Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Cheminée à foyer ouvert ou fermé : laquelle choisir ?

Ça y est, les arbres ont revêtu leurs couleurs ocres et sous vos pieds craquent les feuilles mortes. Vent qui souffle et parapluie, rien ne vous fait plus envie que la chaleur d’un bon feu de cheminée. Ah les longues soirées d’automne au coin du feu… Au fait, vous êtes plutôt ambiance cosy, chaussons fourrés et pyjama pilou-pilou près de la cheminée foyer fermé ? Ou romantique, plaid en laine et pull cachemire, à regarder le feu crépiter dans la cheminée foyer ouvert ? Quel foyer pour mon foyer ? Aller, on vous dit tout !

21 octobre 2020

Foyer ouvert ou fermé, une question d’usage

La première question à vous poser, c’est : quel usage pour ma cheminée ? Est-ce pour ajouter une touche authentique et stylée à votre salon ? Ou pour chauffer efficacement votre logis ? Prenez le temps d’y penser, il n’y a pas le feu…

Une cheminée, c’est stylé !

La cheminée à foyer ouvert est la plus traditionnelle. C’est tout à fait celle qu’on imagine lorsqu’on évoque le mot « cheminée ». Un conduit, des chenets, trois buches fumantes et un feu. Ouvert, parce qu’elle n’a ni vitre, ni foyer. Souvent en marbre ou en pierre, elle est très décorative.  Et c’est vrai, une bonne flambée dans la cheminée un soir d’automne, ça a son charme. Parfum délicat des braises, crépitement des flammes, chaleur du feu, on est vite envouté. Alors si vous souhaitez faire de votre flambée un spectacle authentique, la cheminée à foyer ouvert est faite pour vous ! Côté chauffage, à moins que vous ne soyez assis devant le feu, vous aurez beau souffler sur les braises, votre maison tardera à se réchauffer. Soumise aux courants d’air, le chauffage de la cheminée à foyer ouvert n’est pas optimal, puisque son rendement atteint péniblement les 15%...

Feu de bois, et que ça chauffe !

La cheminée est un bel objet, cependant, pour vous chauffer, oubliez le foyer ouvert aux quatre vents. Si vous voulez avoir chaud, la cheminée à foyer fermé est celle qu’il vous faut ! Grâce à sa vitre et son foyer en fonte ou en brique, votre cheminée récupère plus de 70% de la chaleur produite. Plus performante, elle est aussi plus sécurisante. À travers une vitre en vitrocéramique résistant à de fortes chaleurs, vous continuez à profiter du spectacle sans risque, la chaleur en prime ! Promis, vous n’y verrez que du feu. Avec une excellente diffusion de la chaleur et une consommation de buches plus modérée, la cheminée à foyer fermé est aussi plus écologique. Ça, ça nous fait chaud au cœur !

offre d'énergie renouvelable

Cheminée à foyer ouvert

Foyer fermé ou insert : entre deux feux… 

Foyer fermé ou insert, vous êtes pris entre deux feux ? Allez, on vous éclaire…

Si vous souhaitez conserver votre cheminée d’origine tout en augmentant son efficacité, l’insert est une alternative intéressante. Il permet de multiplier par cinq le rendement d’une cheminée à foyer ouvert, passant de 15 à 70%. L’air froid entre dans le conduit de cheminée et se heurte à la vitre pour remonter. Il est ensuite réchauffé et sa chaleur se diffuse par le haut de l’insert. Vous allez, voir la température va grimper !

Si au contraire, vous envisagez la construction ou la rénovation de votre maison, privilégiez l’installation d’une cheminée à foyer fermé. Plus harmonieuse qu’une cheminée avec insert, elle présente une efficacité exceptionnelle ! Avec la vitre fermée, son rendement atteint 70 à 85 %, contre 15% à foyer ouvert. Elle est donc 6 à 7 fois plus performante qu’une cheminée traditionnelle. Il n’y a pas à hésiter, avec la cheminée foyer fermé, ça va chauffer !

