Logo Ekwateur
Stockage électricité
Stockage électricité

Tout sur le stockage de surplus photovoltaïque

Vous habitez dans le Sud et vos panneaux photovoltaïques produisent plus d’électricité que la centrale nucléaire de Flamanville ( 😉) ? Ne laissez pas s’échapper toute cette énergie renouvelable ! Il existe en effet différentes manières de stocker le surplus photovoltaïque. Ekwateur vous présente les plus intéressantes pour votre porte-monnaie et la planète.

Sommaire


Qu’est-ce que le stockage de surplus photovoltaïque ?

Les panneaux solaires produisent de l’électricité lorsque les cellules photovoltaïques sont en contact avec les rayons du soleil : autrement dit, en journée. Le problème, c’est que la plupart du temps, nous consommons de l’électricité le soir, en rentrant du travail, ou après une après-midi bien remplie au parc avec les enfants. 

Résultat : il n’y a pas vraiment de synchronisation entre la production (qui a lieu la journée) et la consommation (qui a le plus souvent lieu le soir). L’électricité qui n’a pas été utilisée pour faire tourner une machine par exemple, est appelée : surplus photovoltaïque

Alors cet excédent, on en fait quoi ? Pas question de le jeter à la poubelle (même si c’est techniquement impossible) ! Ekwateur vous explique.

Où va le surplus de production photovoltaïque ?

Lorsque vous ne consommez pas toute l’électricité produite par vos panneaux photovoltaïques, ce surplus solaire peut connaître trois destins différents : 

  • le premier :  être revendu à un obligé comme EDF OA (Obligation d’Achat) ou à un fournisseur d’énergie comme Ekwateur via un contrat d’achat, puis être injecté sur le réseau Enedis
  • le deuxième : être cédé gratuitement à Enedis puis injecté sur le réseau (seulement pour les petites installations de 3 kVa) ; 
  • le troisième : être stocké dans des batteries.

Faisons le point sur la troisième technique qui semble le plus vous intéresse  ! ☝️

Quelle batterie permet de stocker le maximum d'énergie électrique ?

Il existe deux grands types de batteries de stockage du surplus photovoltaïque sur le marché des particuliers.

Les batteries physiques

Bien que cela dépende des modèles, la batterie physique ressemble généralement à un gros boîtier, voire à un générateur d’électricité. Elle est couplée aux panneaux photovoltaïques afin d’emmagasiner l’électricité qui n’a pas été consommée et de la restituer plus tard en cas de besoin (par exemple, une panne sur l’installation). 

Il existe plusieurs technologies, dont les plus connues sont : 

  • batterie au plomb : il s’agit du type de stockage le plus ancien
  • batterie lithium-ion : comme pour les voitures électriques
  • batterie au gel : adaptée à un usage intensif au quotidien. 

Si la batterie lithium-ion est la plus chère d’entre toutes (environ 6000 euros), il n’en reste pas moins que tous les autres modèles sont également coûteux. Par ailleurs, la capacité de stockage diminue avec le temps du fait du cycle charge/décharge (comme pour les smartphones !).

Les batteries virtuelles

Saviez-vous qu’il existait des batteries virtuelles ? Souvent comparées à des “Cloud”, elles n’en ont pourtant que le surnom. En effet, votre surplus photovoltaïque n’est pas à proprement parler “stocké”, mais réinjecté sur le réseau pour en faire profiter vos voisins les plus proches. Toutefois, pas de panique, lorsque vous aurez besoin d’utiliser cette électricité, elle vous sera fournie à un tarif préférentiel.

Par exemple : si vous avez injecté 100 kWh de surplus photovoltaïque sur le réseau lundi, vous pouvez récupérer ces 100 kWh mardi à moindre coût, car vous ne paierez que les taxes et frais de transport !

🛑 Petit bémol : en cas de panne d’électricité, la batterie virtuelle ne permet pas de vous fournir en électricité comme le ferait une batterie physique. 

Stockage du surplus photovoltaïque et optimisation de la production

Stocker son surplus photovoltaïque c’est bien. Consommer cet excédent, c’est mieux ! Plus facile à dire qu'à faire, on vous explique comment y parvenir.

Nous le disions tout à l’heure, lorsque vous ne synchronisez pas la production des panneaux solaires avec la consommation d’électricité photovoltaïque, un surplus se forme. S’il est stocké, tant mieux : vous pourrez le réutiliser plus tard. Toutefois, attention à l’accumulation (et in fine, à la non utilisation).

Afin d’éviter cela, nous vous invitons à décaler vos consommations. Qu’est-ce que ça veut dire ? Tout simplement, faites en sorte de consommer de l’électricité lorsque vos panneaux fonctionnent : en journée, lorsque le soleil brille. Si vous n’êtes pas à la maison à ce moment-là, programmez vos appareils électriques pour qu’ils s'activent l'après-midi. Par exemple, réglez le départ d’une machine à laver à 14h : en heures creuses

Stockage de surplus photovoltaïque VS revente : c’est quoi le mieux ?

Les batteries de stockage sont les solutions les plus connues quand on parle de surplus photovoltaïque. Toutefois, elles sont encore très peu accessibles financièrement pour le commun des mortels et requièrent une installation bien spécifique.

À l’inverse, une alternative très intéressante est la revente de surplus photovoltaïque, aussi appelée autoconsommation avec revente partielle. Dans ce cas, deux options : 

  • soit vous contractualisez avec un obligé (EDF OA, une ELD ou un organisme agréé) pour une durée de 20 ans, avec un tarif d’achat de vos kWh réglementé
  • soit vous contractualisez avec un fournisseur d’énergie agréé comme Ekwateur, sans durée d’engagement, avec un tarif d’achat à 6,71ct d'€/kWh en juin 2024.
Panneaux solaires sur un toit, la revente de surplus

Revente de surplus hors OA

Ekwateur rachète votre surplus de production, peu importe votre installation : avec ou sans rge, client ou non client.

Prix juillet 2024 : 6,71ct d'€/kWh

Revendre son surplus photovoltaïque est aujourd’hui plus intéressant que de le stocker. Cela permet de rembourser l’achat de votre installation solaire, et dans le meilleur des cas, de réaliser des gains

Sources

https://www.edf.fr/collectivites/le-mag/le-mag-collectivites/strategie-energetique-territoriale/autoconsommation-d-electricite-d-origine-photovoltaique-la-gestion-du-surplus-a-son-importance 

https://www.photovoltaique.info/fr/realiser-une-installation/choix-du-materiel/batteries-stockage-virtuel-et-autres-accesoires/

Nos derniers articles de la catégorie

Voir plus d'articles