Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça 09 77 40 66 66 prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin
Maison en bois et outils pour la rénovation énergétique
Maison en bois et outils pour la rénovation énergétique

Rénovation énergétique : en quoi ça consiste ?

« C’est quoi ce chantier ? » 🚧 Un chantier de rénovation énergétique !

Eh oui, vous avez décidé de refaire chez vous l’isolation et le chauffage. Ces opérations de travaux sont-elles les seules à mener ? Qu’est-ce que la rénovation énergétique ? Quels sont les travaux éligibles ? À quelles aides pouvez-vous prétendre ? Ekwateur vous donne les clés pour tout comprendre à la rénovation thermique !

Qu’entend-on par rénovation énergétique d’un logement ?

Les travaux de rénovation thermique permettent de renforcer les performances énergétiques d’un logement. Ce faisant, on diminue les besoins en chauffage ou en climatisation du bâtiment. Pour les ménages, c’est l’occasion de réduire la facture d’énergie, mais aussi de se sentir mieux chez soi. 

Un peu d’histoire…

On commence par un petit retour dans le passé. Enfilez vos pantalons pattes d’Ef, direction les années 1970. 🕺 Avant l’année 1974, la loi ne prenait pas en compte l’efficacité énergétique des constructions. Cela signifie tout bonnement qu’à l’époque, on ne tenait pas compte :

  • des futures factures de chauffage de l’occupant-e ; 
  • du confort thermique du foyer ;
  • des enjeux climatiques (puisque la consommation d’énergie se traduit par des émissions de CO₂). 

En 1974, après les chocs pétroliers, la France prend conscience qu’elle dépend en majorité des hydrocarbures étrangers. Elle doit donc engager des actions pour limiter la consommation des bâtiments. De ce fait, les autorités publiques mettent en place une réglementation thermique, la RT 1974 (nous sommes aujourd'hui passés à la RT 2020). Elle impose des exigences d’isolation et de performances des appareils de chauffage dans les constructions neuves (maison, appartement, bureaux, etc.).

La rénovation énergétique : un enjeu de taille

Les années ont passé et le parc de logement a évolué. Toutefois, il reste un bon nombre de logements construits avant 1974 dont les performances énergétiques laissent à désirer. C’est pourquoi depuis quelques années, les pouvoirs publics incitent les ménages à engager des travaux de rénovation thermique

En effet, la rénovation énergétique revêt de multiples enjeux : 

  • La lutte contre le dérèglement climatique. Le secteur du bâtiment génère 23% des émissions de gaz à effet de serre (GES) de la France selon le ministère de la Transition écologique ;
  • Un enjeu économique et de solidarité. Un bâtiment énergivore consomme énormément et impacte les factures des ménages. Or, 5,6 millions de ménages sont victimes de la précarité énergétique et dédient 10% de leurs revenus aux dépenses en énergie.
  • Un enjeu de santé publique. Puisque la rénovation énergétique pourrait permettre à la France d’économiser 10 milliards d'euros par an toujours selon le ministère. Un logement mal rénové est souvent très humide et peut engendrer des maladies pulmonaires.

Pour toutes ses raisons, le gouvernement engage les consommateurs particuliers à rénover leur habitat.

Pourquoi réaliser des travaux de rénovation ?

Si la rénovation énergétique s’accompagne d’enjeux globaux, elle est aussi très importante au niveau individuel. Que peut-elle vous apporter ? 

Réduire ses factures de chauffage et faire des économies d’énergie

Tout d’abord, la rénovation énergétique s’accompagne d’une réduction de la facture de chauffage. Selon la Fondation Abbé Pierre, un logement bien rénové peut induire jusqu’à 60% d’économies d’énergie à l’année.

Gagner en confort thermique été comme hiver

Outre l’aspect financier, un logement confortable, c’est toujours bien plus agréable ! Et c’est tout l’objet de la rénovation thermique. Vous avez moins froid en hiver et vous êtes protégé-e de la chaleur l’été !

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique
Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Améliorer sa santé

Les travaux de rénovation permettent d’améliorer la ventilation du logement. Ce faisant, on peut supprimer les problèmes d’humidité ! On lutte ainsi contre la pollution intérieure. L’air est plus sain et plus facile à respirer.

