Logo Ekwateur
climatisation au mur
climatisation au mur

A quelle température mettre la climatisation ?

L’arrivée des beaux jours met du baume au cœur : il fait chaud, les oiseaux chantent et le soleil brille ☀️. Tant et si bien que vous vous demandez s’il ne serait pas le moment d’allumer la climatisation. A tous les Français-ses équipés d’une climatisation à la maison : voici les quelques règles à suivre pour limiter la hausse de sa facture d’énergie et de ses émissions de gaz à effet de serre !

Sommaire


Quelle température pour la climatisation en été ?

En été, les températures peuvent facilement atteindre les 40 degrés. Et ce n’est pas prêt de s’améliorer avec le réchauffement climatique ! Dans ces cas-là, il est tentant d’allumer sa climatisation afin de rafraîchir son intérieur. Toutefois, à quelle température régler sa clim en été ? Rien de plus désagréable, néfaste pour l’environnement et mauvais pour la santé que de transformer sa maison en congélateur. 🥶

Pour éviter ce scénario, c’est tout simple : appliquez la règle des huit degrés Celsius. Réglez le thermostat de façon à obtenir une différence de température égale à 8°C avec l’extérieur. S’il fait 40 degrés dans la rue, alors réglez votre climatisation à 32 degrés.

À lire aussi

Les aides de l’État pour l’installation d’une clim réversible en 2024

A quelle température régler la climatisation la nuit ?

La nuit, en général, les températures chutent (sauf en cas de canicule). Vous pouvez donc théoriquement appliquer la règle des cinq degrés Celsius. Autrement dit, réglez le thermostat de façon à obtenir une différence de température égale à 5°C avec l’extérieur. Si les températures extérieures ont baissé à 30 degrés, mettez la clim à 25 degrés.

Quelle température de clim est recommandée par l’Ademe ?

L’Ademe recommande avant tout un usage sobre et raisonné de la climatisation. Si vous pouvez en passer, faites-le. Si la chaleur est trop insupportable pour vous, alors allumez-là en dernier recours. Surtout, n’utilisez pas la climatisation si les températures extérieures sont inférieures à 26 degrés. En effet, l’objectif est de se rapprocher le plus possible de la température idéale pour le corps humain, qui se situe entre 21 et 26 degrés.

Quelle température de clim pour réduire la facture d’énergie ?

La climatisation traditionnelle est extrêmement énergivore (et l'installation d'une clim est également coûteuse) et se traduit par un poste de dépense important pour les ménages et les entreprises. D’après l’Ademe, “5% de la consommation d'électricité des bâtiments sont liés à l'usage de la climatisation, notamment dans les bâtiments tertiaires”. 

Plus particulièrement, le secteur résidentiel (dont 75 % de maisons individuelles) est responsable de la consommation de 4,9 TWH d'énergie en 2020 d’après l’étude “La climatisation de confort dans les bâtiments résidentiels et tertiaires” publiée par l’Ademe. Les chiffres sont plus élevés dans les régions les plus chaudes du territoire.

Que vous viviez en maison ou en appartement, à Marseille ou à Paris, la règle est universelle pour faire des économies d’énergie en été sur la climatisation : faites-en un usage raisonné

Par exemple, préférer une température de consigne 27 degrés à 22 degrés permet de diviser par deux la consommation d’énergie des appareils. De même, allumer la climatisation lorsque les températures atteignent 30 degrés à l’extérieur plutôt que 27 degrés, permet de diviser la consommation d’énergie par trois. 

Élec Promo card

L'électricité verte au prix juste

Changez pour une électricité 100% renouvelable et sans engagement.

La température de la clim a-t-elle un impact sur l'environnement ?

Tout à fait. Plus vous baissez la température de la clim, plus votre appareil travaille dur pour générer du froid et atteindre la température demandée. Or, il faut savoir qu’une climatisation classique émet des gaz à effet de serre : les fluides frigorigènes. Il s’agit de gaz qui s’échappent lors de l’utilisation de l’équipement et qui ont un pouvoir de réchauffement très élevé. 

Par exemple, le fluide R-410 A, présent dans la plupart des climatisations, a “un pouvoir de réchauffement sur 100 ans 2038 fois supérieur à la quantité équivalente de C02”. Résultat : la climatisation est aujourd’hui responsable de près de 5 % des émissions équivalent CO2 du secteur bâtiment.

Comment régler automatiquement la température de la climatisation ?

Pas envie de faire la soustraction à chaque fois ou de régler manuellement le thermostat de votre climatisation ? Investissez dans un thermostat connecté ! Une fois couplé à votre appareil, vous pouvez monter ou baisser la température à distance depuis votre smartphone

Mieux encore : programmez une température de consigne sur une plage horaire dédiée (par exemple, quand vous êtes présent à la maison) et laissez le thermostat piloter votre climatisation automatiquement. En plus de vous libérer d’une certaine charge mentale, vous réduisez votre facture d’énergie.

Si baisser la température de la clim à outrance n’est pas conseillé : que faire ?

Plutôt que de convertir votre appartement ou maison en igloo, suivez ces quelques conseils : 

  • choisissez une climatisation écologique : autrement dit une clim économe en énergie et peu émettrice de gaz à effet de serre comme une climatisation réversible (pompe à chaleur) ; 
  • isolez votre maison de la chaleur grâce à des rideaux isolants, en créant une façade végétale ou en réalisant de véritables travaux de rénovation énergétique
  • entretenez régulièrement votre climatisation pour réduire les déperditions thermiques liées à l’usage accéléré de l’appareil ; 
  • adoptez des gestes simples comme le remplacement de la climatisation par un ventilateur ou la fermeture des volets roulants en cas de canicule.

À lire aussi

Comment rafraîchir votre maison sans clim ?

Sources

https://presse.ademe.fr/2021/06/la-climatisation-vers-une-utilisation-raisonnee-pour-limiter-limpact-sur-lenvironnement.html

Nos derniers articles de la catégorie

Voir plus d'articles