Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Télétravail : comment gérer sa consommation d’énergie ?

Avec la pandémie du Covid-19 en France, le gouvernement encourage de plus en plus les entreprises à privilégier le télétravail. Une solution qui n’est pas sans conséquence sur notre facture d’énergie.

15 juin 2020

Le télétravail est, la majorité du temps, le choix du salarié. Sauf en cas de force majeure telle que la crise sanitaire actuelle due au coronavirus. Depuis le mois de mars, de nombreux Français ont pu continuer à travailler de chez eux et transformer leur domicile en « home office ». Travailler de la maison permet d’éviter les déplacements, mais peut cependant facilement augmenter notre consommation d’énergie. ekWateur vous livre donc quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Une personne travaillant sur son ordinateur à son domicile

1. Coronavirus : la France se met au télétravail

En France, le nombre de télétravailleurs n’a jamais été très élevé comparé à ses voisins européens : 7% en France contre 23% aux Pays-Bas ou 31,3% en Suède, selon l’Eurostat. Cependant les choses ont beaucoup changé depuis le début de la crise sanitaire. Durant son discours annonçant le confinement, Emmanuel Macron a incité les Français à faire du télétravail afin de ralentir la propagation du Covid-19 et en conséquence, beaucoup d’entreprises ont donc demandé à leurs salariés de poursuivre leurs activités en télétravail. Une mesure efficace pour endiguer la pandémie qui a un impact sur nos dépenses d’énergies.

2. Télétravail : un coût pour le salarié

Le télétravail impacte inexorablement les dépenses d’énergie du foyer. En travaillant de la maison, un.e salarié.e engage une série de frais : électricité, chauffage, gaz, eau, téléphone, internet, etc. Certaines entreprises disposent d’un accord-cadre de télétravail qui prévoit une prime forfaitaire (à l’année ou au mois) pour couvrir les frais. Malheureusement, encore peu d’entreprises la mettent en application.

Selon l’URSAFF, cette indemnité concernerait les dépenses liées à l’abonnement internet, l’électricité et le chauffage. Vous pouvez vous renseigner sur le barème afin d’effectuer le calcul de votre remboursement.

offre d'énergie renouvelable

3. Électricité : diminuez la consommation de vos appareils

Le télétravail va beaucoup mobiliser vos appareils électriques afin que vous puissiez être dans les meilleures conditions de travail possible : un ordinateur, parfois une imprimante ou un deuxième écran. L’utilisation de tous ces appareils va entrainer une plus grande consommation d’électricité et augmenter votre facture. Alors, quelles sont les petites astuces pour faire des économies d’énergie ?

- Réduisez la luminosité de votre écran : cela vous permettra de consommer moins d’énergie et d’éviter les migraines ophtalmiques dues à une exposition trop longue aux écrans.
- Éteignez les appareils que vous n’utilisez pas : on parle ici d’une extinction complète et non d’une mise en veille ! Si vous souhaitez utiliser votre imprimante, allumez-la seulement quand vous en avez besoin.
- Regroupez tous les appareils que vous utilisez dans la journée sur une seule et même multiprise avec interrupteur pour pouvoir tout éteindre d’un coup en fin de journée.

4. La lumière : un allié de choix

Profitez au maximum du soleil ! Organisez-vous afin de bénéficier de la lumière naturelle plus longtemps et d’éviter le recours trop fréquent aux éclairages artificiels. Par exemple, placez votre bureau face à une fenêtre afin d’avoir suffisamment de lumière pour vous concentrer, vous offrir une bonne dose de vitamine D et vous permettre de garder le moral.

Si vous ne souhaitez pas qu’on vous voit, choisissez des rideaux de couleur claire qui permettent tout de même de laisser passer la lumière.

5. Tâches ménagères : conservez vos bonnes habitudes

Comme vous passez plus de temps chez vous, vous préparez plus de repas et réalisez plus de tâches ménagères. Il serait donc plus simple pour vous de mettre en pratique tous les bons réflexes que vous connaissez déjà afin de faire des économies d’énergies à la maison :

- Si vous bénéficiez d’un tarif heures pleines/ heures creuses : lancez votre lave-vaisselle et votre lessive durant les heures creuses où le prix du kWh est moins cher.
- Envie d’un bon thé chaud ? Utilisez la bouilloire et ne mettez que la quantité d’eau dont vous avez besoin à l’intérieur.
- Si vous voulez réchauffer un plat, utilisez le four à micro-ondes plutôt que le four.
- Si vous avez plus de temps pour vous préparer le matin, ce n’est pas une raison pour prendre de longues douches. Essayez de les prendre dans un laps de temps compris entre 5 et 10 minutes.

6. Isolation thermique : pensez à la rénovation énergétique

Après avoir passé une grande partie de votre temps en télétravail, vous avez peut-être réalisé que l’isolation de votre logement faisait défaut. Peut-être devriez-vous vous renseigner sur toutes les possibilités de rénovation énergétique ? Saviez-vous qu’il est possible d’obtenir un chèque énergie afin d’isoler votre logement ? Ou de toucher une prime pour remplacer votre chaudière par une alternative moins gourmande en énergie ? Ou encore d’avoir accès à de nombreuses autres aides financières pour faire des économies d’énergies ?

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

7. Chauffage : sélectionnez la bonne température

Si vous voulez faire des économies d’énergies sur le chauffage, vous devez changer la programmation de la chaudière afin de ne pas ressentir le froid en journée. Vous allez devoir régler votre température entre 19 et 21 degrés. Sachez qu’un degré en moins sur votre thermostat équivaut à 7% d’économies sur votre facture d’énergie ! 😉

 

Que vous soyez salarié.e ou indépendant.e en télétravail, une méthode simple et rapide vous permettra de faire des économies d’énergies : prendre un fournisseur d’électricité et/ou de gaz et une offre d’énergie adaptés à vos besoins énergétiques. Souscrire à une énergie verte vous permettra de travailler à peu de frais et en respectant la planète.