Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Quels écogestes adopter lorsque l'on est sur internet pour lutter contre la pollution digitale ?

Que ce soit pour le travail, le divertissement ou tout simplement le stockage de données, internet a pris une place considérable dans nos vies… mais aussi en termes d’émissions de gaz à effet de serre…

15 avril 2020

C’est pourquoi il est primordial aujourd’hui de commencer à adopter de bons gestes qui ne changeront pas beaucoup vos habitudes et qui feront la différence d’un point de vue écologique. Vous ne savez pas comment faire ? Voici nos conseils 😉

Une personne devant un navigateur Google

Allongez la durée de vie de vos appareils électroniques

Une évidence pour bon nombre d’entre vous. Avec les nombreux discours sur les terres rares, leur impact carbone et leurs modes d’extraction peu écologiques, vous commencez sûrement à savoir qu’un ordinateur, un smartphone ou autres appareils électroniques, laissent une empreinte carbone élevée. En effet, ce type d’équipement représente 47% des émissions de CO₂ générées par le domaine du numérique selon l’agence parisienne du climat. Selon ces derniers également, 88% des français changent leur téléphone alors qu’il fonctionne toujours.

Allonger la durée de vie de vos appareils électroniques reste le geste le plus simple avec le plus fort impact. En effet, conserver votre ordinateur pendant 4 ans au lieu de 2 ans améliore de 50% votre bilan environnemental selon l’agence parisienne du climat. Sur la plupart des ordinateurs (fixes ou portables) il est possible de remplacer le disque dur (qui a tendance à s’user le premier) ainsi que d’augmenter la mémoire-vive. Il est même parfois possible de changer la carte graphique, la carte son etc.… Bref, il n’est pas nécessaire de racheter un ordinateur si seul un composant est défectueux. Idem pour les smartphones et tablettes, la batterie est souvent celle qui vous jouera des tours sans que votre téléphone ou tablette soient défectueux.se. Il suffit simplement de changer la batterie et c’est reparti ! La plupart des modèles le permettent même si les modèles plus récents demandent plus de patience et d’entrainement.

Malgré cela vous voulez changer d’appareil régulièrement ? Optez pour les appareils reconditionnés ! Tout aussi solides qu’un appareil neuf, certaines marques proposent même directement des appareils reconditionnés avec les mêmes garanties qu’un neuf.

offre d'énergie renouvelable

Ne multipliez pas les appareils électroniques

Plutôt que d’avoir une imprimante, un scanner et une photocopieuse, investissez dans un appareil qui fait les trois en même temps ! Il en existe aujourd’hui de très abordables et compacts pour les particuliers. Idem pour les tablettes et smartphones, il est possible de trouver d’excellents compromis entre les deux afin d’avoir un seul appareil. De la même façon, veillez à ce que les couleurs de votre imprimante puissent être changées individuellement. Cela évitera de jeter une cartouche n’ayant plus de jaune mais avec un niveau de cyan encore élevé. 

Le recyclage : l’écogeste le plus simple et le plus efficace

Nous l’avons vu précédemment, la conception des appareils électroniques demande beaucoup de CO₂, des terres rares et ils contiennent également des produits pouvant être dangereux pour l’environnement et pour nous. La bonne nouvelle c’est que la plupart des composants peuvent être réutilisés. De nombreux magasins tels que Darty, reprennent vos appareils usagers afin de les recycler. À ce jour, il existe plus de 1200 lieux de collecte en France. Vous voulez savoir où ils se situent ? Voici la carte disponible sur le site d’Ecologic.

Vos emails : un point sensible mais pas si polluant

Il est certes important de trier et nettoyer sa boite mail régulièrement. Cependant, l’empreinte carbone de vos appareils électroniques est bien plus élevée que celle de vos mails. Donc le bichonnage de vos appareils électroniques reste l’écogeste le plus efficace avec le recyclage. Néanmoins, voici quelques conseils pour optimiser encore plus votre empreinte carbone :

