Calendrier de l'avent
Calendrier de l'avent

« Comment être écolo quand on vit à la campagne et qu’on a besoin de la voiture ? »

Calendrier de l’avent des articles : jour 18 🎅

Aujourd'hui nous allons aborder le sujet de la compatibilité entre écologie et voiture : est-ce possible d'être écolo quand on n'a pas d'autre choix que la voiture pour se déplacer ?

Voyons cela ensemble  ! 😉

L’impact de la voiture et des transports sur l’environnement

Faisons un point sur les chiffres, une étude de l’ADEME qui date de 2018 nous dit que :

  • 1/3 des gaz à effet de serre émis par la France sont dus aux transports.
  • 80% de la pollution (oxydes d’azote, particules et composés organiques volatils) provient du transport routier.
  • 77% des français se déplacent en voiture. D’ailleurs, en 2017, 74% des actifs en emploi qui déclarent se déplacer pour rejoindre leur lieu de travail utilisent leur voiture, 16% prennent les transports en commun et 8% ont recours aux modes de transport doux (6% à la marche et 2% au vélo).
  • Le secteur du transport routier est le seul dont les émissions augmentent constamment. 

On le sait, prendre la voiture, ça pollue. Réduire son utilisation est d’ailleurs l’un des conseils que l’on entend le plus souvent quand on essaie d’adopter un mode de vie plus durable. En effet, sur un même trajet, les émissions d’un bus sont deux fois moins élevées que pour la voiture (le bus étant partagé par de nombreux passagers) : ça vaut le coup d'y réfléchir !

Les transports en commun comme le métro ne sont pas disponibles à la campagne

Le manque de transport en commun dans les milieux ruraux

Il y a encore beaucoup d’endroits en France où il n’y a aucun transport en commun de disponible pour se rendre d’un point A à un point B et vous vous en doutez, ces zones se trouvent généralement à la campagne.

Cela pose donc problème aux personnes qui souhaitent se déplacer de manière plus écologique mais qui habitent dans une zone où il n’y a pas d'alternative plus durable à la voiture.

On est tout à fait d’accord avec vous, il très facile de se passer de voiture dans les villes, surtout dans les grandes villes où la voiture devient même encombrante. C'est une autre histoire à la campagne quand il n'y a aucun bus, aucun train et que la ville la plus proche se trouve à plusieurs dizaines de kilomètres de votre logement.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique
Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Quelle solution pour se déplacer en campagne sans les transports en commun ?

Vous vous en doutez, on ne va pas vous demander de vous déplacer à pied ou en vélo sur des dizaines de kilomètres sur des routes de campagnes non sécurisées (à moins que vous souhaitiez vraiment le faire, on ne vous en empêche pas 😉).

 

Opter pour le co-voiturage quand c’est possible

Pour les trajets que vous faites tous les jours à la même heure, pour aller au travail ou pour emmener les enfants à l’école par exemple, essayez d’avoir recours au co-voiturage : connaissez-vous dans votre entourage quelqu’un qui fait plus ou moins le même trajet que vous ? Avez-vous un-e voisin-e dont les enfants vont à la même école que les vôtres ? 

En se posant ce genre de questions, vous allez voir que certains trajets de la vie courante peuvent-être optimisés.

 

Adopter une conduite écologique

Pour réduire l’impact qu’a votre voiture sur l’environnement quand vous conduisez, pensez à adopter une conduite écologique. Cela vous permettra également de consommer moins de carburant et donc, de réduire votre budget voiture. D’une pierre deux coups !

Selon l’ADEME, il est possible d’économiser jusqu’à 20% de carburant en adoptant « l’éco-conduite ».

Première chose à vérifier : la pressions des pneus. Circuler avec des pneus sous-gonflés est d’une part, dangereux car cela réduit l’adhérence de votre véhicule à la route, et d’autre part entraine une surconsommation de carburant.

N’abusez pas non plus de la climatisation en été et essayez de rouler moins vite sur l’autoroute. Enlevez tous les équipements qui ne sont pas nécessaires au quotidien (un coffre de toit par exemple) et éteignez votre moteur dès que vous vous arrêtez plus de 10 secondes.

Il faut également savoir que votre voiture consomme plus lors des cinq premiers kilomètres de votre trajet. Si vous le pouvez, réduisez votre vitesse à ce moment-là.

 

La voiture électrique comme option

Si vous en avez les moyens, la voiture électrique peut être une bonne alternative à la voiture thermique car elle émet deux fois moins de CO₂ (les émissions sont calculées au moment de la fabrication et non au moment de l’utilisation).

La voiture électrique fait souvent l’objet de nombreuses rumeurs quant à son impact écologique, c'est pour cela que nous avons également écrit un article à ce sujet pour satisfaire les curieux-ses. 😉

Pour conclure, oui la voiture est un moyen de transport polluant. Certains n’ont cependant pas la possibilité de prendre les transports en commun pour diverses raisons. Pour essayer de réduire son impact, il est tout de même possible de suivre quelques règles pour devenir champion-ne de l’éco-conduite !

Source

https://librairie.ademe.fr/cadic/657/guide-pratique-mobilite-10-questions.pdf?modal=false

Vous en avez marre de Noël ? 😉 Découvrez nos autres articles !

Mobilité durable : qu’est-ce que c’est et quel est son impact sur l’environnement ?

Mobilité durable : qu’est-ce que c’est et quel est son impact sur l’environnement ?

Le 22.03.2021Lire l'article
Biocarburants : en route vers une mobilité plus propre

Biocarburants : en route vers une mobilité plus propre

Le 10.03.2021Lire l'article
L’impact des transports sur l’environnement

L’impact des transports sur l’environnement

Le 15.07.2020Lire l'article