Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Comment bien régler son thermostat ?

« On ne peut avoir froid sans cesse » disait Albert Camus et il avait bien raison ! Et pour se chauffer à la bonne température, il convient de bien régler son thermostat. En effet, le thermostat est le chef d’orchestre de votre chauffage. Et pour bien faire son métier, un chef d’orchestre a besoin de certaines informations, des partitions, par exemple. C’est pareil pour le thermostat. Il faut y faire certains réglages pour qu’il puisse mener à bien son travail de régulation de chauffage. Comment bien le régler ? À quelle température chauffer ? Sans plus attendre voici les « eksplications d’ekWateur ». 😉

18 novembre 2020

Régler son thermostat : quid des différents modèles ?

Pour bien régler son thermostat, encore faut-il savoir de quoi l’on parle. Un thermostat est un petit appareil relié à votre installation de chauffage (chaudière gaz, fioul ou bois, pompe à chaleur, etc.) permettant de réguler la température de votre domicile. Il peut être connecté à votre dispositif de production de chaleur : 

  • Avec des fils, dans ce cas-là on parle de thermostat filaire ; 
  • Par le biais d’un système de radio, dans ce cas-là on a affaire à un thermostat non-filaire.  

Il existe plusieurs modèles de thermostats sur le marché. Ceux-ci peuvent présenter des fonctionnalités plus ou moins avancées. Découvrons-les ensemble !

Le thermostat d’ambiance manuel 

Le thermostat d’ambiance manuel est le plus vieux modèle. Comme son nom l’indique, il se règle à la main. On ne peut pas le programmer ou le contrôler à distance. Dès lors, il faut régler la molette sur la température désirée selon les moments de présence et d’absence. 

Le thermostat d’ambiance programmable

Le thermostat programmable est une option plus avancée. Il peut être paramétré en fonction des heures du jour et de la nuit, des moments de la semaine et des pièces de la maison. 

En général, ces programmateurs de chauffage disposent d’un écran LCD et de boutons ou de molettes, vous permettant d’accéder aux réglages. Il suffit alors de suivre la notice pour bien choisir les paramètres de chauffage. Ainsi, il est possible de faire des économies d’énergie.

Le thermostat connecté 

Le thermostat connecté est un objet domotique qui fait progressivement son apparition dans les foyers. Relié à la chaudière, il est également relié à votre téléphone et/ou tablette via une application mobile.  

Vous pouvez donc piloter à distance la température de chauffage de votre logement. Celui-ci s’adapte donc à votre rythme de vie de la manière la plus précise possible. Certains bénéficient même de service de géolocalisation permettant d’enclencher le chauffage lorsque vous rentrez du travail. Un bon moyen d’allier confort thermique tout en faisant baisser la facture d’énergie. 😉

Thermostat connecté posé sur un mur

Thermostat d’ambiance : bien l’installer 

La première chose à faire pour bien régler son thermostat, c’est de l’installer dans un endroit idéal. En effet, cet appareil est très sensible aux changements de température, il faut le placer en prenant en compte certains critères. Sinon, vous risquez de fausser les données de votre équipement. Ce serait quand même dommage ! 

L’importance de l’emplacement du thermostat 

Il n’y a pas un emplacement parfaitement idéal commun à tous les modèles. Chaque fabricant détermine pour son ou ses modèles la position optimale. Cela étant, en général, le mieux reste de le placer : 

  • à l’intérieur de votre domicile ; 
  • entre 1,20 et 1,50 mètre du sol ; 
  • à l’abri des courants d’air ; 
  • sur un mur bien isolé, s’il s’agit d’un dispositif mural ; 
  • loin des radiateurs et autres sources de chaleur (four, mur très ensoleillé, etc.)
  • dans une pièce à vivre, comme le salon, par exemple.

En respectant ces différents points, il pourra mesurer et réguler de manière précise, la température ambiante de votre logement. Dans le salon, il se fera facilement accessible, si vous ne pouvez pas le piloter à distance. 

