informations
Service client
Bonjour ;)
Notre service client, basé au Mans, à Reims et à Amiens est joignable au
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)
de 9h30 à 19h du lundi au vendredi et de 10h à 18h le samedi.
On espère à très vite ;)
Baisse d'audition sourd ou malentendant ? Appelez nous
Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)
Gaziniere ouverte avec des flammes bleues

Qu'est-ce que le gaz naturel ? Est-il une énergie fossile ou renouvelable ?

Qu’est-ce que le gaz naturel ? Est-ce une énergie fossile, renouvelable ou écologique ? Comment est-il extrait et traité ? Quel est son processus de production ? Combien y a-t-il de types de gaz ? Y a-t-il des alternatives au gaz naturel ?

La flamme bleue d'une plaque de cuisson au gaz
19 janvier 2022

Qu'est-ce que le gaz naturel exactement ?

Quelle que soit son origine, le gaz naturel est une énergie fossile, donc disponible en quantité limitée et, par définition, non renouvelable à une échelle de temps humaine. Ce gaz provient de la transformation naturelle de matières organiques, végétales ou animales contenues dans ce que l'on appelle une roche mère. Sous l'effet de la pression et de la chaleur, la matière contenue dans la roche mère se transforme en hydrocarbures. Le gaz naturel peut ensuite migrer vers des roches poreuses et forme alors des poches de gaz naturel.

Principalement constitué de méthane, il est le produit de la dégradation/transformation d’anciens organismes vivants, au fil des temps géologiques (ce qui est également le cas du pétrole et de la houille). Il se place en troisième position mondiale des sources d’énergie thermique, après le pétrole et le charbon.

Le gaz naturel est utilisé pour le chauffage, eau chaude sanitaire et la cuisson. Il est le combustible fossile le moins polluant et l'une des principales sources d'énergie utilisées dans le monde.

Quels sont les composants du gaz naturel ?

Le composant principal du gaz naturel est le méthane. Il en est constitué entre 81% et 97%. Le gaz naturel est un hydrocarbure de la famille des hydrocarbures composés de 4 atomes d'hydrogène et d'un seul atome de carbone. Cette composition le rend simple et léger.

Alors, quel est le reste de sa composition ? Éthane, azote, dioxyde de carbone ou encore propane. Pour vous donner un ordre d'idée plus précis, voici un exemple de composition du gaz naturel :

  • Méthane (CH4) : 90 %
  • Éthane (C2H6) : 5 %
  • Propane (C3H8) : 1 %
  • Butane (C4H10) : 0,2 %
  • Azote (N2) : 2,2 %
  • Dioxyde de carbone (CO2) : 1,4 %

À savoir également : la densité du gaz naturel est inférieure à celle de l'air.

Où trouve-t-on du gaz naturel ?

Le gaz naturel est contenu dans des pores et des fractures de roches sédimentaires dans les profondeurs des fonds marins ou de la Terre. On appelle souvent "gisements", "réservoirs" ou encore "champs" la partie d'une formation sédimentaire ou d'une couche renfermant le gaz naturel.

Le gaz naturel peut se trouver dans différents types de roches sédimentaires tels que les grès, les carbonates les filons-couches de charbon ou encore les lits de schistes argileux appelés aussi "shales".

Le gaz naturel existe partout dans le monde. On peut le trouver seul ou associé à du pétrole.

Un gisement de gaz source d'énergie

Les différents types de gaz naturel

Selon les gisements, on considère plusieurs catégories de gaz naturel :

Le gaz naturel associé

Celui-ci est un mélange de gaz et de pétrole. Il doit donc être séparé de ce dernier lors de son extraction. Ensuite, ce gaz est soit brûlé (les fameuses torchères), soit réinjecté dans le puits pour maintenir une pression continue, soit valorisé (de plus en plus).

Le gaz naturel non associé

Indépendant de tout gisement pétrolier, mais de formation géologique similaire, c’est le plus couramment exploité, notamment comme combustible ménager au quotidien partout dans le monde. En effet, il ne nécessite ni processus d'extraction ni technique de forage.

Le gaz de charbon

Également connu sous le nom de « grisou », il est de plus en plus exploité, en particulier aux États-Unis et en Chine.

Le gaz de schiste 

Extrait des schistes, il est un combustible objet de controverse à cause de ses modalités d’extraction complexes et polluantes.

Les hydrates de méthane 

Enfermés dans les sols gelés en permanence ou dans le sous-sol océanique, les hydrates de méthane ne sont aujourd’hui pas exploités pour des questions de rentabilité.

Le gaz biogénique

Issu de gisements de faible volume et dispersés, il est le produit de la fermentation de sédiments organiques par des bactéries.

Comment fonctionne la production du gaz naturel exploité en Europe

Le gaz naturel non associé est extrait et traité selon des techniques similaires à celles du pétrole : forage, premier tri des composants en tête de puits et transfert par gazoduc jusqu’à une usine de traitement. Là, il subit une seconde séparation des différents constituants, puis il est acheminé jusqu’aux sites de distribution et consommation par gazoduc, ou bien sous forme liquide par des cargos méthaniers.

Le gaz naturel est-il naturel ?

Il faut toujours se méfier des « faux amis ». En matière d’énergie comme dans d’autres domaines, quand on entend le mot naturel, on a tendance à l’associer automatiquement à d’autres mots vertueux comme écologieenvironnementrenouvelable… Néanmoins, parfois, on a tort de faire ce type de rapprochement.

