Vous préférez parler à une vraie personne ? Notre centre d’appel du Mans est là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d’un appel local, même si vous habitez loin du Mans)

L'autoconsommation : comment débuter ?

Vous avez envie de vous lancer dans la création et la consommation de votre propre énergie ? L’autoconsommation, ça ne s’improvise pas, et si vous êtes un peu perdu parmi toutes les démarches qu’il faut faire et tout ce qui exista aujourd’hui en termes d’autoconsommation c’est normal. Chez ekWateur on est là pour vous accompagner dans votre démarche et pour vous rendre la vie plus facile. C’est pourquoi on va tout vous expliquer sur l’autoconsommation. Ça vous tente ? 😊

ekWateur

26 mars 2020

L’Etat au service de l’autoconsommation

Avant de vous expliquer pas à pas ce qu’il faut faire, voici quelques informations utiles au démarrage de votre projet. Depuis quelques années, l’état veut favoriser la production d’énergie via les énergies renouvelables. Aujourd’hui, il existe des aides telles que la prime à l’autoconsommation qui peuvent financer en partie votre projet d’autoconsommation. Renseignez vous donc sur ce que vous pouvez percevoir et si vous êtes éligibles avance de lancer votre projet.

Une maison avec des panneaux solaires sur le toit

Étape 1 : définir clairement son projet d’autoconsommation

Cette étape est clé (voire la plus importante de toutes). Un projet bien défini vous permettra d’opter pour le matériel et l’installation idéaux pour vous. Rien de très compliqué, il vous suffit juste de vous poser quelques petites questions :

-        Est-ce que je suis bricoleur ? Si vous n’avez pas peur de monter sur votre toit vous pouvez peut-être installer vous-même vos panneaux solaires et vous éviter ainsi la recherche d’un installateur.

-        Est-ce que je veux juste produire pour moi, pour tester ? Ou est ce que je veux produire beaucoup ? Cela vous permettra plus facilement de savoir pour quel type de contrat opter. À savoir qu’une autonomie totale est très compliqué à atteindre. Dans la majorité des cas, le raccordement au réseau est indispensable.

-        Quel budget je suis prêt à investir ? Par exemple, si vous êtes bricoleur et que votre budget est limité nous ne pouvons que vous inciter à installer vous-même vos panneaux afin de faire des économies.

-        Dans quelle région va se situer mon installation d’autoconsommation ? En fonction de sa localisation, le taux d’ensoleillement varie.

-        Quelles seront l’orientation et l’inclinaison de ma toiture où je souhaite mettre mes panneaux solaires ? En effet, une toiture plein sud n’aura pas la même productivité qu’une toiture plein est par exemple. Cette donnée est donc essentielle pour vous permettre d’évaluer en partie la production de votre installation et le type de panneau solaire à adopter.

Ensuite il vous faudra estimer votre consommation plus précisément. Vous devrez renseigner votre consommation annuelle ainsi que la consommation que vous réalisez en journée car plus vous consommez le jour, plus vous ferez d’économies (les panneaux solaires ne produisent pas encore la nuit malheureusement). Aussi, si vous êtes plutôt un oiseau de nuit, il vous faudra peut-être adapter en partie votre consommation.

Étape 2 : Choisir les panneaux solaires idéaux

Le choix du matériel est crucial pour vous garantir une installation optimale, à commencer par les panneaux solaires, il en existe trois types :

- les amorphes : ces panneaux sont capables de fonctionner même avec une faible luminosité et ont un rapport qualité/prix intéressant (si votre budget est serré cette solution peut-être la plus adaptée)

- Les monocristallins : qui sont les plus utilisés sur le marché actuellement (ceux que vous avez donc l’habitude de voir sur les toitures de vos voisins par exemple). Ils fonctionnent avec une faible luminosité de la même façon qu’ils fonctionnent avec une luminosité idéale.

- Les polycristallins : qui sont utilisés quand l’ensoleillement direct est garanti. Attention donc à bien être certain que l’ensoleillement de votre toiture est conséquent.

En règle générale, la durée de vie des panneaux solaires est de 25 ans et le rendement de ces derniers tend à diminuer avec les années. Néanmoins, la plupart des marques garantissent un rendement à 90% au bout de 10 ans et un rendement à 80 % au bout de 20 ans.

Cependant, les panneaux solaires ne font pas tout. Pour une installation complète, il vous faudra aussi choisir un onduleur. Ce dernier est un élément clé de votre installation car il est chargé de transformer le courant continu généré par les cellules photovoltaïques (non compatible avec le réseau électrique) en courant alternatif exploitable dans votre maison. Il vous permet d’exploiter votre production et également d’avoir la possibilité de vendre votre surplus sur le réseau public. Il tient également un rôle clé dans la sécurité de votre installation puisqu’il dispose de plusieurs protections :

-        Protection contre la surcharge

-        Protection contre le court-circuit

-        Protection en température

-        Protection contre une tension trop élevée ou trop faible

En clair, vous êtes entre de bonnes mains avec lui. Toutefois, assurez-vous bien que votre ondulateur respecte les tensions d’entrée et de sortie de votre installation avant d’en faire l’acquisition pour éviter toute mauvaise surprise.

offre d'énergie renouvelable

Étape 3 (ou l’étape redoutée) : les démarches administratives

Personne n’aime l’administratif et vous allez être surpris de la simplicité aujourd’hui, des démarches pour se lancer dans l’autoconsommation. Cette simplification fait aussi parti des démarches de l’Etat pour inciter plus de monde à se tourner vers l’autoconsommation. Il y a trois démarches à effectuer avant de se lancer :

Premièrement, il vous faudra passer à la mairie de votre commune afin de faire une demande auprès de celle-ci pour avoir une autorisation d’installation de panneaux solaires. Rassurez-vous, dans la majeure partie des cas, l’installateur s’en charge. Et d’ailleurs, tous les partenaires d’ekWateur en charge de l’installation le feront pour vous. Et hop, une dose de stress en moins 😉.

