Vous préférez parler à une vraie personne ? Notre centre d’appel du Mans est là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d’un appel local, même si vous habitez loin du Mans)

Economiser l'électricité au quotidien

Le blog d’ekWateur

6 mars 2019

Comment faire des économies d’électricité simplement au quotidien ?

Faire des économies d’électricité : voilà un objectif à la fois écologique et économique ! Mais comment faire ? Quels sont les bons gestes ?

On vous dit tout !

Une main en train d'éteindre un interrupteur

Chez ekWateur, contrairement à certains fournisseurs, nous ne produisons pas d’énergie : nous revendons le kWh au même prix qu’il nous a coûté. Nous n’avons donc aucun intérêt à vous encourager à surconsommer ! Et puis, notre conscience écologique nous interdit de prôner le gaspillage. C’est pourquoi nous soutenons à 100% l’idée des économies d’énergie. Non seulement, c’est bon pour le porte-monnaie, mais en plus, cela contribue à réduire notre impact sur la planète. Gagnant-gagnant, donc.

Mais parfois, on est un peu perdus quand il s’agit de faire des économies d’électricité. Comment faire concrètement ? Quels sont les éco-gestes les plus simples et les plus efficaces pour économiser l’électricité ? Pas de panique, nous sommes là pour vous aider !

Voici nos 5 conseils pour réduire vos factures d’électricité.

1 – Maîtriser le chauffage (et la climatisation) pour économiser l’électricité

Il faut savoir qu’en France, l’essentiel de nos consommations énergétiques sont liées au chauffage (67% des consommations énergétiques d’un foyer sont liées au chauffage selon l’ADEME) ! Eh oui, pour ne pas grelotter en dégustant son diner, il faut beaucoup d’énergie pour faire fonctionner nos chauffages. Or en France, selon l’ADEME, 31% des logements sont équipés de chauffages… électriques. Pour beaucoup, faire des économies d’électricité passe donc par le chauffage.

Le premier geste, c’est bien entendu de limiter la température. Inutile de faire afficher 23 degrés au thermomètre dans votre salon ! Selon l’ADEME, la température idéale d’une pièce à vivre devrait se situer autour de 19 degrés. Pour les pièces vides ou moins occupée 16-17 degrés suffisent ! Quant à la salle de bain, 21 degrés sont idéaux pour être au chaud en sortant de la douche. Bien évidemment, si vous êtes frileux de nature, un pull ou une couverture seront bien utiles, mais vous pouvez augmenter la température d’environ 1 degrés si vous avez toujours froid. Gardez cependant à l’esprit que chaque degré en plus représente environ 7% d’énergie consommée en plus.

Pensez aussi à bien entretenir votre chauffage électrique pour faire des économies d’énergie : bien nettoyé, bien entretenu, il consommera moins.

Pour la climatisation, si vous en disposez, c’est la même chose. Evitez de la régler trop froid en été pour éviter qu’elle s’emballe et mette votre facture et la planète en surchauffe.

2 – Optimiser l’isolation de votre logement pour réduire votre facture d’électricité

Evidemment, pour maîtriser ses factures d’électricité, rien de tel que de disposer d’un logement bien isolé. Cela évite les déperditions de chaleur et permet de faire des économies sur le chauffage. Si vous sentez que votre logement est une vraie passoire et que vous avez le sang glacé par les courants d’air quand vous passez près d’une fenêtre, c’est sûrement le moment de faire un diagnostic de votre isolation et pourquoi pas, à terme, d’envisager des travaux. Cela peut s’avérer vite rentable car le coût initial des travaux est vite compensé par les économies d’électricité.

Les économies peuvent-être d’autant plus rapides qu’il est possible de faire financer une partie de vos travaux de rénovation énergétique par le système des Certificats d’Économies d’Énergie, ou CEE. Ce système permet aux particuliers qui souhaitent rénover leur logement pour des raisons d’économies et d’efficacité énergétique d’être éligible à des primes ou aides financières. Pour vous renseigner, rendez-vous sur le site de l’ADEME ici.

Si les travaux sont une option un peu trop lourde à envisager, reste les bons gestes à mettre en place au quotidien ! Pas besoin de se lancer dans un grand chantier pour protéger la planète. Fermer ses volets pour conserver la chaleur, couper les chauffages lorsqu’on aère son logement ou bien positionner ses rideaux sont déjà des gestes utiles pour réduire sa consommation d’électricité.

