Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Chauffage au gaz ou électrique: quel est le plus économique ?

Un projet d’achat ou de rénovation de votre logement se profile à l’horizon ? Et si vous en profitiez pour réfléchir au mode de chauffage le plus économique, histoire d’optimiser votre budget et réduire votre consommation d’énergie ? Alors, chauffage au gaz naturel ou chauffage électrique, qui gagne ? On détaille ça ensemble.

Clémentine

28 septembre 2020

Comparatif du prix au kWh entre chauffage au gaz et chauffage à l’électricité

Commençons par le commencement : la différence de prix au kWh entre le chauffage au gaz et à l’électricité. Le prix au kWh est à l’énergie ce que le prix au litre est à la pompe à essence : c’est lui qu’il faut étudier avant de se lancer, car chaque foyer consomme plusieurs milliers de kWh chaque année. Les meilleures offres de kWh d’électricité au 1er septembre 2020 se situent autour de 0,15 € TTC, en offre de base, tandis que celui du kWh de gaz naturel oscille entre 0,05 € TTC et 0,07 € TTC selon votre zone d’habitation et votre utilisation du gaz naturel. Plus votre logement est grand et votre consommation de kWh élevée et plus le chauffage au gaz s’avère économique.

Alors, le gaz naturel gagne ? Tsss tssss, ce serait trop simple si on s’arrêtait au prix du kWh.

Une molette et un écran de chauffage.

Sans oublier l’abonnement mensuel !

Il faut aussi prendre en compte le coût de votre abonnement annuel. Il dépend de la puissance de votre compteur, calculée selon la taille de votre logement, et surtout les équipements qui y sont raccordés. Par exemple, une toute petite maison équipée d’une piscine chauffée aura quand même besoin d’un compteur puissant, et paiera un abonnement plus élevé.

Contrairement au prix du kWh, l’abonnement est souvent plus cher pour le gaz naturel que pour l’électricité, même si les prix varient selon les fournisseurs d’énergie. Voilà qui remet (presque) la balle au centre. 😉 On continue le match.

offre d'énergie renouvelable

Quid des frais d’installation entre le chauffage au gaz naturel et le chauffage électrique ?

Dans votre réflexion entre aussi en compte le coût de votre installation et le temps que vous comptez rester dans votre logement pour l’amortir. Investir dans une chaudière au gaz et un réseau de radiateurs représente un coût plus important qu’une installation de chauffage électrique.

Quel est le coût d’une installation de chauffage au gaz naturel ou biométhane ?

Qui dit chauffage au gaz dit achat d’une chaudière, l’installation de la tuyauterie des radiateurs, et éventuellement raccordement au réseau de gaz naturel. En additionnant tout cela et la main d’œuvre nécessaire, la facture grimpe vite à 3 500 € pour les petits espaces, et peut osciller entre 6 500 et 10 000 € selon les entrepreneurs pour les logements de 120 m². On est d’accord, ça fait réfléchir. 🤔

À cela s’ajoute le coût annuel de la révision (obligatoire) de votre installation de chauffage au gaz, qui s’élève à une centaine d’euros par an. On vous voit faire la grimace, néanmoins, gardez en tête qu’une chaudière bien entretenue consomme moins, a moins de risques de tomber en panne, et dure jusqu’à deux fois plus longtemps.

Pour un logement de grande taille où la consommation en kWh sera importante, l’installation d’un chauffage au gaz sera rentabilisée en quelques années. Et selon vos revenus, vous pourrez bénéficier d’aides de l’État pour l’installation d’une chaudière gaz à condensation qui réduit votre consommation d’énergie.

Quel est le coût d’une installation de chauffage électrique ?

Si vous optez pour le chauffage électrique, votre investissement se limite à l’achat des radiateurs, et à leur installation par un professionnel ou par vos soins si vous avez l’âme bricoleuse. Ils ne demandent pas d’entretien par un professionnel, et ça c’est bien, mais nécessitent un nettoyage régulier afin d’optimiser leurs performances et limiter votre consommation d’énergie. Selon le type de radiateurs choisis, le prix unitaire va de 20 € pour le convecteur (archi basique et plutôt gourmand en électricité) à près de 2 000 € pour un radiateur à accumulation ou avec panneau rayonnant qui assure un chauffage plus homogène dans la pièce.

Les professionnels estiment qu’il faut une puissance allant de 70 à 100 watts par m² pour bien chauffer un logement : on vous laisse faire le calcul du coût de votre installation selon la taille de votre logement et le type de radiateurs choisis. Dans un studio ou petit deux-pièces à la consommation électrique modérée, le chauffage électrique est souvent un choix plus pragmatique.

Dans le cas d’un logement neuf sur un terrain qui n’aurait pas été encore viabilisé, il faut compter le prix du raccordement au réseau électrique, qui peut dépasser 2 000 € pour un branchement souterrain, et aller jusqu’à 1 000 € pour un branchement aérien.

Et le confort, dans tout ça ?

Penser au coût d’installation et au prix du kWh ne doit pas vous faire oublier votre confort ! Le chauffage au gaz naturel (ou biométhane) assure une répartition homogène de la chaleur dans le logement, et par la même votre confort au quotidien, ce qui n’est pas rien lors des longues soirées d’hiver 😉.

La différence de répartition de la chaleur est moins sensible dans une petite surface, ce qui rend le chauffage électrique sans doute plus intéressant car plus économique à court et moyen terme. 

Autre élément important : les coupures de gaz sont plus rares que les coupures d’électricité, le réseau électrique étant plus soumis aux aléas météorologiques (tempêtes, orages, etc.).

Penser à comparer les fournisseurs d’énergie

Avant ou après la mise en service de votre installation, faites le tour des offres du marché afin de vous assurer que vous payez votre énergie au juste prix.

Vous envisagez d’opter pour un fournisseur d’énergie verte (électricité ou biogaz) ? Leurs prix pour des offres d’énergie verte produite en Europe sont en majorité inférieurs aux tarifs réglementés de vente de l’énergie. Si vous voulez une énergie 100% renouvelable et 100% française, c’est possible en choisissant une offre premium dont le tarif sera un peu plus élevé. Selon votre choix de fournisseur d’électricité ou de gaz, vous pouvez participer à la transition énergétique : on ne peut que vous y encourager ! 😊

Chauffage au gaz naturel ou chauffage électrique : on refait le match !

Pour vous aider à y voir plus clair, on vous résume les avantages et inconvénients de ces deux solutions de chauffage pour votre logement.

Tableau comparatif chauffage électricité et gaz

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

En résumé :

- Le chauffage électrique est jugé plus économique pour les petites surfaces jusqu’à 50 m².
- Le chauffage au gaz est le plus économique à long terme pour les logements de plus de 100 m², d’autant plus si vous ajoutez l’eau chaude et la cuisson au gaz : le prix au kWh est nettement plus intéressant qu’avec l’électrique.
- Pour les logements intermédiaires, la balance peut pencher d’un côté ou de l’autre selon que vous prévoyez de rester longtemps, et votre souhait de réduire votre consommation d’énergie avec une chaudière à condensation.

On vous laisse donc réfléchir et faire vos calculs, tout en gardant à l’esprit qu’optimiser votre mode de chauffage, c’est bien… mais c’est encore mieux avec une isolation qui tient la route et des fenêtres à double vitrage pour éviter de chauffer pour rien !

Vous voulez en savoir plus sur la transition énergétique et les énergies renouvelables ?