Logo Ekwateur

Chaudière à granulés : guide complet pour tout savoir

Ah l’hiver ! Les fêtes de fin d’année, les chocolats ou les tisanes bien chaudes, et le temps qui se refroidit. Cette période est particulièrement propice pour comprendre l’intérêt d’un système de chauffage de qualité qui améliore la qualité de vie au sein d’une habitation. Si les chaudières à fioul sont toujours très répandues sur le territoire français, de nouveaux modèles prennent peu à peu leur place. Parmi ces nouvelles chaudières modernes et écologiques, on retrouve la chaudière à granulés, qui brûle du pellet pour produire de la chaleur. 

Découvrons ensemble la chaudière à granulés, de son fonctionnement à son prix en passant par ses avantages et inconvénients !

En résumé


C'est quoi la chaudière à granulés ?

Une chaudière à granulés ou chaudière à pellets fonctionne comme une chaudière normale. Le combustible n’est pas du fioul ou du gaz, mais des pellets (ou granulés). Le pellet est de la sciure de bois compacté à très haute pression qui peut provenir de bois résineux ou feuillus. En connectant la chaudière au réseau des radiateurs, des planchers chauffants ou au ballon d’eau chaude, la chaleur produite par celle-ci est distribuée partout dans la maison, chauffant par ce biais l’habitation. Pour assurer la production d'eau chaude sanitaire, il faudra compter 1 kW de puissance en plus.

Combustible issu de chutes de bois généralement peu utilisées, le granulé de bois (ou pellet) est écologique, car il provient d’une ressource renouvelable : le bois.

En tant que sciure de bois compactée, le pellet n’est pas un combustible aussi cher que le gaz naturel ou le fioul, ce qui le rend encore plus intéressant du point de vue économique au moment de choisir sa chaudière.

Quelle est la consommation d'une chaudière à pellets ?

La consommation de pellets dépend du type de combustible (les pellets résineux ont un plus fort pouvoir calorifique que les pellets issus de bois feuillus par exemple), de la surface à chauffer, et de l'isolation de la maison. En moyenne, les chaudières à granulés consomment 2 et 3 tonnes de combustibles par an, soit entre 5 et 10 kilos par jour. Bien entendu, une chaudière à granulés consommera plus de combustible en hiver qu'en été. 

Pour optimiser la consommation de pellets, rien de mieux que nos pellets premium résineux qui disposent de la certification Din+ ou EN+A1. En plus d’offrir un meilleur pouvoir calorifique, un faible taux d'humidité (inférieure à 10 %) et un taux encore plus faible de cendres (inférieur à 0,7 %), ils sont d’une grande densité et sont respectueux de l’environnement.

Palette pellet
Palette de pellets premium

Des pellets certifiés Din+ ou EN+A1 pour un hiver tout feu tout flamme

Les types de chaudières à pellets

Il existe différents types de chaudières à granulés. Chacune possède un système différent qui a ses avantages et ses inconvénients.

La chaudière à granulés et bois

La chaudière mixte granulés et bois fonctionne comme la chaudière mixte fioul/bois. Les deux modèles comportent donc des chambres de combustion séparées selon le type de combustible utilisé pour un seul et même système de chauffe. On peut donc placer des bûches de bois de chauffe dans un compartiment, et des granulés dans l’autre. Cette versatilité est son plus grand atout. Plus besoin de devoir choisir entre le poêle à bois ou à granulés, la chaudière fait les deux !

A lire aussi

Quelle est la consommation de pellets par jour ?

La chaudière « vis sans fin »

Ce qui différencie cette chaudière des autres à granulés, c’est son système de distribution du pellet. Grâce à un cylindre doté de spirale à la manière d’une vis et incliné, le pellet “glisse” le long de ce cylindre qui tourne sur lui-même et est distribué, de manière régulière, à la fois en temps et en quantité, dans la chambre de combustion. Autre atout, cette chaudière est plus petite que les autres, un avantage en cas d’espace restreint.

La chaudière « à aspiration » ou silo

Cette chaudière échange la vis sans fin pour un système d'aspiration qui avale les granulés de la réserve et les recrache dans la chambre de combustion. Ce genre de chaudière permet de ne pas avoir à la remplir de manière récurrente tout en profitant d’une utilisation optimale du combustible. Cette chaudière est assez compacte, même si le silo prend de la place, il peut être placé à distance de la chaudière pour optimiser l’espace.

La chaudière à condensation

Sans doute la plus performante des chaudières à granulés. La chaudière à condensation utilise la chaleur du foyer comme la fumée produite par la combustion pour fournir de la chaleur. Elle est donc 10 à 20 % plus efficace que les autres chaudières et consomme donc moins de granulés de bois pour un résultat équivalent. Une chaudière particulièrement performante !

Quel est le prix moyen d'une chaudière à granulés ?

Le prix d’une chaudière à granulés peut grandement varier en fonction du type et de la puissance nécessaire requise. Toutefois, il est possible de déterminer une fourchette moyenne pour chaque chaudière.

La chaudière à granulés et bois

Ce type de chaudière est imposante et assez chère. Il faut compter entre 12 000 et 15 000 euros pour ce genre de chaudière mixte. Le coût de l'installation pourra osciller entre 1 000 et 3 000 euros selon la complexité et les raccordements à effectuer. 