3 – Bien gérer l’éclairage : des économies d’électricité à la clef !

L’éclairage est aussi une source importante de consommation d’électricité. Bien gérer son éclairage est donc fondamental pour réduire vos factures.

Pour cela, le premier éco-geste est de miser sur la lumière naturelle ! Eh oui, la lumière du soleil, c’est gratuit, c’est écolo et en plus c’est plus agréable que les lumières artificielles agressives que l’on trouve parfois dans nos intérieurs. Il y en a même qui disent que c’est bon pour le moral. Alors faites votre possible pour maximiser les entrées de lumière dans votre logement, avec de grandes fenêtres, bien placées (mais toujours bien isolées pour éviter les pertes de chaleur). Vous pouvez aussi installer des dispositifs innovants comme les puits de jour ou les réflecteurs de lumière comme ceux d’Espaciel ! Ces dispositifs innovants permettent de réfléchir facilement la lumière naturelle de l’extérieur vers l’intérieur de votre logement. Résultat : un éclairage naturel et gratuit qui permet bien souvent d’éteindre vos ampoules et de bonnes raisons de jeter un œil aux réflecteurs de lumière Espaciel.

Ensuite, vous pouvez opter pour des éclairages basse consommation, notamment à LED. Certains fournisseurs d’éclairage comme Ecolicht donnent accès à des éclairages sur mesure et basse consommation ! D’autre part, n’oubliez pas d’éteindre les lumières dans les pièces inoccupées et d’adapter les éclairages à vos besoins. Évitez les lampes trop puissantes si vous n’avez pas besoin d’une luminosité parfaite ! Vous pouvez pour cela investir dans des lampes à variateur, qui permettent de faire varier la luminosité de vos éclairages.

4 – Choisir des équipements économes en électricité

Une autre manière de faire des économies d’électricité est de choisir des équipements plus économes. Eh oui, votre vieux four dont le joint commence à se détacher n’est peut-être pas l’idéal pour cuisiner sans faire flamber vos factures. Pensez à vérifier que vos équipements sont adaptés et fonctionnent bien, et si jamais vous devez les remplacer, choisissez des équipements économes en énergie. Pour cela, vous pouvez vous référer à l’étiquette-énergie : les équipements notés A sont les plus efficients en énergie, c’est ceux-là qu’il faut choisir si vous tenez à réduire votre consommation électrique.

Cela vaut pour tous les équipements : lave-linge, lave-vaisselle, réfrigérateur, four, petit électro-ménager… Une fois équipés avec le dernier cri des appareils économes, pensez aussi à bien les entretenir et à bien les utiliser pour maximiser les économies d’énergie. Préférez ainsi les lavages à froid pour votre linge, les cuissons à basse température pour votre four, et réglez correctement votre réfrigérateur pour faire des économies d’énergie.

Pour vous donner un ordre d’idée, voici la consommation annuelle moyenne des principaux appareils ménagers :

  • Lave-linge = 1150 kWh / an

  • Sèche-linge = 900 kWh/an

  • Lave-vaisselle = 625 kWh/an

  • Four = 365 kWh/an

  • Congélateur = 350 kWh/an

  • Réfrigérateur = 200 kWh/an

  • Aspirateur = 150 kWh/an

  • Plaque de cuisson induction= 140 kWh/an

  • Télévision = 110 kWh/an

  • Micro-ondes = 40 kWh/an

  • Ordinateur portable = 22 kWh/an

5 – Miser sur des multiprises à interrupteur pour éviter la surconsommation inutile

Enfin, dernier conseil pour économiser l’électricité au quotidien : n’oubliez pas vos interrupteurs ! Dans la mesure du possible, branchez vos équipements sur des prises multiples équipées d’interrupteurs : cela permet de couper simultanément tous les équipements qui pourraient consommer inutilement en veille. Eh oui, que ce soit votre télé, votre four ou votre ordinateur, tous continuent de consommer lorsqu’ils sont éteints. Il vaut alors mieux couper le courant ! Un éco-geste simple, qui ne coûte rien, mais peut rapporter beaucoup.

Avec ces cinq conseils, vous devriez vous en sortir parfaitement pour réduire vos factures et devenir des consommateurs avertis, économes et surtout engagés ! Il ne restera plus qu’à choisir une électricité vraiment verte, grâce à des offres d’électricité 100% renouvelable, pour être un vrai consomm’acteur de l’électricité !