Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça 09 77 40 66 66 prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin
Electricité
Une main appuyant sur interrupteur pour faire des économies d’électricité.
Une main appuyant sur interrupteur pour faire des économies d’électricité.

Comment faire des économies d’électricité simplement au quotidien ?

Chez Ekwateur, contrairement à certains fournisseurs, nous ne produisons pas d’énergie : nous revendons le kWh au même prix qu’il nous a coûté. Nous n’avons donc aucun intérêt à vous encourager à surconsommer ! Et puis, notre conscience écologique nous interdit de prôner le gaspillage. C’est pourquoi nous soutenons à 100% l’idée des économies d’énergie. Non seulement, c’est bon pour le porte-monnaie, mais en plus, cela contribue à réduire notre impact sur la planète. Gagnant-gagnant, donc.

Mais parfois, on est un peu perdus quand il s’agit de faire des économies d’électricité. Comment procéder concrètement ? Quels sont les écogestes les plus simples et les plus efficaces pour économiser l’électricité ? Pas de panique, nous sommes là pour vous aider ! 

Voici nos 22 conseils pour réduire vos factures d’électricité.

1. Optimiser l’isolation de votre logement pour réduire votre facture d’électricité

En France, l’essentiel de nos consommations énergétiques est lié au chauffage. Selon l’Ademe, il représente 67% des consommations énergétiques d’un foyer. Or, toujours selon l’Ademe, 31% des logements sont équipés de chauffages… électriques. 

Afin de maîtriser ses factures d’électricité, on commence par diminuer sa consommation de chauffage. Pour cela, rien de tel que de disposer d’un logement bien isolé ! Cela permet d’éviter les déperditions thermiques et de faire des économies sur le chauffage

Pour savoir si l’isolation du logement est vétuste, vous pouvez vous baser sur le diagnostic de performance énergétique (DPE) ou réaliser un audit énergétique. Cette analyse mettra en relief les ponts thermiques afin de savoir quels travaux prioriser. 

Les économies peuvent-être d’autant plus rapides car il est possible de faire financer une partie de vos travaux de rénovation énergétique par le système des Certificats d’Économies d’Énergie, aussi appelées CEE. Ce système permet aux particuliers qui souhaitent rénover leur logement pour des raisons d’économies et d’efficacité énergétique d’être éligibles à des primes ou aides financières.

2. Maîtriser le chauffage pour économiser l’électricité

Pour beaucoup, faire des économies d’électricité passe donc par une optimisation du chauffage. Entre autres, il faut limiter la température. Inutile de faire afficher 23 degrés au thermomètre dans votre salon ! D’après l’Ademe, la température idéale d’une pièce à vivre devrait se situer autour de 19 degrés. Pour les chambres, 16-17 degrés suffisent ! Quant à la salle de bain, 21 degrés sont idéaux pour être au chaud en sortant de la douche. 

Sachez qu’un degré de moins au radiateur électrique peut induire jusqu’à 7% d’économies de chauffage. Cela vaut le coup d’investir dans un pull (ou d’en tricoter un 😉).

Bon à savoir : Pensez aussi à bien entretenir votre chauffage électrique pour faire des économies d’énergie. Bien nettoyé, bien entretenu, il consomme moins.

3. Installer un poêle à bois comme chauffage d’appoint 

Le bois est l’énergie de chauffage la moins chère. Selon GRDF, le prix du kWh de bois en granulés est de 0,0661€ contre 0,1740€ pour le kWh d’électricité (au Tarif Bleu d’EDF actuel, le tarif réglementé de vente de l’électricité, en option base). 

Pour réduire la facture d’électricité, vous pouvez installer un poêle à bois dans le salon ou un insert de cheminée. L’hiver, vous pourrez reporter vos consommations de chauffage sur cet appareil. 

Bon à savoir : Chez Ekwateur, on propose des bûches de bois compressées. Fabriquées à base de sciure de bois, elles présentent un meilleur rendement que les bûches classiques. De quoi faire encore plus d’économies de chauffage !

