Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça 09 77 40 66 66 prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin
Electricité
Une ampoule, une tirelire et des pièces qui représentent le coût de l'énergie
Une ampoule, une tirelire et des pièces qui représentent le coût de l'énergie

Comment réduire les coûts de chauffage et d’énergie ?

Chaque hiver, c’est la même chose, on veut rallumer le chauffage le plus tard possible… Et puis le froid s’installe et le confort devient une priorité. Soudain, la première facture de chauffage tombe et la réalité nous rattrape, on se demande alors s’il restera assez de budget pour les cadeaux de Noël 🙁 ! 

Cette année, plus que les autres, il est essentiel de faire attention à sa consommation de chauffage si on ne veut pas fêter le réveillon à la bougie. En effet, la crise actuelle sur le marché de l’énergie a fait monter les prix en flèche et le moindre kWh évité est vital pour notre porte-monnaie. De plus, face à un risque de pénurie d’énergie, le gouvernement a lancé un plan de sobriété énergétique et invite les Français-es à limiter leur consommation d’énergie cet hiver. 

Une mobilisation collective, une meilleure maîtrise de la consommation d’énergie… Tout ça nous parle beaucoup chez Ekwateur, et c’est pour ça qu’on vous a concocté des astuces (des plus économiques aux plus coûteuses) pour vous faire économiser sur vos factures de chauffage ! Sur ce, on retourne au coin du feu avec nos pull-over et nos moufles 🔥

Appliquez des éco-gestes pour éviter les déperditions de chaleur

C’est bien beau de chauffer son logement, encore faut-il que la chaleur reste à l’intérieur ! Votre mission, si vous l’acceptez, est de lutter contre la déperdition de chaleur dans votre cocon. Au programme, des astuces simples et peu coûteuses, qui tiendront au chaud vos petits pieds, tout en évitant la flambée de votre facture.

Et, si vous n’êtes toujours pas convaincu-e, rendez-vous sur notre guide détaillant les astuces pour se chauffer sans chauffage.

Baisser le chauffage de 1°C

L’ADEME estime qu’une température moyenne de 19°C est idéale dans un logement, à la fois en termes de confort et pour éviter de trop consommer d’énergie. Dans le détail, il est conseillé de fixer à 16 ou 17°C la température dans les pièces de vie lorsqu’elles sont inoccupées, et 20 à 22°C le reste du temps (source : ADEME). Le simple fait de réduire de 1°C votre chauffage permet, en moyenne, d’économiser 7% de consommation, donc on ne lésine pas à baisser un peu le thermostat !

On en profite aussi pour éteindre le chauffage en cas d’absences prolongées. La nuit, on baisse le niveau de la chaudière ou on l’éteint pour faire encore plus d’économies.

Fermez les volets et bouchez les sorties d’air

Même avec du double vitrage, la chaleur peut s’échapper par les fenêtres. Quand la nuit tombe, veillez donc à bien fermer les fenêtres et volets et également les rideaux (si vous en avez). On mise aussi sur les boudins de porte (pas très glamour certes, mais c’est ça ou les chaussettes de ski) et on ferme les portes des pièces peu ou pas chauffées.

Pour les plus motivés, vous pouvez aussi investir dans des films isolants à coller sur les fenêtres (au revoir les stickers de Noël ❄️). Totalement invisibles, ils permettraient de réduire jusqu’à 30% les déperditions calorifiques selon le fabricant Dexypro.

Libérez les radiateurs

Libéréééé… Délivréééé… Vous entendez vos radiateurs crier ? Ils appellent à l’aide car ils n’arrivent pas à diffuser correctement la chaleur autour d’eux. On évite donc de les couvrir ou de placer des meubles et des rideaux devant !

Aérez intelligemment

Pour aérer votre logement, n’ouvrez pas les fenêtres plus de 10 minutes. Pensez également à baisser le chauffage pendant ce laps de temps. Vous vous en doutez, c’est assez contre-productif.

Vérifiez la température du chauffe-eau

On le sait, en hiver, on rêve de rester des heures sous la douche pour se réchauffer. Malheureusement, la consommation d’eau chaude pèse lourd sur les factures de chauffage. Alors, on commence par prendre des douches plus courtes (pour savoir la durée maximale c’est facile, vous devez avoir terminé avant la fin de votre chanson !).

Ensuite, et c’est aussi très important, on vérifie la température du chauffe-eau. Il doit être réglé entre 50 et 55°C maximum selon l’ADEME. Sachant qu’en moyenne la consommation d’un ballon d’eau chaude électrique coûte 285€/an (de type classe A+, source ADEME), les économies à la clé peuvent être notables !

Pilotez le chauffage à l’aide d’un thermostat

La promesse d’un thermostat programmable est plutôt alléchante : jusqu’à 15% d’économies d’énergie (ce qui représente jusqu’à 270€/an sur une facture de chauffage électrique de 1800€/an, par exemple) pour un investissement compris entre 60 et 250€ (hors installation - source ADEME).

Et si on vous disait qu’en tant que client-e Ekwateur, vous pouvez bénéficier de notre boîtier Narco gratuitement ? Eh oui, grâce à notre thermostat connecté, vous suivez en temps réel votre consommation électrique, pilotez vos radiateurs à distance et contribuez aux économies d’énergie en France.

Si vous remplissez les conditions requises, un technicien vient installer le dispositif chez vous en 1h à peine et il ne vous reste qu’à télécharger l’appli mobile pour commencer à mieux maîtriser votre chauffage.