Améliorer le DPE de son logement

Enfin, engager des travaux de rénovation peut vous permettre de faire baisser votre empreinte carbone. C’est l’occasion d’améliorer l’étiquette du Diagnostic de Performance Energétique (DPE) de votre logement. Dans une optique de revente, cela permet de donner une plus-value à votre bien immobilier. En effet, selon Seloger.com, 87% des ménages acquéreurs souhaitent acheter un bien avec de belles performances écologiques. 

Dans une optique d’investissement locatif, il est aussi très intéressant de réaliser des travaux. Et, oui dès le 1er janvier 2023, les passoires thermiques classées G au DPE ne pourront plus être mises en location. Dès 2028, cette mesure s’appliquera aux logements classés F. Il est donc conseillé aux propriétaires d’anticiper les évolutions réglementaires. Ce sera aussi plus agréable pour les locataires ! 😉

Quels sont les travaux de rénovation énergétique qui existent ?

Les travaux de rénovation permettent d’améliorer le confort thermique. Ils sont regroupés en 4 grandes familles : 

  • L’isolation ; 
  • Les travaux de chauffage ; 
  • Les travaux de production d’eau chaude sanitaire (ECS) ;
  • La ventilation.

Découvrons chacune de ces familles ! C’est parti pour les présentations.

L’isolation

L’isolation permet de renforcer l’étanchéité du logement. En supprimant les ponts thermiques, on évite les échanges entre l’air intérieur et l’air extérieur. L’été, la fraîcheur du logement est préservée. L’hiver, la chaleur est conservée et vous restez au chaud. 

En général, dans une maison l’Ademe conseille de procéder : 

  • À l’isolation des combles ou de la toiture, responsables, parfois, de jusqu’à 30% des pertes de chaleur ; 
  • À l’isolation des murs (jusqu’à 25% des déperditions thermiques) ; 
  • Au remplacement des fenêtres par du double vitrage (jusqu’à 15% des gaspillages énergétiques) ; 
  • À l’isolation des sols (jusqu’à 10% des pertes thermiques). 

Une fois la maison bien emmitouflée, on peut procéder aux travaux de chauffage. 

La réfection du chauffage

Lorsqu’une voiture ou un ordinateur vieillit, il perd en performance. C’est exactement la même chose pour la chaudière ou les radiateurs. C’est pourquoi la rénovation thermique passe aussi par le changement du système de chauffage et/ou l’installation d’un système de régulation, comme un thermostat connecté.

Aujourd’hui, les systèmes les plus prisés en rénovation sont les modes de chauffage qui fonctionnent aux énergies renouvelables :

Grâce à ces dispositifs, vous pouvez éviter le recours aux énergies fossiles comme le gaz naturel ou le fioul.

Une production d’eau chaude plus écologique

La production d’eau chaude représente 12,8% environ de la facture énergétique des ménages. Pour la réduire, inutile de prendre uniquement des douches froides ! 🥶 Vous pouvez vous tourner vers des systèmes peu énergivores comme : 

  • Le chauffe-eau thermodynamique ; 
  • Le chauffe-eau solaire individuel (CESI). 

Exit le vieux ballon d’eau chaude électrique ! 

Amélioration de la ventilation

Enfin, last but not least, la ventilation. Elle fait partie des travaux les plus importants à gérer pour des raisons de santé. La pollution intérieure présente de nombreux risques. Selon l’OMS « La pollution de l’air à l’intérieur des habitations a été responsable d’environ 3,2 millions de décès par an, en 2020 ».

Il est donc très important d’aérer et ventiler. Pour ventiler sans perdre en température de chauffage dans le logement, vous pouvez installer une VMC double-flux (ventilation mécanique contrôlée). Elle vous permet d’évacuer l’air vicié et d’apporter de l’air neuf. Un échangeur thermique se charge de le réchauffer avant qu’il entre dans le logement pour ne pas nuire à votre confort et votre facture de chauffage. 

Dans quel ordre mener les travaux ?

Comme pour réussir une recette de cuisine, où l’ordre des ingrédients importe, l’ordre des travaux a son importance. En général, pour une rénovation globale, il faut faire selon les étapes suivantes :

  1. Un audit thermique pour déterminer les zones prioritaires à isoler ;
  2. Les travaux d’isolation pour limiter les besoins en chauffage au strict minimum ; 
  3. L’installation d’un système de chauffage et de régulation ; 
  4. La mise en place d’un dispositif de production d’eau chaude sanitaire respectueux de l’environnement ; 
  5. Une ventilation adaptée à l’isolation et à l’humidité liée au chauffage, à la production d’eau chaude et à l’occupation du logement. 

