Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Comment lutter contre la pollution numérique ?

Aujourd’hui, internet est omniprésent dans nos vies. Nous l’utilisons pour travailler, pour nous divertir, pour nous informer… bref, pour de nombreuses activités quotidiennes… Et même si l’on ne le voit pas, internet est loin d’être neutre en carbone et pourrait même polluer deux fois plus que toute l’aviation civile d’ici 2025 selon l’ADEME

Cependant, si vous pensez que la seule solution pour éviter cette pollution est de se priver d’internet, ces quelques lignes sont faites pour vous ! Vous allez voir que vous pouvez faire la différence sans pour autant prôner l’austérité (ce n’est pas notre but) 😉.

30 juin 2020

Pourquoi changer tous les ans d’appareils numériques ?

C’est vrai ça, pourquoi ? Si votre téléphone ou ordinateur fonctionne toujours très bien et qu’il supporte vos applications préférées (pas besoin d’une bête de course pour utiliser Facebook, Snapchat, Tik Tok ou encore Instagram et même certains jeux en ligne récents) pourquoi le changer ?

Rassurez-vous, nous n’allons pas vous rabâcher une énième fois le discours classique sur les terres rares que ces appareils contiennent et leur exploitation peu éthique. Sachez simplement que les équipements numériques représentent à eux seuls la moitié des émissions de gaz à effet de serre de tout le domaine du numérique selon l’agence parisienne du climat. Sans parler de garder son ordinateur ou téléphone portable durant 10 ans, le conserver 4 ans au lieu de 2 ans permet de réduire son bilan environnemental de moitié selon l’agence parisienne pour le climat. Ce n’est pas un lourd sacrifice pour un tel résultat qu’en pensez-vous ?

Vous vous y connaissez un peu en technologie ? Si vous jugez que votre ordinateur est trop lent ou que la batterie de votre smartphone se décharge trop vite, vous pouvez remplacer la batterie ou rajouter de la mémoire vive et un disque dur SSD (plus rapide) sur votre ordinateur au lieu de vous racheter un appareil tout neuf. Changer un composant plutôt que l’ordinateur entier sera toujours plus bénéfique pour la planète. Imaginez en plus tout l’argent que vous allez économiser ! Vous pourrez vous acheter un modèle à la pointe de la technologie dans 5 ans !

Et si vous aimez vraiment changer tous les ans d’appareils vous pouvez opter pour ceux reconditionnés ou d’occasion. Certains appareils reconditionnés disposent même d’une garantie au même titre qu’un appareil neuf !

Pour aller un peu plus loin, vous pouvez aussi choisir d’alimenter vos équipements en énergie renouvelable ! Un excellent moyen de diminuer encore plus son bilan environnemental sans effort !

Une pile de smartphones, claviers et autres appareils numériques cassés

Optez pour des appareils tout en un

Plutôt que d’avoir un scanner, une imprimante et une photocopieuse, pensez à investir dans un appareil qui propose les trois fonctions. En plus de diminuer votre pollution numérique, cela vous fera gagner de l’espace chez vous. Pensez également à choisir une imprimante (multifonction) où les couleurs peuvent être changées indépendamment les unes des autres. Ce serait dommage de jeter une cartouche d’encre juste parce qu’il n’y a plus de magenta.

Idem pour les portables et les tablettes, il est tout à fait possible de trouver d’excellents compromis évitant ainsi d’acheter un smartphone et une tablette.

offre d'énergie renouvelable

Nettoyer ses boites mail : un geste simple et efficace

Tous nos mails sont stockés dans des data centers qui demandent beaucoup d’énergie pour fonctionner et plus ils stockent de données plus la demande en énergie grimpe… C’est là toute l’importance de supprimer ses mails régulièrement.

