Logo Ekwateur
Aide thermostat connecté
Aide thermostat connecté

Aide thermostat connecté : ce que prévoit le plan Thermostat du gouvernement

Ce jeudi 12 octobre, c’était l’heure de la mise au point pour Agnès Pannier-Runacher (ministre de la Transition énergétique) au sujet de la sobriété énergétique. L’occasion de remercier les Français et Françaises de leur investissement qui a permis de réduire de 12% la consommation d’électricité et de gaz sur l’année 😀 ! Bonne nouvelle, certes, toutefois n’oublions pas notre cap : la neutralité carbone d’ici 2050 (qui passe notamment par une réduction de 40% de notre consommation d’énergie).

La ministre a donc annoncé de nouvelles mesures pour accélérer la cadence, et parmi elles se trouve le Plan thermostat. Ce dernier vise à équiper le plus de foyers possible en thermostat connecté, notamment au travers d’aides financières. Alors, si vous êtes intéressé-e par réaliser des économies d’énergie, on vous explique tout ce qu’il faut savoir sur l’aide prévue pour les thermostats connectés d’ici fin 2023 et comment en profiter.


Quelles sont les mesures du Plan Thermostat du gouvernement ?

Le Gouvernement français lance un "Plan thermostat" visant à encourager l'adoption de thermostats programmables (ou thermostats sans fil) pour réaliser 15 % d'économies de chauffage en moyenne (d’après les données de l’ADEME). 

Ce plan est le fruit d'une collaboration entre l'État et les acteurs privés, notamment les fournisseurs d’énergie et comprend plusieurs axes : 

  • Un renforcement des aides financières dédiées à l’achat des thermostats connectés, pour les rendre accessibles à toutes et tous ;
  • Une campagne de sensibilisation de la part des fournisseurs d’énergie auprès de leurs client-e-s pour leur démontrer l’importance des thermostats programmables ;
  • Une campagne promotionnelle de la part des enseignes marchandes en lien avec le plan de sobriété énergétique, pour faire connaître davantage ces dispositifs.

Ces campagnes visent à accélérer l'équipement des foyers français en thermostats programmables, particulièrement à l'approche de la saison hivernale. En un mot, l’objectif est de réduire la consommation des foyers en bénéficiant d'une température optimale au bon moment et au bon endroit !

Une annonce qui fait suite à l’obligation des thermostats d’ici 2027

Ce nouveau Plan thermostat n’a rien de surprenant puisqu’il survient quelques mois après la mise en place du décret n° 2023-444 du 7 juin 2023 relatif à l’obligation des systèmes de régulation de la température pour le chauffage et le froid à compter du 1er janvier 2027.

Vous l’avez manqué ? Pas de problème, voici ce qu’il impose dans les grandes lignes : à compter de 2027, tous les logements équipés d’un système de chauffage/refroidissement (hors alimentation manuelle de combustible) devront se munir d’un système de régulation de la température pièce par pièce.

Ce système de régulation doit donc permettre de : 

  • Fixer une température manuelle par pièce
  • Définir des plages horaires
  • Régler la température de manière automatique selon 4 modes
  • Mettre en pause ou arrêter le dispositif pendant les périodes d’absence

Vous l’avez compris, ces fonctionnalités sont tout bonnement celles associées à un thermostat programmable ! La différence est qu’un thermostat connecté va encore plus loin. D’ailleurs, le gouvernement mentionnait dans une récente plaquette d’information la phrase suivante : “L’installation d’un thermostat programmable sur la chaudière centrale et de robinets thermostatiques programmables dans chaque pièce répond à l'obligation.” 

Vous êtes perdu(e) sur ce que vous devez installer ou non ? Voici un résumé selon le type d’énergie que vous utilisez pour vous chauffer.

Type de chauffage Dispositif pour le générateur Dispositif pour le(s) radiateur(s)
Radiateur électrique Ej - Si thermostat intégré :

Ajouter un programmateur et un actionneur pour radiateur

Si pas de thermostat :
Thermostat programmable et actionneur pour radiateur
Chaudière gaz / fioul / bois Thermostat programmable de classe IV, V, VI, VII ou VIII Robinet thermostatique programmable sur chaque radiateur
Pompe à chaleur (PAC) Thermostat programmable de classe IV, V, VI, VII ou VIII Robinet thermostatique programmable sur chaque radiateur
Plancher rayonnant électrique - Actionneur pour PRE et thermostat programmable par zone
Plancher chauffant hydraulique relié à une chaudière ou PAC Thermostat programmable de classe IV, V, VI, VII ou VIII associé à la chaudière ou à la PAC Actionneur pour PRE et thermostat programmable par zone
Chaudière collective gaz / fioul / bois Régulateur de température de classe IV, V, VI, VII ou VIII associé à la chaudière Robinet thermostatique programmable sur chaque radiateur

Et, si vous ne le saviez pas, chez Ekwateur, on vous propose un thermostat connecté pour radiateur électrique ! La bonne nouvelle c’est que vous pouvez l’obtenir pour 0 € si vous remplissez les critères d’éligibilité 😀.

