Vous préférez parler à une vraie personne ? Notre centre d’appel du Mans est là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d’un appel local, même si vous habitez loin du Mans)

Le gaz naturel

12 février 2019

Le gaz naturel est-il une énergie renouvelable et écologique ?

Qu’est-ce que le gaz naturel ? Est-ce une énergie renouvelable ou écologique ? Comment est-il extrait et traité ? Y a-t-il une alternative renouvelable au gaz naturel fossile ?

La flamme bleue d'une plaque de cuisson au gaz

Il faut toujours se méfier des « faux amis ». En matière d’énergie comme dans d’autres domaines, quand on entend le mot naturel, on a tendance à l’associer automatiquement à d’autres mots vertueux comme écologie, environnement, renouvelable… Mais parfois, on a tort de faire ce type de rapprochement. Le gaz dit naturel n’est effectivement pas une création de l’homme : il existe bel et bien dans la nature… tout comme le charbon et le pétrole dont l’utilisation n’a rien de particulièrement vertueux sur le plan environnemental ! Eh oui, contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, le gaz naturel n’est pas une énergie renouvelable, ni une énergie écologique ou propre. Voici pourquoi.

Le gaz naturel, qu’est-ce que c’est ?

Quelle que soit son origine, le gaz naturel est un combustible fossile, donc disponible en quantités limitées et non renouvelable à une échelle de temps humaine. Principalement constitué de méthane, il est le produit de la dégradation/transformation d’anciens organismes vivants, au fil des temps géologiques (ce qui est également le cas du pétrole et de la houille). Il se place en troisième position mondiale des sources d’énergie thermique, après le pétrole et le charbon.

Les différents types de gaz naturel

Selon les gisements, on considère plusieurs catégories de gaz naturel :

Le gaz associé

Séparé du pétrole dans lequel il est dissous, ce gaz est soit brûlé (les fameuses torchères), soit réinjecté dans le puits, soit valorisé (de plus en plus).

Le gaz non associé

Indépendant de tout gisement pétrolier mais de formation géologique similaire, c’est le plus couramment exploité, notamment comme combustible ménager.

Le gaz de charbon

Egalement connu sous le nom de « grisou », il est de plus en plus exploité, en particulier aux États-Unis et en Chine.

Le gaz de schiste 

Extrait des schistes, est un combustible objet de controverse à cause de ses modalités d’extraction complexes et polluantes.

Les hydrates de méthane 

Enfermés dans les sols gelés en permanence ou dans les sous-sols océaniques, ils ne sont aujourd’hui pas exploités pour des questions de rentabilité.

Le gaz biogénique

Issu de gisements de faible volume et dispersés, il est le produit de la fermentation de sédiments organiques par des bactéries.

offre gaz renouvelable

Comment est produit le gaz naturel exploité en Europe

Le gaz naturel non associé est extrait et traité selon des techniques similaires à celles du pétrole : forage, premier tri des composants en tête de puits, transfert par gazoduc jusqu’à une usine de traitement. Là, il subit une seconde séparation des différents constituants, puis il est acheminé jusqu’aux sites de distribution et consommation par gazoduc, ou bien sous forme liquide par des cargos méthaniers.

Le gaz naturel est-il écologique ?

On pourrait penser que le gaz naturel, même s’il n’est pas renouvelable, est écologique. Mais c’est faux. Moins polluant que le charbon ou le pétrole, le gaz naturel n’en est pas moins responsable de plus de 20% des émissions de CO2 dues à l’utilisation d’énergie par l’activité humaine. Pour produire un kWh d’énergie avec du gaz naturel, on émettra environ 490 g de CO2, contre environ 820 pour le charbon, mais seulement 11 g de CO2pour de l’électricité produite à partir d’éoliennes. Ce n’est donc pas vraiment une énergie propre.

Toutes les opérations de forage et de raffinage que l’on doit effectuer pour produire du gaz naturel sont aussi responsables d’impacts environnementaux conséquents : il y a la destruction des paysages, la construction de grosses infrastructures de traitement chimique, on peut aussi observer des fuites sur les gazoduc…

En résumé : non, le gaz naturel n’est pas une énergie écologique. Le gaz naturel est non seulement non-renouvelable, c’est une énergie fossile, mais en plus, il pollue de façon conséquente.

Le biométhane, alternative renouvelable au gaz fossile

Il existe heureusement une alternative qui s’inscrit à plein dans les objectifs de la transition énergétique et écologique : le biométhane, produit de la fermentation de déchets et autres résidus organiques (ménagers, agricoles, industriels…), donc renouvelable et intégré directement au mix énergétique des fournisseurs d’énergie par injection dans les réseaux de distribution. Voilà une belle alternative au gaz naturel. Si vous souhaitez en savoir plus sur la production du biogaz et la méthanisation en France.

C’est pour cette raison que chez ekWateur, nous proposons deux offres en tant que fournisseur de gaz. D’abord une offre gaz 100% renouvelable, via le dispositif des Garanties d’origine : ainsi nos clients sont sûrs de la traçabilité de leur achat : autant de gaz renouvelable et écologique a été injecté dans le réseau qu’ils n’en n’ont consommé, et il n’est compté que pour eux ! Ensuite, nous proposons aussi une offre gaz moins chère, contenant 5% de biométhane renouvelable : une manière de soutenir le gaz renouvelable à son niveau et selon ses moyens.