Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Comment bien isoler son garage contre le froid et le bruit ?

Rangement de la voiture, des outils de jardinage et de bricolage, entrepôt de babioles dont on ne sait plus quoi faire, le garage est une caverne d’Ali Baba qui aurait perdu de sa magie. C’est normal, il y fait froid, humide, c’est bruyant et en plus ce n’est pas toujours bien rangé. Bref, un décor de film d’horreur… 👻 Et si l’on vous disait que votre garage était en fait un joyau caché ? Bon on exagère un peu. 😉 Mais, bien isolé, il peut devenir une solution pour faire des économies d’énergie et gagner en tranquillité. ekWateur vous donne ses conseils pour améliorer l’isolation thermique et phonique du garage. Vous êtes prêt-e ? C’est parti !

15 juillet 2021

Isoler un garage : pour quoi faire ? 

On n’y pense pas souvent, cependant, l’isolation du garage présente de nombreux avantages. Elle permet de : 

  • Réaliser des économies d’énergies ; 
  • Préserver la durée de vie des équipements qui y sont rangés (voiture, frigidaire, etc.) ; 
  • Gagner en confort thermique dans le garage mais aussi dans les pièces attenantes ; 
  • Gagner en confort acoustique

En effet, le garage est une voie d’accès à un logement. Sa position, accolé à la maison ou en sous-sol, favorise les échanges de températures entre l’air extérieur et intérieur. De plus, il n’est pas forcément chauffé. Du coup, il y fait souvent très froid l’hiver. A l’inverse, en été, mal isolé, il peut rapidement devenir une fournaise. 

Il constitue alors une zone de fortes déperditions d’énergie. Rappelez-vous que l’air chaud cherche toujours à aller vers l’air froid. La chaleur tentera donc de s’échapper pour venir réchauffer le garage puis tout bonnement sortir. Ce phénomène pèsera sur vos factures de chauffage

Bien l’isoler permet donc d’améliorer le confort thermique dans toute votre maison mais aussi de gagner quelques degrés dans le garage. De ce fait, vous empêcherez la formation de gel pouvant abîmer les appareils et objets entreposés. Pensez, par exemple, que le moteur d’un réfrigérateur arrête bien souvent de tourner en dessous de 16°C. De la même manière, le gel peut aussi décharger la batterie de la voiture. Il faut à tout prix l’éviter. 

D’autre part, une bonne isolation permet aussi de couper la maison du bruit de la rue et du garage. Résultat ? Vous entendrez moins le passage des voitures et les voisin.e.s qui jouent dans leur jardin. Bonus ? Personne ne râlera si vous souhaitez y répéter avec votre groupe de rock !  😉

offre d'énergie renouvelable

Un garage avec deux voitures

Isolation des murs du garage 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les murs laissent passer la chaleur. Pour vous donner un ordre de grandeur, ils constituent 20 à 25% des pertes d’énergie d’une maison construite avant 1974, selon l’Ademe. C’est donc l’une des premières zones à isoler dans un garage

Isolation des murs par l’extérieur 

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est souvent jugée la plus efficace. Elle permet de réduire efficacement les ponts thermiques et n’empiète pas sur la surface habitable. En général, elle intervient lors d’un ravalement de façade complet d’un édifice. 

D’après l’Ademe, il existe trois types d’isolation des murs par l’extérieur : 

  • Par bardage :  des panneaux isolants sont fixés sur des montants posés sur le mur. On y ajoute ensuite un film pare-pluie. Par-dessus, on installe le bardage. 
  • Par panneaux enduits : elle consiste à coller ou visser des panneaux isolants sur le mur. On les recouvre ensuite d’un treillis et d’un enduit.  
  • Par enduit isolant : Il s’agit de placer un enduit isolant sur les parois extérieure et de le tapisser d’un crépi de finition.  

Bien que très performante, elle reste assez onéreuse. Il faudra compter entre 180 € et 450 € par m². Elle n’est réellement efficace que si les ouvrants (fenêtres et portes) sont eux aussi bien isolés. Dans le cadre d’un garage, il faudra donc vérifier les performances énergétiques de la porte. 

D’autre part, l’isolation par l’extérieur modifie l’aspect de la maison. Pour des logements anciens ou classés, elle reste difficile à mettre en place. De la même manière dans certaines zones, la réglementation interdit de modifier les façades des bâtiments. Elle n’est donc pas toujours préconisée. 

 

Isolation des murs par l’intérieur 

Moins chère, l’isolation thermique par l’intérieur (ITI) est aussi bien plus facile. Pour ce type d’isolation, il faudra compter entre 30 € et 80 € par m². Elle consiste à poser un isolant sur le mur. Pour cela, vous pouvez : 

  • Le visser à une ossature métallique ou en bois ; 
  • Le coller directement sur le mur. 

Ensuite, il faudra recouvrir le tout d’un panneau de finition comme du plâtre. Un petit coup de peinture et le tour est joué ! Pour des résultats encore plus optimaux, vous pouvez utiliser de la peinture isolante

Au moment de l'installation, il faudra simplement pensez à détourer les endroits où passent les canalisations et les prises. Ce serait dommage d’obstruer le branchement de votre voiture électrique ! 😉

Bon à savoir : Quel isolant choisir pour un garage ? Cela dépend des caractéristiques de la pièce et de la zone à isoler. Le mieux est d’opter pour un matériau écologique présentant d’importantes propriétés thermiques et acoustiques et résistant à l’humidité. Vous pouvez penser au liège ou à laine de bois, par exemple. 

