Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça 09 77 40 66 66 prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin
Electricité
Main qui tient des feuilles
Main qui tient des feuilles vertes

Comment devenir (vraiment !) écolo au quotidien ?

“Ras le bol du métro-boulot-dodo. Je plaque tout pour devenir conchyliculteur à Caunette-sur-Lauquet.” On pense souvent que pour devenir écolo, il faut changer drastiquement de mode de vie. En vérité, l’écolo de demain, c’est plutôt le citoyen qui adopte des gestes responsables au quotidien. Si vous n’êtes pas prêt-e à troquer votre studio avec vue sur le canal Saint-Martin pour une vieille grange chauffée au fumier de cheval (oui, oui ça existe !), lisez cet article !

Ekwateur vous explique comment devenir écolo sans se mettre la pression. 👌

L’eau : la source de la vie sur Terre

On ne vous apprend rien, mais tout être vivant a besoin d’eau pour vivre. Or, l’eau n'est pas une ressource inépuisable et son accès est limité : la quantité totale d’eau disponible est inférieure à 5% et l'homme ne peut utiliser l’eau douce qu’à hauteur de 0,7 % de la totalité des réserves.(*)

Pas de panique cependant, on est loin de manquer d’eau à l’heure actuelle, mais il  faut tout de même veiller à protéger et préserver cette denrée vitale. Comme dirait Jean-Claude Van Damme : “j’adore l’eau. Dans 20 ou 30 ans, y’en aura plus”. 💧

Agir sur la consommation d’eau directe

La consommation d’eau directe, c’est l’eau que nous utilisons au quotidien pour nos usages personnels. Elle est visible et quantifiable.

En France, chaque habitant utilise en moyenne 148 litres d’eau par jour. En général, 93 % de l’eau utilisée à la maison est dédiée à l’hygiène et au nettoyage. Les bains et les douches sont responsables de 39 % de la consommation d’eau.(*)

C’est donc sur ces postes qu’il faut agir pour réduire sa consommation d’eau !

Pour cela :

  • installez des réducteurs de débit sur vos robinets (mousseurs) et dans votre douche (douchette économe) ;
  • prenez des douches de 5 minutes (plutôt que des bains) et coupez l’eau pendant le savonnage ou le brossage de dents ;
  • ne prélavez pas à l’eau vos assiettes si vous avez un lave-vaisselle ; un coup de brosse suffira à déloger les restes alimentaires ;
  • récupérez l’eau de pluie pour arroser votre jardin ou les plantes de votre balcon ;
  • placez une bouteille d’eau dans le réservoir des toilettes pour réduire la quantité d’eau utilisée à chaque chasse d’eau.

La consommation indirecte : l’eau invisible

Saviez-vous que pour produire un steak haché de 150 grammes, 2 400 litres d’eau étaient nécessaires ? Nous, ça donne envie de devenir végétalien…(**)

Eh oui, l’eau sert à produire ce que nous consommons : textile, nourriture… elle est partout ! D’ailleurs, la consommation d’eau indirecte (cette eau invisible) est beaucoup plus importante que la consommation d’eau directe.

Voici quelques exemples de la quantité d’eau nécessaire à la production de ces objets du quotidien (**):

  • 1 paire de chaussure requiert 8000 litres d’eau ;
  • 1 feuille de papier A4 demande 10 litres d’eau ;
  • 1 t-shirt en coton fait appel à 2 000 litres d’eau ;

La solution pour limiter la consommation indirecte d’eau : réduire sa consommation tout court ! 

Pour cela, on peut se lancer dans le minimalisme, un mode de vie qui consiste à ne conserver chez soi que les objets qui nous servent vraiment à quelque chose. Oubliez donc l’achat  d’un enrouleur de spaghetti automatique vu  sur Amazon (que vous n’utiliserez sûrement jamais). 👋

L’énergie est notre avenir : économisons-la !

Vous en avez besoin pour allumer la lumière des toilettes, lancer une machine à laver à 2 heures du matin (au grand damn de vos voisins) ou préparer votre huitième café de la journée… sans énergie, le monde tel qu’on le connaît aujourd’hui serait bien différent. Alors chérissons-la !

Partir à la chasse aux kWh

Ce n’est pas nous qui le disons, mais une étude du CNRS : plus on est averti, moins on consomme d'énergie (jusqu’à 23 % d’économies d’énergie). Avec l’arrivée des compteurs connectés comme Linky, il est plus facile qu’avant de connaître sa consommation d’électricité ou de gaz et de l’ajuster. Sur l’application Ekwateur, vous pouvez suivre votre consommation d’énergie, vous aurez même des conseils pour la réduire ! Si vous n’êtes pas chez Ekwateur (on vous attend !), d’autres applications existent. 

Chez Ekwateur, on a aussi fait le choix de proposer un thermostat connecté pour vous aider à maîtriser votre chauffage. En effet, le chauffage est le poste de dépense le plus important au sein d’un logement (60 % de la consommation d’énergie !). Grâce à Narco, vous pouvez contrôler à distance la température de votre radiateur, ce qui aura pour effet de réduire votre consommation d’électricité ou de gaz.

Voir la vie en vert

Si vous utilisez de l’électricité et du gaz naturel pour vous chauffer, vous puisez sûrement dans dans les réserves d’énergies fossiles. Pour devenir un-e écolo, (un-e vrai !), passez aux énergies renouvelables ! Ces énergies vertes sont produites  grâce à des éoliennes, des centrales hydrauliques ou des panneaux solaires, elles sont par définition inépuisables à l’échelle humaine. 