Où installer la sonde thermique ? 

Certains modèles de thermostats s’accompagnent d’une sonde thermique à placer en extérieur. La sonde thermique s’occupe de surveiller la météo. C’est un peu la « Évelyne Dhéliat » de votre domicile. 😉 

Elle mesure les variations de la température extérieure et envoie les informations au thermostat, qui adapte les paramètres de chauffage. Le plus souvent, il est recommandé de l’installer sur la façade nord ou nord-est de la maison à environ 2 mètres du sol. 

offre d'énergie renouvelable

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Bien régler son thermostat : quelle température pour mon logement ? 

Maintenant que votre thermostat est installé, vous pouvez procéder aux réglages concernant le chauffage. Pour cela, il faut prendre en compte l’usage fait de chaque pièce ainsi que vos moments de présence et d’absence. Voyons cela de plus près. 🧐

Adapter la température à chaque pièce 

Afin de gagner en confort et faire des économies d’énergie, dans la mesure du possible, il faut ajuster la température à chacune des pièces de votre maison. Pour ne pas se tromper, le mieux reste de se baser sur les recommandations de l’ADEME, à savoir : 

  • 16°C dans les chambres ;
  • 19°C dans les pièces à vivre (salon, salle à manger, etc.) ; 
  • 22°C dans la salle de bain lorsque celle-ci est occupée. Sinon vous pouvez réduire la température à 17°C.

Ces températures sont préconisées en journée, lorsque vous êtes chez vous. Si vous ne pouvez pas paramétrer votre chauffage pièce par pièce, pas d’inquiétude. Programmez simplement votre thermostat sur 19°C.

 

Chauffage : les réglages du thermostat pendant la nuit 

 La nuit, vos besoins en chauffage s’amoindrissent. En effet, à moins d’être somnambule, vous passez la plupart de votre nuit au chaud, sous la couette. 😴 Vous pouvez alors indiquer une température intérieure comprise entre 14°C et 16°C dans chaque pièce. Cela vous aidera à faire baisser votre facture énergétique. Rappelez-vous qu’un degré en moins peut se traduire par 7% d’économies de chauffage. 

 En revanche, n’éteignez pas votre chaudière ou ne baissez pas trop le chauffage. En effet, il s’agit là d’un geste contre-productif. L’effort de chauffe demandé sera alors important et risque d’annuler les économies d’énergie engagées. 

Les réglages du thermostat en cas d’absence 

Vous partez en vacances plusieurs jours ? Veinard.e ! Avant de quitter votre logement, pensez à procéder à quelques réglages sur le thermostat. Si vous partez seulement un week-end, vous pouvez laisser la température en « mode éco », de 14°C à 16°C dans toutes les pièces. 

Si vous partez plus longtemps, placez la chaudière en mode hors-gel. La température de consigne passera alors à 7°C. Vos appareils ne seront pas endommagés et vous ne ferez pas de dépenses de chauffage inutiles

Ensuite, si vous disposez d’un thermostat programmable, il faudra penser à le paramétrer pour relancer le chauffage juste avant votre retour. Ainsi, vous ne souffrirez pas du froid en rentrant. 

Bon à savoir : Bien souvent, le frigidaire ne supporte pas les températures inférieures à 16°C. Si vous choisissez de régler votre logement en mode hors-gel, il faudra vider votre réfrigérateur et le débrancher. En plus, c’est l’occasion de faire encore davantage d’économies d’énergie ! 😉

Et pour diminuer encore plus la facture de chauffage, il faut s’intéresser de près au combustible. Pourquoi ne pas vous tourner vers une offre de gaz vert ou de bois issu de forêts gérées durablement pour votre chaudière ? Avec ekWateur, vous pourrez même l’assortir à de l’électricité verte à petits prix. De quoi bien se chauffer, sans réchauffer la planète !  🌿