Pour en profiter, il suffit de remplir et nous envoyer le formulaire dédié. Et si vous n’êtes pas encore (heureux-se) client-e Ekwateur, vous pouvez souscrire dès maintenant nos offres d’énergie verte.

Investissez dans un chauffage d’appoint économique

Une autre solution pour réduire votre dépendance au chauffage central est d’investir dans un chauffage d’appoint. Attention, tous les chauffages d’appoint ne se valent pas. Exit les petits radiateurs d’appoint trop énergivores, on privilégie plutôt les appareils à bois.

Bien que leur coût d’achat soit assez élevé, les poêles à bois (à granulés ou à bûches) sont particulièrement économiques à l’usage et efficaces. En plus, ils donnent un certain cachet à votre intérieur (ça vous fera au moins un endroit où accrocher vos chaussettes de Noël !). 

Cerise sur le gâteau, le gouvernement a mis en place des aides pour financer l’achat d’appareils de chauffage au bois (notamment le dispositif Ma Prime Renov’). Une fois installé, vous pourrez même vous faire livrer votre bois de chauffage par Ekwateur (100% renouvelable, bien sûr !).

Entretenez vos appareils de chauffage électrique ou au gaz

Étape obligatoire une fois par an, l’entretien de la chaudière (à combustible) est nécessaire pour des questions de sécurité (intoxication au monoxyde de carbone, notamment), et également pour garantir un bon niveau de performances de l’appareil.

Selon l’ADEME (encore et toujours la référence en matière d’économies d’énergie), une chaudière mal entretenue pourrait causer entre 10 et 12% de surconsommation d’énergie. Il est donc essentiel de la faire réviser, soit pendant l’été, soit juste avant l’hiver. 

Pour rappel, si vous êtes locataire de votre logement, c’est à vous que revient cette responsabilité, et non au propriétaire (si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter notre article sur les obligations d’entretien de chaudière entre locataire et propriétaire). À titre d’information, il vous faudra débourser entre 40 et 140€ de l’heure HT pour la visite annuelle d’entretien, selon votre zone géographique*.

Si vous vous chauffez à l’électricité, vous n’êtes pas concerné-e par la révision de la chaudière. Toutefois, ne négligez pas l’importance de l’entretien de vos radiateurs ! Purgez-les environ deux fois par an (ça veut dire expulser l’air bloqué à l’intérieur, vous trouverez de fabuleux tutoriels sur YouTube) et retirez la poussière qui s’accumule dessus.

Envisagez des travaux de rénovation énergétique

Notre dernier conseil est le plus efficace, et de loin. C’est aussi celui qui demande le plus d’efforts et un coût financier non négligeable, bien qu’il existe de nombreuses aides pour l’amortir.

Les travaux de rénovation énergétique englobent les travaux d’isolation thermique (isolation des fenêtres, des murs, de la toiture, etc.), le remplacement du système de chauffage par un plus performant, ou encore l’amélioration de la ventilation.

Ces travaux ont pour but de réduire l’étiquette énergie globale de votre logement, et donc de diminuer vos factures d’énergie. Pensez en priorité à l’isolation du logement car c’est ce qui fera vraiment la différence. À titre d’exemple, 25 à 30% de la déperdition de chaleur le serait par le toit (source : ADEME). 

Ensuite, on s’attaque au système de ventilation pour garantir un bon renouvellement de l’air à l’intérieur. Car même si on veut réduire les entrées d’air froid en améliorant l’isolation, on veut éviter de respirer les odeurs de raclette pendant une semaine (bien qu’on aime beaucoup le fromage !), et, accessoirement, avoir un air trop pollué.

Pour terminer, on mise sur un nouvel appareil de chauffage performant. On dit au revoir à la chaudière vintage et bonjour aux chaudières THPE (Très Haute Performance Énergétique), pompes à chaleur et chauffages au bois. Pour info, le chauffage et l’eau chaude sont responsables de 77% de la consommation d’énergie d’un foyer (source : ADEME), le choix de l’appareil pour répondre à ces besoins est donc primordial. Pour vous aider, consultez notre guide pour bien choisir sa chaudière.

Renseignez-vous sur les primes auxquelles vous avez droit, elles vous permettront de financer toute ou une partie de l’enveloppe des travaux. Spoiler alerte : toutes les aides à la rénovation énergétique n’imposent pas de plafonds de revenus ! ☺️

C’est la fin de nos astuces pour réduire le coût de votre chauffage cet hiver. Pour aller plus loin, vous pouvez aussi consulter nos conseils pour choisir des appareils électroménagers économes.

Sources

https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/economies-denergie/sobriete-gestes-essentiels-hiver 

https://librairie.ademe.fr/changement-climatique-et-energie/5884-10-gestes-pour-faire-des-economies-d-energie-chez-soi.html 

https://dexypro.fr/film/thermique/film-isolant-thermique-fenetre/ 

https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/economies-denergie/astuces-reduire-facture-deau-denergie 

https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/economies-denergie/electricite-combien-consomment-appareils-maison

https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/decoration/commencer-travaux-renovation 

https://librairie.ademe.fr/cadic/6566/guide-changer-son-chauffage.pdf 

Vous voulez en savoir plus sur votre consommation d'énergie ?

Êtes-vous éligible au chèque énergie bois de 200 euros ?

Êtes-vous éligible au chèque énergie bois de 200 euros ?

Le 20.12.2022Lire l'article
Thermostat connecté : comment bien le choisir ?

Thermostat connecté : comment bien le choisir ?

Le 19.12.2022Lire l'article
L’isolation des combles, comment ça marche ?

L’isolation des combles, comment ça marche ?

Le 08.12.2022Lire l'article