Isolation du plafond du garage 

Pour les garages en sous-sol, l’isolation du plafond est particulièrement efficace. Elle permet d’éviter les déperditions d’énergie par le sol des pièces situées au-dessus. Pour rappel, l’Ademe estime que les planchers bas représentent 7 à 10% des pertes de chaleur.

Isoler le plafond du garage implique d’y fixer un isolant thermique et acoustique. C’est très facile à faire pour les garages à toit plat en dalles de béton. Pour cela, munissez-vous : 

  • d’un escabeau ; 
  • d’une visseuse-perforateur ; 
  • de chevilles à frapper ; 
  • de panneaux isolants. 

Après avoir pris les mesures de votre garage et mis vos lunettes et gants de protection, vous pouvez commencer. Placez le premier panneau isolant dans un coin parallèle au plafond, perpendiculaire au mur. Percez-le ainsi que la dalle du plafond, puis à l’aide la visseuse, installez les chevilles. Ensuite, donnez un coup de marteau sur la tête de la vis. Continuez ainsi sur l’ensemble du plafond. 

Câbles électriques, lampes, tuyaux, il faudra découper le matériel isolant de manière à les contourner. Pensez à prendre les mesures et à les reporter sur la plaque isolante avec un marqueur. Vous ferez ainsi un travail précis. 

Bon à savoir : Si l’installation maison ne vous séduit pas, vous pouvez faire appel à un professionnel pour isoler les murs ou les plafonds du garage. Mais, on le sait, le prix du chantier peut constituer un frein. Sachez qu’il existe de nombreuses aides à la rénovation énergétique. Les travaux peuvent être financés par les fournisseurs d’électricité et de gaz via la prime énergie. Elle a été mise en place dans le cadre des certificats d’économie d’énergie (CEE). Pour savoir quel est le montant de la prime énergie à laquelle vous avez le droit, pensez à utiliser le simulateur ekWateur. 

Et, dans le cadre de l’isolation des plafonds du garage, vous pouvez même parfois bénéficier de l’isolation à 1 €. Cela est déterminé par votre niveau de revenus et des critères de votre maison. Pensez à vous renseigner auprès de l’antenne locale de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) dont vous dépendez. 

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Isolation de la porte 

En tant qu’ouvrant, la porte du garage est l’un des principaux ponts thermiques. Elle laisse passer le froid mais aussi l’humidité en cas d’intempéries. Pour isoler la porte deux solutions s’offrent à vous : 

  • La changer complètement ; 
  • Installer un isolant sur la porte. 

Changer sa porte de garage

Changer la porte du garage peut vous permettre de faire de belles économies d’énergie. Mais encore faut-il opter pour la bonne porte. En effet, tous les matériaux ne se valent pas. L’aluminium, par exemple, est souvent utilisé. Il demande peu d’entretien et résiste bien à la pluie et la neige. Cela étant, il s’agit d’un matériau conducteur. Il laisse passer facilement le froid et le chaud. 

Pour une isolation optimale, les portes en acier double parois ou en bois sont préconisées. Mais, ce sont souvent des modèles plus chers à l’achat. 

D’autre part, les portes en bois ont tendance à s'abîmer du fait des intempéries. Elles nécessitent donc beaucoup d’entretien. De plus, elles restent difficiles à motoriser. 

Enfin, bien que source d’économies d’énergie, le remplacement de la porte requiert un investissement financier relativement important. Il faudra compter environ 2000 € pour une porte de garage. A vous de voir s’il s’agit d’une priorité. 

 

Placer un isolant sur la porte du garage 

Isoler votre porte de garage sans la changer reste souvent bien plus économique. Et c’est très facile ! On vous explique dans les grandes lignes comment faire une isolation de porte de garage « Do It Yourself » (DIY). 😉

Commencez par choisir votre matériau. Afin de ne pas compliquer l’ouverture, surtout s’il s’agit d’une porte basculante, il convient d’opter pour un matériau léger et peu épais. Isolant écologique de qualité, le liège répond à ces deux critères. En plus, il agit comme une barrière pour le son. Votre garage sera donc moins bruyant. 

Découpez l’isolant au cutter à la bonne dimension. Puis, placez du scotch double face à intervalle régulier sur la surface de la porte. Vous pouvez aussi utiliser de la colle. Ensuite, il vous suffit juste de coller l’isolant sur la porte. Pensez bien à détourer les poignets et autres reliefs de la porte.  

Sinon vous pouvez avoir recours à un kit tout prêt. Vendus dans les magasins de bricolage, les kits d’isolation pour porte de garage sont très utiles. Sous forme de plaques à poser ou en rouleau, ils coûtent entre 10 et 50 €. Faciles à installer, ils incluent l’isolant et les adhésifs. 

En général, ils disposent d’une taille de porte de garage standard, à savoir 200 X 240 cm. Sinon, il faudra les découper de manière à ce qu’ils correspondent à la porte de votre garage. Pour compléter, si le contour de la porte ne semble pas étanche, vous pouvez installer des joints ou bas de porte. 

 

Voilà, votre garage est totalement refait à neuf ! Il est prêt à devenir un allié des économies d’énergie. Et pour faire baisser encore plus la facture d’énergie, pourquoi ne pas changer de fournisseur ? Chez ekWateur, on vous propose une offre d’électricité verte et de gaz renouvelable à petits prix. Ça vous chauffe ? 😉

 

Vous voulez en savoir plus sur les énergies renouvelables et la transition énergétique ?