Le gaz dit naturel n’est effectivement pas une création de l’homme : il existe bel et bien dans la nature… tout comme la houille et le pétrole qui libèrent une quantité importante de dioxyde de carbone et dont l’utilisation n’a rien de particulièrement vertueux sur le plan environnemental ! Eh oui, contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, le gaz naturel n’est pas une énergie renouvelable ni une énergie écologique ou propre. Néanmoins, le gaz naturel prend sa source dans la nature d'où le terme naturel.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Quelles sont les propriétés du gaz naturel ?

Le gaz naturel est incolore, inodore et n'a pas de goût. Il n'est pas non plus toxique ni corrosif. Vous pouvez donc le respirer sans aucun souci ! Le gaz en lui-même n'est pas dangereux.

Néanmoins, le manque d'oxygène lié à la concentration de gaz naturel dans un bâtiment fermé est dangereux. C'est pourquoi il est important d'ouvrir les fenêtres et de bien ventiler le lieu si l'on soupçonne une fuite.

Un gaz plus léger que l'air

Dans un endroit fermé, la concentration de gaz peut devenir trop importante et se substituer à l'oxygène. Cela peut donc créer une asphyxie puisqu'il y a un manque d'oxygène. Cependant, c'est relativement rare de se retrouver dans cette situation, car, comme on l'a vu plus haut, le gaz (contrairement au gaz propane) est plus léger que l'air et se dissipe donc rapidement dans l'atmosphère lorsqu'il est à l'air libre.

Un gaz odorant ?

Non, le gaz naturel n'a pas d'odeur. Celle que nous lui connaissons est une molécule ajoutée lors de son entrée dans le réseau français.

Si vous voulez connaître les raisons de l'ajout de cette molécule, nous avons un article tout spécialement pour vous : pourquoi le gaz est-il rendu odorant ?

Un gaz inflammable ?

En effet, le gaz naturel est inflammable. Cependant, il ne s'enflamme qu'en présence d'une flamme (jusque là rien d'extraordinaire 😉) et à un degré de concentration bien précis.

Une source d'énergie fossile moins polluante que le fioul et autres énergies fossiles ?

En effet, de par sa composition, ce combustible fossile présent dans le sous-sol de notre monde ne dégage de gaz carbonique qu'en quantité réduite lors du processus de combustion en comparaison du fioul et autres énergies fossiles.

Dans quelle mesure le gaz naturel est-il écologique ?

On pourrait penser que le gaz naturel, même s’il ne fait pas partie des énergies renouvelables, est écologique : c’est faux. La différence c'est qu'il est moins polluant que le pétrole et autres, car il émet moins de CO₂. Néanmoins, le gaz naturel n’en est pas moins responsable de plus de 20% des émissions de CO₂ dues à l’utilisation d’énergie par l’activité humaine.

Une production d'énergie moins émettrice de CO₂ tout en restant polluante

Pour produire un kWh d’énergie avec du gaz naturel, on émettra environ 490 g de CO₂, contre environ 820 pour le charbon, mais seulement 11 g de CO₂ pour de l’électricité produite à partir d’éoliennes. Ce n’est donc pas vraiment une énergie propre.

Une activité d'extraction à fort impact environnemental

Toutes les opérations de forage et de raffinage que l’on doit effectuer pour produire du gaz naturel sont aussi responsables d’impacts environnementaux conséquents : il y a la destruction des paysages, la construction de grosses infrastructures de traitement chimique, on peut aussi observer des fuites sur les gazoducs

En résumé : non, le gaz naturel n’est pas une énergie écologique. Le gaz naturel est non-renouvelable et il pollue de façon conséquente.

offre gaz renouvelable

Le biométhane : une alternative renouvelable

Il existe heureusement une alternative qui s’inscrit pleinement dans un objectif de transition énergétique et écologique : le biométhane. Un de ses avantages est sa production. Celui-ci est produit via la fermentation de déchets et autres résidus organiques (ménagers, agricoles, industriels…) en décomposition, donc renouvelable et intégré directement au mix énergétique des fournisseurs d’énergie par injection dans les réseaux de distribution.

Par définition, son processus de production et son exploitation le rendent moins polluant que son homologue naturel, car les déchets ne nécessitent pas de forage et autres chantiers polluants pour être extraits. De plus, le biométhane est de même qualité que son cousin naturel, s'adapte à notre réseau gazier et peut donc jouer le même rôle que le gaz naturel et être utilisé pour le chauffage, eau chaude sanitaire ou encore cuisson. Une parfaite alternative en sommes (et elle est en faveur de la transition énergétique en plus 😉) !

De plus en plus de projets de méthaniseurs sont en cours afin de pouvoir produire plus de biogaz en France.

C’est pour cette raison que, chez ekWateur, nous proposons deux offres en tant que fournisseur de gaz. D’abord une offre gaz 100% renouvelable, via le dispositif des Garanties d’origine : ainsi nos client-e-s sont sûr-e-s de la traçabilité de leur achat : autant de gaz renouvelable et écologique a été injecté dans le réseau qu’iels n’en ont consommé, et il n’est compté que pour elleux !

Ensuite, nous proposons aussi une offre gaz à un prix moins élevé, contenant 5% de biométhane : une manière de soutenir le gaz renouvelable à son niveau et selon ses moyens sans alourdir la facture de gaz.