Bien entendu, il faudra voir avec un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour adapter ce plan de travaux à votre logement. 

Quelles sont les aides pour la rénovation énergétique en 2022 ?

Le coût des travaux d’efficacité énergétique peut vite grimper. Heureusement, il existe des aides pour lever les freins à la rénovation. Tour d’horizon ! 

La Prime Ekwateur et les Certificats d’Économies d’Énergie

Lancée dans le cadre des Certificats d’économie d’énergie (CEE), la prime énergie Ekwateur permet de prendre en charge des travaux de rénovation dans un logement construit depuis plus de 2 ans. Ce logement peut faire office de résidence principale ou secondaire. 

Cette aide est ouverte à tous les ménages sans condition de revenus. Le montant de la prime dépend : 

  • des travaux menés ; 
  • de votre revenu fiscal de référence. 

Elle est cumulable avec d’autres aides comme MaPrimeRénov’.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov' est une des aides de l'ANAH (Agence Nationale de l’Énergie). Ouverte à tous-tes, elle peut financer des travaux de rénovation thermique :

  • dans une résidence principale ; 
  • construite depuis plus de 15 ans

Son montant dépend également du revenu fiscal de référence du ménage et du chantier envisagé.

MaPrimeRénov' Sérénité

Petite sœur de MaPrimeRénov', MaPrimeRénov’ Sérénité est une aide réservée aux ménages modestes. Elle vient financer des bouquets de travaux, un ensemble de travaux de rénovation, permettant un gain d’efficacité énergétique d’au moins 35% pour le bien immobilier. 

Elle peut être utilisée dans une résidence principale construite depuis plus de 15 ans. De fait, elle peut prendre en charge jusqu’à 50% du montant des travaux HT, avec pour plafond un montant de 30 000 € HT de travaux. Depuis le mois de juillet 2022, MaPrimeRénov' Sérénité et les Primes CEE sont cumulables. 

L’Éco-prêt à taux zéro

L’Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) est un crédit bancaire classique ou presque… 😉 En effet, comme tous les crédits bancaires, il s’agit d’un emprunt. Mais, comme peu de crédits bancaires, il présente un taux d’intérêt à 0%... 😊

Dans le cadre d’un bouquet de travaux, il peut aller jusqu’à 50 000€ et est remboursable sur 20 ans. Il sert à financer un chantier dans un logement principal construit depuis plus de 2 ans. Il est cumulable avec la Prime Énergie Ekwateur, MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité !

Le chèque énergie

Réservé aux ménages modestes, le chèque énergie présente un montant compris entre 48 € et 277 €. Cette aide sert traditionnellement à régler une facture d’énergie domestique comme une facture d’électricité, de gaz, de fioul ou de bois. On peut aussi s’en servir pour payer des travaux de rénovation thermique. 

La TVA à taux réduit

Sur les travaux de rénovation thermique réalisés par un professionnel s’applique un taux de TVA à 5,5%. Cela concerne la main-d’œuvre, mais aussi le matériel. 

Le prêt avance rénovation

Le prêt avance rénovation permet aux foyers « ayant des difficultés à accéder aux crédits bancaires classiques de financer le reste à charge des travaux de rénovation. Il permet de financer une opération en complément de l’aide MaPrimeRénov’, dont il est indissociable » explique le réseau Rappel, spécialiste de la précarité énergétique.

Plus précisément, il s’agit d’un crédit in-fine proposé par la Banque Postale et le Crédit Mutuel. Il vous permet de rembourser uniquement les intérêts du crédit. Le capital peut être soldé au moment de la vente du logement ou de la succession. 

La Loi Denormandie

La réduction d'impôts Denormandie est réservée aux propriétaires-bailleurs. Elle leur permet d'engager des travaux de rénovation et de bénéficier d’un avantage fiscal. On peut la demander dans les zones « Action Coeur de Ville ». Pour cela, au moins 25 % de l’investissement locatif doit être dédié aux travaux de rénovation.

L’exonération de taxe foncière

Certaines communes proposent aux habitant-es une exonération de taxe foncière lorsqu’iels entament des travaux de rénovation énergétique. Elle peut être totale ou partielle.