4. Installer des réflecteurs de chaleur derrière les radiateurs 

Un réflecteur de chaleur est un dispositif qui se place derrière les radiateurs électriques. Comme son nom l’indique, il réfléchit la chaleur vers l’intérieur de la pièce. Au lieu d’être perdue pour chauffer le mur, la chaleur est mieux diffusée. Facile à installer, cet équipement peut induire jusqu’à 7,5% d’économies de chauffage.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique
Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

5. Bien régler la climatisation

Pour la climatisation, si vous en disposez, c’est la même chose. Évitez de régler le climatiseur trop froid en été pour éviter qu’il s’emballe et mette votre facture et la planète en surchauffe.

Programmez votre climatiseur 5°C à 7°C en dessous de la température extérieure sans jamais descendre plus bas que 26°C. L’Ademe rappelle que « passer d’une température de consigne de 22°C à 27°C permet de diviser par deux la consommation d’énergie des appareils ».

6. Prendre des douches et non des bains

Une douche consomme environ 40 litres à 60 litres d'eau. À titre de comparaison, un bain consomme environ 120 litres à 200 litres. Prendre des douches permet donc de faire baisser sa facture d’eau. 

Mais quel rapport avec l’électricité ? Eh bien, sachez que l’eau chaude représente 12% de la facture d’électricité. Moins vous utilisez d’eau chaude, moins vous utilisez d’électricité ! C’est aussi simple que cela.

7. Programmer son chauffe-eau en heures creuses

Les heures creuses présentent un prix du kWh plus avantageux que celui des heures pleines. En général, elles interviennent la nuit. En choisissant de programmer le chauffe-eau en heures creuses, vous pouvez réaliser des économies d’électricité

Pour ce faire, il suffit de placer le ballon d’eau chaude en mode auto. Le contacteur jour / nuit sur le tableau électrique lui enverra un signal au moment où commencent les heures creuses.

8. Éteindre les appareils en veille

Enfin, dernier conseil pour économiser l’électricité au quotidien : n’oubliez pas vos interrupteurs ! Dans la mesure du possible, branchez vos équipements sur des prises multiples équipées d’interrupteurs : cela permet de couper simultanément tous les équipements qui pourraient consommer inutilement en veille.

Eh oui, que ce soit votre télé, votre four ou votre ordinateur, tous continuent de consommer lorsqu’ils sont éteints. Il vaut alors mieux couper le courant ! Un écogeste simple, qui ne coûte rien, mais peut rapporter beaucoup. Selon l’Ademe, on peut faire jusqu’à 10% d’économies d’énergie grâce à cela.

9. Choisir des équipements économes en électricité

Une autre manière de faire des économies d’électricité est de choisir des équipements plus économes. Eh oui, votre vieux four dont le joint commence à se détacher n’est peut-être pas l’idéal pour cuisiner sans faire flamber vos factures. Pensez à vérifier que vos équipements sont adaptés et fonctionnent bien, et si jamais vous devez les remplacer, choisissez des équipements économes en énergie. Pour cela, vous pouvez vous référer à l’étiquette-énergie : les équipements notés A sont les plus efficients en énergie, c’est ceux-là qu’il faut choisir si vous tenez à réduire votre consommation électrique.

Cela vaut pour tous les équipements : lave-linge, lave-vaisselle, réfrigérateur, four, petit électroménager… Une fois équipés avec le dernier cri des appareils économes, pensez aussi à bien les entretenir et à bien les utiliser pour maximiser les économies d’énergie. Préférez ainsi les lavages à froid pour votre linge, les cuissons à basse température pour votre four, et réglez correctement votre réfrigérateur pour faire des économies d’énergie.

