Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Panneau solaire : comment déjouer les arnaques ?

Vous souhaitez installer des panneaux solaires photovoltaïques ? Super ! Avant de vous lancer, il y a plusieurs choses à savoir pour choisir un installateur de panneaux solaires digne de confiance. Hé oui : ce secteur est malheureusement (encore) vérolé par de trop nombreuses arnaques.

C’est pourquoi nous avons rédigé ce guide dans lequel vous trouverez tous les éléments auxquels faire attention si vous souhaitez investir dans une installation solaire.

In Sun We Trust

9 décembre 2020

Attention au prix

L’une des arnaques les plus courantes dans le secteur du solaire : vous proposer une installation photovoltaïque à un prix bien au-dessus du marché. Certains “installateurs” peu scrupuleux n’hésitent pas à facturer une installation 5 fois plus chère que son prix !

Comment est-ce possible ? C’est simple, les éco-délinquants utilisent des techniques bien rodées pour vous faire signer des devis aux montants mirobolants.

Les prix trop élevés

Premier moyen de ne pas se faire avoir ? Se renseigner sur les prix du marché. Alors quel est le prix d’une installation photovoltaïque ? Voici les prix moyens observés sur le marché en fonction de la puissance de l’installation solaire : 

panneau solaire prix

Et qu’obtenez-vous pour ce prix ?

Une installation composée de : 

  • Panneaux solaires ;
  • Micro-onduleurs (ou d’un onduleur central avec optimiseurs) ;
  • D’une application de suivi de production ;
  • La pose sur une maison de plain-pied avec une couverture en tuile plate réalisée par un artisan professionnel ;
  • Et la réalisation de toutes les démarches administratives.

Si vous souhaitez ajouter de la domotique, que votre couverture est en ardoise ou que vous êtes en triphasé, alors des surcoûts peuvent s’appliquer.

Les offres “full packaging”

Une autre technique couramment utilisée par les éco-délinquants : vous proposer une offre très complexe à comprendre. Leur but : rendre le devis le moins lisible possible pour vous donner l’impression que vous êtes gagnant(e) grâce à une multitude d’équipements.

Là encore, méfiance !

Retenez simplement que vous devez rester prudent(e) si un installateur vous propose de lui-même et sans justification une offre “full packaging” comprenant :

  • des panneaux photovoltaïques ;
  • un ballon thermodynamique ;
  • une pompe à chaleur ;
  • de la domotique

Car il y a de grandes chances pour que son but inavoué soit de gonfler au maximum votre devis, en vous proposant du matériel dont vous n’avez pas réellement besoin, en vous faisant miroiter des aides de l’État irréalistes. C’est d’ailleurs ce que nous allons voir de suite !

Bénéficier d’une installation gratuite

Certains installateurs proposent des panneaux solaires à des prix exorbitants, rassurez-vous “grâce aux aides de l’État, ils seront en définitive gratuits !” Certains éco-délinquants vous font croire que grâce au crédit d’impôt et aux aides régionales, vous n’aurez aucune dépense à faire pour obtenir vos panneaux solaires. D’autres affirment qu’en signant une étude, une commission financera l’intégralité de votre installation solaire si votre dossier est accepté. Une seule chose à retenir : les panneaux solaires ne sont JAMAIS gratuits. Si un installateur vous affirme le contraire, vous pouvez couper court à la conversation.

Profiter d’une installation à 1 €

Une autre technique utilisée par les installateurs de panneaux solaires peu scrupuleux : les panneaux solaires à 1 €.

Leur promesse ?

Grâce à une aide mise en place par l'État, vos panneaux solaires vous reviennent à 1 € ! En fait, les éco-délinquants jouent sur la confusion entre les réelles aides mises en place par l’Etat. Oui, il existe des aides pour les panneaux solaires.

Oui, il existe une aide pour refaire l’isolation de son logement en ne payant que 1 € sous certaines conditions. Mais NON, il n’existe pas d’aides qui permettent d’obtenir des panneaux solaires pour 1 € seulement.

panneau solaire attention aux arnaques

Alors quelles sont les vraies aides ? 

Annoncer de fausses aides de l’Etat est l’une des techniques favorites des éco-délinquants. Le meilleur moyen de déceler cette arnaque est de bien connaître les différentes aides pour panneaux solaires qui existent réellement. Les panneaux solaires photovoltaïques sont éligibles à 3 aides :

  • la prime à l’autoconsommation
  • le tarif d’achat subventionné
  • la TVA réduite.

La prime à l’autoconsommation

Si vous optez pour l’autoconsommation avec vente de surplus, vous pouvez obtenir la prime à l’autoconsommation. Il s’agit d’une aide versée par l’Etat, dont le montant est indexé sur la puissance totale de votre installation solaire comme suit :

aides état achat panneau solaire

Autre information importante sur la prime à l’autoconsommation : elle est versée sous forme d’annuité, pendant 5 ans. Par exemple : vous investissez dans une installation solaire photovoltaïque d’une puissance de 6 kWc. Vous avez donc le droit à une aide de (6 x 280 =) 1 680 €. Vous recevrez alors (1 680 / 5 =) 336 € par an, pendant 5 ans. Enfin, sachez que cette aide, mise en place par l’arrêté ministériel de 2017, est versée par les organismes agréés par l’Etat possédant la licence en obligation d’achat (le plus souvent EDF Obligation d’Achat, mais aussi ekWateur par exemple).

