Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça 09 77 40 66 66 prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin
Electricité
Un chauffage d'appoint au gaz : est-ce écologique économique ou écologique ?
Un chauffage d'appoint au gaz : est-ce écologique économique ou écologique ?

Le chauffage d’appoint au gaz est-il économique et écologique ?

L’hiver vient, avec son lot de promesses : pieds froids, nez qui coule et gros pulls qui arrivent sous le nez. 🥶 Pour pallier ces désagréments, nous sommes nombreux-ses à rechercher un chauffage d’appoint. En la matière, le choix est large et le radiateur à gaz est très apprécié. Ses promesses ? Il est pratique, agréable, avec des prix au kWh plus doux que l’électricité.

Regardons cela de plus près : le chauffage d’appoint au gaz naturel est-il si fiable ?  Et qu’en est-il de son impact écologique ? Pour vous aider à faire un choix agréable pour votre portefeuille et pour la planète, nous avons recherché les avantages et les inconvénients de ce complément de chauffe très répandu. 🔎

Prêt-e ? C’est parti.

Les avantages du chauffage d’appoint au gaz

Avant toute chose, il convient de présenter les points attrayants de ce chauffage mobile très répandu chez les français-e-s. Les voici : 

  1. Il est pratique. Le radiateur d’appoint au gaz se présente sous forme de « poêle », fonctionnant grâce à une bouteille de butane à raccorder à l’appareil au moyen d’un tuyau et d’un détendeur. C’est un système facile d’utilisation : visualisez le même type d’installation que les plaques de cuisson au gaz. 
  2. Il a en plus l’avantage d’être mobile. Il ne pèse pas très lourd (en moyenne 10 kg). La plupart des modèles possèdent des roulettes, ce qui permet de les transporter facilement dans la maison, d’une pièce à l’autre : près du canapé, dans un garage ou un atelier non chauffé…
  3. Le radiateur mobile au gaz est peu coûteux à l’achat. Comptez entre 50 et 200 euros pour un appareil sans bouteille. Pour 1 heure d’utilisation, environ 250 g de gaz sont consommés. Pour des bouteilles pesant entre 6 kg et 13 kg, comptez entre 24 et 52 heures de chauffe. 
  4. Parmi les avantages : son confort. La montée en température est rapide, la chaleur diffusée est douce et agréable. Contrairement au radiateur électrique, elle est non asséchante. Et le mieux, c’est qu’elle se répand encore un certain temps dans la pièce après avoir éteint le système. 
  5. Un chauffage d’appoint au gaz a une durée de vie bien plus longue que son homologue électrique. Et surtout, en cas de panne ou coupure d’électricité, on conserve une source de chaleur

En somme, un grand nombre de bons points pour le radiateur au gaz. Néanmoins, tire-t-il son épingle du jeu dans toutes les situations ?

Les inconvénients du radiateur au gaz

Comme toute chose, ce mode de chauffage de complément comporte aussi quelques inconvénients. Pour que vous puissiez faire votre propre choix, nous les avons répertoriés et listés. 

  1. De manière générale, les chauffages d’appoint sont en général peu économes car énergivores. Ils sont donc à utiliser en cas de dernier recours, et non comme système de chauffage principal. On vous invite d'ailleurs à lire notre article à ce sujet : "Radiateur d’appoint : une idée économique lorsqu’il fait trop froid ?"
  2. Le prix du gaz est actuellement soumis à des fluctuations importantes. Une bouteille de 10 kg coûte une trentaine d’euros en octobre 2022. On vous explique en détail la hausse des prix du gaz suite au conflit russo-ukrainien (entre autres) dans notre article. Qu’en sera-t-il alors de cette énergie censée être économique ? L’avenir nous le dira. En attendant, il est difficile de prévoir.
  3. Le système d’alimentation par bouteille est lourd et certains ne le trouvent pas très pratique. Ça peut être très embêtant lorsqu’elle se vide au beau milieu d’un dimanche (pluvieux qui plus est) ou un jour férié.
  4. Le gaz naturel est une énergie fossile, et donc pas très écologique. Elle fait partie des énergies non-renouvelables moins polluantes. Elle reste cependant plus polluante que le bois (avec une émission de CO2 jusqu’à 20 fois supérieure). 
  5. Lors de sa combustion, il se forme de la vapeur d’eau, qui crée de l’humidité au bout de plusieurs heures d’utilisation. C’est pour cette raison que leur utilisation est limitée à une heure et demie.
  6. Le gaz naturel dégage du dioxyde de carbone, néfaste pour la planète et responsable du réchauffement climatique.
  7. Avoir un chauffage d’appoint au gaz chez soi peut être dangereux. En cas d’insuffisance en oxygène ou mauvais fonctionnement, un risque d’intoxication au monoxyde de carbone n’est jamais écarté, et même d’explosion dans les cas les plus graves.