  • Envoyez un mail uniquement lorsque c’est indispensable. Concrètement, si c’est pour demander à quelle heure votre collègue de bureau va manger, économisez un mail et allez le voir directement, je suis sûre que cela lui fera très plaisir !
  • Réduisez le nombre de destinataire de vos mails. En effet, envoyer un mail à un impact carbone plus important que le stockage de ce dernier dans votre boite mail. Aussi, si certaines personnes n’ont pas besoin d’être en copie du mail, inutile de les ajouter.
  • Conservez seulement les mails importants. Cela évite de surcharger les data center en charge de stocker nos emails. Un nettoyage régulier de votre boite mail fera aussi beaucoup de bien à nos amis les data centers.
  • Allégez au maximum les emails que vous envoyez. Evitez la signature si elle n’est pas nécessaire ainsi que la haute définition (pour les fichiers ou images en pièce jointe). Pensez également à supprimer ces pièces jointes dans les mails de réponse. Enfin, pour le transfert de vos fichiers il est préférable d’utiliser un lien hypertexte.
  • Désinscrivez-vous de toutes les newsletters que vous ne lisez pas. Eh oui, parfois nous recevons même des newsletters auxquelles nous ne nous sommes jamais inscrits.es. Inutile donc de continuer à se faire polluer par quelque chose qui ne nous intéresse pas. Il existe même des services tels que Cleanfox qui nous désinscrivent des newsletters indésirables sans que nous ayons à passer 2h à éplucher notre boite mail. Pas mal non ? Par ailleurs on espère que vous appréciez les newsletters d’ekWateur 😉.

Utilisez le cloud à bon escient

Tous les fichiers que vous stockez sur votre cloud sont gardés dans des serveurs qui prennent soin de vos fichiers pour vous. Alors, à votre tour de prendre soin de ces serveurs en privilégiant les clés USB ou disques durs externes pour vos 150 photos et vidéos de vacances que vous n’avez consultées qu’une seule fois.

Organisez vos onglets

Arrêtez-vous un instant et prenez le temps d’observez tous ces onglets. Sont-ils tous vraiment utiles ? Car chaque onglet ouvert ralenti votre ordinateur et augmente votre consommation d’énergie. Pensez plutôt aux favoris pour les articles ou onglets sur lesquels vous voulez revenir plus tard. Pour ceux que vous avez consultés ou qui ne vous intéressent pas, fermez-les tout simplement.

Optimisez votre navigation sur internet

À quoi bon transiter par un moteur de recherche si vous connaissez déjà par cœur l’adresse du site que vous voulez consulter ? Imaginez vous dans un TGV Paris-Cannes. Vous feriez un arrêt à Toulouse ? Non, et bien c’est un peu la même chose sur internet, allez droit au but. Vous ne connaissez pas l’adresse de votre site ? On vous aide à optimiser votre recherche et à réduire votre empreinte carbone avec ces quelques astuces :

  • Utilisez des mots-clés. Plus votre recherche sera précise, plus vous aurez de chance de tomber sur la page désirée rapidement.
  • Enregistrez les sites que vous consultez régulièrement dans vos favoris. Vous les trouverez plus facilement et plus vite.
  • Limitez le streaming. En effet, selon l’agence parisienne du climat, le visionnage en streaming d’une vidéo haute définition de 10 minutes équivaut à un four 2000W à pleine puissance pendant 5 minutes. Si vous prévoyez de regardez votre film préféré plusieurs fois, pensez au téléchargement. Cela évite de faire trop travailler les serveurs qui stockent ces données. Idem pour votre musique préférée (c’est quand même plus agréable de l’avoir avec soi non ?).
  • Utilisez un navigateur moins énergivore. D’après une étude du Green Code Lab pour l’ADEME, Chrome est le navigateur le plus énergivore par rapport à Internet explorer ou Firefox.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Diminuez le temps passé devant les écrans

Diminuer son temps d’écran n’est pas toujours facile surtout si l’ordinateur est votre outil de travail. Cependant, gardez en tête que, passer moins de temps devant les écrans est le meilleur moyen de diminuer la pollution digitale.

Vous êtes maintenant fin prêt.e à naviguer en toute sérénité sur internet sans vous soucier de votre empreinte carbone. On vous l’avait dit, ces écogestes ne changeront pas beaucoup vos habitudes mais ils peuvent avoir un impact sur l’environnement important. Et si vous voulez aller plus loin vous pouvez alimenter vos différents appareils avec de l’électricité verte. Promis, ça ne chamboule pas vos habitudes et ça fait du bien à l’environnement ! 😉