Logo Ekwateur
Produire son énergie en 2022
Produire son énergie en 2022

Produire son énergie : solutions et rentabilité en 2024

Selon Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, la France a connu une hausse de 86% entre 2022 et 2023 des ménages raccordés en autoconsommation en France. À l’aide de panneaux solaires, ces foyers produisent et consomment leur propre électricité verte. Vous souhaitez faire grimper ce pourcentage ? En voilà une idée lumineuse ! Comment produire son énergie ? Combien coûtent les panneaux photovoltaïques ? Quelle rentabilité en attendre ? C’est parti pour quelques explications. ☀️


Comment produire son électricité avec l'énergie solaire ?

Avant de se pencher sur les différentes solutions photovoltaïques qui s’offrent à vous, il convient de faire un point sur le fonctionnement d’un panneau solaire

Pour assurer la production d’électricité, cette technologie utilise des cellules de silicium. Lorsque le soleil brille et les inonde de ses rayons, elles captent les photons, des particules de lumière. Elles convertissent les photons en électrons et génèrent un courant continu. Le courant continu passe par un onduleur qui le transforme en courant alternatif. L’électricité solaire est ainsi prête à alimenter vos équipements électroménagers. 

Aujourd’hui, on distingue plusieurs manières d’autoconsommer grâce aux équipements d'énergie solaire : 

👆Il est aussi possible d'exploiter l'énergie solaire thermique via des panneaux solaires thermiques afin de l'utiliser pour le chauffage et/ou eau chaude sanitaire.

À lire aussi

Produire son électricité : mode d'emploi

Le kit solaire à brancher

Un kit solaire est composé d’un ou plusieurs panneaux solaires photovoltaïques, de câbles et d’un onduleur. Il se branche directement sur une prise. Une fois branché et baigné de lumière, il est possible de commencer à produire de l’électricité renouvelable

Côté prix, cela dépend un peu de l’appareil. Il faudra compter environ 699,00 € pour un kit solaire pour autoconsommation de 330 W. Si vous souhaitez savoir comment choisir votre kit solaire, Ekwateur peut là aussi vous accompagner !

À lire aussi

Qu’est-ce que le gaz naturel ?

L’autoconsommation en toiture

L’autoconsommation en toiture consiste à installer des panneaux photovoltaïques sur votre toit pour produire son électricité verte. Le prix peut varier beaucoup selon où vous l'achetez. Si cette solution est plus chère à mettre en place qu’un kit au sol, elle permet de produire une plus grande quantité d’électricité sans grignoter sur l’espace de votre balcon ou de votre jardin. En plus de ça, vous pouvez stocker l'énergie produite grâce à la batterie solaire afin de profiter de votre production en tout temps !

Ces installations peuvent être reliées au réseau électrique national. De cette manière, le ménage peut vendre le surplus d’électricité non consommée afin de générer un revenu passif et devenir, d'une certaine manière, producteur d'énergie. Néanmoins, si vous ne souhaitez pas relier votre installation au réseau électrique, sachez que l'autosuffisance énergétique est très difficile à atteindre.

À lire aussi

Énergies fossiles : définition, avantages et inconvénients

Produire son énergie : est-ce rentable ?

En général, oui ! Toutefois avant de se lancer, il convient de calculer la rentabilité. Pour cela, il faudra mettre en balance : 

Il faut savoir que les émissions de dioxyde de carbone de ce mode de production sont très faibles. Un bonus qui fait toujours plaisir. 😉

À lire aussi

Production de gaz : exploitation et importations en France

L’investissement de départ

L’investissement de départ dépend de la taille de la centrale et du modèle de panneau solaire choisi. On l’a dit, une installation photovoltaïque de 3kWc coûte entre 10 000 € et 12 000 €. Pour une installation de 6 kWc, prévoyez entre 14 000 € et 16 000 € et pour 9 kWc, entre 18 000 € et 20 000 €. 

Pour minimiser le coût des travaux, vous pouvez bénéficier d’une prime à l’autoconsommation. Versé sur 5 ans, son montant dépend de la taille de votre centrale solaire. Au troisième trimestre 2022, il est de : 

  • 430 € par kWc pour une installation d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc ;
  • 320 € par kWc pour une puissance comprise entre 3 kWc à 9 kWc ;
  • 180 € par kWc pour une puissance comprise entre 9 kWc à 36 kWc. 

Un ménage qui installe 3 kWc de panneaux solaires photovoltaïques pourra bénéficier d’une aide de 1 290 €. Cela fait passer un investissement de 7 000 € à 5 710 €.  

À lire aussi

Gaz de ville : qu’est-ce que c’est et quelle différence avec le gaz naturel ?

La production photovoltaïque

La production est fonction de l’ensoleillement de votre région. Vous vous en doutez, elle est en effet plus importante dans le sud de la France que dans le nord. Pour savoir combien vous allez produire en moyenne et donc approximativement quelles économies d'énergie en attendre, vous pouvez vous reporter à la carte ci-dessous

Carte production photovoltaïques

Si vous installez 3 kWc de panneaux solaires à Lille, vous produirez environ 2 700 kWh d’électricité par an contre 3 600 kWh à Menton. 

Les économies d’énergie à attendre

Les économies sur la facture d’électricité dépendent de votre production solaire. Plus vos panneaux génèrent de l’énergie, plus vous économiserez. En moyenne, le taux d’autoconsommation est porté à 30 % selon l’Institut National de la Consommation. Ainsi, vous consommez 30% de votre production solaire.

