Logo Ekwateur
Étudiante dans son studio
Étudiante dans son studio

Abonnement électricité étudiant·e : quel contrat choisir ?

Les poches vides et les convictions chevillées au corps, vous voilà paré-e à entamer votre nouvelle vie étudiante ! Si côté budget, l’opulence n’est peut-être pas au rendez-vous, côté projets, c’est sans doute l’abondance. Et pour briller, vos idées ont besoin du meilleur éclairage. C’est pourquoi il est essentiel d’opter pour un bon contrat d’électricité. Voyons comment vous assurer la lumière à tous les étages et le tout, sans vous ruiner.


Quelle consommation électrique pour un studio étudiant-e de 20 à 30 m² ?

Si vous vous sentez à l’étroit dans votre studio, la bonne nouvelle, c’est que cette configuration présente un avantage de taille (plus grand que votre logement, en tout cas) : la surface à chauffer est relativement petite et donc, vous coûtera moins cher. En effet, pour se faire une idée de la consommation électrique d’un logement, il est indispensable de faire le point sur quelques critères de base, tels que : 

  • La surface du logement ;
  • Le nombre de pièces qu’il comporte ;
  • Le nombre d'occupants ;
  • Le nombre d'appareils électriques et leur durée approximative d’utilisation quotidienne ;
  • L'énergie utilisée pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire.

Or, dans le cas d’un studio étudiant-e, on dénombre forcément une petite surface, une pièce unique et donc… peu d’appareils de chauffage. Un excellent point quand on sait que 59 % du budget énergie passe dans nos radiateurs¹. D’ailleurs, en passant, les principales consommations énergétiques de la maison filent dans les postes suivants : 

  • Chauffage (59 %) ;
  • Eau chaude sanitaire (21 %) ;
  • Électroménager et multimédia (13 %) ;
  • Cuisson (7 %)¹.

Comment calculer sa consommation d’énergie ?

Pour commencer, si l’on en croit les données de l’Ademe, la moyenne française de consommation d’énergie au m² pour un chauffage électrique est de 106 kWh. En se référant à cette donnée et en la multipliant par le nombre de mètres carrés, on estime donc que la consommation de chauffage annuelle pour un studio de 20 m² est d’environ 2 120 kWh/an. Pour un studio de 30 m², elle passe à 3 180 kWh.

Ça, c’est pour le chauffage. Du côté des autres appareils, il existe une méthode efficace pour calculer sa consommation moyenne d’électricité. Pour ce faire, il convient de connaître : 

  • La puissance de l'appareil en watts (W) ;
  • Sa fréquence d’utilisation : en heure(s) par jour, ou en heure(s) par semaine ;
  • Sa période d’utilisation : en jour(s) par an, ou en semaine(s) par an.

Une fois ces données récoltées, il ne reste plus qu’à procéder au calcul pour un résultat en kWh par an : 

  • (Puissance x fréquence d’utilisation x période d’utilisation) / 1000.

Ce n’est pas tout à fait clair ? Pas de panique, on vous donne un exemple. Pour les jours de forte chaleur, vous avez investi dans un ventilateur tout beau, tout neuf. Il présente une puissance de 30W. Comme vous êtes une personne raisonnable, vous ne l’utilisez qu’en cas de forte chaleur. Ce qui représente environ 45 jours par an, à raison de quatre heures par jour. Cela nous donne : 

  • 30 x 4 x 45 = 5 400

Il ne reste plus qu’à diviser ce résultat par 1000 pour obtenir nos kWh. Chaque année, votre ventilateur consomme donc en moyenne 5,4 kWh. Maintenant, vous pouvez procéder à ce même calcul sur l’ensemble des appareils électriques de votre studio ! 

En tenant compte du chauffage, de l’eau chaude et de l’ensemble des appareils, on peut estimer qu’un studio étudiant-e de 20 m² consomme en moyenne chaque année approximativement 4 000 kWh. Pour 30 m², il faut compter à peu près 5 000 kWh.

Économies d’énergie : gare aux appareils gourmands !

Pour vous éviter les prises de tête, on a quand-même jeté un coup d’œil du côté des estimations de l’Ademe, afin de savoir combien consomment en moyenne les appareils qui ornent peut-être votre appart’ étudiant-e et dont vous vous servez probablement tous les jours. Voici les conclusions² : 

Appareil Durée d'utilisation moyenne Consommation annuelle moyenne (kWh/an) Coût annuel (euros)
Réfrigérateur 1 porte 24h/24 174 30
Plaque de cuisson vitrocéramique 409 cycles/an 159 25
Four électrique (64 litres) 187 cycles/an 146 23
Four à micro-onde / 39 7
Téléviseur 6h46/jour 187 32
Box internet 22h/jour 97 16
Console de jeux 2h42/jour 103 18
Ordinateur portable 3h13/jour 22 4
Ordinateur fixe 3h54/jour 123 21
Tablette / smartphone 1 charge/jour 3 1

Si vous espérez faire des économies d’énergie, n’hésitez pas à vous fier à cette liste, pour y aller mollo sur les consos 😉 !

Factures d’électricité : combien ça pèse sur un budget étudiant-e ?