Pour vous donner un ordre d’idée, voici la consommation annuelle moyenne des principaux appareils ménagers :

  • Lave-linge = 1150 kWh / an
  • Sèche-linge = 900 kWh/an
  • Lave-vaisselle = 625 kWh/an
  • Four = 365 kWh/an
  • Congélateur = 350 kWh/an
  • Réfrigérateur = 200 kWh/an
  • Aspirateur = 150 kWh/an
  • Plaque de cuisson induction= 140 kWh/an
  • Télévision = 110 kWh/an
  • Micro-ondes = 40 kWh/an
  • Ordinateur portable = 22 kWh/an

10. Dégivrer le réfrigérateur et le congélateur

Le congélateur et le frigidaire ont tendance à consommer davantage lorsqu’ils subissent les effets du givre. Une couche de givre de 2 mm à 3 mm peut entraîner une surconsommation allant jusqu’à 30%. En dégivrant régulièrement vos appareils réfrigérants, vous pourrez diminuer votre facture énergétique. 

11. Couvrir les casseroles

En optimisant la cuisson des aliments, on peut réduire un peu les dépenses d’électricité. Notamment, en couvrant les casseroles sur le feu, il est possible de diviser par 4 la consommation des plaques d’après le ministère de la Transition écologique.

12. Cuisiner des plats froids

Les kWh les moins chers étant ceux que l’on ne consomme pas, le mieux est de minimiser l’utilisation des plaques et du four. Pour cela, on privilégie les plats froids comme les salades ou les soupes froides. Évidemment, cela vaut plus pour l'été. 😉

13. Programmer le lave-linge et lave-vaisselle en mode éco

Le mode éco signifie « écologie » mais aussi « économie ». Eh oui, comme le souligne l’Ademe « Le mode éco du lave-vaisselle consomme jusqu'à 45% d'électricité en moins par rapport au programme intensif ». 

On lave son linge et sa vaisselle en mode éco. Et pour aller encore plus loin dans les économies, on lance les machines en heures creuses. ⏱

14. Limiter l’usage du sèche-linge

Pour réduire sa consommation énergétique, il convient de se passer le plus possible du sèche-linge. Cet appareil est très gourmand en énergie. À la place, on investit dans un étendoir et on fait sécher son linge à l’ancienne. Il suffit simplement de l’étendre et d’attendre. Facile, non ?

15. Faire la vaisselle au lave-vaisselle

On l’a dit, plus on consomme d’eau chaude, plus on consomme d’électricité. Un lave-vaisselle utilise environ 10 litres d’eau par cycle. À titre de comparaison, un robinet ouvert une minute utilise 12 litres d’eau en moyenne. Il est donc souvent plus économique d’utiliser un lave-vaisselle. Entre nous, c’est aussi un gain de temps et de confort ! 😊

16. Détartrer son chauffe-eau

Le tartre dans un cumulus électrique peut entraîner une surconsommation d’énergie. Régulièrement, il faut procéder à un détartrage du ballon. On peut ainsi réduire la consommation de l’appareil de 10%. Sur le long terme, cette action permet aussi d’en prolonger la durée de vie. 

17. Régler le ballon d’eau chaude à la bonne température

Plus la température de consigne sera élevée, plus le chauffe-eau aura besoin d’énergie. Régler le thermostat du ballon d’eau chaude permet d’optimiser sa consommation d’électricité. Il faudra le laisser à une température comprise entre 50°C et 60°C. 

C’est aussi très important pour des raisons de santé. Au-dessous, vous risquez de laisser des bactéries de légionelles proliférer. Au-dessus de 60°C, cela peut occasionner des brûlures. 

18. Installer des panneaux solaires en autoconsommation

Les panneaux solaires photovoltaïques permettent de produire et consommer votre propre électricité. En moyenne, Enedis estime qu’un ménage qui passe à l’autoconsommation peut réduire de 20% sa facture d’électricité. 

Vous pouvez optimiser votre consommation grâce à un gestionnaire d’énergie. Ce petit boîtier connecté à vos modules photovoltaïques permet de déclencher certains appareils électroniques lorsque les panneaux produisent. De cette manière, un foyer peut faire jusqu’à 70% d’économies d’électricité. 