La chaudière « vis sans fin »

Ce genre d’équipement à pellets possède en général une réserve qu’il faut remplir manuellement. Pour ce type de chaudière, il faudra compter entre 5 000 et 9 000 euros à l’achat et 1 000 à 3 000 euros pour l’installation.

La chaudière « à aspiration » ou silo

Ce type de chaudière oscille entre 8 000 et 11 000 euros. La pose de ce matériel sera un peu plus chère car en plus d’installer la chaudière, il faudra prévoir le silo qui garde les pellets en réserve et le raccorder à la chaudière. Le coût d’installation d’une chaudière à aspiration ou silo se situe entre 1 500 et 4 000 euros.

La chaudière à condensation

Cette chaudière ultra-performante s’achète entre 12 000 et 16 000 euros en moyenne. Son installation coûtera entre 1 000 et 4 000 euros.

Déterminer la puissance nécessaire pour la chaudière

La puissance de la chaudière à granulés nécessaire varie en fonction de plusieurs facteurs : 

  • l’isolation du logement
  • la surface habitable
  • la température moyenne extérieure

Une maison de 100 m² parfaitement isolée demandera une chaudière d’une puissance de 5 kW. Cette puissance sera de 8 kW pour un logement moderne mais pas totalement étanche, alors que la même surface mal isolée ne sera pas chauffée efficacement sans une chaudière dotée d’une puissance de 13 kW.

Bien entendu, plus la maison sera grande et plus elle requerra une puissance de chaudière importante pour être chauffée efficacement. 

Quels sont les avantages et les inconvénients d'une chaudière à granulés ?

L'installation d’une chaudière à granulés est un projet coûteux. Il faut donc peser le pour et le contre avant de prendre une décision.  

Les avantages d’une chaudière à granulés

Si ce type de chaudière rencontre un succès fulgurant, c’est bien en raison des nombreux avantages qu’il offre.

Une chaudière écologique

La chaudière à granulés ne consomme que du bois et, qui plus est, des chutes de bois. En plus d'être une ressource renouvelable produisant donc de l’énergie renouvelable, le pellet permet d'utiliser une matière qui ne sert pas à grand-chose en dehors de cela (et des meubles en aggloméré, ce qui n’est pas une raison pour les jeter dans la chambre à combustion). De plus, elle consomme moins que les chaudières à fioul avec un meilleur rendement, favorisant les économies d’énergie !

Une chaudière financée

Si la “chaudière à 1 euro" n'est plus possible, de nombreuses aides sont disponibles et parfois cumulables pour changer une vieille chaudière à fioul en une chaudière écologique à pellets. Toutes les aides pour une chaudière à granulés sont listées dans ce merveilleux article spécialement dédié au sujet ! On peut citer le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou encore Ma Prime Rénov. Le chèque énergie est une aide qui peut être utilisée pour acheter du pellet.

Une chaudière performante

En plus d'être écologique, ce type de chaudière est très performant avec un rendement énergétique supérieur à 90 %. Cela veut dire que 90 % de la chaleur produite est effectivement distribuée. A titre de comparaison, une chaudière à fioul possède un rendement énergétique compris entre 60 et 80 %. En outre, la chaudière à granulés favorise la distribution d’une chaleur douce à travers les planchers chauffants ou les radiateurs. Le système peut en plus remplacer des chaudières à gaz ou au fioul en préservant les radiateurs ou le plancher chauffant !

Une chaudière économique et vite rentable

Le pellet est un combustible peu cher comparé aux autres. Le prix du pellet varie moins que celui du gaz ou du fioul, le rendant plus stable à l’achat chaque année. Plus encore, les chaudières à pellets consomment en moyenne 30 % moins de combustible que les chaudières à gaz ou fioul. De quoi devenir rentable très rapidement. La livraison de pellets permet en plus de ne pas trop faire d’effort pour transporter les tonnes nécessaires à l’année.

Les inconvénients d’une chaudière à granulés

Si la chaudière à granulés possède des atouts, elle a aussi des défauts qu’il faut avoir en tête avant de sauter le pas.

Un prix non-négligeable

Avec un budget achat et installation qui dépasse les 10 000 euros en moyenne, la pose d’une chaudière à granulés est un véritable investissement pour un foyer.

Un entretien obligatoire

La loi exige une vérification et un entretien de la chaudière par un professionnel tous les ans, cela afin d’éviter les risques notamment liés à l'encrassement de l'appareil.

Une chaudière encombrante

Même les chaudières à granulés un peu compactes prennent de la place. Avec un style souvent pas très design, un bruit présent, et une structure imposante, les chaudières à granulés ne peuvent pas trôner dans le salon, contrairement au poêle à granulés.

La chaudière à granulés est une solution écologique et économique pour se chauffer ! Si la pose demande un certain investissement, il sera vite amorti grâce au prix peu élevé du combustible et à son économie de matière alliée à un rendement et des performances énergétique très importants. La chaudière à granulés a du succès, et cette tendance ne va pas s'arrêter de sitôt tant elle surpasse les anciens modèles fonctionnant aux énergies fossiles.

Sources

https://agirpourlatransition.ademe.fr/collectivites/entreprises/particuliers/acteurs-education/aides-financieres/20230525/developpement-dune-filiere-granules-france

https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/travaux/bien-chauffer-bois-moins-polluer

https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/travaux/installer-chaudiere-a-tres-haute-performance-energetique

https://librairie.ademe.fr/urbanisme-et-batiment/6646-l-entretien-des-chaudieres.html

Nos derniers articles de la catégorie

Voir plus d'articles