Quand on pense aux mails on se dit bien souvent « oh non ça va me prendre des heures pour faire le tri… tant pis… ». Mais ça, c’était avant… Vous allez voir qu’il est possible d’éviter d’avoir à faire le tri et même de se faire aider :

  • Envoyez un email uniquement lorsque c’est nécessaire. Pour les informations professionnelles ou une communication avec une personne à l’autre bout du monde, le mail est la solution. Pour demander de la colle ou du scotch à son collègue de bureau, l’importance du mail est plus discutable. Et un mail envoyé en moins = un mail à trier en moins.
  • Réduisez le nombre de destinataires de vos mails. Un mail envoyé équivaut à 20 grammes de CO2 propulsés dans l’atmosphère et pour chaque personne en copie de ce même mail, c’est 6 grammes de CO2 de plus selon l’ADEME. Si vos collègues n’ont pas besoin de l’information contenue dans l’email, inutile de les mettre en copie.
  • Allégez au maximum les emails que vous envoyez. Les photos et les signatures de mails (bien souvent accompagnées d’une photo) alourdissent l’email et demandent donc plus d’énergie. Si la signature n’est pas indispensable (pour un mail interne par exemple) vous pouvez l’enlever. Et lorsque vous répondez à un email, pensez à supprimer les pièces jointes de votre réponse pour alléger votre mail.
  • Désinscrivez-vous de toutes les newsletters que vous ne lisez pas. Oui, vous savez, toutes ces newsletters auxquelles vous vous êtes inscrit.e.s et que vous n’avez jamais lues. C’est l’occasion de toutes les supprimer sans regret (ça fera moins de mails à trier aussi).

Pour finir, si vous n’avez vraiment pas le temps (ce que l’on peut comprendre) il existe des applications qui font le ménage pour vous et vous désinscrivent automatiquement de toutes les newsletters que vous ne voulez plus. Avec ça vous ne pourrez plus dire que trier vous demande du temps 😉.

Le cloud : un nuage de pollution

Au même titre que vos emails, tous les fichiers que vous stockez sur votre cloud sont conservés dans des data centers qui, plus ils sont remplis, plus ils demandent de l’énergie. Alors autant les alléger un maximum en ayant recours aux infaillibles disques durs externes et autres clés USB (toujours fonctionnelles même en 2020).

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Organisez votre navigation sur internet et vos onglets

Vous trouvez que votre ordinateur est lent ? Vous avez regardé votre nombre d’onglets ouverts ? En effet, ces derniers réquisitionnent de la mémoire vive pour rester actifs. Cette même mémoire vive qu’il vous manquera pour faire fonctionner d’autres logiciels sur votre appareil. Si vous avez consulté un onglet sur lequel vous ne reviendrez pas, inutile de le laisser ouvert. Pour ceux que vous souhaitez consulter plus tard, enregistrez-les dans vos favoris.

Pa ailleurs, si jamais vous laissez votre ordinateur en veille par peur de perdre tous les onglets que vous avez laissés ouverts, arrêtez ça tout de suite. L’historique vous permettra sans soucis de récupérer vos onglets le lendemain même si vous avez éteint votre ordinateur.

En ce qui concerne la navigation internet, vous pouvez choisir un navigateur moins énergivore. D’après une étude du Green Code Lab pour l’ADEME, Chrome est le navigateur le plus énergivore devant Internet Explorer et Firefox. Il existe également des moteurs de recherche étiques tels que Ecosia qui plante un arbre toutes les 45 recherches.

Quant aux recherches internet, sachez que 1 recherche relâche entre 5 et 7 grammes de CO2 dans l’atmosphère selon l’ADEME. Pour remédier à cela, mettez les sites que vous consultez tous les jours en favoris, cela évite une recherche inutile et vous fera gagner du temps.

Vous voulez gagner encore plus de temps ? Voici deux bonnes astuces économes en temps et en gaz à effet de serre :

Lors de vos recherches, utilisez des mots clés. Plus votre recherche est précise, plus vous tomberez rapidement sur la page désirée.

Limitez le streaming. Ce dernier représente actuellement 60,6% du trafic internet mondial selon l’AFP et 1% des émissions mondiales de CO2. Si vous le pouvez, privilégiez le téléchargement que ce soit pour la musique ou pour vos films. Non seulement cela vous permet d’écouter votre musique et de regarder vos séries n’importe où, mais en plus cela évite aux serveurs de travailler sans relâche pendant toute la durée de votre film ou série et donc de chauffer intensément. De plus en optant pour le téléchargement vous évitez toutes les lenteurs et autres coupures potentielles de réseau.

 

Avec ces quelques conseils, on espère vous avoir convaincu que vous pouvez faire la différence sans pour autant vous priver de votre série préférée ou du dernier modèle de téléphone. Ces gestes ne signifient peut-être pas grand-chose pour vous, mais pour la planète ils représentent beaucoup 😉. Merci !