Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Les 10 informations positives du mois de septembre 2020

Le mois de septembre est fini. Ce mois de rentrée avait un goût particulier dans le contexte actuel, toutefois, il a aussi connu son lot de bonnes nouvelles ! On en est ravi et on a très envie de vous en faire part !

8 octobre 2020

1. Des avions de ligne transformés en bombardier d’eau !

On le sait et ça nous touche, les incendies sont de plus en plus virulents et dévastateurs. C’est pour tenter de sauver un maximum de faune et de flore que Kepplair Evolution a eu l’idée d’utiliser des avions de ligne déjà existants en les équipant d’énormes réservoirs. Cette société française vise à rendre possible toute intervention de manière très rapide et dans tous les territoires. L’avion est alors transformé en bombardier d’eau très rapide. Ces appareils en fin de vie commerciale peuvent alors être utilisés pour lutter contre les incendies qui ravagent nos écosystèmes et résolvent le besoin de construire de nouveaux avions dédiés à cette problématique.                                                                                          

Les 10 informations positives de septembre 2020

2. Des déchets industriels pour capturer le CO₂

Un grand nombre de déchets industriels rocheux s’accumulent dans nos décharges à ciel ouvert. Des scientifiques ont alors découvert que ces déchets, du fait de leur nature et de leur pH élevé, absorbent le dioxyde de Carbone présent dans l'atmosphère. Le CO₂ se retrouve chimiquement stocké et emprisonné dans des matériaux et minéraux solides, et est alors incapable de s’en échapper ! Certains de ces déchets difficilement recyclables vont alors pouvoir nous être (un peu) utiles.

3. La semaine européenne du développement durable à eu lieu !

Depuis le 18 septembre et jusqu’au 08 octobre, a lieu la semaine européenne du développement durable. On l’attendait impatiemment ! Les 17 enjeux les plus importants du développement durable ont été au cœur des débats. Éducation, santé, égalité, précarité et environnement … Toutes ces problématiques sont en train d’être discutées et seront l’objet de nombreuses mesures annoncées très prochainement.

Offre énergie renouvelable

4. 14 jours supplémentaires pour les papas

À partir de maintenant, les pères pourront profiter de 28 jours de congés auprès de leurs jeunes enfants. De plus, le délai minimum accordé au père après la naissance de l’enfant est désormais de 7 jours, et ce, quoi qu’en dise l’employeur. Un petit pas de plus vers l’égalité ! 😊

5. Un enzyme qui dévore le plastique !

L’Ideonella sakaiensis, c’est le charmant nom donné à celui que l’on surnomme « le dévoreur de plastique ». Contrairement à nous, cet ensemble de bactéries découvert au Japon et de manière accidentelle par des chercheurs britanniques à un goût très prononcé pour les matières plastiques qu’il détruit très rapidement. Ce dérivé de bactéries permettra des énormes économies d’énergie en détruisant des tonnes de plastique ! Les laboratoires anglais ainsi que les chercheurs de l’université de Manchester travaillent actuellement à son développement et usage à grande échelle !

6. Les joueuses brésiliennes obtiennent la (presque) égalité salariale.

Le foot étant un des milieux les plus sexistes en matière de rémunération, l’avancée est conséquente. Après de nombreuses requêtes, la Confédération brésilienne de football a décidé que les athlètes féminines recevraient les mêmes primes et indemnités journalières que leurs collègues masculins !

7. Les Montréalais.e.s nettoient le fleuve Saint-Laurent

Les habitant.e.s se sont organisé.e.s, le 17 septembre 2020, pour nettoyer le fleuve de tous ses déchets, des mégots aux appareils électroménagers. Plongeurs.ses, bénévoles, ami.e.s et familles ont récupéré plus de 245 kilos de déchets en une demi-journée et de nombreuses autres collectes vont avoir lieu dans les prochaines semaines/mois. Le gouvernement s’est aussi engagé à modérer et réétudier son trafic maritime qui nuit fortement aux bélugas. Nous suivrons ces décisions de très près !

8. La France ne veut plus d’animaux (sauvages) au cirque.

Les Français.ses se sont exprimé.e.s et une grande majorité d’entre eux/elles ne veulent plus d’animaux sauvages dans les cirques itinérants. Des mesures seront prises durant cette année et la suivante pour y remédier. Les solutions de placements des nombreux animaux seront étudiées au cas par cas et encadrées par le gouvernement ainsi que de nombreuses associations de protection des animaux.

9. Des entreprises qui recyclent les piles et batteries en Afrique ?

Les communautés locales nigériennes et bénévoles ont collecté pas moins de 5 000 kilos de piles et batteries usagées et chargées de lithium, avant de les expédier en Europe. C’est CTL (Closing the loop), entreprise néerlandaise très impliquée dans le développement durable qui est à l’origine de ce projet de recyclage. L’exportation de ces déchets en Europe comporte de nombreux enjeux d’un point de vue sanitaire, social et environnemental. Le projet permet d’une part de recycler et préserver une ressource rare et d’autre part de démontrer qu’il est possible pour les pays européens de recycler des déchets électroniques d’Afrique au lieu de les y exporter. Cette solution est à la fois plus éthique et financièrement viable.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

10. Manger en connaissant son impact Carbone !

C’est le produit de la collaboration entre l’ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l’énergie) et l’INRAE (institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement), une base de données qui vous permet de connaître l’impact environnemental de votre consommation ! « AGRIBALYSE » (de son petit nom 😉) permet aux consommateurs d’avoir une vision transparente de ce qu’ils ont dans leurs assiettes. L’application prend en compte la qualité, le coût de production et l’impact environnemental des produits qu’ils soient d’origine animale, végétale ou céréalière.

Savoir ce que l’on consomme, c’est consommer mieux !

 

En espérant vous avoir fait découvrir plein de choses positives ! On se retrouve (comme toujours) pour partager celles du mois prochain ! 😉