Thermostat connecté gratuit

Économisez 15 % sur votre facture d’électricité avec notre thermostat connecté.

Une nouvelle aide CEE pour les thermostats pour 2024

Pour atteindre ces objectifs, le Plan Thermostat prévoit donc un renforcement des aides financières visant à couvrir la dépense liée à cet achat. En réalité, il s’agit d’une nouvelle aide puisque la prime Coup de pouce dédiée aux thermostats a été arrêtée en décembre 2021. Elle a connu un franc succès puisque 120 000 ménages ont pu en profiter selon le gouvernement.

Cette nouvelle aide, toujours dans le cadre des Certificats d’Economies d’Energie, est donc proposée par les fournisseurs d’énergie participants et permet de couvrir jusqu’à 80% le prix du nouveau thermostat connecté. Par ailleurs, cette aide n'est pas conditionnée à un niveau de revenus. Elle est donc accessible à tous les foyers ! Votre construction doit avoir plus de 2 ans et votre système de chauffage doit être individuel.

D’après l’ADEME, un thermostat connecté coûte entre 60 et 250€, il s’agit donc d’un investissement assez onéreux, même s’il peut être rentabilisé en une année à peine. Néanmoins, il faut rajouter 150 à 300€ de main d'œuvre pour l’installation, et c’est là un budget obligatoire puisque seuls les thermostats installés par des professionnels seront éligibles à l’aide de l’Etat ! Et, avec mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) obligatoire, cela va de soi.

La nouvelle prime est effective à compter de décembre 2023 et pour toute l’année 2024 et son montant dépend de la taille totale de la surface chauffée de votre habitation. Pour connaître cette taille, il suffit d'additionner la taille des différentes pièces du logement dans lesquelles il y a un système de chauffage.

Quel est le montant de la prime CEE coup de pouce thermostat ?

Voici les montants en fonction des différentes tailles de logement mentionnées par le gouvernement.

Taille de la surface chauffée dans votre logement Montant de l'aide financière proposée
Inférieure à 35 m2 260€
Entre 35 et 60 m2 312€
Entre 60 et 70 m2 364€
Entre 70 et 90 m2 416€
Entre 90 et 110 m2 520€
Entre 110 et 130 m2 572€
Supérieure à 130 m2 624€

Des économies d’énergie récompensées par les fournisseurs d’énergie

En plus de réduire votre facture de chauffage, vous pourriez bien obtenir un bonus supplémentaire si vous arrivez à consommer moins que prévu (avec ou sans thermostat connecté) ! En effet, l’Etat encourage les fournisseurs d’énergie à mettre en place des dispositifs récompensant la sobriété énergétique de leurs clients, à travers des cagnottes, réductions ou concours. Certains fournisseurs le font déjà et l’objectif est de généraliser cette méthode avec l’arrivée des nouvelles offres d’électricité d’ici la fin de l’année : les offres à pointes mobiles.

Si vous connaissez l’option Tempo du tarif réglementé, il s’agit d’offres similaires pour lesquelles le client sera invité à réduire sa consommation pendant les pics de tension sur le réseau.

Pour conclure, la ministre a rappelé quelques bonnes pratiques pour éviter le gaspillage énergétique, et notamment : 

  • Régler à la bonne température : 19°C pour les pièces occupées, 16°C en absence et 8°C pour les pièces inoccupées ;
  • Passer à l’éclairage LED pour réduire la consommation de 6 à 10 fois ;
  • Ne pas laisser les appareils en veille ;
  • Bien entretenir sa chaudière selon la réglementation.
Sources

https://www.ecologie.gouv.fr/sobriete-energetique-agnes-pannier-runacher-dresse-bilan-apres-lancement-du-plan-et-annonce

https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/121023_DP_Sobriete%20energetique_un%20an_apr%C3%A8s_VF.pdf

https://rt-re-batiment.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/plaquette_reglementaire_thermostats_calorifugeage_07_2023-2.pdf

https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/economies-denergie-deau/reduire-facture-chauffage-thermostat-programmable

Nos derniers articles de la catégorie

Voir plus d'articles