Alors là, tout dépend de votre consommation. Si vous avez décidé de squeezer l’étape du dessus et de ne pas vous adonner à de savants calculs pour savoir combien d’énergie vous absorbez annuellement, il existe une technique secrète : jeter un coup d’œil à vos anciennes consommations ! Eh oui, si vous habitez votre logement depuis un certain temps et avez déjà souscrit un contrat d’énergie, vous pouvez toujours vous rendre sur votre espace client ou bien consulter votre compteur Linky, afin de suivre vos consommations. Il vous suffit ensuite de consulter les grilles tarifaires appliquées par les différents fournisseurs d’énergie. Grosso modo, côté prix, les contrats d’électricité fonctionnent de la manière suivante : 

  • Un abonnement : pour chaque contrat, vous devrez vous acquitter d’un abonnement mensuel fixe. Son montant dépend de la puissance de votre compteur électrique. Pour une petite surface, cette puissance sera normalement de 3 kVA ou de 6 kVA maximum. Bonne nouvelle, il s’agit des abonnements les moins chers.
  • Un prix du kWh : le fournisseur propose un prix du kWh. Plus vous consommez, plus vous payez et, en toute logique, moins vous consommez… moins vous payez !

Si l’on se réfère par exemple au tarif Bleu d’EDF, le tarif de référence de l’électricité en France (mais pas nécessairement le moins cher, attention), en mai 2024, les prix affichés pour un contrat d’électricité sont les suivants : 

  • Prix de l’abonnement mensuel pour un compteur de 6 kVA : 12,60 € TTC (151,20 € TTC an)
  • Prix du kWh en option Base : 0,2516 cts € TTC

Autrement-dit, pour une consommation de 4 000 kWh / an dans un studio étudiant-e de 20 m², il faut compter un budget de 1 157 € annuel, soit 96 € par mois. Pour 5 000 kWh / an dans 30 m², la facture passe en moyenne à 1 273 €, soit 106 € par mois.

Comment bien choisir son fournisseur d'électricité quand on est étudiant-e ?

Choisir un fournisseur d'électricité quand on est étudiant-e peut sembler compliqué, mais en suivant quelques conseils simples, vous pouvez trouver l'offre qui convient le mieux à vos besoins et à votre budget. Pour faire au mieux, n’hésitez pas à suivre quelques conseils de base.

Comparer les offres

Utilisez des comparateurs en ligne pour évaluer les différentes offres disponibles et tenus compte :

  • Du prix du kWh : comparez le coût par kilowattheure, qui varie selon les fournisseurs.
  • L'abonnement mensuel : certains fournisseurs peuvent offrir des abonnements moins chers pour les petits consommateurs.
  • Les promos : de nombreux fournisseurs proposent des réductions ou des offres spéciales pour les nouveaux clients.

Vérifier les options tarifaires

Certains fournisseurs proposent des tarifs spécifiques qui peuvent être avantageux pour les étudiants :

  • Le tarif heures pleines/heures creuses : Si vous êtes un oiseau de nuit et pouvez consommer la majorité de votre électricité durant les heures creuses, ce tarif peut être intéressant.
  • Les tarifs réglementés VS offres de marché : Les tarifs réglementés sont fixés par les pouvoirs publics, tandis que les offres de marché peuvent être plus compétitives en proposant leur lot de réductions !

À lire aussi

Changement des Heures Creuses : à quoi s’attendre ?

Lire les avis et les conditions générales

Avant de faire votre choix, faites un tour du côté du web et n’hésitez pas à lire les avis des autres consommateur-ice-s pour vous faire une idée de la qualité du service client du fournisseur. Assurez-vous également de bien comprendre les conditions générales du contrat.

Prendre en compte les énergies renouvelables

Vous ne pensez pas que le monde de demain gagnerait à être plus vert ? Alors si vous aussi, vous êtes sensible à l'écologie, sachez qu’il est possible d’opter pour des offres d'électricité verte, produite à partir de sources renouvelables.

Ekwateur : meilleur fournisseur d'électricité pour les étudiant-e-s ?

Parce que moins cher ne signifie pas moins bien, Ekwateur propose des offres écologiques ET économiques. Que vous soyez encore étudiant-e ou non, on vous garantit toujours : 

  • Un prix juste et inférieur au tarif réglementé pour vous aider à préserver votre budget énergie ; 
  • De l’électricité 100 % verte, vous pouvez même choisir votre petit producteur ; 
  • Avec Ekwateur, vous pouvez opter pour un contrat de gaz et d’électricité, puis profiter de biométhane !
  • Un service client disponible, efficace et qui répond toujours avec le sourire. Les avis clients parlent d’eux-même. Ekwateur dispose d’une note supérieure à 4/5 sur le site indépendant « Avis Vérifié ». 😉

Alors, prêt-e à sauter le pas ?

Souscrire facilement

Une fois votre fournisseur choisi, la souscription peut souvent se faire en ligne en quelques minutes. Préparez les informations suivantes :

  • Votre adresse exacte ;
  • Votre numéro de PDL ou de PRM ;
  • Le relevé de compteur ;
  • Un RIB pour les prélèvements automatiques.

En suivant ces étapes, vous pourrez choisir le fournisseur d'électricité qui correspond le mieux à vos besoins en tant qu'étudiant-e.

L'électricité verte au prix juste

Changez pour une électricité 100% renouvelable et sans engagement.

Sources

¹https://presse.ademe.fr/wp-content/uploads/2019/01/infographie-economiser-eau-energie-jan2019.pdf 

²https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/economies-denergie-deau/electricite-combien-consomment-appareils-maison

Nos derniers articles de la catégorie

Voir plus d'articles