Passons maintenant à la seconde aide à laquelle vous avez le droit : le tarif d’achat subventionné.

 

Le tarif d’achat 

Si vous investissez dans une installation solaire en autoconsommation, vous consommez votre production photovoltaïque. À certains moments de la journée, il peut arriver que vous produisiez plus d’électricité que ce que vous consommiez. Vous créez donc un surplus d’électricité. Vous pouvez alors l’injecter sur le réseau et le vendre à EDF OA ou à un fournisseur d’électricité qui propose l’achat de surplus (ekWateur par exemple. Vous pouvez d’ailleurs consulter leur simulateur pour plus de précisions sur les possibilités pour vous de procéder à une installation solaire). Pour cela, il est obligatoire d’établir un contrat avec le fournisseur choisi.

Si vous optez pour la vente totale, vous injectez la totalité de votre production photovoltaïque sur le réseau, qui est donc achetée par EDF OA ou le fournisseur avec lequel vous avez contracté. Point de vigilance important : certains installateurs peu scrupuleux ont tendance à annoncer des tarifs d’achat bien plus importants que ceux pratiqués en réalité.

Voici donc les tarifs d’achat de l’électricité photovoltaïque, les seuls les vrais, au 3e trimestre 2020 :

puissance panneau solaire prix 3

Quelques informations à savoir sur le tarif d’achat :

  • Son montant est réévalué tous les trimestres par la Commission de Régulation de l'Énergie ;
  • Il ne s’applique que pour les installations solaires réalisées sur toiture. Autrement dit, une installation solaire au sol ne vous permet pas d’en bénéficier. Dans ce cas-là, vous injectez votre surplus gratuitement sur le réseau ou vous le vendez au prix du marché, par exemple avec l’offre « hors obligation d’achat » d’ekWateur à 4,2 centimes d’euros par kWh.

La TVA réduite

Enfin, si vous optez pour une installation solaire d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc, vous bénéficiez d’une TVA réduite. Hé oui : la TVA sur la main d’œuvre et la pose ne sera que de 10 %. Il faut cependant que votre maison ait plus de 2 ans. Si votre installation solaire a une puissance supérieure à 3 kWc, vous ne pouvez pas bénéficier de la TVA réduite. Elle sera donc de 20%. Voilà, nous avons vu les aides mises en place par l’Etat pour les installations photovoltaïques.

Une dernière précision pour clore le sujet : les panneaux photovoltaïques ne sont éligibles ni au crédit d’impôt, ni à l’éco-prêt à taux zéro (éco PTZ).

offre d'énergie renouvelable

Paroles, paroles, paroles

Certains éco-délinquants vous promettent des productions d’électricité gigantesques, voire la fin de vos factures d’électricité. Comment démêler le vrai du faux ? 

Une estimation de production irréaliste

Pour une personne non-avertie, il est difficile de savoir si la quantité d’électricité produite par vos futurs panneaux que vous annonce l’installateur est réaliste. Alors comment s’y retrouver ?

Regardons cette carte de la France :

carte de France production potentielle des panneaux solaires

Elle indique la production potentielle (exprimée en kilowatt par heure) par kilowatt crête de panneau photovoltaïque installé dans les conditions optimales (c’est-à-dire avec une inclinaison de 30° et orienté plein Sud) pendant un an, en fonction de la région dans laquelle vous vous trouvez. Par exemple, à Lille, une installation solaire de 3 kWc vous permettra de produire entre 2 400 et 3 000 kWh par an. Un installateur vous promet une production annuelle avoisinant les 5 000 kWh ? Fuyez !

L’autonomie totale

D’autres éco-délinquants vont encore plus loin en vous promettant l’autonomie totale. “Vous verrez, avec une installation solaire, vous n’aurez plus de facture d’électricité à payer ! Vous pourrez même arrêter votre abonnement chez EDF.”

Là encore, il vaut mieux passer votre chemin. L’autonomie totale sans batterie ou sans source complémentaire d’électricité est impossible.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Résumé

Pour résumer, voici les points auxquels faire attention lorsque vous demandez un devis pour une installation solaire photovoltaïque : 

  • Le prix d’une installation de panneaux solaires photovoltaïques est compris entre 2 000 et 2 700 € TTC par kWc ;
  • Attention aux installateurs qui vous proposent sans aucune justification des offres hyper complètes avec panneaux photovoltaïques, pompe à chaleur, ballon thermodynamique…
  • Les panneaux solaires ne sont jamais gratuits ;
  • Aucune aide du type “Panneaux Solaires à 1 €” n’a été mise en place par l’Etat ;
  • La prime à l’autoconsommation est comprise entre 80 et 380 € par kWc installé ;
  • Le tarif d’achat est comprise entre 0,06 et 0,10 € pour le surplus, 0,0987 € et 0,1797 € pour la vente totale ;
  • La TVA est réduite à 10 % pour les installations solaires d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc. Au-delà, la TVA est de 20 % ;
  • Attention aux installateurs qui vous promettent des productions d’électricité gigantesques ou la fin de vos factures d’électricité.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Vous avez la possibilité de télécharger gratuitement notre “Guide Complet du Photovoltaïque édition 4e trimestre 2020”, et de découvrir les prix pratiqués par notre partenaire (spoiler alert : ils sont inférieurs à ceux indiqués dans cet article). Pour accéder à ce contenu supplémentaire, cliquez simplement ici 😉. Cette section bonus vous présente également 3 autres techniques très répandues que les arnaqueurs utilisent pour vous avoir.