Les aides d’Action Logement

Certain-e-s salarié-e-s du secteur privé peuvent bénéficier d’une aide d'Action Logement. Cette aide peut aller jusqu’à 10 000 € pour la réalisation de travaux de rénovation thermique. Il s'agit d'un prêt travaux avec un taux de 1% remboursable sur 10 ans. Pour en bénéficier, le logement doit :

  • servir de résidence principale ; 
  • être situé en France.

Pour en disposer, votre entreprise devra avoir au moins 10 salarié-e-s.

Les aides des collectivités locales

Certaines collectivités locales ont mis en place des programmes d’aides pour leurs administré-e-s. Renseignez-vous en mairie ou auprès de votre intercommunalité pour en savoir plus !

Aides à la rénovation énergétique et artisans RGE

Pour demander les aides à la rénovation énergétique dans la majorité des cas, vous devrez faire appel à un-e professionnel-le RGE. Ce dernier dispose d’une qualification reconnue par l’État qui garantit des travaux de qualité ! 

Où se renseigner pour les aides à la rénovation énergétique ?

Pour demander des conseils sur les aides à la rénovation, vous pouvez prendre contact avec FranceRénov’, la plateforme gouvernementale prévue à cet effet. Si vous avez déjà une idée du projet à réaliser, vous pouvez aussi faire une simulation avec Ekwateur. Vous pourrez ainsi calculer facilement le montant de la prime à laquelle vous avez le droit ! Pratique pour établir un budget travaux. 😊

Questions fréquentes

Comment rénover sa maison gratuitement ?

Désolé de vous l’annoncer, mais en ce monde rien n’est gratuit ! 😉 Il n’est pas possible de rénover sa maison pour 0€. Même en faisant les travaux vous-même, vous devrez vous acquitter du matériel. En revanche, on peut cumuler les aides pour réduire le reste à charge. 

Qu'est-ce qui coûte le plus cher dans une rénovation ?

Que ce soit dans un logement individuel ou en copropriété, ce sont souvent les travaux de chauffage. En effet, sans compter les aides, l’installation d’une chaudière à granulés peut monter a plus de 20 000€. C’est pourquoi, il est important de bien isoler avant d’installer une nouvelle chaudière. Vous pourrez ainsi diminuer vos besoins en chauffage et vous tourner vers un dispositif moins puissant.

Isolation à 1€ : comment demander l’aide ?

L’isolation à 1 € n’existe plus. Cette aide, réservée aux ménages modestes, a été supprimée depuis le 1er juillet 2021. Toutefois, il est possible de continuer à bénéficier d’un reste à charge très faible grâce au cumul de MaPrimeRénov’ avec la Prime énergie Ekwateur.

Sources

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33667

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/sante-la-renovation-energetique-pourrait-faire-economiser-10-milliards-deuros-par-an-1401002

https://www.radiofrance.fr/franceinter/12-millions-de-francais-concernes-la-precarite-energetique-en-cinq-chiffres-4135486

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19905

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/prime-renovation-energetique

https://www.actionlogement.fr/le-pret-travaux-amelioration-performance-energetique

https://www.economie.gouv.fr/cedef/denormandie-investissement-locatif

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/household-air-pollution-and-health

https://france-renov.gouv.fr/aides/mpr/serenite

https://www.anil.org/pret-avance-renovation-travaux-economie-energie/

https://librairie.ademe.fr/cadic/1973/guide-pratique-reduire-facture-electricite.pdf

https://librairie.ademe.fr/cadic/6488/guide-pratique-isoler-sa-maison.pdf

https://edito.seloger.com/actualites/france/pres-de-9-acheteurs-10-veulent-un-logement-ecologique-economique-article-42702.html

https://www.fondation-abbe-pierre.fr/nos-publications/etat-du-mal-logement/les-infographies-du-logement/la-precarite-energetique-en-infographie

Vous voulez savoir comment mieux maîtriser votre consommation d'énergie ?

Comment se préparer en cas de coupure d’électricité ?

Comment se préparer en cas de coupure d’électricité ?

Le 20.10.2022Lire l'article
Consommation moyenne d’énergie en France et économies d’énergie

Consommation moyenne d’énergie en France et économies d’énergie

Le 09.09.2022Lire l'article
Les 4 étapes pour installer un poêle à granulés chez soi

Les 4 étapes pour installer un poêle à granulés chez soi

Le 24.08.2022Lire l'article