Ensuite, il vous faudra faire une demande de raccordement à votre gestionnaire de réseau (il s’agit d’Enedis dans la plupart des cas, mais cela peut aussi être une ELD ou entreprise locale de distribution, selon le lieu où vous vous trouvez). Votre gestionnaire vous fera ensuite une proposition de raccordement qui inclut un devis en fonction du type de raccordement que vous souhaitez. Cela vous inquiète ? Chez ekWateur, nous pouvons nous en charger pour 49€ avec notre raccordement zéro paperasse. Notre objectif étant de vous simplifier au maximum ces démarches qui peuvent parfois faire peur.

Enfin, si vous souhaitez revendre votre surplus de production à un fournisseur d’électricité agréé, vous devrez conclure un contrat d’obligation d’achat avec EDF en premier lieu. Ensuite, une fois le contrat signé, vous pourrez le transférer au fournisseur de votre choix (par exemple ekWateur serait ravi de vous acheter votre surplus). Un bonus qui vous permet de booster vos gains. Cependant, si vous ne souhaitez pas être soumis à des obligations vous pouvez aussi opter pour un contrat hors obligation d’achat qui ne vous oblige à rien. Néanmoins, ce contrat ne permet pas de bénéficier d’une prime à l’autoconsommation (on vous expliquera tout dans un prochain article concernant cette partie).

Choisir l’installateur de vos panneaux solaires

Si vous n’êtes pas très bricoleur.se, il vous faudra un installateur. Soyez vigilents.es car certaines entreprises peuvent être peu scrupuleuses. Aussi, n’hésitez pas à contacter plusieurs installateurs avant de choisir celui que vous voulez. Certains devis incluent la prise en charge des démarches administratives. En clair, vous n’avez rien à faire ! À ce jour, il existe trois types d’installateurs :

- Les indépendants qui travaillent à leur compte et ne sont rattachés à aucune entreprise de l’énergie. Ils sont facilement accessibles via un interlocuteur local mais ne s’occuperont pas de l’administratif à votre place.

- Les artisans indépendants rattachés à un réseau : ils sont indépendants tout en étant intégrés à un réseau de revendeurs ou de fournisseurs d’énergie. Ces derniers sont donc sélectionnés sur des critères de qualité, garantie décennale et de solidité financière. Vous bénéficiez donc de la garantie d’une entreprise reconnue avec des prix compétitifs. Le seul inconvénient réside dans le fait que vous pourrez avoir plusieurs interlocuteurs.

- Les artisans en réseau intégrés : ils font partie de la société mère qui commercialise et réalise les installations. Vous n’aurez ici qu’un seul interlocuteur. En revanche, la société peut être itinérante et ne pas avoir d’artisans disponibles sur place. Si jamais vous rencontriez un problème sur votre installation, cela peut vous porter préjudice.

À savoir qu’il n’est jamais facile d’être sûr à 100% de la personne qui viendra installer vos panneaux solaires. Chez ekWateur, pour vous éviter ces démarches, nous avons sélectionné des installateurs de confiances. Nous avons deux types d’installateurs :

-L’un avec abonnement solaire : qui assurent l’installation, la paperasse et la maintenance de celle-ci moyennant un paiement mensuel de 59€.

-Et l’installation classique (projet solaire) : s’occupant de la paperasse et de l’installation pour vous !

La mise en route de votre installation d’autoconsommation

On y est presque ! Plus que quelques petits détails à vérifier avant la mise en route :

Attendre l’accord de toutes les parties prenantes : avant de mettre en marche votre installation, assurez-vous d’avoir tous les accords nécessaires pour ne pas vous retrouver dans l’illégalité. Aujourd’hui, l’état a grandement simplifié les démarches afin de raccourcir au maximum les délais, néanmoins, cela peut parfois prendre un peu de temps.

Procéder à l’installation de vos panneaux solaires : tout est bon, vous pouvez faire venir votre artisan et réaliser les travaux nécessaires au fonctionnement de votre installation.

 

ekWateur vous félicite pour votre pas vers la transition énergétique ! Grâce à l’autoconsommation, vous allez réaliser de belles économies et aider la planète ! Nous ne pouvons que vous présenter tout notre respect pour cette démarche et vous souhaiter de produire autant que nécessaire pour vous (et même plus si vous voulez revendre 😉). Et pour ceux qui n’osent pas encore se lancer dans de telles démarches vous pouvez aussi opter pour le kit solaire d’ekWateur qui vous permettra de produire votre propre énergie en 15 minutes et sans aucunes compétences techniques.