Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Électricité : combien consomment en moyenne les Français ?

Vous vous posez des questions sur votre facture d’électricité ? Est-elle plus élevée ou plus basse que la moyenne en France ? Comment faire pour l’estimer au plus juste et éviter ainsi les mauvaises surprises ? Il est temps de reprendre le contrôle de votre facture ! 😉

7 juillet 2020

Électricité : combien consomme la France ?

Selon RTE, en 2019, la consommation électrique française était de 473TWh soit une baisse de 0,5% de la consommation électrique nationale par rapport aux années précédentes. Il s’agit de l’année la plus basse en termes de consommation depuis 10 ans.

De plus, 2019 connaît également une baisse de 2% de la production d’électricité en France par rapport à 2018 (537,7 TWh produits en France). En effet, le parc nucléaire subit un recul de sa production de 3,5% dû à une moins bonne disponibilité du parc. La production d’électricité à partir de charbon connaît également un net recul (-71,9%).

Ces bonnes nouvelles peuvent s’expliquer au travers des efforts engagés en matière d’efficacité énergétique et de la tertiairisation de l’économie.

Par ailleurs, en 2018, l’ADEME répartissait la consommation électrique moyenne des ménages français ainsi :

  • Chauffage : 27,6%
  • Froid et lavage : 18,5%
  • Multimédia et informatique : 13,5 %
  • Eau chaude sanitaire : 12,8 %
  • Autres (aspirateur, cafetière...) : 12,1 %
  • Cuisson : 7,8 %
  • Éclairage : 5,6 %
  • Ventilation : 1,7 %
Une personne tenant une facture d'électricité d'un côté et une ampoule de l'autre main

Quel est le montant de la facture d’électricité moyenne d’un français ?

En 2019, la consommation moyenne d’électricité pour un ménage français était de 4 590 kWh soit une facture annuelle d’environ 831€ aux tarifs règlementés proposés par EDF avec une puissance de 6 kVA (la puissance la plus généralement souscrite par les particuliers) et une option tarifaire base (c’est-à-dire un prix au kWh constant sur la journée).

Il faut également savoir que les logements « tout électriques » ont tendance à être de plus gros consommateurs que les logements mixtes (chauffage et eau chaude sanitaire au gaz ou au bois). Ces derniers présentent des consommations souvent plus faibles que la moyenne.

offre d'énergie renouvelable

Comment estimer sa consommation électrique ?

Votre consommation dépend en grande partie de l’usage de l’électricité dans votre logement avec le chauffage et l’eau chaude sanitaire comme postes de consommation les plus importants. Ces derniers auront d’ailleurs tendance à varier en fonction de différents facteurs :

Le chauffage

Il peut connaître des variations en fonction de :

  • La surface de votre logement.
  • Vos habitudes de consommations : si vous aimez avoir chaud tout le temps ou si vous préférez un habitat plus tempéré (vous êtes plutôt t-shirt ou pyjama pilou pilou chez vous ?).
  • L’isolation thermique : un double vitrage par exemple retiendra plus longtemps et plus facilement la chaleur qu’un simple vitrage.

Une personne baissant un radiateur

La consommation électrique de vos éclairages et appareils électroménagers

Il est possible d’estimer leur consommation en prenant en compte :

  • Le nombre d’habitants sous le même toit, une famille fera, par exemple, plus souvent des lessives qu’un couple ou une personne seule.
  • Vos habitudes de consommation : comment utilisez-vous vos appareils ? Combien de fois par jours / semaines ? Laissez-vous vos appareils en veille ? Vos chargeurs de smartphone restent-ils branchés alors qu’ils ne sont pas utilisés ? Tout cela aura une influence sur votre facture.
  • La classe énergétique de vos appareils électroménagers (A+++ définissant un appareil économe et G un appareil énergivore).

La consommation énergétique de l’eau chaude et de vos moyens de cuissons

Ces deux derniers sont tributaires des mêmes facteurs à peu de choses près :

  • Le nombre d’occupants : on ne prend pas la même quantité de douches et on ne cuisine pas pareil lorsque l’on est 6 sous le même toit que lorsque l’on est que 2.
  • Vos habitudes de consommation : vous êtes plutôt douche ou bain ? Vous utilisez plus souvent votre four ? Vos plaques de cuisson ? Votre micro-ondes ?