En plus, pour changer de fournisseur d’énergie, c’est tout simple, gratuit et sans coupure. Découvrez l'offre d'électricité verte d’Ekwateur, nos contrats de biogaz, nos solutions d’autoconsommation ou encore nos bois de chauffage. Le panel complet pour devenir écolo en somme !

C’est l’heure du ravalement de façade

On parle bien entendu de votre maison. En effet, rien ne sert de vous chauffer au biométhane si votre logement est une véritable passoire thermique. Vous allez utiliser plus d’énergie que nécessaire pour chauffer votre intérieur. Pour conserver la chaleur, une bonne isolation est primordiale. En plus, des aides financières existent pour vous permettre d’alléger la facture des travaux, telles que la prime énergie Ekwateur ou MaPrimeRénov’.

Mangez cinq fruits et légumes par jour

On sait combien ce conseil est difficile à appliquer, mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est que pour devenir écolo, il faut commencer par réduire sa consommation de viande.

Soyez moins carnivore

Ça tombe bien, l’homme est par essence omnivore ! On ne vous dit pas de dire définitivement adieu aux bavettes sauce échalote, mais de réduire votre apport en protéine animale.

Comme expliqué plus haut, l’élevage a un effet boeuf sur l’environnement.  🐂 D’après Greenpeace, 75 % des terres agricoles dans le monde servent à élever du bétail. À l’échelle mondiale, l’élevage représente 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre – soit autant que le secteur du transport ! 

Réservez-vous une belle pièce de viande pour des occasions particulières comme une sortie au restaurant entre amis. A la maison, cuisinez végétarien en compensant la carence en protéines par des recettes à base de légumineuses.

La qualité avant la quantité

Vous êtes ce que vous mangez. Ce que vous ingurgitez a un impact sur votre apparence physique, votre santé, mais aussi sur l’environnement.

Privilégiez les fruits et légumes de saison pour éviter les cultures à l’autre bout de la planète. Favorisez les produits labellisés et bio pour limiter l’ingestion de pesticides et leur dispersion dans l’atmosphère. Faites marcher les commerces de proximité comme les marchés ou les coopératives pour faire tourner l’économie locale et soutenir les petits producteurs près de chez vous.

Des idées en vrac

Nos aliments sont suremballés. Escalope sous-vide, paquets de gâteaux individuels… tout cela génère des quantités astronomiques de déchets plastiques. Certes, la plupart sont recyclables (encore faut-il comprendre comment fonctionne le tri, un vrai casse-tête 🤯), mais autant prendre le problème à la racine en réduisant les emballages.

Pour cela, pensez au vrac. Il vous suffit de vous rendre en magasin avec votre propre contenant et de le remplir à l’envie. Comme ça, fini les emballages plastiques inutiles. En plus, même les supermarchés se mettent à proposer de la nourriture en vrac, alors vous n’avez plus d’excuse !

Canalisez le digital nomad qui est en vous

Un billet d’avion à 120 euros pour un l’autre bout du monde ? Une vraie aubaine financière, mais une catastrophe écologique. 

D’après le site de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) un Aller-Retour à New York depuis Paris, c’est une tonne de CO2 émise (995 kg selon la DGAC), soit 8 mois de ce qui devrait être émis au total (logement, alimentation, loisirs, transports…) par un individu pour rester dans le cadre des Accord de Paris (COP21).

Avec la crise sanitaire du covid, de nombreux Français ont été contraints de passer leurs vacances dans l’Hexagone. Comme eux, vous vous rendrez peut-être compte des beautés et de la richesse du patrimoine culturel et naturel de notre pays ! 

Pour en profiter pleinement et réduire votre empreinte carbone, limitez les longues distances en voiture. Depuis quelques années, le train de nuit fait son grand retour. Plus écologique, il permet de vous faire traverser la France le temps d’un dodo.

Et pour vos trajets quotidiens, ne négligez pas les bienfaits de la marche ou du vélo. En plus de ne dégager aucune émission carbone, ces activités font du bien à votre corps et à votre mental. C’est bon pour le moral ! 🎵

Vous voyez, pas besoin d’avoir un Master en écologie pour devenir écolo. Le principal, c’est d’agir à son échelle, de s’informer, et de sensibiliser son entourage aux bienfaits d’un mode de vie plus durable. L’écologie ne doit pas devenir une corvée ou générer de l’éco-anxiété. N’oubliez pas : les petits ruisseaux font les grandes rivières.  🤓

Sources

(*) https://www.cieau.com/le-metier-de-leau/ressource-en-eau-eau-potable-eaux-usees/quels-sont-les-usages-domestiques-de-leau/ 

(**) https://www.waterfootprint.org/

Vous voulez en savoir plus sur la transition énergétique ?

Qu’est-ce que l’étiquette énergie voiture et à quoi sert-elle ?

Qu’est-ce que l’étiquette énergie voiture et à quoi sert-elle ?

Le 27.12.2022Lire l'article
Valorisation organique : zoom sur la méthanisation et le compostage

Valorisation organique : zoom sur la méthanisation et le compostage

Le 14.11.2022Lire l'article
Quelles sont les activités qui nécessitent beaucoup d'énergie ?

Quelles sont les activités qui nécessitent beaucoup d'énergie ?

Le 30.11.2021Lire l'article