Logo Ekwateur
Acheminement électricité
Acheminement électricité

Qu’est-ce que le TURPE (ou Tarif D’Utilisation du Réseau Public d’Électricité) ?

Si vous avez jeté un œil récemment à votre facture d’électricité, vous avez pu remarquer qu’il y avait un certain nombre de taxes et de contributions. Le TURPE en fait partie, toutefois ne cherchez pas la ligne “TURPE” dans votre facture car elle n’y apparaît pas. En effet, même si le tarif d’acheminement de l’électricité représente environ 30% de votre facture TTC, il est difficilement visible car son calcul est intégré à plusieurs composantes. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles il est si difficile de comprendre ce qu’est le TURPE et comment le calculer. Rassurez-vous, nous n’allons pas vous bassiner avec des noms barbares et des formules mathématiques interminables. On va plutôt, comme à notre habitude, vous expliquer très simplement à quoi correspond le TURPE et ce que cela représente dans votre facture d’électricité !


Que finance le TURPE ?

Le TURPE (pour tarif d’utilisation du réseau public d’électricité) est une contribution qui finance à plus de 90% les recettes d’ENEDIS (ex-ERDF) et également de RTE. Pour rappel, Enedis est le principal gestionnaire du réseau de distribution (GRD) du réseau d’électricité en France. Il intervient sur les lignes de moyenne tension parfois appelées lignes de haute tension (HTA), mais également sur les lignes de basse tension (BT). Quant à RTE, il est responsable du réseau de transport de l’électricité c'est-à-dire les lignes haute tension (HTB).

La principale source de revenus des gestionnaires de réseaux

Pour simplifier très grossièrement, l’électricité qui sort des centrales de production est beaucoup trop puissante pour être délivrée directement dans nos maisons. Elle est donc transportée dans des lignes de haute tension, séparées par des pylônes que l’on voit généralement dans des champs (ça y est, ça vous revient ?).

Ce réseau haute tension achemine à son tour l’électricité jusqu’à des transformateurs qui abaissent la tension. L’électricité est alors en mesure d’arriver dans nos installations électriques (où la tension est généralement inférieure à 15 kVA).

En bref, tout ce processus est très coûteux, qu’il s’agisse du développement ou de la maintenance des réseaux. Sans parler des interventions chez les utilisateurs finaux (nous) : mise en service du compteur, installation du compteur Linky, etc. Or, Enedis et RTE agissent pour le compte de toutes et tous, il est naturel que tout le monde contribue pour le maintien de ces services ! À noter également qu’Enedis n’est pas l’unique Distributeur en France (par exemple, à Metz, il s’agit de réséda. Le TURPE finance donc tous les distributeurs et pas uniquement Enedis. Maintenant que vous avez les bases, voyons plus en détail les postes couverts par le TURPE.

Entretien et développement du réseau électrique

Le TURPE finance en premier lieu l'entretien et le développement du réseau électrique. On pourrait comparer ça à la taxe d'entretien d'un jardin communautaire, sauf qu'ici, le jardin s'étend sur tout le pays et il est électrifié. Les lignes électriques, les pylônes, les transformateurs... Tout ça coûte cher à maintenir et à moderniser !

Contribution à la transition énergétique

Une part du TURPE est également allouée à des initiatives visant à accélérer la transition énergétique. Cela passe notamment par la mise en place de compteurs intelligents ou de systèmes de stockage d'énergie

Qui est concerné par le TURPE (ou tarif d’acheminement de l’électricité) ?

Ce sont les utilisateurs du réseau d’électricité qui payent le TURPE, qu’ils soient particuliers ou professionnels. Il s’agit donc de vous et moi, de nos voisins et même du boulanger du coin. En revanche, si vous habitez Paris et moi Metz, la contribution au TURPE ne sera pas reversée aux mêmes acteurs.

Comme nous l’avons évoqué plus tôt, à Metz, le GRD est réséda, c’est donc lui qui percevra le montant du TURPE versé par les utilisateurs de sa zone de desserte. Alors qu’à Paris, votre contribution ira à Enedis. CQFD !

Quoi qu’il arrive, en tant que particulier, nous payons le TURPE à notre fournisseur d’électricité qui le reverse ensuite au GRD concerné. Le même principe s’applique lorsqu’on paye des frais de mise en service ou de changement de compteur, par exemple.

L'électricité verte au meilleur prix

Changez pour une électricité 100% renouvelable

Comment est calculé le tarif d’utilisation du réseau public d’électricité (TURPE) ?

Bien que le TURPE soit reversé à des différents gestionnaires, il n’en demeure pas moins que son montant est identique pour toutes et tous. C’est ce qu’on appelle le principe du timbre-poste. Le tarif s’applique également de façon identique sur l’ensemble du territoire, c’est le principe de la péréquation tarifaire !

Ainsi, la formule tarifaire est la même peu importe votre fournisseur d’électricité et votre localisation sur le territoire. La distance parcourue par le réseau pour acheminer l’électricité jusqu’à vous n’est donc pas un critère affectant le montant final.

Toutefois, il est important de noter que le fournisseur peut optimiser le tarif en fonction de votre usage.

Passons maintenant aux choses sérieuses et voyons ensemble comment se décompose le TURPE ! Pour simplifier au maximum, nous ne parlerons ici que des particuliers et petits pros dont la puissance n’excède pas 36 kVA et dont l’installation n’est pas en autoproduction (panneaux solaires, par exemple).

En résumé, sachez que le TURPE est l’addition de trois éléments : 

  • La composante annuelle de gestion (CG) ;
  • La composante de comptage (CC) ;
  • La composante annuelle de soutirage (CS).