Une fois que vous avez pris tous ces éléments en compte, vous pouvez faire une estimation par appareil en multipliant la puissance d’un appareil précis avec le temps que vous l’utilisez par jour ou par semaine. Vous multipliez ensuite le tout pour avoir votre résultat sur une année. Cela vous permettra d'effectuer le calcul de votre consommation électrique moyenne. Néanmoins, il s'agit uniquement d'une estimation basée sur vos habitudes de consommation.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Nos conseils pour réduire votre facture d’électricité

Rassurez-vous, ce n’est pas parce que vous avez une surface habitable importante que vous êtes condamné.e à payer toujours plus cher votre électricité. On ne vous le répètera jamais assez, il existe des moyens simples pour réduire sa facture d’électricité. Pensez à tout cet argent que vous pourrez utiliser pour faire autre chose que payer votre facture d’électricité !

  • Vérifiez l’isolation thermique de votre logement : un logement bien isolé offre un gain de chaleur de 25%. Un bon moyen de réduire sa facture donc. Optez pour du double ou triple vitrage sur vos fenêtres vous évitera une déperdition de chaleur importante. Pensez également à placer une serviette ou un « boudin » (celui en forme de chien de chez mamie convient très bien) au pied de vos portes si vous sentez que celles-ci laissent s’échapper la chaleur ou encore vérifiez l’isolation de votre toiture afin qu’elle ne laisse pas s’échapper toute la chaleur de votre logement.
  • Ne surchauffez pas votre maison/appartement : même si avoir chaud c’est sûr que c’est agréable, avez-vous vraiment besoin d’une température intérieure de 27°C à chaque moment de l’année ? Selon l’ADEME, 19°C-20°C dans une pièce à vivre est largement suffisant pour se sentir bien. Vous avez froid ? Enroulez-vous dans votre chaleureux plaid en laine ou robe de chambre (efficacité testée et approuvée par certains collaborateurs d’ekWateur 😉).
  • Prenez les bons réflexes avec vos appareils électroménagers : dès que possible, lavez vos vêtements à froid (beaucoup plus doux pour vos tissus en plus), éteignez/débranchez vos appareils en veille, pensez à dégivrer votre congélateur ou l’espace froid de votre réfrigérateur plusieurs fois par an (vous pouvez entreposer les aliments frais sur vos fenêtres en hiver durant la phase de dégivrage pour qu’ils restent au frais), optez pour des appareils avec une classe énergétique A+ minimum (certes ils peuvent sembler plus chers à l’achat, mais les économies qu’ils offrent sur votre facture ne sont pas pour autant négligeables).
  • Famille nombreuse, choisissez l’option heures pleine/heures creuses. Vous pourrez ainsi lancer tous vos appareils types lave-vaisselle, lave-linge ou encore sèche-linge sur les plages horaires où le kWh est moins cher (comme ça vos voisin.e.s « profiteront » aussi de vos heures creuses au travers du bruit de vos appareils 😉)
  • Réglez l’eau chaude de votre chauffe-eau afin qu’il ne surchauffe pas. Personne ne prend des douches à 70°C (ou alors vous n’être définitivement pas humain), inutile donc de choisir une température trop élevée.
  • Choisissez un fournisseur d’énergie proposant des offres d’électricité et de gaz à un prix avantageux : et si ces offres peuvent en plus être 100% vertes, c’est quand même mieux non ? Chez ekWateur nous proposons des offres d’électricité renouvelable et des offres gaz avec 5% ou 100% de biométhane français. Attendez, le meilleur reste à venir ! Comme nous partons du principe que l’écologie n’est pas réservée à une minorité de personnes pouvant se le permettre, nos tarifs sont dans la quasi majorité des cas en dessous des tarifs règlementés de vente imposés à EDF par les pouvoirs publics. Vous n’êtes pas convaincu ? Faites un devis sans frais et sans engagement.

 

Vous avez toutes les clés en main pour reprendre le contrôle de votre consommation et pourquoi pas vous offrir un beau voyage avec les économies réalisées sur un an (n’oubliez pas de tout débrancher avant de partir 😉) ?