Chaud devant : coût et entretien de ma cheminée

L’idée même de remplacer votre cheminée vous donne un coup de chaud ? Vous craignez de faire chauffer la carte bleue ? Faites vos comptes, il est fort à parier que vous allez plutôt économiser…

Gare aux prix qui flambent

Et si vous pouviez faire baisser d’un tiers le montant de votre facture de chauffage ? Selon une expérience réalisée par capital, C’est le résultat que l’on obtient grâce à l’installation d’une cheminée à foyer fermé. De quoi vous faire réfléchir…

C’est d’autant plus tentant que l’installation d’un insert dans votre cheminée à foyer ouvert est une opération facile. Aucun risque de cramer le budget, cette modification ne nécessite que peu de travaux. Le coût total pour une cheminée avec insert varie entre 500 et 4500 euros, comprenant l’achat de l’appareil et la pose par des professionnels…

Côté cheminée à foyer fermé, il faut envisager des travaux un peu plus conséquents. Son coût peut varier en fonction du modèle choisi, des matériaux qui la composent (fonte ou briques réfractaires) et de la nécessité de réaliser un tubage. Au fond, ce n’est pas tant le foyer en lui-même qui coûte cher, que la main d’œuvre pour le poser. D’un modèle à l’autre, les prix flambent (de 2500 à 10 000 euros). Mieux vaut donc être prévenu, vous risqueriez de voir vos économies partir en fumée !

Bonne nouvelle tout de même, parce que le bois est une énergie propre, l’État vous encourage financièrement à rénover votre cheminée. Prime énergie, Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), Prime Rénov’… il y a de quoi faire !

L’entretien de ma cheminée

D’une manière générale, la cheminée ne demande pas beaucoup d’entretien. Outre le ramonage annuel obligatoire, il suffit de vider régulièrement les cendres restées dans le foyer. Si vous n’y mettez pas n’importe quoi, pas de dégât ! Le foyer fermé, demande un peu plus de travail. En plus de vider le cendrier de la cheminée régulièrement, vous devrez nettoyer la vitre chaque fois qu’elle présente des saletés pour éviter un encrassement profond qui s’avérera difficile à enlever. Rien de très alarmant !

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Cheminée à foyer : de quel bois je me chauffe ?

Il n’y a pas de fumée sans feu, ni de feu sans bois de chauffage. Eh oui, la question du bois pour la cheminée ne doit pas être négligée ! Pour bien se chauffer sans voir nos belles forêts partir en fumée, le bois ne se choisit pas au hasard…

Ne pas faire feu de tout bois…

Promenons-nous dans les bois… oui mais ne coupons pas n’importe quoi ! Certaines essences seulement sont dédiées au bois chauffage. Eh oui, on ne fait pas feu de tout bois ! Ne sont destinés à votre cheminée à foyer ouvert ou fermé que les bois de feuillus : chêne, charme, hêtre et frêne. Et non les résineux (sapin, épicéa, etc.) qui pourraient encrasser votre cheminée. Pour que le feu prenne bien, le bois doit être sec. Sinon, vous aurez de la fumée, mais pas de feu.

Le bois de chauffage est plus connu sous forme de buches, livrées souvent en stère. Mais il existe aussi des buchettes, c’est à dire des buches de bois compressés. Compactées, ces buches ont un taux d’humidité 2 fois plus bas que du bois de chauffage classique, ce qui leur donne un pouvoir de chauffe exceptionnel ! En plus, elles réduisent considérablement les émissions de particules fines et les dépôts de goudron et de suie dans les conduits. Prenez de préférence les buches compressées à partir de sciures de chêne et de hêtre pour un feu qui envoie du bois !

Feu de cheminée, et la forêt dans tout ça ?

Derrière le sapin, se cache la forêt. Et derrière le feu de cheminée aussi. Alors mieux vaut choisir son bois avec soin. Plus le bois sera de qualité, moins il mettra de temps à se consumer. C’est là où la buchette fait la différence. Compressées à partir de sciures de chêne et de hêtre, les buchettes ont de quoi faire durer la flamme. Mais pour protéger vraiment la forêt, privilégiez le bois 100% local et 100% renouvelable. Un bois de chauffage qui provient de forêts françaises gérées durablement. Il doit être non-traité et ne contenir ni colle, ni liant. Voilà une idée lumineuse !

En résumé :

  • La cheminée à foyer fermé ou à insert a un rendement bien supérieur à celle à foyer ouvert.
  • La cheminée à foyer fermé est plus onéreuse que l’insert.
  • Les buches compressées en bois de chêne et de hêtres, issus de forêts françaises gérées durablement, sont les plus efficaces et les plus écologiques.

Alors ça y est vous avez fait votre choix ? Pour le chauffage à la cheminée, foyer fermé ou avec insert, on vous donne le feu vert ! L’avis d’ekWateur ? On ne va pas vous vendre la mèche, cependant quand la cheminée est alimentée aux buches de bois compressés, locales et renouvelables, il n’y a qu’un mot : foncez. Prêt, feu…