Composante annuelle de gestion

Cette partie sert à couvrir les frais administratifs des gestionnaires de réseaux. Son montant est fixe pour tous les particuliers et petits pros : 15,48€/an Hors taxes. Sur la plaquette tarifaire d’Enedis, cela correspond à l’intitulé “Utilisateur en contrat unique €/an”. Dîtes-vous simplement que cela signifie que vous signez un contrat d’acheminement conjointement à votre contrat de fourniture d’électricité, alors que certaines (grosses) entreprises vont souscrire deux contrats distincts.

Composante de comptage

Cette composante est là pour financer le coût des relèves de compteur. Avec le déploiement de Linky, ce tarif devrait donc tendre à baisser dans les prochaines années (même s’il faudra dans un premier temps amortir le coût représenté par les changements de compteur). Là aussi, le montant est identique pour toutes et tous : 19,92€/an.

Composante annuelle de soutirage

Alors, plus simple que prévu ce TURPE ? Ne mettez pas la charrue avant les bœufs, c’est à partir de maintenant que les choses se compliquent… Le montant de la composante annuelle de soutirage est fixé en fonction de : 

  • La puissance souscrite (en kVA) ;
  • L’énergie que vous avez consommée ;
  • Votre option tarifaire (CU, LU, MUDT, CU4 ou MU4).

Euh… l’option tarifaire ce n’est pas plutôt “Base” ou “heures pleines heures creuses” ? Si, c’est vrai. Dans la plupart des cas, l’option que vous avez souscrite auprès de votre fournisseur d’électricité (base ou HPHC) correspond aussi à l’option tarifaire de cette composante. Par exemple, Base = CU (pour courte utilisation) et HPHC = MUDT (pour moyenne utilisation avec différenciation temporelle).

Dans les faits, il arrive que ce soit différent… De plus, avec l’arrivée de Linky, on a vu apparaître les options CU4 et MU4 qui intègrent une différenciation temporelle (selon l’heure) et également une différenciation selon la saison (été / hiver).

Bon, on sent qu’on vous perd là. Prenons plutôt un exemple pour bien comprendre tout cela.

Admettons que vous avez souscrit un contrat en puissance 9 kVA avec l’option heures pleines heures creuses et que vous avez consommé 5 000 kWh dans l’année. Pour faciliter la compréhension, partons du principe que votre fournisseur vous a associé l’option MU4 (moyenne utilisation avec 4 classes temporelles). La répartition de votre consommation électrique serait de 2000 kWh en heures pleines (dont 600 kWh en été et 1400 kWh en hiver) et 3000 kWh en heures creuses (dont 900 kWh en été et 2100 kWh en hiver). Notez que l’été correspond à la saison basse et l’hiver à la saison haute.

Le calcul de la composante de soutirage se ferait de la manière suivante :

  • D’abord, on calcule le montant associé à la puissance souscrite. 

10,56€ (valeur associée à MU4) × 9 (kVA) = 95,04€/an

  • Ensuite, on calcule le montant associé à l’énergie consommée pour chaque période.

HPH (Heure Pleine Saison Haute) = 1400 kWh × 0,0612€ = 85,68€

HCH (Heure Creuse Saison Haute) = 2100 kWh × 0,0424€ = 89,04€

HPB (Heure Pleine Saison Basse) = 600 kWh × 0,0139€ = 8,34€

HCB (Heure Creuse Saison Basse) = 900 kWh × 0,0087€ = 7,83€

  • Maintenant on additionne le tout et on obtient 285,93€/an, soit environ 24€/mois

Si l’on reprend nos autres composantes du TURPE, cela signifie que vous paierez au total 321,33€ sur l’année. Comme vous l’avez remarqué, la composante de soutirage est calculée à partir de nombreux facteurs, ce qui fait que le TURPE est intégré directement aux parties “abonnement” et “consommation” de votre facture d’électricité. Vous voyez d’ailleurs probablement la mention “dont acheminement X€”).

Pour retrouver l’ensemble des tarifs appliqués, consultez la plaquette tarifaire d’Enedis.

Comment évolue le TURPE ?

La méthode de calcul du TURPE est fixée par la CRE (Commission de régulation de l’énergie). Actuellement, c’est le TURPE 6 qui est en vigueur depuis le 1er août 2021. Toutefois, chaque année, au 1er août, une évolution du barème du TURPE est prévue. Pourquoi ? En fait, c'est Enedis/RTE qui exposent leurs coûts et le compte du CRCP de l'année précédente pour faire évoluer le TURPE. Il évolue au minimum une fois dans l'année (le 1er août), mais dans les faits, il pourrait évoluer plus, c'est juste qu'aujourd'hui ils ne font l'exercice tarifaire des coûts réseaux qu'une fois par an

Nous en avons terminé avec ce guide sur le TURPE pour les nul-les ! Nous espérons que vous n’avez pas développé une migraine à la lecture de ces quelques lignes car nous avons fait tout notre possible pour rendre l’information digeste 😂. Quoi qu’il en soit, gardez en tête que c’est la maîtrise de votre consommation qui vous permettra de réduire vos factures d’électricité et pas l’espoir d’une baisse des taxes et contributions ! Alors, commencez dès maintenant à vous mettre à la sobriété énergétique ☺️.

Sources

https://www.enedis.fr/le-tarif-dacheminement-de-lelectricite-turpe

https://www.services-rte.com/fr/decouvrez-nos-offres-de-service/comprendre-le-tarif-d-utilisation-du-reseau-turpe.html

https://www.enedis.fr/sites/default/files/documents/pdf/enedis-essentiel-turpe6.pdf

https://ekwateur.fr/electricite-verte/prix-kwh-electricite/

Nos derniers articles de la catégorie

Voir plus d'articles