La consommation moyenne d’électricité en France tourne autour de 4 800 kWh par an et par ménage. Au tarif réglementé de vente (TRV) de l’électricité d’EDF, le Tarif Bleu, en option base, la facture est donc de 1092,48 € par an. Le prix du kWh est de 0,2276 €.

Si on reprend l’exemple précédent, une famille basée à Lille va consommer environ 810 kWh d’électricité générée par sa production. Cela peut lui permettre de faire 184 € d’économie par an. Notre famille de Menton, quant à elle, consomme environ 1080 kWh d’électricité de sa production, soit 245,80 € d’économies sur la facture d’électricité. 

À lire aussi

Électricité et gaz : tout savoir sur les offres à prix fixe garanti

La vente d’énergie

Et les économies ne s’arrêtent pas là ! Les 70% restants de surplus d’énergie peuvent être vendus en obligation d’achat (OA solaire) à un fournisseur d'énergie agréé comme Ekwateur pendant 20 ans. Le tarif de rachat est fixé par l’État. Il est de : 

  • 0,10€ en dessous de 9 kWc ; 
  • 0,06€ en dessous de 36 kWc. 

On continue avec notre exemple. Notre ménage lillois vend environ 1 890 kWh d’électricité par an. Cela représente un gain de 189 €. En additionnant les 184 € d’électricité consommée, on arrive à 373 € d’économies annuelles. L’investissement de 5 710 € est amorti en 17 ans. 

De leur côté, à Menton, la famille pourra vendre 2 520 kWh d’excédent de production. Cela génère un revenu passif de 252 €, soit 497,8 € d’économies par an au total (245,80 + 252 = 497,8 €). L’investissement sur la maison sera rentabilisé en 13 ans. 

La durée de vie d’un panneau solaire photovoltaïque étant de 25 ans, il est souvent rentable d’investir que ce soit dans le Nord ou dans le Sud ! 😉 Pour en savoir plus, pensez faire une simulation afin de bien dimensionner vos besoins. En quelques clics, vous pourrez déterminer le meilleur projet solaire pour vous. 

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez une sélection d’articles sur la transition énergétique.

Les autres formes d’autoconsommation énergétique

Si l’autoconsommation solaire est la plus répandue, il existe d’autres moyens de produire son énergie. Quels sont-ils ? 

À lire aussi

Qu'est-ce-que la CRE, la Commission de Régulation de l'Énergie ?

L’éolienne domestique

L’autoconsommation éolienne consiste à installer une éolienne domestique dans votre jardin. Grâce à l’action du vent, les pales sont entraînées et génèrent ainsi de l’électricité. Ce système est moins plébiscité, car les coûts sont plus élevés. Il faut prévoir un budget de 40 000 € pour une éolienne clé en main d'une puissance de 3 kW. 

Le pico hydraulique

Le pico-hydraulique ou mini hydraulique consiste à installer une petite centrale hydraulique chez soi. Pour cela, il faut disposer d’un cours d’eau exploitable proche de son habitation. Vous reconnaîtrez que c’est peu fréquent ! 

Le mouvement de l’eau va lancer une turbine installée dans le flux. Celui-ci va entraîner un alternateur pour produire de l’électricité. 

Ces dispositifs se retrouvent souvent sur des sites isolés pour approvisionner un ou plusieurs logements ou bâtiments agricoles ou hôteliers. Pour évaluer la rentabilité et les impacts sur l'environnement, il faut effectuer une étude de faisabilité. Ensuite, vous devrez demander :

  • Droit d’eau à la préfecture ; 
  • Un permis de construire à la mairie ; 
  • Une autorisation de travaux à la Direction Départementale du Territoire.

Une fois passées les démarches administratives, vous pourrez entamer les travaux. Ce parcours peut s’avérer fastidieux et durer plus de 2 ans. C’est pourquoi on compte moins de 2 700 installations de micro hydrauliques en France.  

🌊 Vous souhaitez participer au développement des énergies renouvelable en France comme l’hydraulique et l’éolien ? Vous n’avez pas la place dans votre jardin ? Pas de problème ! Vous pouvez opter pour une offre d’électricité verte. Chez Ekwateur, on vous laisse le choix de la petite centrale de production à soutenir ! Consommer de l’énergie verte et locale, c’est aussi simple que de choisir ses fruits et légumes bio au marché. 😉

À lire aussi

Qu’est-ce qu’un fournisseur d’électricité alternatif ?

Le gaz aussi peut être renouvelable !

Vous avez déjà entendu parler du biogaz ou biométhane, ce gaz renouvelable fait à partir de déchets renouvelables et qui participe à la valorisation organique ?

Sachez qu'il est aussi possible de le produire de façon décentralisée et qu'il s'agit bien d'une énergie renouvelable à part entière. De plus, il participe à l'indépendance énergétique de la France et compte tenu de la hausse des prix du gaz et des prix de l'énergie tout court, notre indépendance énergétique est primordiale aujourd'hui.

Chez Ekwateur, on a été les premiers à soutenir la production de biométhane. C'est pourquoi nous vous proposons aussi des offres de biogaz ou gaz vert.

Si jamais vous avez du mal à vous y retrouver avec toutes ces informations, sachez que l'on a rédigé pour vous un super comparateur d'offres de gaz pour trouver le contrat de gaz qu'il vous faut ainsi qu'un guide pour réussir son changement de fournisseur de gaz. C'est simple et efficace (comme nous 😉). Le marché de l'énergie n'aura bientôt plus de secrets pour vous !

Pssst : voici quelques articles en plus pour y vois plus clair et réussir le changement vers l'énergie verte (que vous la produisiez ou non d'ailleurs 😉)

Nos derniers articles de la catégorie

Voir plus d'articles