Le surplus d’électricité non consommé peut être vendu en obligation d’achat (OA Solaire) et générer un revenu passif. 

Bon à savoir : L’investissement de départ pour une centrale solaire de 3 kWc est compris entre 6 000 € et 9 000 €. En général, il faudra compter entre 8 et 12 ans pour rentabiliser l’installation. C’est donc un investissement sur le long terme. 

19. S’équiper d’un système domotique

La domotique vous aide à piloter le chauffage et l’ensemble de vos appareils électriques. Par exemple, en installant un thermostat connecté, on peut diminuer sa consommation de chauffage jusqu’à 15%. 

20. Lire des livres plutôt que regarder la télévision

Une télévision consomme environ 110 kWh par an. En remplaçant votre série télé préférée par un livre, on peut tout autant se divertir et s’évader. C’est aussi un moyen de déconnecter. Pour varier, on peut aussi organiser des soirées jeux de société plutôt que des soirées télé. 😊 Prêt-es pour des parties de Monopoly ou de Catane ?

21. Bien gérer l’éclairage : des économies d’électricité à la clé !

L’éclairage est aussi une source importante de consommation d’électricité. Bien gérer son éclairage est donc fondamental pour réduire vos factures.

Pour cela, le premier écogeste est de miser sur la lumière naturelle ! Eh oui, la lumière du soleil, c’est gratuit, c’est écolo et en plus c’est plus agréable que les lumières artificielles agressives que l’on trouve parfois dans nos intérieurs. Il y en a même qui disent que c’est bon pour le moral. Alors, faites votre possible pour maximiser les entrées de lumière dans votre logement, avec de grandes fenêtres, bien placées (mais toujours bien isolées pour éviter les pertes de chaleur).

Vous pouvez aussi installer des dispositifs innovants comme les puits de jour ou les réflecteurs de lumière comme ceux d’Espaciel ! Ces dispositifs innovants permettent de réfléchir facilement la lumière naturelle de l’extérieur vers l’intérieur de votre logement. Résultat : un éclairage naturel et gratuit qui permet bien souvent d’éteindre vos ampoules.

Ensuite, vous pouvez opter pour des éclairages basse consommation, notamment à LED. Certains fournisseurs d’éclairage comme Ecolicht donnent accès à des éclairages sur mesure et basse consommation ! D’autre part, n’oubliez pas d’éteindre les lumières dans les pièces inoccupées et d’adapter les éclairages à vos besoins. Évitez les lampes trop puissantes si vous n’avez pas besoin d’une luminosité parfaite ! Vous pouvez pour cela investir dans des lampes à variateur, qui permettent de faire varier la luminosité de vos éclairages.

22. Poser des lampes solaires dans le jardin

De la lignée du conseil précédent, vous pouvez installer des lampes solaires dans votre jardin. L’éclairage extérieur sera ainsi assuré par la lumière gratuite du soleil. Vous le reconnaîtrez, on peut difficilement faire moins cher que gratuit. 😉 Ces lampes photovoltaïques sont idéales pour profiter un maximum du jardin et de la terrasse en faisant des économies d’électricité. 

Bon à savoir : Avec ces conseils, vous devriez vous en sortir parfaitement pour réduire vos factures et devenir des consommateurs avertis, économes et surtout engagés ! Il ne restera plus qu’à choisir une offre d'électricité verte pour être un-e vrai-e consomm’acteur.trice de l’électricité !

Vous voulez en savoir plus sur votre consommation d'énergie ?

Faut-il éteindre sa chaudière au gaz la nuit pour faire des économies ?

Faut-il éteindre sa chaudière au gaz la nuit pour faire des économies ?

Le 12.07.2021Lire l'article
Comment faire des économies d’énergie pendant les vacances ?

Comment faire des économies d’énergie pendant les vacances ?

Le 07.06.2019Lire l'article
Les tips de la semaine avec la Greener Family

Les tips de la semaine avec la Greener Family

Le 04.07.2018Lire l'article