cela implique, respecter la migration des différents poissons via des passes à poissons et elles doivent également respecter le transit de sables graviers et autres).
  • Un minimum de débit moyen doit être maintenu dans les cours d’eau où elles sont implantées (10% environ). En effet, la production électrique ne doit pas réquisitionner la totalité du débit de l’eau.
  • L’eau détournée pour passer la turbine doit obligatoirement être rejetée en aval dans le lit du cours d’eau où elle a été prélevée.
  • Certains cours d’eau (classés sur une liste spécifique comme réservoirs biologiques notamment) ne peuvent tout simplement pas recevoir d’installations hydrauliques.

L’hydraulique est donc soumise à de nombreux critères encadrés par la loi afin de respecter la faune et la flore du lieu d’installation.

En conclusion : l’hydraulique, comme toute installation humaine, a un impact environnemental inévitable. Néanmoins, cet impact est limité par plusieurs directives et cette énergie possède aussi d’autres avantages non négligeables pour la transition énergétique.

Psssst, par ici 😉 : il existe également des labels qui s’assurent du respect des critères environnementaux au sens large (et pas uniquement le CO₂) en ce qui concerne les énergies renouvelables. C’est le cas notamment d’Ekoenergy que nous, Ekwateur, essayons de promouvoir (on propose même des garanties d’origine Ekoenergy).

Vous en avez marre de Noël ? 😉 Découvrez nos autres articles !

Maintenance du parc nucléaire : la France risque-t-elle des coupures de courant cet hiver ?

Maintenance du parc nucléaire : la France risque-t-elle des coupures de courant cet hiver ?

Le 01.12.2021Lire l'article
Tout savoir sur le fonctionnement d’un barrage hydraulique

Tout savoir sur le fonctionnement d’un barrage hydraulique

Le 03.05.2021Lire l'article
Plongée à la découverte des différents types de centrales hydrauliques…

Plongée à la découverte des différents types de centrales hydrauliques…

Le 29.04.2021Lire l'article