❗Le saviez-vous ? Lors de toute utilisation d’un chauffage d’appoint au gaz, il convient d’aérer et ventiler la pièce régulièrement. Une utilisation en chambre à coucher est proscrite ; et il convient de garder les enfants éloignés dans la mesure du possible (même si les critères de sécurité ont largement évolué depuis les tout premiers radiateurs au gaz). 

En résumé, malgré ses nombreux avantages, ce type de chauffage est tout de même assez polluant et dangereux pour la santé.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique
Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Les alternatives au gaz pour un chauffage économique et écologique

Maintenant que vous savez tout sur le radiateur au gaz, vous pouvez faire un choix avec toutes les clés en main. Pour vous faciliter la tâche, nous avons sélectionné quelques méthodes et conseils. Ainsi, vous aurez de grandes chances de vous chauffer sereinement tout en gardant le contrôle sur votre portefeuille.

L'isolation de votre maison

Avant même de sélectionner votre chauffage, il est important de vérifier l’isolation de votre maison. Il peut y avoir des déperditions de chaleur par les fenêtres ou par le toit. Dans ces cas-là, même le chauffage le plus performant sera inutile, et un chauffage d’appoint sera d’autant plus énergivore (Bon d’accord, il chauffera les alouettes 🐦). Plusieurs dispositifs proposés par l’État permettent d’obtenir des aides financières pour effectuer des travaux d’isolation, jetez-y un coup d’œil ! 

Le poêle à bûches ou à granulés

Les poêles à bûches ou à granulés ainsi que les inserts gagnent chaque année en popularité. Rapides à installer, simples d’utilisation, ce type de chauffage d’appoint est non seulement écologique, mais il est aussi économique, tout en assurant un bon niveau de confort à la maison. La source de chaleur diffusée est intense tout en restant douce et agréable. Et franchement, quoi de plus joli qu’une cheminée, un poêle ou un insert dans son salon ? Il existe de nombreux modèles très design, toujours avec une touche de convivialité. 

Le gaz renouvelable

Le gaz renouvelable peut être une excellente alternative écologique au gaz naturel. Il est aussi appelé biogaz ou biométhane. Il est fabriqué via la méthanisation, un processus de fermentation de matières organiques (déchets agro-alimentaires, défections animales, etc.) C’est donc une énergie renouvelable, avec des matières de production disponibles en quantité très importantes. 

Le gaz renouvelable comporte de nombreux avantages, les voici :

  • valorisation des déchets ;
  • réduction des émissions de CO2 ;
  • réutilisation des déchets de la production agricole ;
  • création d’emplois grâce au développement de nouvelles entreprises ;
  • coût similaire à celui du gaz naturel.

👀 Quelles sont les différences entre les types de gaz ? Voici notre comparaison gaz vert vs gaz bio vs gaz naturel

Le radiateur électrique

Il est aussi possible d’opter pour un radiateur électrique, parce que nous savons tous·tes qu’il est parfois indispensable d’avoir recours à un chauffage d’appoint (notamment en cas de panne, ou dans une pièce non alimentée par le chauffage principal…au risque de geler ses petits orteils ou de voir pousser des stalagmites sous ses sourcils 🥶). Le plus économique est le radiateur à inertie qui conserve la chaleur.

Et pour finir, une autre solution et pas des moindres : opter pour une énergie plus écologique et plus économique. Chez Ekwateur, nous proposons de l’électricité verte issue de centrales hydrauliques ou de parcs éoliens français. Et pour alimenter votre joli poêle en bois de chauffage, nous fournissons des bûches de bois compressé ainsi que des granulés. Pour un hiver tout doux et confortable !

Vous voulez en savoir plus sur votre consommation d'énergie ?

Une bougie allumée prêt d'une lampe éteinte : les risques de coupures de courant cet hiver
Une bougie allumée prêt d'une lampe éteinte : les risques de coupures de courant cet hiver

Comment chauffer son logement sans chauffage ?

Le 08.09.2021Lire l'article
chauffage sur fond bleu avec une tirelire
chauffage sur fond bleu avec une tirelire

Chauffage au gaz ou électrique : quel est le plus économique ?

Le 28.09.2020Lire l'article